The Novel’s Extra – Chapitre 171

Chapitre 171 : Vacances



Il n’y avait pas de soleil à Prestige, et par conséquent, pas de jour ni de nuit. Il était environ 8h00 quand Rachel s’est réveillée.
Dans la [Cachette de la guilde de la Cour Royale d’Angleterre], Rachel était la seule à être réveillée. Les six autres membres de la guilde de la Cour Royale étaient encore endormis, ce qui montrait à quel point la journée d’hier avait été difficile. Après avoir acheté leur citoyenneté la veille, ils avaient passé le reste de la journée à chasser des monstres morts-vivants.

Ensemble, ils ont chassé 157 morts-vivants de niveau 1 et 78 morts-vivants de niveau 2.
Presque 30 % de ces résultats ont été réalisés par Rachel. Son esprit élémentaire de lumière “Lux” a été très performant.

« Haa… »

Ils ont gagné 375 PT, et comme ils avaient encore assez de viande de cerf (donnée par Kim Hajin) pour tenir au moins une semaine, ils n’avaient pas à dépenser d’argent pour de la nourriture.
C’est pour cette raison que Rachel se sentait revigorée, même si son corps était encore un peu douloureux.
Elle s’est étirée et a ouvert la Communauté.

[— Quelqu’un veut descendre au 2ème étage pour aller chercher de la nourriture ?]
[— La situation alimentaire ici est infernale. Putain, comment peuvent-ils appeler cet endroit une zone résidentielle ?]
[— Argh -.- Je ne peux pas descendre car j’ai déjà acheté ma citoyenneté. Hé tout le monde, n’achetez pas la citoyenneté. Ça vous fout dans la merde si vous voulez redescendre.]
[— J’ai créé un [groupe] pour une chasse aux morts-vivants en équipe. Cliquez sur le lien pour le rejoindre ou poser des questions.]

De nombreux joueurs exprimaient leur mécontentement au sein de la Communauté. Cependant, les joueurs du 2ème étage n’en sauraient rien, puisque la Communauté ne pouvait pas être utilisée dans les étages de mission.
Rachel a vite fait défiler les messages hargneux car elle était à la recherche d’informations utiles. Après quelques minutes, un message intéressant a attiré son attention.

[Il y a une épée longue de niveau 3 à vendre dans une boutique à l’extérieur du mur intérieur.]

Il y avait aussi une capture d’écran attachée au message.

[— Des PNJ, frère et sœur, gèrent la boutique. Cette boutique a l’air importante. Ils y vendent des objets de niveau 2 et plus.]

Le message contenait même une liste des articles vendus dans la boutique.

Épée Longue en Acier Décent – Niv.3
Hache en Cristal Rouge – Niv.2
Veste en Cuir d’Ours – Niv.2

Après avoir parcouru la liste d’un air hébété, Rachel s’est retrouvée à fouiller inconsciemment dans sa poche.

« Oh, cet endroit est devenu célèbre très rapidement. »

La voix d’un membre de la guilde a résonné derrière elle.
Rachel a été surprise mais s’est retournée en restant impassible.

« … Tu connais cet endroit ? »
« Oui. »

C’était Devel, un membre qui avait quatre ans de plus qu’elle. Grâce à sa belle apparence, il était assez célèbre en Angleterre.

« Je crois que ce message a été posté il y a deux jours. Mais même l’article le moins cher de ce magasin coûte 700 PT. On ne peut que regarder pour l’instant. »
« Ah… »

Rachel a laissé échapper une toux sèche et a jeté un coup d’œil à son inventaire.

Armure en Cuir de Gargouille – Niv.3.

“Était-ce du gâchis d’acheter ça… ? N-Non. C’est grâce à cette armure que les monstres morts-vivants n’ont pas pu me blesser.” Rachel s’est rapidement débarrassée du doute dans son cœur.

« D’abord, mangeons. Réveille tout le monde. La journée sera aussi chargée que celle d’hier. »
« Oui ! »

Devel a vite réveillé les autres membres pendant que Rachel commençait à faire cuire la viande de cerf de Kim Hajin sur une poêle. Elle s’est assise avec les membres qui venaient de se réveiller et ils ont pris leur petit-déjeuner.

« Merci mon Dieu pour ceci. Sans ça, on aurait été foutus. »
« On serait soit affamés, soit en train d’acheter la boîte à bento d’urgence de la Boutique des Joueurs. »
« Vice-leader, j’ai le plus grand respect pour vous. »
« … Ce n’est rien. »

Comme la viande de cerf avait un effet de satiété de niveau 2, en manger seulement un peu suffisait pour être rassasié. Et étant donné que c’était également délicieux, personne n’a eu à se plaindre. En fait, ils étaient extrêmement reconnaissants envers Rachel.

« Ah oui, est-ce que ces deux-là vont s’en sortir ? Ce sont tous deux des magiciens, et il ne semblerait pas qu’ils aient apporté de la nourriture. »

Un des membres a soudainement demandé des nouvelles d’Aileen et de Yi Yongha, qui les avaient quittés hier.

« Ils devraient avoir de la nourriture. »

Rachel a parlé sur un ton ferme.

« Ils m’ont demandé si j’avais appris la technique de Démantèlement. »

Rachel a imité la voix enfantine d’Aileen : « — Gamine, as-tu appris la technique de Démantèlement ? »
« … Technique de Démantèlement ? »
« Oui. »

Pour obtenir la technique de Démantèlement, il fallait démanteler “correctement” un monstre de ses propres mains. Puisque Aileen et Yi Yongha n’avaient sûrement jamais fait l’expérience d’une telle chose sur Terre, la technique de Démantèlement était probablement difficile à obtenir pour eux.

« Je pense qu’ils ont des cadavres de monstres dans leur inventaire. Ça fait perdre beaucoup de place, mais l’inventaire peut contenir un ou deux cadavres. »
« Oh… comme l’on pouvait s’y attendre de notre vice-leader, vous êtes très perspicacité. »

En parlant du loup, une alerte du système est apparue.

[Le joueur HérosMagiqueLePlusFortDuMonde vous a envoyé une demande d’ami.]

En voyant le pseudo, Rachel a pu facilement deviner de qui il s’agissait. Pour l’instant, elle préférait attendre avant d’accepter.

« Après avoir fini de manger, pourquoi n’irions-nous pas voir cette célèbre boutique ? »
« … Pfft. »

Les autres membres ont commencé à rire.
Rachel a plissé ses yeux et leur a jeté un regard noir.

« … Pourquoi riez-vous ? »
« Pour rien ! »
« Former une relation étroite avec un magasin est très important, vous savez. »
« … Oui, bien sûr, allons-y ! Préparez-vous les gars ! »


J’ai passé du temps avec Evandel pendant deux jours. Nous sommes allés à Disneyland en Amérique avec Haeyeon et Hayang, nous avons mangé dans des restaurants 3 étoiles au guide Michelin, et j’ai personnellement observé les progrès de la magie spirituelle d’Evandel.
Pour développer ce point, j’ai pu constater que la croissance d’Evandel était exponentielle. Bien que je doive légèrement exagérer… son armée de fantômes pourrait probablement se battre contre Shin Jonghak à armes égales.

« Tu la laisses encore avec moi ? »

Après m’être amusé sans regrets, je suis rentré chez moi.
Yun Seung-Ah m’a rendu visite, prétendant qu’elle avait quelque chose à me dire.

« … Oui, je n’ai vraiment pas d’autre choix. »

Evandel dormait profondément sur mes genoux.
Je lui caressait la tête en souriant amèrement.

« Evandel ne t’a causé aucun problème, n’est-ce pas ? »
« Pas le moindre. Elle m’a même aidé à faire la lessive alors que je lui avais dit qu’elle n’y était pas obligée. Oppa l’adore aussi. »
« … C’est agréable à entendre. »

J’ai poussé un soupir de soulagement.

« Mais euh… Je pense que nous allons bientôt vendre cet endroit. »

Yun Seung-Ah a évoqué un sujet préoccupant.

« Celui-là aussi ? »
« Oui, ça ne se passe pas très bien non plus au travail d’Oppa. C’est ce que je suis venue te dire. »
« Ah… »
« Mais ne t’inquiètes pas pour Evandel. Je prendrai bien soin— »
« Alors je vais l’acheter. »
« … d’elle. »

En un instant, les yeux de Yun Seung-Ah se sont écarquillés sous le choc.

« J’achèterai ton appartement, et tu pourras continuer à vivre ici. Ce sera ma façon de te dédommager pour tous les problèmes que j’ai causés. Tu n’auras pas besoin de payer de loyer ou quoi que ce soit d’autre. »
« Euh … tu es si riche que ça ? C’est cher de vivre par ici, tu sais. »

J’ai simplement souri.
Je n’avais pas regardé mon compte récemment car j’avais été trop occupé par tout le travail de mercenaire que j’avais dû faire en tant que Fenrir et la préparation pour la Tour, mais quand j’ai vérifié aujourd’hui, j’ai sauté de surprise.
5 % des actions de l’Essential Armory, 15 % de la SH Agency, 15 % de la Pharmacie Essentielle, et d’autres actions des entreprises d’Essence du Détroit… Rien que les “dividendes” pour ces actions s’élevaient à 30 milliards de wons. Et si l’on rajoutait tout ce que j’ai gagné en tant que Fenrir, ce montant grimpait à 50 milliards.

« Comme tu le sais, je suis Fenrir. »
« Mais quand même, les balles coûtent cher. Cet appartement est follement cher lui aussi. Dans un premier temps nous avions refusé de le vendre, même quand on nous en a proposé 13 milliards. Mais nous avons finalement changé d’avis quand on nous en a offert 20 milliards. »

20 milliards de wons pour un appartement de 165 à 200 mètres carrés. Bien que cela puisse sembler cher, c’était compréhensible étant donné que Séoul était l’endroit le plus sûr sur Terre. En fait, le coût de la vie à Séoul ne ferait qu’augmenter au fil du temps.

« Je peux l’acheter, alors ne t’inquiètes pas. C’est pour ça que tu n’as pas l’air en forme ? »
« Moi ? »

Yun Seung-Ah a souri.

« Je vais bien. Même si je n’ai pas de maison, je peux toujours dormir dans mon bureau. Le problème c’est, eh bien… le ticket d’entrée. »
« Le ticket d’entrée pour la Tour des Souhaits ? »

J’ai penché la tête.

« Ouais, ça ne rigole pas. Tu sais combien ils valent en ce moment ? »

Je ne le savais pas. Et même si je l’avais su, les prix seraient sûrement différents à présent.

« Les tickets verts sont à 200 millions chacun, les jaunes à 400 millions, les oranges à 700 millions, les rouges à 1,5 milliard, et pour le noir il faut pratiquement faire un chèque en blanc. »
« Alors… »

Mon visage s’est assombri lui aussi.
J’ai soudainement eu un mauvais pressentiment. Si Yun Seung-Ah ne pouvait pas obtenir de ticket pour Suho…

« Nous voulions aussi entrer dans la Tour ! Ces maudits usuriers ! »

Yun Seung-Ah a claqué son poing sur la table.

« Je ne sais pas comment, mais ils ont découvert tous les billets que nous avions obtenus et les ont saisis ! »

À ce moment-là, mon cœur a sombré.
Mais mon cerveau tourne plus vite dans les situations d’urgence. C’est une compétence que j’ai acquise en travaillant comme mercenaire.
Heureusement, j’ai rapidement trouvé une solution.
Avec le Livre de la Vérité, je devrais être capable d’en trouver un en un jour de dur labeur.

« Il ne t’en reste plus ? »
« … Haha, pour qui me prends-tu ? »

Mais il semblerait que ce ne soit pas nécessaire.
Yun Seung-Ah a souri et a levé son index.

« J’en ai un. En plus, c’est le meilleur ticket que l’on puisse avoir, le ticket noir. »
« Ohoh… Je suis content. Il est pour Suho, n’est-ce pas ? »
« Oui, c’est le moins que je puisse faire pour lui. »

J’ai poussé un nouveau soupir de soulagement.
Après être entré dans la Tour, Kim Suho devrait trouver un objet caché après l’autre et devenir les ailes de la Grâce Sacrée du Créateur.

« Oh, avant que je m’en aille… »

J’ai vérifié mon Don.

===
▷ Dextérité du Jeune Nain

[Rang Intermédiaire] [Attribut : Illusion] [Évolutif – grade 7] [EXP de maîtrise : 3%]
===

Comme je le pensais, il n’y a pas eu de retour en arrière.
Tant que je ne mourais pas dans la Tour, je pouvais retourner sur Terre avec des Dons nouvellement synthétisés et des rangs améliorés.
Quoi qu’il en soit, dire qu’il serait déjà de rang-intermédiaire en étant seulement au grade 7…
Il pourrait même atteindre le rang Maître au grade 1.

« … Avant que tu t’en ailles, quoi ? »
« Oh, euh, j’ai un cadeau pour Suho. Avec un ticket noir, tu peux apporter jusqu’à trois équipements avec toi dans la Tour, mais je doute que l’équipement de Suho soit de haut niveau. »
« …. »

Yun Seung-Ah a tressailli, se sentant coupable.
Actuellement, Kim Suho ne devrait avoir que Misteltein. Normalement, l’équipement des membres d’une guilde était sponsorisé par la guilde elle-même, mais la Grâce Sacrée du Créateur n’était tout simplement pas en mesure de fournir un équipement de haut niveau.

« N-Nous pouvons toujours fournir des artefacts de rang bas-intermédiaire… comme un protège-poignet. »

Des artefacts de rang bas-intermédiaire.
J’ai ri, puis j’ai regardé ma main.
J’étais le nouveau descendant de la race des nains de l’ère moderne. Avec ce Don, tout ce que je fabriquerai allait devenir des artefacts qui traverseraient les âges.
En fait, j’avais commandé quelques fournitures dès que j’étais arrivé en Corée.
“Du cuir de Tyran des Montagnes de rang haut-intermédiaire de grade 1, et une pierre de suppression de magie.”
Avec ça, je devrais pouvoir fabriquer un objet rivalisant avec un artefact de rang intermédiaire.

« … Euh, d’accord, si tu le dis. Ah ! On vient de m’appeler ! Je te verrai plus tard ! »

Appelée à 23h00, Yun Seung-Ah est sortie en courant de l’appartement.

Bong, bang.

De bruits de pas ont résonné plusieurs fois, puis tout est devenu silencieux.

« Nnng… »

Evandel remuait, apparemment dérangée par le bruit. Je l’ai soulevée avec précaution et l’ai mise dans le lit. Puis, je me suis assis au bord du lit.

« Haa… »

Une pièce silencieuse, le temps qui s’écoulait, et le tic-tac de l’horloge.
En regardant Evandel qui dormait profondément, j’ai soudainement pensé à Boss.

« … J’espère qu’elle va bien. »

Je ne savais pas pourquoi le visage Boss se superposait sur celui d’Evandel.
Mais je savais quel genre de vie elle menait. J’en savais sans doute plus à ce sujet que n’importe qui d’autre.
Évidemment, c’était parce que j’étais celui qui avait créé son histoire.
Une enfant qui a parcouru un chemin de tristesse et de douleur plus que quiconque, haïe par tout le monde, un monstre qui a grandi en étant trahi.
Bien qu’elle ait supprimé le monstre qui était en elle en abandonnant son nom… il y avait trop de choses dans ce monde que je ne connaissais pas.

J’ai ouvert le Livre de la Vérité, un livre mystérieux créé par la puissance magique.
J’ai fait une demande en utilisant 4 stries de Stigma.

« Raconte-moi ce que j’ignore du passé de Boss. »

Cependant, le Livre de la Vérité n’avait même pas été capable de révéler le passé de Chundong.

[… Vous n’avez pas assez de Stigma.]

Était-ce parce que le passé d’une personne contenait trop d’informations ? Ou était-ce simplement parce que 4 stries de Stigma ne pouvaient pas gérer ce genre d’informations ?

« Entre le 1er janvier 2020 et le 3 janvier 2020, dis-moi ce que Boss faisait et où elle se trouvait. »

[… Vous n’avez pas assez de Stigma.]

C’était pareil.

« Que sais-tu ? »

Cette fois-ci, 0.1 strie de Stigma a été consommée. Ce n’était même pas une question…

[Tout. C’est votre capacité qui fait défaut.]

« … Je suppose que tu as raison. »

Je n’avais pas grand-chose à répondre à ça.
Je me suis gratté le cou, puis j’ai fermé le Livre de la Vérité.


Tôt, le lendemain matin.

Il était temps pour moi de retourner dans la Tour.
Je me suis agenouillé devant Evandel qui était venue me dire au revoir. Mais elle refusait de me regarder dans les yeux.

« Je serai bientôt de retour. »

Elle regardait le sol en restant silencieuse, et câlinait une poupée de chiffon que j’avais fabriquée et qui me ressemblait.

« Evandel ? »

Quand je l’ai appelée, elle m’a répondu avec une voix tremblante.

« … Quand est-ce que tu reviens ? »
« Je reviendrai dans un mois. »
« …. »

Evandel a fait la moue et a secoué la tête. Puis, d’une petite voix, elle a exprimé sa tristesse.

« … Plus tôt. »

Quelque chose est remonté du fond de mon cœur. Mes parents ont-ils ressenti la même chose quand ils m’ont élevé ?
J’ai serré très fort Evandel dans mes bras.

« Ok. Tu peux commander tout ce que tu veux à manger et t’amuser avec Hayang et Haeyeon. Et avant que tu ne t’en rendes compte, je serai de retour. »
« …. »
« Il y a des sandwichs et des steaks hachés dans le réfrigérateur, alors tu peux manger ça aussi. Demande aux parents d’Haeyeon de te cuire les steaks hachés. Ils seront excellents. »
« … Oui. »

Notre étreinte, longue mais courte à la fois, s’est terminée. Quand je me suis levé, Hayang s’est approchée d’Evandel, donnant l’impression qu’elle allait la consoler. Mais au lieu de ça, elle a griffé la jambe d’Evandel, comme pour lui dire de faire quelque chose.
Evandel était au bord des larmes, mais elle n’a pas pleuré et m’a fait au revoir de la main.

« … Reviens à la maison sain et sauf. »
« Ouais, je serai très vite de retour. »

Sur ce, j’ai quitté l’appartement.
Mais avant de retourner dans la Tour, il y avait encore une personne que je devais voir, mais je n’ai pas eu besoin de me déplacer pour lui rendre visite.
Quand je suis sorti, une limousine m’attendait devant la porte de l’immeuble. La vitre s’est baissée pour laisser apparaître le visage de Yoo Yeonha.

« Tu es vraiment de retour. »

J’ai souri et je me suis assis à côté d’elle. Yoo Yeonha a observé mon visage avec insistance, puis m’a soudainement demandé :

« … Tu as pleuré ? »
« Non. Bref, tu dois vraiment être occupée. Tu travailles même quand tu es en voiture ? »

J’ai jeté un coup d’œil aux documents posés sur la table de la limousine.

« Je suis souvent en déplacement pour gérer l’activité de nos entreprises et tout ce qui concerne la Tour des Souhaits. »
« Mm. Ah oui, tiens. »

Je lui ai tendu un sac plastique.

« … Qu’est-ce que c’est ? »
« Un hamburger fait maison. Je viens d’en faire et je t’en ai apporté un au cas où tu aurais faim. »
« …. »

Yoo Yeonha a cligné des yeux. On aurait dit qu’elle réfléchissait à ce qu’elle allait dire. Après un court instant, elle a hoché la tête et a pris le sac.

« … Je n’ai pas eu le temps de manger correctement ces derniers temps. Merci. »

L’odeur de hamburger s’est élevée du sac. Yoo Yeonha a jeté un coup d’œil dans le sac et a dégluti. Vu la façon dont elle s’est léchée les lèvres, il était évident qu’elle avait hâte de le manger.

« Sinon, comment ça se passe à l’intérieur la Tour ? »
« Je me débrouille bien, mais tes informateurs ne sortiront probablement pas de sitôt. Le PT est extrêmement important dans les premiers étages. Ils n’en auront pas en réserve. »
« Je sais. J’ai entendu dire que les tickets de retour et de ré-entrée coûtaient 1000 PT chacun, c’est bien ça ? »

J’ai acquiescé et je me suis étiré.

« Ouais. Aaah~ »
« … Hum, la Tour est une chose, mais… »

Elle m’a jeté un coup d’œil et a prudemment abordé un autre sujet.

« C’est… à propos de ce meuble. Cette chaise que tu m’as offerte. »
« Oh, la chaise ? Elle est incroyable, n’est-ce pas ?! »
« …. »

Yoo Yeonha a acquiescé en silence.

« Je pensais juste que, hum, si le fabricant fait aussi d’autres meubles, j’aimerais lui demander de me faire un lit… »
« Elle t’a plu ? »
« … Oui. » a discrètement marmonné Yoo Yeonha.

Pensait-elle être nulle si elle aimait quelque chose ?

« Alors, hum, est-ce que tu peux lui demander ? »
« Je peux, mais ça va être cher. »
« … Oh ? C’est combien ? »

Elle m’a demandé cela en croisant les bras, comme s’il n’y avait rien qu’elle ne puisse pas acheter. C’était un regard digne de la reine de Séoul.

« Un milliard, je suppose ? »
« Ce n’est rien du tout. Si le lit est de la même qualité que la chaise— »
« Mais ce sera un lit d’occasion. »
« … Hein ? »
« Ce ne sera pas un lit neuf. »

Je n’avais pas le temps d’en faire un pour elle. Un lit était le meuble le plus difficile à fabriquer. Même avec mon niveau de compétence actuel, il me faudrait au moins une demi-journée pour en fabriquer un.
Néanmoins, je pouvais lui envoyer le lit que j’utilisais. Comme j’avais prévu d’en fabriquer un nouveau avec la Dextérité du Jeune Nain, ça ne me dérangeait pas trop.

« Un lit d’occasion ? »
« Ouais, je peux te donner celui que j’ai. »
« … Heiiin ?! »

Yoo Yeonha a crié.

« Q-Quoi, qu’est-ce que tu veux dire !? »
« Il n’est pas sale ou abîmé, alors ne t’inquiète pas. Il se pourrait qu’il soit imprégné de mon odeur, mais il fera son travail. Oh, je suppose qu’il peut aussi sentir un peu la cigarette. »
« O-Odeur.. »
« Mais une fois que tu auras dormi dedans, je te promets que tu ne penseras plus aux autres lits. »

Le visage de Yoo Yeonha a lentement rougi alors qu’elle me regardait fixement. On aurait dit qu’elle avait quelque chose à dire, mais rien ne sortait de sa bouche. Puis son visage a changé de couleur, passant d’une fraise pas mûre à une tomate sur le point d’exploser…

« Tu, tu es, tu es fou— ?! »

Elle a crié tellement fort que la limousine a tremblé.
Cependant, je n’ai fait que tranquillement hausser les épaules.

« Je veux dire, je ne peux pas dégoter des meubles de ce niveau en un rien de temps. »
« … M-Mais tu peux simplement me donner les coordonnées du fabricant. »
« Le fabricant n’a pas le temps. Ne t’inquiètes pas, le lit est propre. »
« …. »

Yoo Yeonha avait l’air angoissée. Je pouvais pratiquement voir le conflit intérieur qu’elle ressentait.

« Hm… ok. Alors, où est ce lit ? »

Elle a finalement pris une décision.
J’ai souri. Si une maniaque de la propreté comme Yoo Yeonha le voulait à ce point… Eh bien, je suppose qu’elle était juste très fatiguée par tout son travail. D’un point de vue objectif, mon lit faisait des merveilles sur les corps et les esprits épuisés.

« Donne-moi juste l’adresse à laquelle je peux aller le chercher. Je vais m’en occuper. »

Evandel serait surprise si je lui donnais celle de mon appartement, alors j’ai décidé de lui donner celle que j’utilisais pour la cachette de la Troupe Caméléon.

« … Je vais le payer tout de suite. »
« Ok… Oh, mais ce n’était pas pour ça que je voulais te voir. »

J’ai pris une expression sérieuse une fois de plus.
J’ai fini par m’éloigner du sujet à cause du lit.

« J’ai une faveur à te demander. »
« … Une faveur ? »
« Ouais. »

La demande que j’avais pour Yoo Yeonha était plutôt simple.
Le Livre de la Vérité ne m’avait rien révélé sur le passé de Chundong. J’ai essayé d’enquêter par moi-même, mais c’était trop difficile pour moi de le faire seul. Chundong n’était qu’un figurant sans intérêt, une existence presque semblable à de la poussière.

« Tu sais que je suis orphelin, n’est-ce pas ? »
« …. »

Quand j’ai posé cette question, le visage de Yoo Yeonha est devenu froid.
Elle est restée silencieuse pendant un moment, puis m’a calmement répondu :

« … Je le sais. »
« C’est lié à ça. Je me demande, huhum, ce qui est arrivé à mes parents biologiques. Pour être plus précis… Je veux savoir comment ils sont morts. »

Les parents biologiques de Chundong étaient morts. C’était la seule chose que j’avais pu trouver sur Chundong dans le Livre de la Vérité. Et rien que ça m’avait coûté 3 stries de Stigma.

« J’ai besoin que tu enquêtes pour moi. Je n’y arriverai pas seul. Et puis, je n’ai pas le temps pour ça. »
« …. »

Yoo Yeonha n’a rien dit. Elle baissait les yeux en prenant de grandes inspirations.
Comme ses cheveux étaient plus longs qu’avant, je ne pouvais pas non plus voir son visage.

« Mais bon, ce n’est pas une priorité absolue. Je demande seulement parce que je suis curie— »
« Ok. »

Elle m’a soudainement interrompu, puis a levé la tête et m’a regardé droit dans les yeux.

« Je vais faire de mon mieux. »

Elle avait l’air déterminée, mais hésitante.
Ses yeux semblaient résolus, mais ses doigts s’agitaient nerveusement sur ses genoux.
J’ai acquiescé alors que je regardais ces parties contradictoires de Yoo Yeonha.

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-

Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 171

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :