KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 151

Chapitre 151 : 3 ans (5)



La Grâce Sacrée du Créateur, bureau de la cheffe de guilde.

Kim Suho et Yi Yeonghan étaient assis en face de Yun Seung-Ah. Cependant, chacun d’entre eux semblait avoir ses propres inquiétudes car ils affichaient tous un visage anxieux.

« Voilà, c’est le formulaire d’inscription officiel. »

Yun Seung-Ah a lancé la conversation en posant deux formulaires d’inscription sur la table. Kim Suho et Yi Yeonghan ont attrapé leur formulaire en même temps.

[Formulaire d’inscription de la Grâce Sacrée du Créateur]

Salaire de départ : 400 millions de wons, plus des avantages liés à la performance.
Comparé au salaire moyen de 150 à 200 millions de wons que recevaient les diplômés de Cube c’était une coquette somme, surtout si l’on considère la situation actuelle de la Grâce Sacrée du Créateur.

« Oh ? »

Le visage de Yi Yeonghan s’est illuminé. Il semblait avoir des problèmes d’argent.
Mais c’était le contraire pour Kim Suho. Il semblait plus inquiet qu’autre chose face au salaire élevé qu’on lui proposait.

La Grâce Sacrée du Créateur était dans le rouge depuis un moment. C’était quelque chose que la plupart des gens savaient à cause des nombreux articles de presse qui paraissaient chaque jour. La Grâce Sacrée du Créateur a subi des dommages punitifs astronomiques dans le cadre de procès et de règlements pour les victimes blessées ou tuées lors de leur échec de la campagne de la Tour. Pour compenser leurs pertes, ils devaient conquérir au moins 30 petits donjons.

« … Ce n’est peut-être pas suffisant, mais c’est le mieux que nous puissions faire. »

Yun Seung-Ah a mal interprété l’expression inquiète de Kim Suho.
En vérité, le budget de la Grâce Sacrée du Créateur était à sa limite. Non seulement ils ne pouvaient pas se permettre de donner plus, mais une partie du montant offert sortait également de la poche de Yun Seung-Ah.

« Non, c’est bon. »
« Je suis aussi content avec cette somme. »

Kim Suho n’a rien dit, ne voulant pas blesser la fierté de Yun Seung-Ah. Quant à Yi Yeonghan, il a signé le formulaire, visiblement satisfait.

« Super… alors vous pouvez aller jeter un coup d’œil aux bureaux qui vous ont été attribués. »
« Oui ! »
« … Oui. »

Kim Suho et Yi Yeonghan sont partis, et Yun Seung-Ah est restée seule dans son bureau.

« Haa. »

Elle a laissé échapper un profond soupir.
Argent. Argent. Argent.
Ce mot continuait à la hanter de toutes parts. Elle n’avait jamais pensé que l’argent serait un problème auquel elle devrait faire face, mais le montant des dettes qu’elle avait contractées au cours des deux dernières années s’élevait à 5 milliards de wons. (*env. 3,7 millions d’€uros)

« Mon patrimoine était de 5 milliards de wons… »

Yun Seung-Ah a ri, se moquant d’elle-même, et a décroché son téléphone. Elle n’hésitait plus à passer des appels pour emprunter de l’argent. Sa fierté avait disparu depuis longtemps suite à tous les déplacements qu’elle avait dû faire à la banque ces deux dernières années. Plutôt que de s’inquiéter de l’instant présent, elle essayait de trouver un moyen de survivre le lendemain.

Dring dring

« — Allô ? »
« … Allô ? Unni ? »
« — Oh, quoi de neuf ? »
« C’est moi, Yun Seung-Ah. »
« — Je sais. »
« Ha, haha, c’est vrai. »

Yun Seung-Ah a rigolé d’un air gêné.
Après avoir hésité un peu, elle a choisi la solution de facilité.

« Comment vas-tu ces temps-ci ? »
« — Ah ? Quoi qu’il en soit, tu ne veux pas reconsidérer la question ? Nous avons encore des places de libres. »

Aileen a vite fait une contre-proposition. Prise au dépourvu, Yun Seung-Ah ne savait pas quoi dire.

« — Pourquoi te préoccupes-tu tant de cette guilde de toute façon ? Tu veux vraiment être cheffe de guilde ? Même si tu dois passer par tant d’épreuves ? La dernière fois que j’ai vérifié ta guilde était toujours au rang 20. »
« … Elle est au rang 13 maintenant. Nous avons un peu remonté. De plus, c’était mon rêve de devenir la cheffe de guilde de la Grâce Sacrée du Créateur depuis que je suis petite. J’ai réalisé mon rêve, donc euh… Unni. »
« — Quoi ? »

Grâce à ce que venait de dire Aileen, la tension que ressentait Yun Seung-Ah s’était relâchée.
Elle a donc décidé d’être un peu plus effrontée.

« Tu peux me prêter de l’argent ? »


… Juin 2028.

À cause du phénomène de la “Lune d’Argent”, les monstres du monde entier ont commencé à se déchaîner. Les gouvernements ont décrété l’état d’urgence et ont ordonné aux guildes de détruire les habitats des monstres.

Le Héros de la Grâce Sacrée du Créateur, Kim Suho, a montré des résultats fantastiques. Il a détruit une colonie “d’Ours Sanguinaires” située dans la chaîne de montagnes de Suwon et est ainsi devenu le plus jeune Héros de rang-intermédiaire.
Peu après ça, Shin Jonghak a obtenu un résultat similaire et est lui aussi devenu un Héros de rang-intermédiaire.

… Août 2028.

Les entreprises d’Essence du Détroit : “Démembrement et Raffinement des Cadavres de Monstres” et “Raffinerie de Cristaux de Mana”, ont été fondées. Même pour un pays avant-gardiste comme la Corée, ces deux usines contenaient une technologie de mana considérée comme ultramoderne.

« Nous allons commencer la cérémonie d’inauguration~  »

La cérémonie d’ouverture était grandiose. Le chef de guilde d’Essence du Détroit, Yoo Jinwoong, sa vice-leader, Yi Jin-Ah, le PDG de la SH Agency, Park Soohyuk, le maire d’Uijeongbu, et Yoo Yeonha étaient tous présents.

Clap, clap, clap—

La cérémonie d’inauguration s’est terminée sous un tonnerre d’applaudissements.

« Bon travail. »

Yoo Yeonha a serré la main de Park Soohyuk. La création de ces deux usines a été rendue possible grâce au partenariat entre l’Essence du Détroit et la SH Agency. Les nombreux chasseurs de la SH Agency leur fournissaient des cadavres de monstres, rendant le coût de production bien moins onéreux.

« Donc à partir de maintenant, nous devrons transférer tous les monstres tués par Fenrir dans cet endroit ? »
« Oui, mais devant moi, tu peux juste l’appeler Kim Hajin. »
« Ah… oui, d’accord. »
« Sur ce, je vais prendre congé. »
« Oui, à plus tard. »

Après avoir adressé un sourire chaleureux à Park Soohyuk, elle s’est approchée de Yoo Jinwoong qui l’attendait près de la limousine.

… Octobre 2028.

Le nombre de monstres aériens et de monstres marins a explosé. À cause de cette augmentation soudaine, les pays insulaires comme le Japon et l’Angleterre ont été grandement impactés. Une partie des îles anglaises et l’île japonaise de Kyushu ont immédiatement été classées comme zones de danger de rang-intermédiaire.

… Décembre 2028.

Le Japon a demandé l’aide de la Corée et de l’Association des Héros, tandis que l’Angleterre a publié des annonces de recrutement de mercenaires pour faire face à la situation par ses propres moyens.

Franchement, le Monde entier s’est moqué d’eux suite à cette décision.

Et puis…

… Février 2029.

Au sommet de la Montagne Baekdu, où soufflait un vent violent…

« Prêt. »

Un combat était sur le point d’avoir lieu.
Étrangement, même les spectateurs étaient recouverts d’un renfort de qi. C’était parce que le vent infusé de mana de la Montagne Baekdu était différent du vent ordinaire. Le vent d’aujourd’hui transportait une énergie particulièrement dangereuse, il était semblable à des couteaux pouvant couper la peau.

« …. »

Au milieu de ce vent d’acier qui pourrait couper la chair de personnes ordinaires, Chae Nayun regardait fixement un homme. Ses muscles étaient tendus, et la nervosité avait un effet étonnement apaisant sur son esprit.

« Commencez. »

Dès que le début du combat a été donné, Chae Nayun a sorti une épée d’1m80 de longueur. La Claymore des Highlanders. C’était un artefact de grade-historique offert par Chae Shinhyuk.
De l’autre côté, son adversaire n’avait qu’un sabre ordinaire.

« Viens. »

Chae Nayun ne s’est pas précipitée. Au lieu de cela, elle a balancé son épée en gardant ses distances. Son épée longue s’est instantanément transformée en une barre de 20 mètres de long.
Cependant, son adversaire ne s’est pas laissé faire. Il a calmement bloqué son épée et s’est précipité vers elle.

Baang—

Alors que le sabre de l’homme fonçait vers elle, Chae Nayun a sauté si haut qu’elle pouvait toucher les nuages.
Du ciel, elle a changé la position de ses mains sur la poignée en une prise inversée. Elle essayait clairement d’abattre son épée sur son adversaire depuis une hauteur élevée. C’était une technique ultime qu’elle avait apprise secrètement.
Elle est descendue en rugissant.

« … Haaaaap— ! »

Objectivement parlant, ce que Chae Nayun venait de faire n’était qu’une simple attaque du style : “sauter et frapper”.
Son adversaire a facilement esquivé. La nature plutôt simple de cette attaque l’a rendu méfiant.
Toutefois, la “vraie” attaque était celle qui suivait.
Chae Nayun a tourné son épée, qui était toujours plantée dans le sol, à un angle de 90 degrés.
De la puissance magique a instantanément jailli du sol.

« Quoi !? »

L’homme n’a pas eu le temps de réagir.
Un grondement assourdissant a retenti. On aurait dit qu’un volcan était en éruption, des fissures sont apparues dans toute l’arène, et de terrifiants piliers de puissance magique ont jailli du sol. En regardant de plus près, on pouvait voir que les piliers ressemblaient tous à des épées.
Balayé par la vague de piliers d’épées géantes, l’homme a été propulsé en arrière, impuissant.

« …. »

Leur combat s’est terminé en seulement trois coups.
Le juge a annoncé le vainqueur.

« … Chae Nayun gagne. »

Chae Nayun a rengainé son épée et s’est inclinée.

« Merci pour la leçon. »

L’homme qui était encore au sol s’est redressé et a levé son pouce. Les spectateurs qui regardaient le combat se sont mis à applaudir et à acclamer les participants.

« Hé. »

Yoo Sihyuk a regardé Chae Nayun en souriant d’un air satisfait.
Chae Nayun a essuyé la sueur sur son front et s’est inclinée devant Yoo Sihyuk.

« Tu as bien grandi. »

Yoo Sihyuk était sincèrement impressionné.
Chae Nayun n’avait que 21 ans. Il ne s’était écoulé que deux ans depuis qu’elle avait commencé à s’entraîner à la Montagne Baekdu.
Mais elle a progressé plus vite que tous ceux qui se sont entraînés à la Montagne Baekdu. Elle avait consacré chaque seconde de son temps libre à la pratique de la puissance magique et à l’entraînement à l’épée, ce qui lui a permis de remporter la victoire sur celui qui avait été son instructeur ces deux dernières années.

En même temps, Yoo Sihyuk se sentait un peu triste.

« … Comme tu l’as dit, tu es plus que prête à retourner dans le monde séculier. »

Aujourd’hui, Chae Nayun quittait la Montagne Baekdu. Elle avait encore une vieille rancune à résoudre et de vieilles dettes à rembourser.
Son maître, Yoo Sihyuk voulait la retenir. Bien qu’elle ait gagné en puissance, il savait que son cœur était encore hésitant.
Mais Chae Nayun était ferme dans sa conviction.

BAM !

Après avoir posé l’épée au sol, elle s’est de nouveau inclinée.

« Merci pour tout. »

Yoo Sihyuk l’a regardée, quelque peu déçu. Puis, il a décidé de lui poser une dernière question.

« As-tu vraiment l’intention de rejoindre une guilde ? »

Grâce à la recommandation de Yoo Sihyuk, Chae Nayun a pu devenir un Héros sans passer par l’apprentissage. Néanmoins, Yoo Sihyuk connaissait bien Chae Nayun. Pour le travail qu’elle voulait faire, être un mercenaire lui convenait mieux que d’être un Héros.

« Oui. »

Malgré cela, Chae Nayun a acquiescé vigoureusement. Le sourire crispé sur son visage a légèrement gêné Yoo Sihyuk.

« Si tu veux, je peux te présenter à la Vaste Étendue. »
« Je vais devoir décliner cette offre. »
« Pourquoi ? »
« … Vous avez vraiment beaucoup de questions. »
« Qu’est-ce que tu viens de dire ? »

Chae Nayun a souri.

« C’était mon rêve de devenir un Héros, donc c’est évident. Je ne vais pas y renoncer pour des excuses bidons. »

Elle se souvient en avoir entendu parler. Qu’il était stupide de renoncer à ses rêves à cause d’un homme.
Elle était d’accord avec ça à cent pour cent.
Par dépit, par refus de perdre, elle avait prévu de devenir un Héros.

« … Bien, alors rassemble tes affaires et pars. Je suppose que tu peux descendre toute seule. »
« Bien sûr. »
« …. »

Yoo Sihyuk s’est retourné pour cacher son visage peiné.
Chae Nayun était toujours en train de s’incliner alors que Yoo Sihyuk s’éloignait.

Bam.

Chae Nayun n’a pas levé la tête avant que la porte du bureau de son maître ne se ferme.

« Tu es la meilleure, Unni ! »
« C’était incroyable, Noona~ ! »

Après avoir fait signe de la main aux plus jeunes disciples qui la regardaient comme une idole, elle est retournée dans sa chambre. Après avoir vécu ici pendant deux ans, elle s’était plutôt habituée à cet endroit.

« Voyons voir, qu’est-ce que je vais emmener… »

Elle a ouvert sa valise, puis a regardé dans la pièce à la recherche de choses à empaqueter. Mais comme elle n’avait pas apporté grand-chose au départ, il n’y avait pas grand-chose à emmener.
Puis soudainement, elle a vu un paquet de cigarettes posé sur son bureau.

« … Combien en ai-je fumé aujourd’hui ? »

Elle a penché la tête en en mettant une dans sa bouche.
Quand elle l’a allumée, la fumée de cigarette est entrée dans sa bouche.

« Teuh teuh. Beurk, c’est si amer. »

Elle n’arrivait pas à s’habituer à cette odeur âcre, peu importe le nombre de fois qu’elle avait fumé. Il était probable que son corps ne soit tout simplement pas adapté à la cigarette.
Malgré cela, elle fumait quand même trois fois par jour. Elle pensait que c’était son devoir.

Pour qu’elle n’oublie pas.
Pour que ça ne s’altère pas avec le temps.
Pour qu’elle ne pardonne pas inconsciemment.

Pour ces raisons, elle supportait cette odeur qu’elle détestait trois fois par jour.

« … Hein ? »

Alors qu’elle regardait la pièce tout en fumant, elle a aperçu un casque de jeu posé sur le coin de sa commode.
Elle a laissé échapper un rire amer. Elle s’est souvenue avoir souvent joué avec ce casque il y a quatre ans.
Pour se remémorer le passé, elle a pris le casque.

« … Hmm. »

Elle a éteint sa cigarette et s’est allongée sur le lit.

Tac, tac.

Elle a appuyé sur le bouton du casque et a constaté qu’il fonctionnait toujours.

« Est-ce que je devrais essayer ? »

Elle a enfilé le casque pour la première fois depuis des années.
Le scanner d’iris du casque s’est activé alors que le monde autour d’elle s’obscurcissait.

[Le scanner d’iris est terminé.]
[Nayunjajangman-ssi, bienvenue.]

« Ouais, salut. »

Elle n’avait pas l’intention de jouer à quoi que ce soit. Elle voulait juste se remémorer de vieux souvenirs.
Mais quand elle s’est connectée, une alerte est apparue en face d’elle.

[Aujourd’hui est le dernier jour de service pour “Gladiateur du Siècle”. Nous tenons à vous remercier chaleureusement pour tout le soutien que vous nous avez apporté au fil des ans.]

« Hein ? »

Le jeu qu’elle adorait et qui avait dominé le monde des jeux vidéo était arrivé à sa fin. Il semblerait qu’il n’ait pas résisté à l’épreuve du temps.
Se sentant quelque peu amère, Chae Nayun s’est connectée à Gladiateur du Siècle.

« — Je me suis connecté une dernière fois T.T. »
« — Moi aussi, j’adorais ce jeu. »
« — Y a-t-il quelqu’un du clan des Héros~ ? »

L’accueil était rempli de personnes venues se remémorer des souvenirs, comme elle.

« — Devrais-je y jouer une dernière fois ? »

Se demandant s’il y avait quelqu’un pour jouer avec elle, Chae Nayun a regardé dans sa liste d’amis.

« … Ah. »

Là, elle a trouvé quelqu’un qui était plus un souvenir qu’un ami.

[Extra7 (actuellement en ligne)]

Un sourire s’est dessiné sur son visage. Elle a ouvert la fenêtre des messages privés, mais en voyant la conversation qu’elle avait eue avec lui auparavant, son visage s’est figé. Elle était à la fois embarrassée et contrariée.

« Aah, espèce de minable cinglée. »

Chae Nayun était sur le point d’effacer l’historique des messages mais elle s’est arrêtée. Bien qu’elle ait du mal à regarder les conversations immatures qu’elle avait pu avoir quand elle était plus jeune… elle savait que tout disparaîtrait une fois que le service serait terminé.

“Les messages disparaîtront même si je ne les efface pas.” En se disant cela, elle a lentement tapé un nouveau message.

[Hum, Hyung-nim. Tu es… réveillé ?]


J’étais allongé dans mon lit.

Ces derniers temps, il n’y avait pas grand-chose à faire. La mise à jour de l’ordinateur portable était toujours en cours, et il restait encore du temps avant que ne débute le prochain épisode que je connaissais.
Par conséquent, je n’avais fait que m’entraîner et m’amuser dernièrement. Je me suis plutôt habitué à ce style de vie grâce aux quelques séries et émissions de variétés que je regardais.

« … Pfiou. »

Le plus dur était d’aller se coucher. J’avais du mal à m’endormir car toutes sortes de pensées me tourmentaient constamment.
L’insomnie. C’était une maladie chronique dont je souffrais.

« Oh, oui. »

J’ai soudainement aperçu le casque de jeu VR à côté de mon lit. Pensant que je pourrais mettre une vidéo qui favorise l’endormissement, je l’ai enfilé.
Dès que je suis arrivé sur l’écran d’accueil une alerte s’est affichée.

[Aujourd’hui est le dernier jour de service pour “Gladiateur du Siècle”. Nous tenons à vous remercier chaleureusement pour tout le soutien que vous nous avez apporté au fil des ans.]

« Ah, alors ça disparaît ça aussi. »

J’ai tout à coup réalisé qu’il s’était écoulé beaucoup de temps. Je me suis souvenu avoir beaucoup joué à ce jeu dans le passé. Je m’étais même fait un ami.
Je n’avais jamais dit au revoir, car j’avais naturellement arrêté de jouer au jeu quand je suis devenu plus occupé.
Curieux, je me suis connecté.

« Beaucoup de choses ont changé, hein. »

On m’a mis dans une salle d’attente qui n’existait pas dans le passé. On dirait que les développeurs du jeu avaient fait tout ce qu’ils pouvaient pour ne pas être à la traîne.

« Hum. »

En regardant ici et là, je me suis souvenu des anciennes fonctionnalités et j’ai regardé ce qu’il y avait de nouveau.

Ding— Soudain, j’ai reçu un message.

[Hé, Hyung-nim. Tu es… réveillé ?]

L’expéditeur était Nayunjajangman.
Je me suis immédiatement remémoré le passé.
Pour être honnête, j’étais heureux au point que ma somnolence disparaisse.

Extra7 : [Ouais, je suis réveillé. Ça fait un bail, mec. ㅋㅋ]
Nayunjajangman : [Je le pense aussi.]

« Oh ? »

Après quatre ans, sa façon de parler semblait avoir changé. Il avait l’air plus… mature.
C’était logique. Après tout, il devait être adulte maintenant.

Nayunjajangman : [Tu veux faire un match ?]
Extra7 : [Un match ?]
Nayunjajangman : [Ouaip.]
Extra7 : [Bien sûr.]

Comme le jeu allait bientôt fermer, j’étais plus qu’heureux de pouvoir y jouer une dernière fois.
J’étais en train de presser les boutons afin de réserver une salle quand je me suis brusquement arrêté.
J’étais son maître, alors je ne voulais pas perdre contre lui si facilement.

Extra7 : [Donne-moi juste une minute, je me reconnecte rapidement.]

J’ai enlevé mon casque.

« — Scan. »

Puis, je me suis reconnecté après avoir consolidé mon casque.


Extra7 : [On commence ?]
Nayunjajangman : [Ok.]

Le match a commencé après un bref échange.
J’avais un sabre et un bouclier tandis que mon ancien maître, Extra7, avait une hache et également un bouclier.
Le contrôle était un peu bizarre car je n’avais pas joué depuis un moment, mais mes sens aiguisés et mon expérience étaient plus que suffisants pour compenser cette gêne. Du moins, c’est ce que je pensais.

« Ouh ! »

Boom. La hache d’Extra7 a frappé mon bouclier, repoussant mon personnage contre le mur.
J’ai rapidement roulé sur le côté et esquivé son attaque suivante.

« Hii ! »

Baang. Cette fois, il m’a attaqué au visage avec son bouclier.

« Ah, putain ! »

J’ai essayé de contre-attaquer après avoir esquivé de justesse son attaque.

Chsssh—

Cependant, mon personnage s’est élevé dans les airs suite au saut périlleux soudain de mon adversaire.
Et voilà.
J’ai été frappée et tuée par un combo de 108 coups dans les airs.
La première manche a été un échec total.

« Ha, c’était quoi ce putain de combo ? Jésus. »

Surprise, j’ai lâché un petit rire. On dirait que mon vieux maître est encore digne d’être mon maître.

« … Il est tellement bon. »

Dès que mes murmures ont cessés, la deuxième manche a commencé.
Cette fois, j’ai pris le combat plus au sérieux.
J’ai changé mon arme pour une épée longue.


[Victoire]

« … J’ai presque perdu. »

Nayunjajangman était bien meilleur qu’avant. Ou peut-être que j’ai régressé.
Dans tous les cas, ses contre-attaques vives et téméraires étaient difficiles à gérer.
Dès que le match s’est terminé, Nayunjajangman m’a envoyé un message.

Nayunjajangman : [Merci pour le match. Je constate que tu es aussi bon qu’avant.]
Extra7 : [Tu t’es beaucoup amélioré. Tu as continué à jouer ?]
Nayunjajangman : [Non, et toi ?]
Extra7 : [Je n’ai pas joué non plus. Je me suis juste connecté après avoir entendu dire que le jeu allait bientôt s’arrêter.]
Nayunjajangman : [Ouah, alors tu dois être super talentueux. Je suis impressionné, Hyung-nim.]

« … Pfft. »

La façon dont il parlait me faisait rire.
Le gamin qui me demandait des conseils pour ses rencards était maintenant un adulte à part entière.

Nayunjajangman : [Ah, Hyung-nim, tu es actif actuellement, non ?]

Jajangman a posé une question étrange.
Actif ? Ce mot avait de nombreuses significations dans ce monde.

Extra7 : [Eh bien, je suppose que l’on peut dire ça. Et toi ?]

Est-il aussi devenu mercenaire ?

Nayunjajangman : [Je ne suis pas encore actif ㅋㅋ mais je le serai bientôt.]
Extra7 : [Oh ? Tu es en formation ?]
Nayunjajangman : [Quelque chose comme ça.]

Je vois, c’est donc pour ça qu’il est devenu si sérieux.

Extra7 : [Bonne chance.]
Nayunjajangman : [Merci. Ah, tu penses que l’on se rencontrera un jour ?]

J’ai souri. “Peu importe que tu sois un apprenti héros ou un apprenti mercenaire, je ne suis pas quelqu’un que l’on peut rencontrer si facilement.”

Extra7 : [Peut-être, si tu continues à travailler dur.]
Nayunjajangman : [Je vois. Ah, apparemment le service se termine bientôt.]
Nayunjajangman : [ㅋㅋ kk.]

J’ai aussi reçu une alerte.

[— Le service se termine dans 30 secondes.]

J’ai souri amèrement et j’ai lentement tapé mon au revoir.

Extra7 : [Bonne chance. Sois heureux.]

La réponse de Jajangman est arrivée instantanément.

Nayunjajangman : [C’est trop tard pour moi, mais sois heureux toi aussi, Hyung-nim.]

Je voulais lui répondre.
Je ne savais pas ce qu’il s’était passé, mais je ne pouvais pas supporter de voir un gamin si désespéré.
Mais avant que je puisse taper quoi que ce soit, mon environnement a changé.

[Le service est terminé.]
[Nous offrons notre plus grande gratitude à tous les utilisateurs qui ont soutenu Gladiateur du Siècle.]
[Au revoir.]

Il ne restait plus que les derniers messages des développeurs du jeu devant moi.

————————————————————————————————
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
————————————————————————————————

Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 151

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :