Sovereign of Judgment – Chapitre 20

Épisode 2 : Exode
Chapitre 20 : Berserkers (3)



Quatre jours plus tard.
Jung Minji et Lee Jinhee étaient assises l’une en face de l’autre.
Quant à Chu Youngjin, il se tenait silencieusement derrière Jung Minji.

« Alors… Tu dis que la rumeur à propos de l’énorme monstre n’était pas une rumeur. »
« Oui. Il y a deux conditions pour gagner. La première est de détruire tous les portails et de supprimer les monstres. Et la seconde est de tuer la Vouivre de la Destruction quand elle apparaîtra le dernier jour, ou au moins de l’occuper. Si nous ne remplissons pas ces deux conditions, il sera impossible d’obtenir le code d’évasion. »

Jung Minji tapotait la table avec son doigt pendant l’explication de Lee Jinhee. Ses troupes avaient déjà détruit un portail se trouvant dans les environs, mais c’était tout. Elle craignait que le nombre de monstres n’augmente et voulait détruire plus de portails, mais les autres s’y étaient opposés, alors elle avait mis cela de côté pour le moment.
“Ce n’était donc pas un mauvais choix, puisque nous sommes capables de traverser la zone malgré le nombre croissant de monstres. Mais si en plus de cela la Vouivre de la Destruction se pointe, ça devient trop difficile… Donc, ce n’est pas une situation où nous pouvons survivre en nous contentant de rester sur place.”

Jung Minji avait presque pris sa décision. Elle a posé une dernière question pour confirmer son choix.

« Tu as dit que le Roi sans Sujets t’avait envoyée ? Peux-tu le prouver ? »

Au moment où elle a fait cette demande…

Clap clap.

Un drapeau noir flottant dans l’air est apparu au-dessus de la tête de Lee Jinhee. C’était sans nul doute le symbole de Choi Hyuk.
Jung Minji a souri.

« J’ai entendu parler du prestige des Berserkers. Quoi qu’il en soit… Un Roi sans Sujets ayant des partisans, quelle ironie. Je comprends. Je vais accepter votre offre. À partir de maintenant, nos troupes feront de leur mieux pour détruire les portails. Et nous enverrons nos troupes d’élite dans une semaine. La zone de rassemblement se trouve… »
« Au centre commercial Hyunhae. Nous avons cherché autour de nous et actuellement ce sont eux qui ont le plus de puissance. Il y a quelques troupes de rassemblées là-bas. »
« Bien. Ce n’est pas loin. »

Jung Minji et Lee Jinhee se sont toutes les deux serrés la main.
En une semaine, Jung Minji avait quitté le lycée Hanyoung pour prendre le contrôle du lycée Doonchon et du centre commercial situé en face de la station de métro du Parc Olympique ; il s’agissait du centre commercial où se trouvait Lee Jinhee précédemment.

Lee Jinhee a quitté le lycée de Doonchon à pas légers. Les troupes de Jung Minji, qui s’étaient distinguées dernièrement, lui seraient d’une grande aide.

« Hmmm… Je me demande si ce sale con est toujours là-bas ? »

Mais tout compte fait, elle s’en fichait.
Elle a jeté un coup d’œil aux alentours du lycée de Doonchon avant de courir vers le lieu suivant.

Une semaine après le début du jeu.
Durant cette période, ils ont détruit 12 portails mais le combat devenait de plus en plus difficile. Des dizaines de milliers de monstres affluaient chaque jour et le nombre de monstres qu’ils ne tuaient pas augmentait. À l’heure actuelle, les montres étaient presque trop nombreux pour qu’ils puissent détruire un portail en un seul jour. Choi Hyuk est devenu beaucoup plus fort que ce que Baek Seoin espérait, mais une main ne pouvait pas en repousser dix.
Pour faire face à cette situation, comme Baek Seoin l’avait suggéré auparavant, Choi Hyuk a décidé de former un escadron suicide et a envoyé Lee Jinhee comme messager.

« Elle court vite… »

Jung Minji regardait Lee Jinhee, qui sautait facilement par-dessus les bâtiments. Ses mouvements n’entraînaient aucun gaspillage d’énergie. Elle était capable de sauter par-dessus un immeuble de 4 ou 5 étages en ne faisant que deux enjambées sur le mur, et elle franchissait ou effleurait les obstacles comme le vent. Ce n’était pas quelque chose que l’on pouvait faire juste parce que l’on possédait du karma. D’autres n’auraient pas été capables de contrôler leur force correctement et se seraient écrasés contre les murs, mais elle maîtrisait parfaitement ses mouvements. Lee Jinhee a disparu de sa vue en un instant. Une vitesse que même les monstres ne pourraient pas suivre.

« … Bien, j’ai décidé. Senior Youngjin. Appelle les rois s’il te plaît. »
« Oui. »

Les troupes de Jung Minji se composaient actuellement d’élèves de leur ancien lycée : le lycée Hanyoung, d’élèves du lycée Doonchon, et des personnes qui s’étaient rassemblées au centre commercial situé en face de la station de métro du Parc Olympique.
Elle a pu devenir le leader de ces trois groupes grâce à ses décisions précises et audacieuses, et à sa démonstration de puissance quelque peu téméraire. Cependant, ce n’était pas comme si sa position était stable.

En ce moment, au lycée Doonchon, il y avait trois personnes qui avaient le titre de roi en plus d’elle.
Tout d’abord, le Roi Esclave Song Simin qui s’était allié à elle depuis le lycée Hanyoung.
Puis le président des élèves du lycée de Doonchon, le Roi des Élèves, Min Kyungchul.
Et pour finir, dans le centre commercial, le Roi Cochon : Ma Dongshik. Il avait obtenu une Qualification pour être Souverain et était devenu roi après avoir forcé régulièrement les gens à prendre parti.
Ma Dongshik était l’homme avec lequel Lee Jinhee s’était disputée auparavant.

Jung Minji s’est assise en cercle avec les trois rois.
Elle a annoncé son intention d’envoyer des troupes pour détruire les portails et de former un escadron suicide pour soutenir Choi Hyuk.

« Bien sûr, pourquoi pas. »

Le Roi Esclave Song Simin, qui disait toujours oui à Jung Minji, est resté fidèle à sa réputation et a tout de suite accepté. Lorsque les autres lui demandaient pourquoi il était toujours d’accord avec les plans de Jung Minji, il disait en plaisantant qu’il n’était pas le Roi Esclave pour rien et souriait. On l’insultait, on disait de lui qu’il n’avait pas de cran mais qu’il avait beaucoup d’amis et qu’il était également connu pour être une personne ayant du cœur qui prenait grand soin de son peuple.

De son côté, le Roi des Élèves Min Kyungchul était plutôt coopératif avec Jung Minji, même si souvent il n’arrivait pas à la comprendre.

« Je comprends qu’il y aura une énorme perte… mais à combien penses-tu… »
« À autant de portails que nous pouvons. Et à envoyer toutes les troupes d’élite disponibles. Le but est de minimiser les pertes le dernier jour. »

Jung Minji avait déjà décidé de pleinement coopérer. Même s’il y avait des pertes de son côté, c’était pour réduire le nombre global de victimes.
Elle prenait ce genre de décisions en raison de sa personnalité. Si la porte de l’enfer s’ouvrait le dernier jour et que d’innombrables personnes étaient massacrées par les monstres et par la Vouivre de la Destruction, il ne faisait aucun doute qu’elle ne pourrait pas supporter sa (putain) de sensibilité envers la douleur des autres. Si ses troupes qui étaient puissantes pouvaient faire quelque chose, alors elle pensait que ça lui ôterait un poids des épaules. D’un point de vue général, sa décision pouvait sembler altruiste, mais d’un autre côté, elle était aussi égoïste.

Min Kyungchul n’arrivait pas à la comprendre. Même s’il pensait que c’était pour une bonne cause, n’était-il pas naturel de d’abord s’assurer de la sécurité de ses forces ?
Il ne pouvait pas ouvertement s’opposer à elle, mais il affichait un air mécontent.

« Et si au lieu de cela, nous agissions comme si allions le faire ? Ce n’est pas comme si nous étions les seuls à participer. »

Celui qui venait de parler afin de s’opposer à elle, était le Roi Cochon : Ma Dongshik.

« Nous ne sommes pas les seuls… Tout le monde n’aurait-il pas pensé la même chose ? Si cela arrive, alors même un plan élaboré échouera. Et si c’est le cas, tout le monde pourrait mourir. Parmi eux, il pourrait y avoir les membres de nos familles dont nous avons été séparés. Quelqu’un doit activement prendre les choses en main.
C’est pour cela que… Pourquoi ce quelqu’un devrait-il être nous… Si nous devons prendre les choses en main, alors tout le monde le devrait… C’est ce que je pense. »

Pendant qu’il parlait, Ma Dongshik essayait de sonder l’état d’esprit de Jung Minji.
Jung Minji était une garce plus jeune que cette Lee Jinhee qui lui avait répondu de façon insolente il y a quelques jours… Ses entrailles se tortillaient à l’idée qu’il devait la traiter avec respect, mais ce n’était pas quelqu’un qu’il pouvait manipuler. Lorsque les gens du centre commercial ont résisté en disant qu’ils ne se battraient pas contre les Dents de l’Ombre, elle a levé son épée. « Alors à la place des Dents de l’Ombre, allez-vous vous battre contre nous ? » avait-elle calmement demandé, les yeux assoiffés de sang. Elle avait l’air expérimentée dans l’art de tuer les gens. Après cela, Ma Dongshik n’a fait que sonder l’état d’esprit de Jung Minji.
“Cependant, peu importe à quel point j’y pense, c’est mal.”
Ce n’était pas comme s’ils jouaient aux héros, il n’y avait pas besoin de prendre les devants et de livrer une bataille sanglante contre les monstres.

Jung Minji regardait fixement Ma Dongshik sans bouger. Dans son esprit, elle le méprisait déjà. Il n’était pas du genre à écouter ce que les autres avaient à dire.
De plus, elle ne pensait pas qu’elle pourrait le convaincre avec un raisonnement logique. Car, depuis le début, c’était une décision qu’elle avait prise pour elle-même. Elle n’a jamais pensé une seule fois qu’elle était juste. Si cela avait été le cas, elle n’aurait pas tué des gens sans hésiter. Elle ne pouvait s’empêcher de laisser ses émotions irrationnelles et son tempérament lui dicter ses agissements.
Puisqu’elle avait le pouvoir, elle avait décidé de l’utiliser. Pour son bien-être.
Elle, qui regardait toujours Ma Donshik sans sourciller, a ouvert la bouche :

« Je ne vous ai pas appelés pour une réunion… »

Suite à ces mots, l’atmosphère s’est refroidie. Elle avait réuni les rois non pas pour discuter de ces questions mais pour faire une annonce. En tout cas c’était différent de son comportement initial, comme quand elle écoutait leurs opinions après que leurs groupes aient fusionnés.
Le Roi Esclave Song Simin a juste levé les yeux au ciel. Le Roi des Élèves, Min Kyungchul, a froncé les sourcils et a serré ses lèvres.
Ma Dongshik s’est figé un bref instant avant de finalement ouvrir la bouche.

« … Je… comprends. Toutefois, réfléchis au nombre de personnes déployées. Il y a des familles qui ont enfin pu se réunir, nous ne pouvons pas les plonger dans le deuil si soudainement, n’est-ce pas ? Faisons en sorte qu’une seule personne de chaque famille soit envoyée. »

Ma Dongshik s’est exprimé au nom des adultes qui étaient ses principaux soutiens.
Et c’était la raison pour laquelle Jung Minji était restée si passive pendant tout ce temps.

Lorsque les survivants du lycée Hanyoung et du lycée Doonchon se sont rassemblés au centre commercial avec les adultes, il y a eu pas mal de gens qui ont retrouvé des membres de leur famille parmi eux.
Ceux qui avaient leur famille avec eux étaient les plus protecteurs. Ils ont pu unir leurs forces pour détruire le portail se trouvant non loin d’eux mais c’était tout, ils ne voulaient rien faire de plus.

D’ailleurs, contrairement aux élèves naïfs qui étaient habitués aux annonces et aux règlements, les adultes étaient beaucoup plus sûrs d’eux et étaient capables de se moquer des règlements proposés. Ils ne se bougeaient que si cela leur était bénéfique. Il était donc difficile pour elle de les contrôler à sa guise.
C’est la raison pour laquelle Jung Minji, qui voulait combattre les monstres de manière plus agressive, n’avait pu qu’accepter leur opposition et avait enduré cette situation jusqu’à présent.

Cependant, maintenant qu’elle avait entendu parler de la Vouivre de la Destruction, Jung Minji s’était résolue à ne plus se soucier de leurs préoccupations.
Bien qu’il semblait compliqué et fastidieux de faire agir les gens selon votre volonté, c’était parfois très facile. Même s’il y avait une résistance, si vous la poussiez assez fort, elle finirait par s’écrouler. Il ne restait plus que 3 semaines. Elle était sûre de pouvoir éliminer toute résistance pendant cette période.

« Non. Alors qu’en est-il des élèves qui n’ont pas pu retrouver leurs familles ? Nous ne traiterons pas ceux qui sont avec leur famille différemment. Avec un karma puissant, même les personnes âgées peuvent courir partout. N’avez-vous pas observé cela ces derniers jours ? »

Le visage de Ma Dongshik s’est déformé après avoir entendu ces mots. Jung Minji a profité de cette occasion pour en rajouter une couche.

« Ne te méprends pas. Si tu es faible, tu meurs. C’est ce genre de jeu. Cela signifie que refuser de se battre ne sera bientôt plus la meilleure des solutions. »

Ma Dongshik voulait laisser éclater sa colère et frapper la table, mais il s’est retenu. Il était à peine capable de réprimer sa colère, mais il s’est forcé à sourire avant de baisser la tête.

« Haha… Oui… Tu as raison. Je comprends. »

La première chose qu’il a faite après avoir été absorbé par les troupes de Jung Minji a été d’apporter de l’alcool aux élèves du lycée Hanyoung. Pendant la séance de beuverie, il avait clairement entendu parler de ce qui était arrivé à Kim Hyunbaek lorsqu’il s’était opposé à elle. Ma Dongshik se souviendrait toujours de cet exemple.

Jung Minji a attentivement examiné le visage de Ma Dongshik. Il était à peine capable d’esquisser un sourire alors que des gouttes de sueur froide coulaient le long de son dos. Finalement, Jung Minji a hoché la tête.

« J’ai hâte de travailler avec vous tous. »

Et c’est ainsi que les troupes rassemblées au lycée Doonchon ont commencé leurs préparatifs de guerre.


Au fil du temps, le fait que les règles du premier jeu étaient assez variées a été révélé.

Les endroits où il y avait le plus de monde étaient généralement des zones de rassemblement qui étaient normalement destinées aux adultes.
Ensuite venaient : les lycées, les collèges et la bibliothèque où était apparu un [Ring de la Renaissance]. Des endroits où la densité de population était élevée et où les gens n’étaient pas trop jeunes. Ces deux éléments pouvaient être considérés comme les conditions nécessaires à l’apparition d’un [Ring de la Renaissance].

En plus de cela, il y avait des règles plus personnalisées.
Comme la méthode modifiée de la zone de rassemblement qui a été appliquée aux étudiants de l’Université Nationale du Sport de Corée, située à côté du Parc Olympique.
On leur a donné la possibilité de choisir une arme et des gobelins sont apparus à l’intérieur de leur école. C’étaient des monstres qui avaient la capacité de se battre comme un adulte ordinaire. Ce n’est qu’après les avoir éliminés que le karma leur a été distribué. Les accomplissements : [Qualifications pour être Souverain 1/3] et [Capitaine des Chevaliers], ont été donnés à la personne qui en avait tué le plus grand nombre.

Il y avait même des règles qui ne s’appliquaient qu’aux vétérans de la guerre de Corée et de la guerre du Vietnam. On leur a donné des armes et on leur a distribué du karma sans qu’ils n’aient eu à remplir aucune condition, et il y avait une zone de rassemblement rien que pour eux. Ils ont même reçu une gentille annonce : [Lorsque vous chassez des monstres, le karma augmente].

Bien que les vétérans ne se connaissaient pas tous, une fois rassemblés ils ressemblaient à une armée. Les vétérans qui savaient mieux que quiconque à quoi ressemblait une vraie bataille. Lorsque ces grands-pères ont dépassé leurs anciennes prouesses physiques et ont pris plaisir à devenir aussi forts que des surhommes, ils se sont battus encore plus énergiquement que les monstres.
Ils sont devenus une force importante qui contrôlait le district de Kangdong.

Toutefois, il y avait un groupe composé de seulement trois membres qui était tout aussi célèbre.
Trois guerriers qui avaient parcouru tout le district de Kangdong et qui s’étaient battus en première ligne. Pendant que tout le monde se battait pour défendre sa zone de rassemblement, avec seulement trois membres, ce groupe détruisait les quartiers généraux des monstres. Des guerriers fous imbibés d’un sang qui ne voulait pas sécher.
Les gens les appelaient les “Berserkers”.
Choi Hyuk, le leader des Berserkers qui maniait une épée noire, était au centre d’une incroyable rumeur selon laquelle il pouvait démolir la plupart des groupes à lui seul.

« Oooh… J’ai l’impression que je vais vraiment mourir sans Jinhee ici. »
« As-tu déjà eu l’impression que tu allais vivre ? »

Baek Seoin se plaignait alors qu’ils pataugeaient une fois de plus dans une forêt de monstres afin de détruire un portail aujourd’hui.

« — Kuakk! »
« — Giik! »

Choi Hyuk avait mémorisé les différents points vitaux de chaque monstre et maintenant les monstres étaient incapables d’endurer une seule attaque.

Cependant, Choi Hyuk n’avait pas l’air satisfait.
“… Nous sommes incapables de rattraper la vitesse à laquelle les monstres apparaissent. Il y a une limite à tuer un monstre à la fois.”
Quels que soient ses efforts, le mieux qu’il pouvait faire était de tuer un monstre en un seul coup. Une restriction qui semblait être une limite naturelle. Mais il lui serait impossible de restreindre le nombre croissant de monstres à cette vitesse.
Qui plus est…

« Il est complètement illogique d’essayer de chasser la Vouivre de la Destruction. »

Cela n’avait pas d’importance qu’il soit devenu plus fort, il était impossible de tuer un monstre de la taille d’un appartement avec une lame qui mesurait à peine plus d’un mètre.

“Mais… Je dois essayer.”
Choi Hyuk s’est rappelé de la compétence qu’il avait obtenue récemment. Une compétence qu’il ne pouvait pas utiliser pour le moment.

[Frappe Fulgurante]

Choi Hyuk a fermement saisi la poignée de sa lame.

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-

Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “Sovereign of Judgment – Chapitre 20

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :