KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 121

Chapitre 121 : Ce Qui Doit Être Fait (4)



J’ai détruit le bras d’un monstre de rang-intermédiaire avec une flèche nécessitant trois stries de Stigma.

C’était une explosion décente, mais je n’avais plus l’énergie pour regarder le résultat. En un instant, la somnolence a envahi mon cerveau, et le ciel et le sol ont changé de place.

J’étais tombé de l’arbre à cause d’un étourdissement soudain.

« … Ah. »

J’ai regardé le champ de bataille dans cet état. Je pouvais voir une épée de puissance magique. C’était celle de Chae Nayun.

Sa grande épée, qui faisait la moitié de la taille du bras de l’Ogre Noir, s’est abattue. Frappé par cette lame dominatrice, l’Ogre vacillait sur ses pieds, pendant qu’affluaient les innombrables attaques des autres cadets.

… En tout cas, le contrecoup dû à l’utilisation d’une grande quantité de Stigma semblait devenir de plus en plus fort au fur et à mesure que j’obtenais des stries de Stigma.

C’était probablement parce que mon corps ne pouvait pas supporter l’émission de puissance magique.

« Argh. »

Me sentant étourdi, j’ai fermé les yeux.

Boum, boum, boum.

La bataille devenait plus féroce, mais le son entrant dans mes oreilles ne faisait que s’adoucir.

Finalement, j’ai abandonné mon corps à la somnolence.


Quand j’ai ouvert les yeux, Chae Nayun était juste en face de moi.

Une peau douce et un regard débordant de curiosité.

J’ai été une fois de plus surpris par sa beauté d’un autre monde.

« Ah. »

Chae Nayun a sursauté et a fait un pas en arrière.

« … Quoi ? »

« T-Tu, tu es réveillé ? »

Que faisait-elle pour être si surprise ?

Tout en me frottant le visage, je lui ai demandé : « … Tu m’as fait quelque chose ? »

Chae Nayun s’est assise à côté de moi en criant nerveusement :

« Q-Qu’est-ce que tu veux dire ? J’étais juste surprise de te voir dormir si paisiblement alors que tout le monde est en train de se battre ! »

« Oh, désolé, j’étais juste fatigué. »

«  … Humhum. Mais ce que tu as fait était génial. C’était ton coup de grâce ? Tu sais, comme une capacité finale. »

J’ai hoché la tête en silence. Ce que je voulais que ce soit n’avait pas d’importance. Il semblerait que l’utiliser m’endormait pendant une heure ou deux, donc ça ne pouvait être qu’un coup de grâce.

« Qu’est-il arrivé à l’Ogre Noir ? »

« Nous l’avons tué. Ça a été facile grâce à toi. »

« C’est une bonne nouvelle. »

À ce moment-là, une fenêtre holographique est apparue devant nous.

[Vous avez réussi ce niveau !]

[Les points de contribution vont maintenant être attribués. Les trois meilleurs contributeurs sont les suivants.]

[Chae Nayun : 68 points]

[Kim Hajin : 39 points]

[Yi Jiyoon : 33 points]

[Les 30% de contributeurs les moins performants seront immédiatement déplacés vers un niveau inférieur].

[Les 30% de contributeurs les plus performants seront déplacés vers un niveau supérieur après 2 heures de repos].

[Les 40% restants auront une chance de réessayer.]

En voyant les alertes, j’ai enfin compris comment fonctionnait cette Tour.

En répétant des niveaux comme celui-ci, les cadets pouvaient soit monter, soit descendre, soit rester au même niveau. Les notes devraient être attribuées en conséquence une fois l’examen terminé.

« Ah~ donc c’est comme ça que ça marche. »

Chae Nayun, qui semblait également avoir compris, a frappé dans ses mains.

Puis, elle m’a tapoté l’épaule.

« Hé, fais équipe avec moi. »

« Faire équipe ? »

« Ouais, il y a une fonction de groupe. Regarde. »

Chae Nayun a montré l’écran de sa smartwatch. Comme lors du dernier examen final, les cadets ont reçu des smartwatchs qu’ils devaient porter durant l’épreuve. Au début, je pensais que la smartwatch de cet examen ne pouvait que donner l’heure, mais il y avait maintenant une fonction “groupe” de disponible.

« … Bon sang. »

« Faisons équipe. »

J’ai regardé Chae Nayun. Ses yeux étincelants me mettaient la pression, alors j’ai esquivé son regard. Chae Nayun a ensuite attrapé ma manche.

« Je veux faire équipe avec toi. »

« Laisse-moi partir. »

« Allez, faisons équipe. S’il te plaît… »

Tirant sur ma manche ici et là, elle essayait d’agir de façon mignonne… mais j’avais plutôt l’impression de sentir mon cerveau trembler, comme si elle m’avait attrapé par le col et qu’elle me secouait.

« Hé, arrête, lâche-moi. Je vais vomir. »

« Je te laisserai partir si tu acceptes. Dépêche-toi. »

Elle m’a secoué avec tellement de force qu’elle a failli arracher ma chemise.

Sans avoir le choix, j’ai hoché la tête.

« D’accord, d’accord. »

L’empoignade de Chae Nayun a continué jusqu’à ce que nous fassions officiellement équipe.


Ensuite, j’ai traversé deux autres niveaux avec Chae Nayun.

Dans une forêt, nous avons protégé un PNJ des monstres ; et dans un Colisée, nous nous sommes battus contre d’autres cadets, et également contre des monstres géants.

Pour être tout à fait honnête, Chae Nayun me portait. C’est dire à quel point sa démonstration d’habileté était écrasante.

Avant tout, la spécialité de Chae Nayun était les combats se déroulant sur une longue durée. Grâce à son immense quantité de puissance magique, même Kim Suho ne pouvait pas faire face à sa vitesse de récupération. Naturellement, Chae Nayun s’illustrait dans les taches nécessitant énormément d’endurance comme l’ascension d’une tour.

Bien sûr, même si Chae Nayun me portait, les notes étaient attribuées individuellement.

J’ai amassé des points dès que j’en ai eu l’occasion et je suis constamment resté dans les 30% des contributeurs les plus performants de chaque niveau.

[Ceci est le dernier niveau.]

Finalement, nous avons atteint le dernier niveau, qui avait pour décor une grotte.

Seuls les meilleurs cadets devraient être présents à ce niveau.

Chae Nayun m’a donné un coup d’épaule et a parlé.

« Hé, ça doit être le niveau où l’on combat des boss. Essaie de voir s’il y a quelque chose en face de nous. »

« Ouais, ouais. »

J’ai ouvert grand les yeux et me suis concentré.

Mon champ de vision s’est élargi, survolant le sol sans rien remarquer de notable.

Puis, j’ai aperçu quelqu’un.

Une fille accroupie devant un mur de pierre était en train de bailler.

« — Haaam. »

C’était Rachel.

J’ai souri, heureux de la voir.

« Il y a quelqu’un là-bas. »

« Vraiment ? »

« Oui, il semblerait que l’on ne puisse pas participer à ce niveau tout seul. Allons-y. »

« D’accord. »

Chae Nayun et moi avons couru droit devant nous.

En entendant nos bruits de pas, Rachel s’est immédiatement levée. Puis, elle a sorti sa rapière en se tenant sur ses gardes.

J’ai crié : « Rachel-ssi ! »

« Quoi ? Rachel ? »

Chae Nayun s’est soudainement arrêtée de courir. Pendant ce temps, Rachel a rangé sa rapière et a commencé à courir vers nous.

Il n’a pas fallu longtemps pour que l’on se rejoigne.

« Hajin-ssi… ? »

Rachel, qui avait appelé mon nom d’un air joyeux, s’est légèrement figée lorsqu’elle a vu que Chae Nayun se tenait à côté de moi.

« … Chae Nayun ? »

« Quoi ? Pourquoi la princesse est-elle ici ? »

Chae Nayun et Rachel se sont regardées d’un air contrarié.

J’ai tendu la main à Rachel. Elle m’a serré la main, puis s’est remise à regarder fixement Chae Nayun.

C’était donc ça, avoir une rivale.

Pendant les cinq prochaines années, la presse ne cessera de les comparer et de les encourager à se battre. Elles avaient plusieurs points communs : elles étaient des femmes, avaient le même âge, et maintenant elles étaient également toutes les deux des épéistes. Naturellement, elles seraient des cibles faciles pour les journalistes spécialistes des Héros, ceux-ci étant plus extrêmes que les journalistes de célébrités classiques.

« Alors euh, Rachel-ssi, pourquoi étais-tu seule ? »

« Hein ? Ah, il était écrit que je ne pouvais pas entrer seule, alors j’attendais que quelqu’un d’autre arrive. »

Cet examen final était dangereux pour Rachel. Puisque l’influence de Lancaster était encore relativement faible, des monstres d’un niveau plus élevé qu’un rang haut-intermédiaire ne surgiraient pas soudainement ; mais Rachel était certainement plus en danger que les autres cadets.

« C’est bon à savoir. Alors allons-y ensemble. »

« Oui, suivez-moi. »

Lorsque Rachel a touché le mur de pierre qui bloquait le passage, celui-ci s’est soudainement soulevé, révélant un couloir. Rachel et moi sommes entrés, et je marchais à côté d’elle. Chae Nayun nous a jeté un regard furieux, puis a couru et m’a rejoint.

Après avoir marché pendant environ trois minutes…

« Hé, Princesse. »

Après avoir regardé fixement Rachel pendant un certain temps, Chae Nayun a finalement ouvert la bouche.

« Tu n’as fait équipe avec personne ? »

Rachel a brièvement répondu  :

« … Oui, j’étais toute seule. »

« Oh, vraiment~ ? Le travail d’équipe devrait faire partie des critères de notation de l’examen. Tu auras probablement un zéro pour ça alors. »

Chae Nayun a ricané et provoqué Rachel, mais cette dernière est restée silencieuse. Puis, Chae Nayun a posé sa main sur mon épaule et a dit :

« Mais toi et moi devrions avoir une note parfaite. »

« Qu’est-ce que tu veux dire ? »

« Nous étions ensemble dès le premier niveau. De plus, je suis une guerrière et tu es un tireur d’élite. C’est la combonaison parfaite. »

« Oh… bien sûr. »

Rachel a jeté un coup d’œil à Chae Nayun.

« C’est combinaison, pas combonaison. »

« … C’est du pareil au même. »

Après avoir marché en silence pendant trois minutes supplémentaires, Rachel a frappé dans ses mains, comme si elle avait soudainement pensé à quelque chose.

« Ah oui, Hajin-ssi, est-ce que tu aimerais venir en Angleterre pendant les vacances d’hiver avec les autres membres de l’équipe de défis ? Il y a un grand festival à Clancy Islet. »

« À Clancy Islet ? Bien sûr, ça a l’air génial. »

J’avais envie d’y retourner depuis un certain temps, mais je ne pouvais pas car je n’avais pas d’invitation. Même si je me sentais un peu désolé pour Rachel, je voulais me faire un peu plus d’argent avant que je ne sois blacklisté du casino.

« Super, alors viens avec Hoseung-ssi, Bokgyu-ssi, et Jamer-ssi. »

Rachel a souri.

Jamer.

En entendant le pseudonyme de Tomer pour la première fois depuis longtemps, j’ai soudainement eu envie de savoir comment elle allait. À ce moment-là, Chae Nayun a murmuré :

« Si tu ne fais que t’amuser, tu vas prendre du retard~ . »

« …. »

Pendant un instant, Rachel a fortement plissé ses yeux. Cependant, les gens comme Chae Nayun ne font qu’apprécier que de telles réactions. Comme je m’y attendais, Chae Nayun a souri triomphalement.

« As-tu entendu parler de Yoo Sihyuk, Princesse ? Ou du camp de Yoo Sihyuk ? C’est le camp dans lequel les héritiers des clans de héros paient des milliards de won pour essayer d’entrer. C’est là que je vais aller pendant les vacances d’hiver. Il se pourrait que bientôt je te surpasse dans le maniement de l’épée. »

En réponse aux sarcasmes de Chae Nayun… Rachel a expiré, et tout en faisant semblant de me parler, a rétorqué :

« Hajin-ssi, il y a également des méthodes pour être performant à l’entraînement. Souvent les gens stupides ne comprennent pas ce qu’on leur enseigne, donc ils ne sont pas aussi compétents. »

« … Quoi ? Est-ce que tu viens de — »

« Dans ce sens, je pense que je suis une élève très performante. »

Rachel ne s’adressait manifestement pas à moi.

« Récemment, je me suis pas mal rapprochée des esprits élémentaires élémentaires. »

Sans doute provoquée par les mots de Chae Nayun, Rachel a bien insisté sur le mot “élémentaires”. Tout comme Evandel m’appelait Hajin Hajin, elle a dit la même chose deux fois.

« … Esprits élémentaires ? »

« Oui, les esprits élémentaires élémentaires. »

« Quoi ? Qu’est-ce qu’elle veut dire ? »

Chae Nayun a froncé les sourcils. Je pouvais voir un sentiment aigu de rivalité brûler dans ses yeux.

« Ah, c’est ma faute. C’était censé être un secret. »

Rachel a mis la main devant sa bouche, en ayant l’air plutôt fière d’elle. Ses joues étaient gonflées, comme si elle se retenait de rire.

Elle n’était pas comme ça d’habitude…

Je suppose que Chae Nayun avait tendance à rendre les gens qui l’entouraient tout aussi puérils qu’elle.

« As-tu un hamster dans la bouche ? »

Pendant que Chae Nayun murmurait d’un ton moqueur, nous sommes arrivés devant un autre mur de pierre.

Cependant, nous n’avions pas besoin de gaspiller notre énergie à essayer de l’ouvrir. Quand nous nous sommes approchés tous les trois, il s’est ouvert tout seul.

« C’est ici ? »

Ce qui se trouvait au-delà du mur de pierre n’était pas différent de ce qui se trouvait à l’extérieur.

Mais plutôt qu’un couloir rectiligne, il s’agissait d’une pièce circulaire qui était bien plus large.

« … Attendez. »

J’ai bloqué les deux autres avec mes bras pour les empêcher d’avancer. C’était parce que je pouvais voir quelqu’un au loin.

Il ne pourrait pas avoir l’air plus suspect même s’il essayait, une tunique noire couvrait la majeure partie de son corps.

« Il y a quelqu’un là-bas. »

« Bonjour, cadets. »

L’homme s’est approché de nous en premier.

« Je suis Heuk Jeon, l’examinateur en charge du niveau final. »

J’ai croisé son regard, et plus particulièrement ses pupilles noires qui ne cessaient de gigoter.

J’avais beau y penser, l’aura qu’il dégageait n’était pas celle d’un examinateur. Pour être plus précis, je pouvais pressentir une aura effroyable et l’odeur du sang.

À première vue, Chae Nayun et Rachel semblaient partager mes soupçons.

« Êtes-vous vraiment un examinateur ? »

« Bien sûr. Mais seules deux personnes à la fois peuvent participer à ce niveau, je vais donc devoir choisir qui de vous trois restera à l’écart. »

L’auto-proclamé examinateur a sorti un dé.

« 1 et 4 pour le cadet masculin, 2 et 5 pour le cadet aux cheveux courts, et… 3 et 6 pour le cadet blond. »

« Si c’est votre numéro qui sort, vous ne pourrez pas participer à ce niveau pour le moment. »

Toc.

Le dé a roulé sur le sol.

Sans surprise, le chiffre indiqué sur la face du dé était 5.

Chae Nayun a froncé les sourcils, et l’examinateur a pris la parole.

« Cadet aux cheveux courts. »

« … Quoi ? »

L’examinateur a fait un geste du doigt. Et brusquement, une cage est tombée du ciel, y emprisonnant Chae Nayun à l’aide d’une immense puissance magique.

« Ah ! C’est quoi ça !? »

« Ne bougez pas. Ce sera bientôt fini. »

« Ah ! Attendez ! Ah, aaaaahh… »

Le surveillant a de nouveau fait bouger son doigt, et la cage est rapidement remontée.

En voyant cela, Rachel a marmonné nerveusement.

« Hajin-ssi, cette personne… »

« Oui, je pense aussi que c’est un Djinn. »

Rachel a secoué la tête et m’a corrigé.

« … Il fait partie de la Société de la Lune Sombre. »

« La Société de la Lune Sombre ? »

« Oui, regarde ce symbole sur sa tunique. »

Une coupe noire surmontée d’un croissant de lune.

La Société de la Lune Sombre.

Rachel a serré les dents.

« … Désolé, c’est à cause de moi. »

« Hein ? Ah, non… »

La Société de la Lune Sombre était-elle si extraordinaire ?

J’ai froncé les sourcils.

J’avais l’impression que ça faisait partie des paramètres que j’avais écrits, mais je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus.

Cependant, mes pensées ont vite été interrompues.

« Bon, on commence le test ? »

Heuk Jeon a augmenté sa puissance magique, tout en nous regardant fixement.

Koooong- !

Soudain, le sol s’est mis à trembler.

Des crevasses ont commencé à apparaître, puis elles se sont lentement élargies.

« Le test est simple. »

Des douzaines de dagues sont apparues derrière Heuk Jeon,

L’aura meurtrière qu’il émettait était réelle.

« Il y a une arène de duel ci-dessous. »

Heuk Jeon a sauté dans une des crevasses. Alors que le sol continuait à tomber en morceaux, la voix de Heuk Jeon a retenti d’en bas.

« — Si vous pouvez tenir là-haut pendant les 10 prochaines minutes, vous aurez réussi le niveau, et le test sera terminé. »

À ce moment là, une lourde pression s’est abattue sur moi ; et le sol sur lequel je me tenais s’est enfoncé, me faisant perdre pied.

« Ak ! »

Rachel a immédiatement sauté et a attrapé ma main.

« Hajin-ssi, tu vas bien !? »

« Ceci… »

« C’est un champ gravitationnel. Viens… monte… uk. »

Rachel a essayé de me remonter, et j’ai essayé de grimper.

Mais l’instant d’après, mon corps est devenu plus lourd. Le fait que même Rachel soit en difficulté signifiait que la pression était sans aucun doute immense.

Quant à moi, je pouvais à peine respirer.

« — Mais si l’un d’entre vous tombe… »

La voix de Heuk Jeon a résonné.

« — Je vais tuer cette personne. »

Tuer.

L’intention derrière ce mot était effrayante et honnête. La peur s’est répandue sur le visage de Rachel.

« — Ah, mais ne vous inquiétez pas, le champ gravitationnel disparaîtra dès qu’une personne tombera. Pour information, la probabilité que vous surviviez tous les deux 10 minutes dans ce champ est de 0%. Le champ gravitationnel sera de plus en plus fort, tellement fort, que même quelqu’un comme moi ne serait plus en mesure de le supporter ; donc l’un de vous devrait abandonner. »

Tout comme il venait de le dire, le champ gravitationnel devenait de plus en plus fort, et le sol s’effondrait de plus en plus.

« …. »

« …. »

Rachel et moi avons échangé un regard.

J’ai finalement compris quelles étaient ses intentions.

Il voulait que nous nous battions l’un contre l’autre pour survivre, ou qu’au contraire l’un de nous se sacrifie afin de sauver l’autre.

Soudain, Rachel a pris un air sérieux.

« Hajin-ssi, n’aie pas de pensées étranges. »

« … Quelles, pensées, étranges ? »

Voyant que j’étais sur le point de tomber, Rachel a utilisé ses deux mains pour s’agripper à moi.

« Ne pense même pas à lâcher prise. Accroche-toi à ma main. Dépêche-toi ! »

« … Non. »

“Non, tu vois… contrairement à toi, je ne peux pas ne pas lâcher prise de mon plein gré.”

Alors que je me moquais intérieurement de moi-même, le champ gravitationnel devenait de plus en plus insupportable. Un poids des dizaines de fois supérieur au nôtre s’abattait sur nous, et il devenait de plus en plus difficile de garder les yeux ouverts.

« Ah, ah, Hajin-ssi, n’aie pas de pensées étranges et remonte — ! »

« Hajin-ssi…. »

« …. »

Rachel criait désespérément mon nom.

Mais sentant que j’allais mourir si je restais là-haut plus longtemps, j’ai lâché la main de Rachel.

« Ah, aah, non ! »

Je suis tombé.

Plutôt que d’avoir la sensation d’aller vers ma mort, j’ai en fait eu l’impression d’être libéré.

« Kim Hajin — ! »

Tout en criant mon nom, Rachel a également sauté dans le vide. Toutefois, une barrière transparente est apparue de nulle part, bloquant sa chute.

Rachel a frappé la barrière avec ses poings, me regardant fixement alors que je continuais à tomber.


Bam.

« Argh. »

Mon dos a heurté le sol. Mais, comme un air de déjà vu, je n’ai pas été blessé grâce à l’Aether.

Néanmoins, la situation était différente cette fois-ci.

Je me suis rapidement relevé.

Je pouvais voir l’autoproclamé examinateur se tenant à bonne distance de moi.

Il s’est alors adressé à moi :

« Alors tu es venu, comme je m’y attendais. »

Si ce que Rachel a dit est vrai, il devrait faire partie de la Société de la Lune Sombre. Bien que je ne me souvienne pas de grand-chose sur cette organisation, il devrait au moins être du niveau d’un Héros de rang-intermédiaire.

J’ai senti mon cœur palpiter.

J’avais un pressentiment inquiétant depuis le début de l’examen. Il semble que mon intuition était bonne.

« … Alors je dois te combattre maintenant ? »

Mais même si je ne pouvais pas le vaincre, j’étais sûr de ne pas perdre.

Il ne savait pas qu’un Loup Fantôme se cachait dans ma poitrine.

Il y avait une raison pour laquelle je favorisais les attaques surprises. Dès qu’il s’approcherait de moi avec sa garde baissée, le Loup Fantôme lui mordrait le cou.

« Tu es sûr de toi ? » a demandé Heuk Jeon.

Sans prendre la peine de lui répondre, j’ai tiré avec le pistolet de cadet.

Bang, bang, bang, bang, bang, bang.

J’ai vidé le chargeur en moins d’une seconde. Cependant, pas une seule balle n’a réussi à le toucher. Les dagues qui flottaient derrière lui les avaient toutes fauchées.

« Malheureusement, je vais vraiment te tuer. »

Il était assez bavard.

Et c’était exactement ce que je voulais.

J’ai jeté le pistolet de cadet sur lui. Une de ses dagues a bougé, volant vers le pistolet et le coupant en deux.

« Tu abandonnes ton arme ? Tu baisses les bras un peu trop rapidement, tu ne crois pas ? »

« Non. »

J’ai tendu mon bras.

De la puissance magique a jailli de la partie supérieure de mon bras, formant un pistolet dans ma main.

« Tu vois, je suis plutôt du genre à être suréquipé. »

Le Desert Eagle.

Pour commencer, je l’ai transformé en mode fusil d’assaut.

Puisqu’il n’avait pas l’air de vouloir avancer, je devais le forcer à s’approcher de moi.

Heuk Jeon souriait toujours.

J’ai souri à mon tour, le provoquant un peu plus.

« Ne te retiens pas. Tu pourrais le regretter. »

« …. »

Comme je le pensais, son sourire s’est crispé.

Après avoir serré les dents, il a jeté la tunique qu’il portait et a libéré sa puissance magique.

Toutefois, ce qui a attiré mon attention, c’est l’étrange tatouage sur son avant-bras.

Une coupe noire surmontée d’un croissant de lune.

Maintenant que je revoyais ce symbole, j’avais l’impression de le reconnaître.

« La Société de la Lune Sombre…. »

« … Oh ? On dirait que tu es bien informé pour un gamin. »

L’homme a souri fièrement. Il semblait heureux de savoir que son organisation était célèbre.

Je réfléchissais à ce nom…

Quel rôle remplissaient-ils dans l’histoire originale… ? J’avais l’impression de l’avoir sur le bout de la langue.

« AH ! »

Soudainement, ça a fait tilt dans mon esprit.

Pour faire simple, ce gars était… un des nombreux laquais de la Troupe Caméléon.




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :