The Novel’s Extra – Chapitre 167

Chapitre 167 : Changement (1)



Ce n’était pas une rencontre accidentelle car j’ai couru jusqu’ici dès que j’ai vu un ascenseur s’envoler et entendu une fille crier.
Rachel semblait être en danger, j’ai donc dû utiliser trois de mes précieuses balles, mais j’ai décidé de ne pas trop le regretter puisque la corne de Yéti était un bon matériau.
Quoi qu’il en soit, après nos retrouvailles, Rachel m’a conduit à son igloo.

« Entre, il y fait étonnamment chaud. »
« Merci. »
« Euh… Hum.. Non, laisse tomber. »

Elle avait apparemment beaucoup de questions à me poser. Toutefois, elle n’a pas creusé davantage, et je suis entré dans l’igloo sans rien dire.
À l’intérieur, il y avait deux autres personnes qui semblaient être en mauvais état.

« … Que leur est-il arrivé ? »
« Ils se sont évanouis soudainement. »
« Soudainement ? »

Rachel a acquiescé.

« Oui, ils ont touché une motoneige et se sont soudainement— »
« Une motoneige ?! »

J’ai interrompu Rachel. Il n’y avait qu’une seule chose à laquelle une motoneige pouvait faire référence.

« O-Oui, une motoneige… »
« Où ça ? »
« … Hum, tu ne devrais pas la toucher. Tu te retrouveras dans le même état qu’eux si tu le fais. Je pense que c’est un piège. »

Le visage de Rachel s’est assombri. J’étais au courant, bien sûr, pour l’évanouissement. S’ils avaient touché un artefact nain à mains nues, ils devraient rester inconscients pendant environ deux jours.

« Ne t’inquiète pas, je sais comment m’y prendre. »

J’avais prévu d’utiliser le Livre de la Vérité si je n’arrivais vraiment pas à en trouver une par moi-même, mais il semblerait que je puisse réserver l’utilisation du Livre de la Vérité à la recherche de stèles.

« Hein ? Mais comment ? »
« Hum, dans le livre que l’administrateur du 2ème étage était en train de lire… enfin, je t’expliquerai plus tard. Pour le moment… »

Avant de partir à la recherche de l’artefact nain, j’ai sorti le “Cuir de Gorille de la Jungle” de mon inventaire.

« Tiens. Ça devrait les tenir au chaud. »
« Ah, merci ! »

Rachel a posé le cuir sur les deux membres de sa guilde dès que je le lui ai donné. Ils ressemblaient un peu à des cadavres dans une morgue, mais ils avaient l’air de se réchauffer.

« À en juger par la couleur de leurs visages, ils devraient bientôt se réveiller. »
« … C’est ce que j’espère. »

J’ai souri de façon rassurante. Toucher la motoneige sans préparation vous rendrait inconscient pendant au moins une journée, mais ce n’était absolument pas mortel.

« Alors, allons chercher la motoneige. Tu te souviens où elle est ? »

Rachel avait toujours l’air inquiète mais a tout de même acquiescé.

« … Oui, je peux demander à mes esprits élémentaires de nous indiquer la direction. »


« Mm… »

Je suis arrivé devant la motoneige avec Rachel. Enterrée sous le blizzard, on ne pouvait discerner que sa silhouette. Je voulais la revendiquer immédiatement, mais maintenant que j’étais là… Il n’y avait pas grand-chose à faire.

En réalité cet objet caché était plutôt facile à trouver, la superficie du 2ème étage étant similaire à celle de la ville métropolitaine de Daegu.(*885,6 km²) Non seulement trois d’entre elles se trouvaient au 2ème étage, mais elles étaient aussi très visibles.
Cependant, cet objet caché était entouré d’une barrière. Si vous la touchiez sans réfléchir, vous vous évanouiriez immédiatement.
Bien que Kim Suho ait pu briser la barrière avec son Don du Saint de l’Épée, je n’avais rien de tel.

« Ah, j’aimerais que Suho soit là. »

Rachel a penché la tête après m’avoir entendu murmurer.

« … Suho ? Tu veux dire, Kim Suho ? »
« Ah, oui. Ça fait trois ans que je ne l’ai pas vu. »

À vrai dire, je l’avais vu de loin quelques fois.
J’avais demandé à Yoo Yeonha de lui offrir des médicaments, allant même jusqu’à le tromper en lui faisant croire qu’il s’agissait de vitamines puisque Kim Suho n’aimait pas devenir plus fort grâce aux médicaments.
Bien que l’expéditeur des cadeaux soit toujours resté anonyme, il avait probablement deviné que c’était moi qui les envoyais.

« Ah, peut-être que… »

Après y avoir réfléchi pendant un moment, j’ai eu une idée.
J’ai immédiatement allumé ma smartwatch.

[Connexion d’Équipements]

La toute nouvelle fonction de mon ordinateur portable, “Connexion d’Équipements”.
Au sens large du terme, cet artefact nain était un équipement.

[Rechercher un Équipement à Proximité]

J’ai dégluti et j’ai cliqué sur “rechercher”.

[Recherche d’équipements dans un rayon de 300 mètres…]
[Recherche terminée.]
[1. Supercar Naine]
[Cet équipement n’a pas de propriétaire. Souhaitez-vous définir Kim Hajin comme propriétaire et créer un lien avec lui ?]

Je n’étais qu’à moitié sûr que cela fonctionnerait, mais heureusement ça a marché.
J’ai cliqué sur “oui”.

[L’instauration d’un propriétaire et la création d’un lien nécessitent 200 SP.]
[Voulez-vous continuer ?]

200 SP. Ce n’était pas donné, mais cet artefact était quelque chose que je pouvais utiliser jusqu’au 7ème étage. Ça en valait certainement le coup.
J’ai donc cliqué sur “oui” une fois de plus.

Boong—

En un instant, une lumière dorée a jailli de la motoneige. Cette lumière aveuglante a répandu de la chaleur dans toutes les directions et a fait fondre la neige et la glace se trouvant à proximité.
Et juste comme ça, la supercar s’est révélée.
Elle avait une carrosserie noire gravée de symboles dorés et était assez grande pour accueillir trois à quatre personnes. Elle fonctionnait sans roues et en résonnant avec le mana, ce qui en faisait un véritable artefact nain mystique.

[Suite à l’instauration d’un propriétaire, la Barrière de Sécurité Naine a été désactivée.]

La barrière avait maintenant disparu. J’ai sauté sur la motoneige qui semblait avoir une fonction de chauffage car le siège était chaud.

« Ah, sois prud… hein ? Tu vas bien ? »
« Oui, cela fait partie de mon Don. »

J’ai donné une brève explication à Rachel qui me regardait avec un air choqué.

« Monte, Rachel-ssi. Je vais te conduire jusqu’à l’igloo. »
« Euh… je peux monter aussi ? »
« Bien sûr. Tu ne seras pas blessée, alors ne t’inquiète pas. » 

Rachel a cligné des yeux plusieurs fois, puis est montée derrière moi.

« Allons-y. »

Wiing—

Conduire la supercar naine n’était pas très différent de conduire une motoneige ordinaire. Nous sommes retournés à l’igloo en empruntant le chemin que nous avions pris pour venir ici. Les 30 minutes de marche ont été réduites à 3 minutes.

« … Oh, hum, je suis désolé pour ça. »

Après avoir déposé Rachel à l’igloo, je me suis gratté le cou car je me sentais désolé.
Elle était celle qui avait trouvé cet artefact, mais je le prenais pour moi.
Rachel a fait un grand sourire.

« Tu n’as pas à être désolé. J’aurais été incapable de l’utiliser de toute façon. »
« Mais quand même… Ah. »

Je suis entré dans l’igloo et j’ai sorti une [Boîte de Stockage en Bois – Niv.1].

« Je vais te donner ça. »
« … ? »

Le regard de Rachel a fait des va-et-vient entre la boîte de stockage et moi.

« C’est une boîte de stockage. Je l’ai fabriquée dans la jungle. J’y ai mis un paramètre d’attribut de glace, donc ça devrait également fonctionner comme une glacière. »

J’ai ouvert la boîte de stockage.

« Il y a de la nourriture à l’intérieur. C’est de la viande de cerf marinée. Il faut juste la faire cuire à la poêle. »
« De la nourriture ? »

Les yeux de Rachel se sont mis à briller alors qu’elle regardait dans la boîte de stockage.
Sniff, sniff. Elle a reniflé la sauce utilisée pour faire mariner la viande.

« Ah… merci beaucoup, Hajin-ssi. »

Puis, elle a exprimé sa sincère et profonde gratitude. J’ai répondu par un petit sourire.
Ensuite, Rachel s’est assise sur le sol.

« Je vais bien, alors tu peux t’en aller. Tes camarades doivent t’attendre… »

Grrrr

Le ventre de Rachel a gargouillé. Son visage est devenu tout rouge, puis elle a rapidement sorti une poêle et un réchaud.

Tac, tac.

Elle a allumé le réchaud et a posé la poêle dessus.

« Hum, tu veux te joindre à moi… ? »
« Non, ça va. J’ai déjà mangé. »

Rachel m’a regardé fixement, puis elle a hoché la tête et a placé trois petits morceaux de viande de cerf sur la poêle.

« … Tu devrais en cuisiner davantage. Tu dois être affamée. »
« Il y a d’autres membres de la guilde en plus de ces deux-là. Je dois en garder pour eux aussi. »
« Mm, je vois, alors je vais prendre congé. Tu pourras m’envoyer une demande d’ami plus tard. Mon identifiant est… »

J’ai fait une pause.
Mon pseudonyme était Extra7.

« … Extra7, mais si quelqu’un le demande, ne lui révèle pas mon identité. »
« Compris. »

Rachel ne m’a pas demandé pourquoi et a simplement accepté.

« … Attends, Extra7 ?! »

Puis, ses yeux se sont écarquillés, comme si elle venait soudainement de se souvenir de quelque chose.

« Celui qui a gagné 20 000 PT c’est… »
« Oui, c’est moi. »
« Ah… d’accord… alors cet équipement… avec 20 000 PT… »

Elle murmurait toute seule. Il semblerait qu’elle en soit arrivée à une sorte de conclusion. J’ai quitté l’igloo en souriant.
Le blizzard soufflait toujours aussi fort. J’ai remis ma capuche et j’ai sauté sur la supercar naine.

« Dans l’immédiat… »

Allons rejoindre Boss.
J’ai sorti le récepteur GPS que j’avais acheté à la Boutique des Joueurs avant de me séparer des autres.
Bien que son coût soit de 700 PT, j’ai considéré que c’était un bon achat car il pouvait être utilisé indéfiniment.

[GPS N°1 – Nord-Est, 680m]

Le GPS de Boss n’était pas très loin.
J’ai appuyé sur l’accélérateur et la supercar naine a foncé à toute vitesse dans la neige, un air rafraîchissant soufflait sur mon visage. J’ai parcouru 680 mètres en exactement 20 secondes.

« — En tout cas… »

Dès que j’ai arrêté la supercar naine, j’ai entendu la voix de Boss.
Je me suis tourné vers le nord-est.
Mes Yeux des Mille Lieues ont transpercé le rideau de neige qui gênait ma vue.

« — Vous avez sept vies dans cette Tour. »

Je pouvais voir la silhouette de Boss debout dans la neige.
Cependant elle n’était pas seule. Quatre à cinq personnes l’entouraient.

« — Je suis donc sûre que mourir une fois ne sera pas un drame. »
« — Hahaha ! »

L’avertissement de Boss n’a été suivi que par des ricanements et des moqueries.

« — Quoi, tu vas nous tuer ? Tu penses qu’on va juste rester plantés là sans rien faire ? »
« — Pourquoi tu n’enlèves pas cette tête d’ours ? Ou alors tu veux qu’on le fasse pour toi ? »

Elle était tombée sur des voyous. J’ai rapidement levé mon Desert Eagle.
Toutefois, je n’ai pas eu l’occasion d’intervenir.

Chwaak—

L’ombre située sous Boss s’est élevée. La puissance magique noire a pris la forme d’une lame et a transpercé le cou d’un des hommes les plus bavards.

« — Kuk ! »
« — Q-Quoi ! ? »
« — P-Putain ! »
« — H-Hé, tue-la ! »

Les voyous ont rapidement reculé et ont libéré leur puissance magique, mais l’utilisation de la puissance magique de Boss était trop extraordinaire.
Après avoir facilement neutralisé les salves de puissance magique des voyous et avoir également inversé le sort utilisé par le magicien, elle a contre-attaqué avec sa lame d’ombre en déchirant leurs membres.

« — Aaaaaah ! »
« — Aah. »

Des cris de désespoir et de douleur, ainsi que des sons d’os qui se brisent et de chair qui se déchire ont retenti. Une ombre dansait au-dessus du champ de neige blanc, du sang et des organes internes d’êtres humains volant dans toutes les directions.
La situation a pris fin en une minute à peine.

« … Haa. »

Le silence est revenu dans le champ de neige.
Au milieu des morceaux de corps sectionnés, Boss a laissé échapper un soupir de fatigue.
Il n’y avait qu’une seule goutte de sang présente sur sa peau blanche qui avait l’air particulièrement froide.

« … Boss. »

J’ai crié alors que le blizzard soufflait toujours férocement. À ce moment-là, Boss a légèrement sursauté. Elle s’est retournée et m’a regardé avec des yeux exorbités.
Mais elle est vite revenue à son état normal et a marmonné :

« Tu es de retour. »
« … Oui, c’était un sacré spectacle. »

Je lui ai répondu sur le ton de la plaisanterie. Cependant, Boss n’a pas réagi, elle n’a rien dit du tout et est simplement passée devant moi.

Tac, tac.

En avançant dans le champ de neige blanc, elle a laissé derrière elle une traînée de sang. Ses pas étaient élégants et puissants, mais solitaires.
Je l’ai suivie en silence.

Fsshhh—

Un vent glacial soufflait.
J’ai fait de mon mieux pour ignorer le casque en forme de tête d’ours qu’elle portait.


Pendant ce temps-là, dans le monde extérieur, un appel vidéo avait lieu entre Yoo Yeonha et Yoo Jinhyuk.

« … La Troupe Caméléon ? »
« — Ouais. »

Yoo Jinhyuk a finalement révélé une nouvelle information à Yoo Yeonha. Elle a décidé de ne pas lui demander s’il l’avait cachée ou s’il venait juste de la découvrir.

« — Au fait, tu n’entres pas dans la Tour ? »
« Il est difficile pour moi de trouver le temps pour ça. Apparemment il faut un mois pour finir le tutoriel… Je suis sûre que tu n’as pas besoin que je t’en explique davantage. »

En plus de l’écran d’appel vidéo, Yoo Yeonha regardait les nouvelles concernant la Tour des Souhaits.
Les personnes revenues de la Tour en achetant une sorte de “ticket” après avoir réussi le tutoriel, et celles qui sont mortes sans avoir pu terminer le tutoriel… Les nouvelles les concernant ont fait grand bruit.

« — Mmm, ouais, c’est logique. »
« Bref, tu peux reprendre là où tu en étais s’il te plaît ? »

Yoo Yeonha ayant demandé, Yoo Jinhyuk a continué.

« — D’accord, donc je pense que cette Troupe Caméléon est le groupe derrière l’Incident de Kwang-Oh orchestré par Chae Joochul. »

Yoo Yeonha a tendu l’oreille, elle avait l’air stressée.
L’assassin engagé par Chae Joochul et commandité par Yoo Jinwoong.
Yoo Jinhyuk était en train de lui révéler l’identité de cet assassin.

« — Le problème est de savoir si cette Troupe Caméléon est la même que l’actuelle. »

Yoo Yeonha fixait Yoo Jinhyuk en restant silencieuse. Ses yeux demandaient une explication.
Avant d’en parler davantage, Yoo Jinhyuk a d’abord examiné son environnement. Il n’y avait qu’une mouche posée sur sa fenêtre.

« — Bon Dieu, comment une mouche peut-elle être aussi grosse ? Hé, hé, dégage de là. »
« Tu n’as pas à craindre une mouche. »
« — Elle est juste trop grosse. C’est quoi ce bordel ? Elle est revenue ? »
« Bon sang, ignore-la. Tu es dans le Nord de la province d’Hamgyeong. Personne ne connaît cet endroit de toute façon. »
« — … Oh, elle est partie. Ok, je ne vais pas le répéter, alors écoute attentivement. »

Après avoir chassé la mouche, Yoo Jinhyuk a laissé échapper une toux sèche et a commencé à parler de la Troupe Caméléon.
Un groupe mystérieux qui est apparu il y a 30 à 50 ans.
Un but inconnu, des membres inconnus.
En utilisant les traces qu’ils avaient laissées derrière eux, il a pu en déduire qu’il s’agissait d’un syndicat du crime avec au moins 10 membres puissants.

« — … Mais tu vois, à l’époque où j’étais encore un beau gosse, le leader de la Troupe Caméléon est mort. »
« Hein ? Mort ? »
« — Ouais. Je pense que c’est Chae Joochul qui l’a tué, mais je n’en suis pas vraiment sûr. Maintenant, regarde les incidents terroristes qui ont eu lieu à Pandémonium. »

Yoo Jinhyuk a affiché des données concernant les incidents terroristes à Pandémonium.
Bien que les incidents terroristes ne soient pas rares à Pandémonium, ce qui rendait uniques ceux montrés sur l’écran était le symbole du “lotus noir”.

« — La Troupe Caméléon a dû se choisir un nouveau leader et a repris ses activités. »
« Hmm… alors qui est leur nouveau leader ? »
« — Je ne sais pas. Mais ! C’est là que le Kim Hajin que tu aimes entre en jeu. »
« Q-Que j’a-aime ? On est juste alliés— »
« — Quoi qu’il en soit, c’est une jeune fille qui a déposé Kim Hajin dans un orphelinat. »

Yoo Jinhyuk avait vu ça avec son Don.

« — Je suis presque sûr à cent pour cent que cette fille est un membre de la Troupe Caméléon. En d’autres termes, Kim Hajin sera à la recherche de la Troupe Caméléon dans le futur. »

Yoo Yeonha a hoché la tête. Elle était d’accord avec ce qu’il venait de dire.

« Si les choses sont comme tu le dis… c’est vraiment compliqué. »

Yoo Yeonha a dessiné un plan dans sa tête.

[Chae Joochul = A.]
[L’ancien Boss de la troupe Caméléon qui a mis en œuvre l’incident de Kwang-Oh = B (à présent décédé).]
[Travaillant avec B, la jeune fille qui a amené Kim Hajin dans un orphelinat = C.]
[C est supposée être un membre de l’actuelle Troupe Caméléon.]

Un total de quatre personnages principaux : A, B, C, et Kim Hajin.

« C’est trop compliqué… »
« — C’est vrai que ça l’est. Kim Hajin n’est qu’un petit poisson comparé à ces géants. C’est pour ça que ça a l’air si dramatique. »
« Dramatique ? Comment ? »
« — Réfléchis. »

Yoo Jinhyuk a soudainement fait une tête bizarre et a crié.

« — Chae Joochul ! L’enfant que tu as essayé de tuer est toujours en vie ! »
« … Quoi ? »

Mais Yoo Yeonha a seulement froncé les sourcils.

« — Chae Joochul va finir par être tué par un personnage principal dont il n’avait même pas conscience. Un “extra”, si tu préfères. »
« …. »

Yoo Yeonha a croisé les bras sans répondre aux bêtises de Yoo Jinhyuk.
Elle a alors pensé à Chae Joochul.
Chae Joochul l’Immortel.
Le propriétaire de Daehyun et un géant incontestable de la Corée.
Elle avait le sentiment qu’elle ne tarderait pas à affronter ce géant. Cela s’expliquait en partie par l’augmentation de la pression exercée par Chae Joochul alors que l’Essence du Détroit continuait à se développer.

« — Mais la petite-fille de Chae Joochul est ton amie et ta subordonnée. »
« … Elle est seulement mon amie. »
« — Mais fais attention. Chae Joochul n’est pas quelqu’un qui se soucie de sa petite-fille. »

Yoo Yeonha a acquiescé.
Même si Chae Nayun était son amie et une Héroïne de l’Essence du Détroit, si un jour elle devait dresser son épée contre Chae Joochul, si un jour elle devait le combattre de front…
Elle n’hésitera pas.


Au même moment, à l’intérieur de la cachette de la Troupe Caméléon.
Dans la [Salle de jeux de Droon], une pièce que Kim Hajin avait fabriquée avec grand soin…

« … Quelle histoire intéressante~ »

Droon s’est étiré en grand. La conversation que Yoo Yeonha et Yoo Jinhyuk avaient eue était en train de se rejouer dans ses yeux.

« Ma mission est-elle terminée maintenant ? »

Dans le passé, Boss et Jain avaient essayé d’employer plusieurs guildes d’information pour se pencher sur le passé de Kim Hajin. Cependant, ils avaient échoué à chaque fois. Droon, qui enquêtait indépendamment sur le passé de Kim Hajin, venait de faire une récolte inattendue.
Eh bien, appeler cela une “récolte” était un peu trompeur.
C’était le seul résultat qu’il avait obtenu de la surveillance de 133 jours de Mimyo.

« Devrais-je leur dire… ? »

Droon a réfléchi.
Mimyo, qui était déguisée en mouche, a ramené une conversation intéressante.
Que ce soit vrai ou faux, les choses allaient certainement devenir sensibles une fois que l’un des deux camps l’apprendrait.

« Non. »

Après avoir réfléchi pendant un long moment, Droon a secoué la tête.

« Tout ce dont ils ont parlé n’était que des “spéculations”. En parler à Boss ou à Hyung ne ferait que causer des problèmes. »

Droon ne voulait pas que Boss et Kim Hajin se battent.

« Hyung Hajin a fait cette salle de jeux pour moi, et Boss m’a recueilli. Hé oui, c’est vrai. »

Droon a souri et a pris lui-même une décision.

« … Mais si tout est vrai. »

Toutefois, il ne pouvait pas s’empêcher de penser à cette possibilité.
Si tout ce qu’avait dit Yoo Jinhyuk était vrai.
“La jeune fille qui a déposé un bébé dans un orphelinat”. Si Hajin Hyung était vraiment ce bébé et Boss cette jeune fille…
Alors Boss a tué les parents de Hajin Hyung ?

« Aïe, comme c’est effrayant. »

Tremblant à la seule pensée de cette dure vérité, Droon s’est vite caché sous sa couverture.

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-

Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 167

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :