KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 160

Chapitre 160 : La Première Ville (2)



Selon le système, il y avait 78 personnes qui avaient réussi la deuxième étape du tutoriel dans le niveau de difficulté le plus élevé. La taille de la Ville du Tutoriel était à peu près la même que celle de Yeouido (*8,4 km²) , et les 78 concurrents du plus haut niveau de difficulté se trouvaient maintenant dans cette ville.
Parmi ces 78 individus, les deux Héros les plus proches du rang de Maître se trouvaient ici.
Je les ai observés en essayant de cacher ma nervosité.

« Quel est cet endroit ? Quel mystère. »

Ils sont entrés dans le pub, et j’ai remis ma capuche sur la tête.

« Il est écrit que c’est le Pub des Mercenaires. Regarde, il y a des missions sur le tableau d’affichage là-bas. »
« Ah~ donc on doit gagner de l’argent en accomplissant des missions~  »

Aileen a hoché la tête en entendant les paroles de Yi Yongha. À première vue, ils ressemblaient à un duo oncle-nièce.

« On dirait bien. »
« Combien devons-nous gagner déjà ? »
« 1000 PT chacun en dix jours. »
« Ça devrait être facile~ »

Le but de l’étape finale du tutoriel était simple. Gagner des PT.
Les joueurs qui posséderont un minimum de 1000 PT à la fin du tutoriel pourront accéder à la vraie Tour, mais les autres devront rester ici jusqu’au début du prochain tutoriel, le 1er novembre.

Yi Yongha a lu les missions sur le tableau d’affichage :
« Détruire une colonie de gobelins, anéantir un groupe de bandits, démanteler une maison de jeu illégale… »

Aileen s’est empressée de parler.

« Nous pouvons probablement toutes les effectuer aujourd’hui. »
« … Je t’en prie, tu seras morte de fatigue au bout d’une seule mission. »
« Quoi ? Tu me sous-estimes ? »
« Non, je suis réaliste. Ta puissance magique est restreinte en ce moment. »

Puisque Aileen était la supérieure de Yi Yongha et qu’ils étaient arrivés ensemble, Aileen avait dû entrer dans la Tour avec un ticket rouge et Yi Yongha était son accompagnateur.

Criiiiic—

À ce moment-là, la porte s’est ouverte en grinçant une fois de plus. Yi Yongha et Aileen se sont retournés vers la porte, tout comme moi.

« Qu’est-ce que c’est que cet endroit, bon sang ? La dernière étape du tutoriel était plus intéressante… »
« Tu peux te taire ? »

Je pouvais dire qui ils étaient juste à partir de leurs voix.
Un géant et une séduisante femme occidentale.
Il s’agissait de Cheok Jungyeong et de Jain.

« Comment sommes-nous censés gagner des… hein ? »
« … Oh ? »

Ils ont aperçu Aileen et Yi Yongha qui se tenaient devant le tableau d’affichage.
Aileen et Yi Yongha les ont vus eux aussi quand ils ont senti qu’on les regardait.
2 contre 2.
Quatre paires d’yeux se regardaient fixement. Aucun d’entre eux ne disait quoi que ce soit, mais l’atmosphère était remplie d’hostilité.

« Patron, donnez-moi deux de vos alcools les plus forts. »

J’ai commandé deux boissons au propriétaire du Pub, en lui en proposant 20 PT. Il a pris les deux pièces d’argent et m’a tendu deux verres très concentrés en alcool.
J’ai remonté mon masque, puis j’ai pris les verres en les tenant en l’air.

Aileen a été la première à rompre la tension, elle a jeté un regard furieux à Cheok Jungyeong et Jain en leur parlant.

« Vous me connaissez tous les deux, n’est-ce pas ? »
« Haha, c’est vrai gamine. Nous t’avons déjà vue une fois auparavant. » a répondu Cheok Jungyeong.
«  … Gamine ? »
« Il est peut-être plus approprié de t’appeler morveuse. »
« … Ha, haha, je te défie de redire ça. »

Le visage d’Aileen est devenu tout rouge suite à la provocation évidente de Cheok Jungyeong.
Cependant, ce n’était pas le moment de se battre.

« Vous deux, venez… »

Le pouvoir d’Aileen, le Discours Spirituel, approchait le niveau d’une Autorité.
J’ai rapidement fait pivoter mon poignet. La vodka a été éjectée des verres que je tenais et a atterri dans la bouche d’Aileen en faisant un bel arc de cercle. Yi Yongha a essayé de le bloquer avec son corps, mais j’avais préparé deux verres pour parer à cette éventualité.

« … Ici— euk ! »

Yi Yongha a bloqué un des jets de vodka, mais l’autre jet a atterri dans la bouche d’Aileen.
De l’alcool fort s’était brusquement retrouvé dans la gorge d’Aileen, elle a toussé mais n’a pas pu le recracher.

« Aak ! Ma gorge, m-ma gorge est… brûlante… aaak… »

Le Discours Spirituel était inutile si l’on ne pouvait pas parler.
Et comme Aileen détestait l’alcool, elle s’est rapidement mise à attraper les verres des autres PNJ et à boire leurs contenus.

« Eurk ! Ah, c’est aussi de l’alcool ! De l’e-eau— ! »
« Hum, Aileen-ssi, calme-toi. Prends une grande respiration… »
« Tu crois que je peux me calmer !?!? »

Normalement, Aileen aurait dû vite récupérer en utilisant sa puissance magique qui rivalisait avec celle de Boss. Non, normalement, elle n’aurait pas du tout été affectée par l’alcool. Toutefois, ses statistiques étaient restreintes en ce moment, ce qui la rendait plus vulnérable.

« Qu’est-ce qui lui prend à cette morveuse ? »

Je me suis approché de Cheok Jungyeong et de Jain et j’ai chuchoté.

« Cheok Jungyeong. »
« Hein ? »

Cheok Jungyeong a écarquillé les yeux.
J’ai mis mon index devant ma bouche pour signaler à Cheok Jungyeong de la fermer. Ensuite, je les ai traînés dehors et j’ai couru pendant cinq minutes d’affilée.

« H-Hé ! »

Cheok Jungyeong m’a serré la main une fois que nous étions arrivés dans une ruelle. Maintenant que nous étions loin du pub, je pouvais le laisser parler.

« Qu’est-ce qui ne va pas chez toi ? Pourquoi tu m’as traîné ici ? »
« On aurait dit que tu allais commencer à te battre, alors je t’ai amené dehors. »
« Quoi, je ne peux pas me battre ? »
« …. »

J’ai regardé Jain qui était à côté de Cheok Jungyeong. Je voulais qu’elle fasse quelque chose à propos de cet imbécile, mais Jain a juste haussé les épaules.

« Leurs statistiques sont restreintes comme pour le reste d’entre nous, non ? Je veux battre cette morveuse d’Aileen aussi. »
« … Tu seras arrêté si tu te bats à l’intérieur de la ville. Tu n’as pas vu le groupe d’autodéfense de la ville ? »

J’ai regardé attentivement les alentours. Heureusement, il n’y avait aucun joueur qui regardait.

« Au fait, où est Boss ? »
« Qui sait ? On vient juste d’arriver nous aussi…. Oh attends, elle est là-bas. »

Jain a montré du doigt le centre de la rue.
Je me suis tourné vers l’endroit qu’elle indiquait.

« … Elle est vraiment là. »

Boss avait la tête penchée, elle se trouvait devant un vendeur ambulant qui vendait des bonbons et des chocolats.

« On dirait que Boss veut des sucreries. »

Ce que venait de dire Jain était juste.
Boss a fait claquer ses lèvres et a commencé à fouiller dans ses poches.

« Je pense que oui. Elle aime le chocolat. »
« Hé, bizut, c’est quoi ces vêtements ? »
« Oh ouais, où est-ce que t’as eu ça ? »

Cheok Jungyeong et Jain semblaient intéressés par mes vêtements.

« Je les ai faits. »
« Oh ! Fais-en pour moi aussi. »
« Moi aussi, moi aussi. »
« Bien sûr, si tu paies. »
« … Alors tant pis. »

Comme je m’y attendais Jain a renoncé, mais pour Cheok Jungyeong c’était différent.

« Combien ? J’ai 300 wons sur moi »
« 300 PT ? »
« Ouais. »

J’ai fixé Cheok Jungyeong et j’ai parlé prudemment.

« … Ça te coûtera tout ce que tu as. »
« Hahaha, morveux, est-ce que j’ai l’air d’un pigeon ? »
« …. »

Malgré son apparence et son comportement d’idiot, il n’était pas si stupide.
J’ai laissé échapper une toux sèche et j’ai changé de sujet.

« Huhum, allons d’abord voir Boss. »

Boss semblait avoir compris comment retirer du PT, car elle a sorti une pièce d’or. Les pièces d’or valaient 100 PT chacune, et celle qu’elle tenait avait probablement été gagnée comme récompense lors de la deuxième étape du tutoriel.
Boss regardait le vendeur ambulant avec la pièce d’or en main. Le visage du vendeur était plein d’avidité.

« … Elle va se faire arnaquer à ce rythme. »

La Ville du Tutoriel.
Bien qu’ils aient l’air gentils et serviables, près de 70% des habitants de la ville étaient des escrocs.
Je suis allé voir Boss avec Cheok Jungyeong et Jain.

« Hé, Boss ! »

Cheok Jungyeong l’a appelée, et Boss s’est retournée juste au moment où elle allait donner sa pièce d’or au vendeur.

« Oh, c’est Gyeong. Jain et Bizut sont là aussi. »

Boss nous a salué sur un ton monotone alors que Cheok Jungyeong piétinait en avançant vers elle.
Je me suis approché d’elle rapidement et j’ai pris la pièce d’or qu’elle tenait dans sa main.
Boss a froncé les sourcils.

« Hm ? Bizut, pourquoi prends-tu mon argent ? »
« Je te le rendrai plus tard. »

J’ai fait face au vendeur de bonbons à la place de Boss.

« Ce chocolat, c’est combien ? »
« Pardon ? Euh… »

Je pouvais pratiquement l’entendre se creuser la cervelle. Cependant, les PNJs pensaient de la même manière que les humains. Et après avoir vu Cheok Jungyeong s’imposer derrière moi…

« Ils sont à 10 PT chacun. »
« …. »

Ouah, il essaie même de m’arnaquer devant Cheok Jungyeong.

« Donne-m’en un, non, deux. » a dit Boss.

Comme elle n’avait pas mangé de chocolat depuis plus d’un mois, elle semblait assez désespérée.

« Non. »
« P-Pourquoi ? J’ai 20 PT… »
« Je sais, mais 20 PT c’est le prix pour 10 chocolats. »

J’ai laissé Cheok Jungyeong s’occuper de Boss, avant de faire face au vendeur de bonbons une fois de plus.


Avec 20 PT, j’ai acheté 20 chocolats et 20 bonbons.
Maintenant que cette affaire était réglée, nous nous sommes dirigés vers une auberge.
Alors que Boss mangeait joyeusement des sucreries, nous sommes arrivés dans une auberge des environs.

« Voyons voir, quatre personnes… ça fera 300 PT par nuit. »

Même l’aubergiste était un escroc.
Mais connaissant le prix réel, je n’ai sorti que six pièces d’argent.

« Disons 60 PT. »
« Quoi ? C’est loin d’être suffisant. Allez voir ailleurs. »
« Je suis allé dans toutes les auberges de la ville. C’était de moins en moins cher à chaque fois. Ici c’est le dernier endroit. »

J’ai jeté un coup d’œil à Cheok Jungyeong en disant cela. Il a tout de suite remarqué mon signal et a commencé à fusiller du regard l’aubergiste.

« … 150, disons 150 PT par nuit. »
« 60 PT. »
« 60 PT pour une chambre de 4 personnes ? C’est impossible… »
« 60 PT, mais nous ne demanderons pas de nourriture. Vous devez seulement nous fournir la chambre. »
« …. »
« Ne compliquons pas les choses. »

L’aubergiste est resté silencieux pendant un long moment.
Je suis également resté muet.
Après environ trois minutes d’un silence mortel, des alertes du système m’ont fait savoir que mon marchandage était un succès.

[Vous avez acquis la technique, “Marchandage – Niv.1”.]
– Vous pouvez voir l’estimation approximative du prix minimum souhaité par les PNJs ayant un bas niveau de marchandage.

[“Marchandage – Niv.1” est lié à votre Art “Maître Chanteur”.]
– La voix d’Extra7 contient à présent la “Persuasion Minute”.

“Alors Maître Chanteur peut être utilisée comme ça…” J’ai souri et regardé l’aubergiste.

« B-bien, 70 PT ! »

… Il voulait toujours 10 PT de plus.
J’ai jeté 60 PT sur le comptoir et j’ai pris la clé. J’ai amené Boss, Jain et Cheok Jungyeong à l’étage et nous sommes entrés dans une grande chambre pour 4 personnes.

« Alors, qu’est-ce que vous allez faire maintenant ? »

Jain s’est assise sur le bord du lit, puis m’a répondu :
« J’ai l’intention d’aller voler quelque chose. Je suis sûre que tu vas partir et faire ton propre truc. Le problème est que… »

Elle a regardé Boss et Cheok Jungyeong.

« Ces deux-là ont peu d’expérience sociale. »
« Je vais prendre Cheok Jungyeong avec moi. Tu devrais t’occuper de Boss. »
« Quoi ? Toi ? Tu vas me prendre avec toi ? Ahahaha, tu es devenu plus marrant, gamin. »

Cheok Jungyeong a ri en frappant mon épaule. Mes os auraient été brisés si nous avions été dans le monde extérieur, mais grâce au patch d’équilibre de ce monde, j’allais étonnamment bien.

« Il faudrait également que vous investissez tout l’argent que vous avez sur moi. »

Les sourcils de Jain se sont arqués.

« … Pour quoi faire ? »
« Pour jouer. »
« Quoi ? Tu as perdu la tête ? »

Il y avait aussi une maison de jeux dans la Ville du Tutoriel. Le problème était que plus de la moitié des PNJ jouant dans cette maison de jeux étaient des escrocs, ce qui faisait que la victoire ou la défaite ne dépendait pas complètement de la chance.

« Ah~ c’est pour ça que tu as acheté un paquet de cartes avant de venir ici ? » a demandé Cheok Jungyeong.
« Oui. »

Je m’étais arrêté sur le chemin de l’auberge pour acheter un jeu de cartes. Pour gagner de l’argent dans une salle remplie d’escrocs, il suffisait d’être le meilleur escroc de la salle.

« Tu es sûr de toi ? » m’a demandé Jain d’un air dubitatif.
« Bien sûr, est-ce que je demanderais de l’argent à Jain-ssi si je ne l’étais pas ? »

L’argent était la raison de vivre de Jain. Voler de l’argent à Jain revenait à lui déclarer la guerre.

« … Vraiment ? »
« Bien sûr. »

Avant d’entrer dans la Tour, j’avais étudié comment tricher aux cartes et je m’étais entraîné.
Le double jeu, le hand mucking*, le base dealing*, divers tours de passe-passe, etc. Grâce à mon Don, Dextérité, j’étais pratiquement un escroc professionnel.

(*Hand Mucking : Un joueur dissimule une carte par un tour de passe-passe, la retirant du jeu afin qu’elle puisse être réintroduite plus tard dans le jeu à l’avantage du tricheur.)
(*Base dealing : Tour de passe-passe qui consiste à distribuer la carte inférieure d’un jeu de cartes à la place de la carte supérieure.)


Une heure plus tard.

Je suis arrivé à la maison de jeux avec Cheok Jungyeong, après avoir demandé le chemin aux PNJ des environs.

« Quinte flush. »
« Putain de merde, tu as triché, n’est-ce pas ? »
« Oh, pitié. »

La maison de jeux était bruyante et imprégnée d’une odeur âcre de fumée. Je suis allé m’asseoir à une table vide.
Un escroc qui fumait et semblait s’ennuyer a eu l’air surpris.

« Oh~ vous êtes nouveaux tous les deux ? »
« Oui. »
« Ho ho~ un bodybuilder et un garçon maigrichon… quelle étrange combinaison. Vous êtes amis ? »

J’ai souri sans lui répondre. Cheok Jungyeong a souri également.

« C’est vrai, ce gars est maigrichon. »
« Quoi qu’il en soit, bienvenue. Je vous traiterai bien tous les deux. »

J’ai deviné qu’il était un escroc dès que je l’ai vu.
Mais comme j’allais tricher moi aussi, je ne m’en souciais pas tant que ça.

« Très bien, pourquoi ne pas commencer ? »

L’homme a pris un jeu de cartes.
J’ai simplement continué à sourire.


Deux heures.
Il ne m’a fallu que deux heures pour gagner la majorité de l’argent de la maison de jeux.
Je trichais lorsque je jouais contre des escrocs et je comptais uniquement sur la chance lorsque je jouais contre des personnes ordinaires. Bien sûr, les escrocs faisaient une scène car ils savaient que je trichais d’une manière ou d’une autre, mais Cheok Jungyeong était là pour les arrêter à chaque fois.

« C’est d’un ennui… Tous des lâches. »

Les PNJ qui n’étaient doués que pour l’arnaque se sont aplatis comme des carpettes devant les muscles de Cheok Jungyeong. C’était assez drôle à voir.

« Maintenant, sauvons-nous. »
« Hein ? Pourquoi ? On peut encore gagner plus. »
« Non, regarde là-bas. »

J’ai pointé du doigt l’homme à l’air féroce que je venais de plumer. Il me regardait fixement en mâchouillant une cigarette.

« C’est probablement un escroc engagé par le propriétaire de cette maison de jeux. »
« … Et alors ? »
« Le propriétaire va bientôt arriver avec des mercenaires. Échangeons l’argent et partons. »

Il n’y avait aucune raison de se battre contre les PNJ.
J’ai amené Cheok Jungyeong à la caisse.

« 10 200 jetons, validé. Attendez une minute. »

L’employé travaillant à la caisse a validé le nombre de jetons que j’avais obtenus.
Les 300 PT de Cheok Jungyeong, les 200 PT de Boss, les 200 PT de Jain et les 1000 PT que j’avais à l’origine ont porté mon total de départ à 1700 PT. En deux heures, j’avais plus que quintuplé cette somme.

« Et voilà, 10 200 PT. »

L’employé m’a donné dix billets de 1000 PT et deux pièces d’or.

« Combien je gagne ? »

Sans prendre la peine de répondre à Cheok Jungyeong, j’ai tout mis dans mon inventaire.

Ssss—

Les deux pièces d’or et une partie des billets se sont transformés en poussière et sont passés dans mon inventaire.
C’est exact, “une partie”. Il y avait encore cinq billets dans ma main.
J’ai regardé Cheok Jungyeong.

« Ce sont des faux. »
« Quoi ? Vraiment ? »
« Ouais, c’est pour ça qu’ils ne vont pas dans l’inventaire. »

Le visage de Cheok Jungyeong s’est immédiatement déformé et est devenu rouge de la colère. Ses muscles ont également gonflé, et…

BANG— !

Un bruit de assourdissant a retenti.

« Espèce de fils de pute ! »
« Hiii ! »
« J’ai l’air d’un pigeon ? Je te défie de recommencer, espèce de… ! Fils… de… ! »

Il a commencé à cracher toutes sortes de jurons qu’il m’était impossible de décrire avec des mots.


Je suis retourné à l’auberge avec 10 200 PT.
Boss s’entraînait, et Jain se préparait à aller voler quelque chose en se déguisant.

« Oh, tu es de retour ? Où est mon argent ? Si tu as tout perdu… »
« Ne t’inquiète pas. D’abord, assieds-toi. »

J’ai rendu leur argent à Boss, Jain et Cheok Jungyeong ainsi que 1000 PT supplémentaires.

« Ouf… super. »
« En gardant les 1000 PT que je viens juste de vous donner, vous pourrez accéder à l’étage suivant. »
« Eh bien, c’était facile. C’est tout pour cet étage ? »
« Non, restez sur vos gardes. Il y a des pickpockets partout dans la ville. Ils peuvent même voler l’argent qui se trouve dans votre inventaire. »

Même si c’était facile pour nous, cet endroit était toujours le niveau de difficulté le plus élevé de la Ville du Tutoriel.
Il n’y avait aucun moyen de savoir que la plupart des gens de cette ville étaient des escrocs. Même un grand sage se ferait avoir au moins une fois.

« Est-ce que l’on aura une récompense basée sur la performance comme dans la dernière étape du tutoriel si l’on est la personne qui gagne le plus d’argent ? »
« Probablement pas. Le système nous l’aurait dit si c’était le cas. »

La récompense de l’étape finale du tutoriel était simple.

« Le PT que nous gagnons dans cet endroit devrait être notre récompense. »


Par ailleurs, dans un campement de gobelins à une certaine distance de la Ville du Tutoriel.

« Quoi ? Tu as dit que c’était 700 PT ! »

Une voix furieuse a retenti. Les oiseaux posés sur les branches se sont envolés et les écureuils sont tombés des arbres sous l’effet de la surprise.

« Agh, tu as besoin d’être aussi bruyante ? »

Aileen a lancé un regard noir au chef des mercenaires qui l’avait engagée.

« Tu penses que je peux rester silencieuse ? Hein ?! Tu avais dit que c’était 700 PT ! »
« Comme je l’ai dit, c’était uniquement si nous ne subissions aucun dommage. Regarde dans quel état sont ces gars. »
« Quoi ? »

Aileen a regardé autour d’elle. Il y avait des mercenaires qui étaient clairement en grande souffrance. Elle s’est mordu les lèvres en silence.

« C’est écrit dans le contrat. Le montant payé peut changer en fonction de l’état des autres mercenaires. »
« … Mais je ne pense pas que ce soit juste de ne même pas nous donner la moitié du montant indiqué. »

Cette fois, c’était Yi Yongha qui avait pris la parole. Le chef des mercenaires disait de manière déraisonnable qu’il baisserait la récompense de 700 PT pour l’achèvement de la mission à 300 PT.

« Non, non, c’est comme ça. »
« Donne-nous au moins la moitié. »
« Je ne peux pas. Si l’on prend en compte le coût du traitement pour soigner ces gars, il ne nous resterait plus un seul PT. »
« Toi— »
« Bien ! Je n’ai pas besoin de ton argent pourri ! »

Aileen cria très fort et arracha les trois pièces d’or des mains du chef des mercenaires. Elle voulait utiliser le Discours Spirituel pour obtenir ce qu’elle voulait, mais comme elle avait épuisé presque toute sa puissance magique en combattant, elle ne pouvait rien faire de plus.

« Tu ferais mieux de prier pour que l’on ne se revoit pas. Car si cela arrivait, je te tuerai pour de vrai. »
« J’-J’applique juste ce qui est écrit sur le contrat. Tu n’as pas besoin d’être si en colère. »
« Quoi, espèce de fils de pute— ! »
« … Arrête Aileen-ssi. On ne gagnera rien à se battre. »
« M-Mais ce bâtard est… ! »

Yi Yongha a traîné Aileen derrière lui alors qu’elle se débattait avec ses petites jambes.
… Après s’être séparés du groupe de mercenaires, ils ont commencé à marcher vers la ville.

« Oublions ce qui s’est passé aujourd’hui. Achetons juste quelques potions sur le chemin du retour. »

Yi Yongha parlait tout en essuyant sa sueur.

« Mais la Boutique des Joueurs ne vend pas de potions… »

La voix d’Aileen était particulièrement morne aujourd’hui.
Elle était habituellement enjouée, et ce, même lorsqu’ils s’étaient retrouvés sur une île inhabitée. Mais ici, il n’avait fallu que quelques personnes pour réussir à la rendre dépressive. Yi Yongha a fait un sourire amer.

« Non, pas à la Boutique des Joueurs. J’ai vu des boutiques de potions dans le coin. Ah, il y en a une juste là. »

Yi Yongha a pointé du doigt une boutique de potions.

« Aileen-ssi est à court de puissance magique, n’est-ce pas ? Allons-y et achetons quelques potions de puissance magique. »
« Ouais, bonne idée. »

Tous les deux ont couru vers la boutique de potions.
… Puis.

« 100… 100 PT ? »
« Oui, les potions de puissance magique sont devenues plus chères dernièrement. »
« … Pourtant, c’est impossible qu’elles soient si chères. »
« C’est vrai. Ça devrait être la même chose partout ailleurs. Mais je ne pense pas que beaucoup de magasins soient encore ouverts à cette heure si tardive. »
« Ha… »

Bien que le prix soit difficile à croire, la commerçante avait l’air trop honnête et intègre pour mentir. Il était même impossible pour Yi Yongha de ne pas la croire.
Il a regardé Aileen qui avait l’air abattue et triste. Il était facile de voir à quel point elle était déçue par la situation.

« Haa. »

Yi Yongha a soupiré. Il a soudainement eu l’envie de rentrer chez lui pour revoir sa femme. Mais comme Aileen avait surexploité sa puissance magique aujourd’hui, elle avait besoin d’une potion de puissance magique si elle voulait récupérer assez d’énergie pour le lendemain.

« … Je suppose que l’on ne peut rien y faire. Nous allons en prendre une. »
« Ah, oui, désolée pour ça… »
« Non, ce n’est vraiment pas de votre faute. »
« La prochaine fois que vous viendrez, j’ajouterai des bonus supplémentaires. »
« Ah, merci. »

Au final, Yi Yongha a dépensé son argent pour acheter une potion de puissance magique.

« Voilà, Aileen-ssi. »
« Ah, merci. »

Aileen a pris la potion de puissance magique et l’a mise dans son inventaire.

===
[Potion de Puissance Magique Médiocre]

○ Récupération de puissance magique – Niv.0.
Restaure 10% de la puissance magique lors de la consommation.
○ Intoxication Alimentaire – Niv.1.
Augmente vos chances d’avoir une intoxication alimentaire lors de la consommation.
===

La description de la potion était un peu bizarre, mais comme ces potions de puissance magique étaient habituellement assez chères, Aileen n’en a pas tenu compte.

« Maintenant trouvons une auberge. »
« Oui ! »

… 10 minutes plus tard, ils ont trouvé une auberge où séjourner.
Cependant, l’aubergiste leur a jeté un coup d’œil et leur a annoncé une autre nouvelle choquante.

« Voyons voir, deux personnes… ça fera 150 PT par nuit. »
« … Pardon ? »

Dès qu’ils ont entendu l’aubergiste, ils ont eu l’impression que leurs âmes quittaient leurs corps.

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-

Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 160

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :