Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
The Novel's Extra – Chapitre 178 - KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 178

Chapitre 178 : Tuer Jin Sahyuk (3)



Après avoir discuté avec Yoo Yeonha, je suis rentré seul chez moi. Je pouvais entendre les enfants chuchoter dans la tente située dans le salon.

« — Quelqu’un vient-il d’entrer ? »
« — Non~ Je ne sais pas~ Ah, c’est peut-être un fantôme ?! »
« — Miaou~ »

Je suis passé devant la tente et je suis entré dans ma chambre.

« Haa… »

J’ai lâché un profond soupir, puis je me suis allongé sur mon lit.
Aujourd’hui, Yoo Yeonha m’a dit quelque chose que je ne savais pas. Il y avait quelques spéculations parmi les choses qu’elle m’a dites, et même si je n’avais aucun moyen de savoir si elles étaient vraies ou non, j’avais quand même des sentiments mitigés à ce sujet.

« — La Troupe Caméléon ? Qu’est-ce que c’est ? »

Quand elle m’a questionné sur la Troupe Caméléon, c’est ce que j’ai dit. Bien qu’au fond de moi j’étais tremblant de peur, j’ai agi aussi calmement que possible.

« — Tu n’as probablement pas entendu parler d’eux. Ils sont cachés dans l’ombre. Un groupe composé de personnes parmi les plus fortes sur Terre. À mon avis, leur force rivalise avec celle de la Vaste Étendue. »

Yoo Yeonha m’a répondu sérieusement.
Je suis resté immobile, la fixant avec des yeux vides.
Elle a continué doucement, en me regardant.

« — Je… Je pense que ce sont eux qui ont tué tes… »

Elle a interrompu sa phrase en plein milieu. Cependant, j’avais compris ce qu’elle voulait dire.
Je ne connaissais pas le passé de Chundong. J’ai eu un moment d’absence, comme si j’avais été frappé par un marteau.

« — … Tu, tu es sûre ? »
« — J’en suis presque certaine. Ces deux personnes-là sont à priori tes parents. »

Yoo Yeonha a sorti quelques documents et me les a remis.
Kim Yoohon. Shin Yiyeon.
Deux noms et deux visages inconnus figuraient sur les documents.

« — Ils sont censés être décédés le jour de l’Incident du Refuge d’Évacuation de Kwang-Oh. C’est un portrait… »

Cette fois-ci, elle m’a donné un portrait.

« — … de la personne qui t’a déposé à l’orphelinat. On ne voit que la moitié de son visage et ça date d’il y a 20 ans, donc je doute que ça aide beaucoup. »

Allongé sur mon lit, j’ai sorti le portrait et l’ai de nouveau regardé.
Le portrait représentait une jeune fille plutôt jolie, mais dotée d’une aura dangereuse.
Avec la moitié de son visage recouvert et le fait que cela se soit passé il y a 20 ans, il serait difficile de déterminer qui elle était maintenant.
Néanmoins, j’avais l’impression de savoir qui c’était. En fait, j’en étais presque certain.
C’était “Boss” quand elle était jeune.

« Quel remake de merde… » ai-je marmonné.

Franchement, rien de tout ça n’avait de rapport avec moi. Le passé de Chundong était le passé de Chundong, et j’étais Kim Hajin.
Toutefois, j’étais quand même inquiet quelque part dans un coin de mon cœur.
Si Chundong l’avait appris… qu’en penserait-il ? Ou plutôt, qu’en aurait-il pensé ?
Bien sûr, c’était quelque chose d’impossible pour moi à prédire.
Chundong était parti. Il n’y avait plus une trace de lui nulle part dans ce monde.

« Chundong… »

Une vie qui a disparu à cause de moi.
Ou plutôt, une vie qui est “devenue” moi.

« On dirait que tu n’étais pas un figurant après tout. »


Au même moment.

Yoo Yeonha est rentrée seule chez elle. Son grand manoir paraissait particulièrement vide aujourd’hui.

« … Maman ? Papa ? »

Elle savait qu’ils étaient à une conférence de guilde, mais elle les a tout de même appelés. Elle voulait voir son effrayante mère et son père excessivement attaché à sa famille. Elle savait qu’ils seraient heureux si elle les enlaçait soudainement.
Mais elle était seule actuellement, au moment où elle avait le plus besoin de sa famille.

Yoo Yeonha s’est traînée jusqu’à sa chambre et s’est assise sur sa chaise de travail, comme d’habitude. Elle a pris son stylo et a commencé à parcourir les contrats, comme d’habitude. Elle a fait quelques calculs, comme d’habitude. Elle a réfléchi à certaines choses, comme d’habitude. Et elle a été troublée par certaines choses, comme d’habitude.
Puis tout à coup, une insupportable haine d’elle-même a émergé en elle.

« … Uk. »

Elle a serré les dents.

“Je dois l’endurer. Je dois devenir plus forte. Je dois devenir plus froide. Je dois endurcir mon cœur. Je dois me contredire et être égoïste, et dissimuler la vérité et les mensonges. Je dois devenir sans scrupules pour ma famille, pour ma guilde et pour réaliser mon rêve.”

Malgré ce qu’elle se disait constamment, elle ne pouvait s’empêcher d’être tourmentée par une haine d’elle-même profondément ancrée.
La façon dont elle avait exclu son père et Chae Joochul de l’histoire.
La façon dont elle avait souri et s’était sentie soulagée que Kim Hajin ne pose pas d’autres questions.
La façon dont elle était heureuse que la colère de Kim Hajin ne soit pas dirigée contre elle.
Elle ne pouvait qu’être dégoûtée par sa propre laideur.

« Aïe... »

Elle a senti son estomac se retourner. Elle a jeté les documents sur le côté et a couru vers la salle de bain. En passant sa tête dans la cuvette des toilettes, elle a nettoyé son estomac. En voyant les saletés qui sortaient de sa bouche, elle a vomi une fois de plus. Ce cycle a continué jusqu’à ce que du liquide gastrique jaune sorte de sa bouche.

« Uuuaah… »

Après un laps de temps indéterminé, au moment où ses vomissements se transformaient en crachats de sang…

Dring— Dring—

La smartwatch à son poignet a sonné.

« … Hmm. »

Après avoir jeté un coup d’œil au nom de la personne qui l’appelait, Yoo Yeonha a fermé les yeux et a pris une petite inspiration. Elle a craché le sang et la salive présents dans sa bouche, s’est lavé les mains et le visage, puis s’est débarrassé du mauvais goût dans sa bouche en se brossant les dents. Elle s’est ensuite essuyée avec une serviette. La personne qui appelait avait déjà raccroché.

Dring— Dring—

Son secrétaire l’a rapidement rappelée.
Cette fois, elle a vite décroché.

« Oui, qu’y a-t-il, Sechan-ssi ? »

Sa voix était différente des autres fois.

« — Mademoiselle, le gouvernement a retourné l’offre que nous avons faite. »
« … Vraiment ? »

Yoo Yeonha a froncé les sourcils. Cependant, elle a gardé son calme et a demandé :

« Que voulaient-ils ? »

Chwaaa— Elle a ouvert le robinet et a recommencé à se laver les mains. Sa mysophobie et ses troubles obsessionnels compulsifs avaient empiré récemment.

« — Des préoccupations environnementales… c’est la raison qu’ils ont donnée, mais il est évident que c’est faux. Ils ne sont pas disposés à négocier avec nous. Il semblerait que Chae Joochul les ait soudoyés ou menacés. »

Chae Joochul.
C’était encore Chae Joochul.
En regardant ses mains, elle a pensé à ce que Kim Hajin lui avait dit un jour : “Si tes mains sont déjà sales, utilise-les comme bon te semble…”.

« — Que devrions-nous faire ? »

Son secrétaire a coupé court à ses pensées.

« … Il n’y a rien que nous puissions faire contre quelqu’un qui ne veut rien. »

Yoo Yeonha a répondu en souriant. Bien qu’elle soit amère, elle avait décidé d’y renoncer de façon nette.

« — … Compris. De plus, nous avons capturé un espion qui essayait de faire une copie de notre base de données de monstres. Malheureusement, certaines informations avaient déjà fuité. Cela dit, ce n’étaient pas des informations valant trop cher… »

Cette fois-ci, le sang-froid de Yoo Yeonha a été fortement bouleversé.
Aujourd’hui semblait être le jour où toutes les mauvaises choses arrivaient en même temps.

« Un autre espion ? Qu’en penses-tu, Sechan-ssi ? Que devrions-nous faire ? »
« — Je… »
« Devrait-on lui couper un de ses bras ? »

Yoo Yeonha est sortie de la salle de bain et s’est rassise sur sa chaise de bureau.

« — O-Oui ? »
« Faire repousser un bras sectionné n’est pas trop difficile de nos jours. Il y a aussi cette potion que nous avons développée. »

Elle a allumé son ordinateur portable. Son secrétaire lui avait déjà envoyé le rapport détaillé par mail.

[Yi Jonghwa]

Le nom et le visage du traître étaient affichés sur l’écran.

« — … Laissez-moi faire. »
« Que vas-tu faire ? Tu vas lui sectionner ses membres et le jeter dans un donjon ? »
« — … Pardon ? »

Yoo Yeonha avait déjà perdu le compte du nombre de fois où une telle chose était arrivée.
Ce n’était pas quelque chose qui pouvait être résolu avec des moyens légaux comme un procès. Ses adversaires couvraient toujours leurs crimes avec des méthodes illégales. Chae Joochul y avait presque toujours joué un rôle, et même quand il ne l’avait pas fait, d’autres grandes entreprises avaient soudoyé des fonctionnaires pour qu’ils s’opposent à elle.

« Tu devrais le savoir toi aussi, Sechan-ssi. »

Au cours de ces quatre dernières années, Yoo Yeonha a expérimenté et appris beaucoup de choses.

« Moi, Yoo Yeonha… »

Elle avait subi sa première trahison il y a quatre ans. À ce moment-là, elle pensait que ce serait la dernière. Néanmoins, il y a eu beaucoup d’autres tentatives par la suite. Il y a même eu une tentative pour la renverser qui a presque réussi.
Selon elle, si ces choses sont arrivées, c’est parce qu’elle était trop douce. Si elle avait coupé la tête de ces traîtres, d’autres auraient été plus méfiants.

« Je ne peux plus pardonner une telle chose. »

Sur ce, Yoo Yeonha a raccroché.
Elle n’avait plus qu’un seul principe.
Tuer ou être tuée.
Elle a immédiatement donné un ordre à la guilde Falling Blossom.

[Compris.]

Une réponse est arrivée immédiatement.
Yoo Yeonha a fixé le message…
Bam. Puis s’est tapé la tête sur son bureau.

« Haa… »

Elle a poussé un profond soupir et a réfléchi.

“C’est une période difficile, à la fois dans ma vie personnelle et professionnelle. Je suis au milieu d’une tempête, mais une tempête ne peut pas durer éternellement. Elle finira par disparaître, et le ciel s’éclaircira.
Souviens-t’en, sois patiente, et supporte-la. En fin de compte, une opportunité de victoire se présentera.”

« … J’ai tellement sommeil. »

Yoo Yeonha s’est levée dans un état second et s’est dirigée vers sa chambre. Elle pouvait voir son lit bien-aimé. Elle a titubé vers lui et s’est écroulée.
Au moment où elle a allongé son corps sur le matelas moelleux, elle a eu l’impression de fondre.
Un lit magique qui réglait les problèmes de stress et de fatigue. Jamais de sa vie elle n’aurait pensé qu’un meuble pourrait la consoler, mais elle en était extrêmement reconnaissante.
Yoo Yeonha est restée immobile pendant un moment. Snif, snif. Puis, elle a reniflé le matelas.

« … Pourquoi l’odeur de fumée ne disparaît-elle pas ? »

Elle avait lavé le matelas plusieurs fois. Pourtant, son nez fin pouvait toujours sentir la faible odeur qui restait. Appeler ça l’odeur de Kim Hajin… était un peu bizarre, alors elle l’appelait “l’odeur de cigarette”.
Yoo Yeonha s’est tournée sur la partie du lit qui sentait le moins, puis s’est recroquevillée comme une crevette cuite.
Bien que la faible odeur soit toujours présente, elle s’est lentement endormie dedans.


La dernière tour de contrôle de Prestige s’est effondrée.

Essence du Détroit, Lune Désolée, Sanctuaire de Givre.
Un total de 27 joueurs, dont les trois guildes mentionnées ci-dessus et trois autres “Rankers”, ont participé à la conquête.
Le résultat a été un succès. La tour de contrôle Ouest était la plus grande des quatre tours cardinales, mais le groupe n’avait pas subi une seule perte.

Après avoir terminé leur attaque conjointe, l’équipe de subjugation de la Tour d’Essence du Détroit a effectué une brève transaction d’objets avec les deux autres guildes, puis est rentrée à sa base.
Lorsqu’ils sont arrivés à leur cachette, ils ont trouvé leur camarade blessée qui les attendait dehors.
L’officier en chef, Kim Youngjin, a interpellé sa camarade.

« Chae Nayun ? »
« Ah, chef d’équipe. »

Chae Nayun s’est précipitée vers eux. Son bras gauche était enveloppé dans un bandage de compression, lui-même recouvert d’un plâtre.

« Pourquoi es-tu dehors ? Tu devrais prendre soin de ton corps. »
« Eh bien, je me demandais juste… Fenrir était-il parmi les Rankers ? »

Chae Nayun a demandé cela d’un air sérieux.
Kim Youngjin l’a dévisagée. Elle faisait une grosse fixation sur Fenrir, presque comme s’il était la seule raison pour laquelle elle était entrée dans la Tour.
Son obsession n’avait fait qu’empirer depuis qu’elle était blessée.

« Non. Puisque tu le demandes, j’ai vérifié si l’un d’entre eux utilisait une arme à feu, mais il n’y avait personne de ce genre. »
« Le chef d’équipe a raison. Peut-être que l’homme que nous avons rencontré dans l’ascenseur s’est juste mal exprimé. »

Yi Jiyoon s’est approchée de Chae Nayun, puis a murmuré à son oreille :
« … Mais Nayun, pourquoi veux-tu à ce point retrouver Kim Hajin ? »

En entendant cela, Chae Nayun s’est tournée sur le côté et a jeté un regard noir à Yi Jiyoon. Mais Yi Jiyoon ne semblait pas le moins du monde intimidée.

« Pourquoi~ Je me demande pourquoi~ »
« … Tu n’as pas à le savoir. »
« Euh… ? Mais je pense que je le sais déjà~ »
« … Va te faire voir. »

Après avoir répliqué, Chae Nayun s’est retournée brutalement.

Bam.

Cependant, elle s’est immédiatement heurtée à quelque chose de dur.

« … Hein ? »

Chae Nayun a instinctivement levé les yeux et a vu un homme grand et baraqué.

« Hm? »

L’homme a froncé les sourcils. C’était un “géant”, et elle avait l’impression de l’avoir déjà vu quelque part.

« Oh~ ? »

Apparemment l’homme se souvenait aussi d’elle car un énorme sourire s’est dessiné sur son visage.

« On se rencontre à nouveau, fillette. »
« … Tsk. »

Chae Nayun s’est finalement souvenue de qui il était. C’était l’homme qui avait servi de garde du corps à un PNJ de la Ville du Tutoriel.
Chae Nayun a fait claquer sa langue et a fait un pas en arrière. Cheok Jungyeong a souri de manière menaçante et a essayé de s’approcher d’elle.

« Stop. »

Mais les membres de la guilde d’Essence du Détroit se sont rapidement avancés vers eux.
Kim Youngjin a pointé son épée sur Cheok Jungyeong et a demandé à Chae Nayun :

« Qui est-ce ? »
« C’est… quelqu’un avec qui je me suis disputé dans la Ville du Tutoriel. »

C’est tout ce que Chae Nayun a dit. En guise de réponse, Cheok Jungyeong a souri. Son regard était fixé sur la poitrine de Chae Nayun.

« Quoi, tu es Chae Nayun ? »

Il regardait le badge sur sa poitrine.

[Essence du Détroit – Chae Nayun]

Cheok Jungyeong trouvait amusant que les guildes aient déjà commencé à se fabriquer des badges nominatifs.

« … Tu me connais ? »

Chae Nayun a demandé cela tout en gardant son calme.
Cheok Jungyeong a de nouveau froncé les sourcils.

« Pourquoi parles-tu de façon si désinvolte ? »
« Tu l’as fait en premier. Alors ? »
« … Mm. »

Son raisonnement a momentanément laissé Cheok Jungyeong sans voix. Après avoir été étourdi pendant un moment, il a rapidement repris ses esprits et a laissé échapper une toux sèche.

« Huhum, alors pourquoi est-ce que tu cherches Fenrir ? »
« … Tu le connais ? »

Chae Nayun a écarquillé les yeux.
Cheok Jungyeong a sursauté mais a tout de suite secoué la tête tranquillement.

« … N-Non. »
« On dirait que tu mens. »
« … Je, je l’ai combattu une fois auparavant. »
« Tu l’as combattu ? »
« Ouaip, et j’ai gagné. Mais c’était un adversaire coriace. »

Kim Hajin avait dit à Cheok Jungyeong de garder le silence à propos de tout ce qui le concernait, et Cheok Jungyeong était du genre à écouter les demandes de ses camarades. Bien entendu, qu’il soit capable de le cacher était une autre histoire.

« Pffuit, pffuit— »

Cheok Jungyeong a commencé à siffler et a détourné le regard. Chae Nayun lui a lancé un regard suspicieux, puis a posé une autre question.

« … Mais comment me connais-tu? »
« Ah, eh bien, tu es assez célèbre. »
« Vraiment ? »

Cheok Jungyeong avait pour habitude de faire une liste des personnes fortes, des personnes qui deviendraient fortes et des personnes que l’on disait être fortes. Cela dit, il pouvait rarement se souvenir de leurs visages.

« De plus, un Djinn s’est vanté auprès de moi il y a longtemps. »
« …Un Djinn ? Qu’est-ce que cela a à voir avec moi ? »

À cet instant, un large et dangereux sourire a émergé sur le visage de Cheok Jungyeong.

« Ce fou furieux m’a laissé une sacrée impression… il a dit qu’il avait tué ta mère. »
« … Quoi ? »

L’assassin de la mère de Chae Nayun avait toujours été un tabou pour elle. Aussitôt, le visage de Chae Nayun s’est mis à rougir. Une rage insupportable est remontée du fond de son cœur.

« E-Espèce d’enfoiré ! »

Elle l’a frappé de manière instinctive.

Bam !

Cependant, son petit poing a été facilement bloqué par la paume de Cheok Jungyeong.

« Écoute, petite, ce n’est pas moi qui ai tué ta mère. »

Cheok Jungyeong était sur le point de lui tordre le poignet. Avec un peu de pression, il sentait qu’il pourrait écraser ses os. Mais…

« Hm ? »

Ses os étaient étonnamment résistants.

« Oh ? Tu as une force surprenante— »

Baang !

Alors qu’il murmurait sous l’effet de la surprise, un coup de pied féroce a frappé son visage.
Ce coup de pied aérien rapide comme l’éclair a provoqué une onde de choc.

« … Haha, quelle fille audacieuse. »

Cheok Jungyeong ne s’attendait pas à ce qu’elle l’attaque avec un de ses bras dans le plâtre et l’autre dans sa main. Après avoir reçu son coup de pied, Cheok Jungyeong est resté immobile et a dévoilé ses dents dans un rictus. Il pouvait voir que Chae Nayun était engloutie par la rage. C’était le genre de visage qu’il aimait voir.

« … Dis-le moi. »
« Te dire quoi ? »
« Tu viens d’en parler. Le Djinn qui a tué ma… »
« Maintenant ? Dans cette situation ? Tu n’es pas sérieuse. »

Chae Nayun a fixé Cheok Jungyeong. Après s’être calmée, elle s’est inclinée.

« Désolée, je me suis énervée et j’ai perdu mon calme. »
« … Ça m’a aussi mis en colère d’être frappé. Alors non. »

Cheok Jungyeong s’est froidement retourné, et Chae Nayun l’a immédiatement attrapé.
Elle a ouvert son inventaire et en a sorti quelque chose.

« Je te donnerai ça. »
« … Hm ? »

C’était une lance pourpre avec une pointe étrangement intimidante. Cheok Jungyeong a examiné les informations de l’objet. Lance en Cristal Rouge de niveau 2. Bien que les objets de Niv.2 n’aient rien de remarquable à ses yeux, c’était la première fois qu’il voyait une arme infusée avec un attribut de feu.

« Chae Nayun, même si c’est un objet personnel, tu ne peux pas le donner comme ça… »

Kim Youngjin s’est approché avec un visage inquiet. Une arme à attributs était quelque chose que tout le monde désirait. Pourtant, Cheok Jungyeong a rejeté son offre.

« Tu vois, petite, je n’utilise pas d’armes. »

À Goryeo, Cheok Jungyeong avait conquis la terre avec une épée, et non avec son corps. Il avait abattu d’innombrables barbares et protégé son pays. Naturellement, le nom de son épée a résonné à travers tout le pays en même temps que son nom.
Cependant, il prenait un chemin différent cette fois-ci.
Quand il tenait une épée, il avait l’impression que le monde s’affaissait. Avec une épée, le monde devenait aussi léger qu’une plume, devenant quelque chose qui n’était plus digne d’être possédé.
Cheok Jungyeong n’aimait pas ça.
Défier et combattre. Tuer ou mourir.
Il voulait se battre pour la suprématie avec rien d’autre que ses mains nues.

« … Alors. »

Chae Nayun n’a pas abandonné. En fait, elle était certaine que l’homme ne mentait pas. Si c’était le cas, il aurait pris la Lance en Cristal Rouge.

« Tiens. »

Elle lui a tendu deux billets de banque. C’étaient deux billets de 1000 PT. Cette fois-ci, Cheok Jungyeong a montré un peu plus d’intérêt.

« C’est tout ce que j’ai. »
« … Je n’en ai pas besoin. Utilise-les pour soigner ton bras. Je ne veux pas que ma future adversaire soit infirme. »

Cheok Jungyeong a renoncé à son désir de richesse et a froidement décliné l’offre.
Lorsqu’il s’est à nouveau retourné, Chae Nayun a crié d’une voix aiguë :

« Hé ! P-Putain, c’était un mensonge, hein ?! Si tu n’avais pas l’intention de me le dire, pourquoi as-tu dit ça ? »

En entendant son cri, Cheok Jungyeong a fait une pause. Il a regardé en arrière en tournant légèrement la tête.

« … Monsieur. »

Dès que Chae Nayun a croisé son regard, elle a changé de ton pour adopter un ton plus respectueux.
Cheok Jungyeong a répondu calmement.

« J’aime les gens qui sont forts. »
« … Quoi ? »
« Le sobriquet de celui-ci est : LePlusFortDeGoryeo. »

Il a pris un ton imposant et a fixé Chae Nayun. Son visage était encore marqué par le coup de pied d’une fille qui lui arrivait à peine à la poitrine.

« Tu peux m’envoyer une demande d’ami. Si je t’apprécie, il se peut que je te le dise. Défie-moi quand tu veux. Je l’accepterai. »
« LePlusFortDeGoryeo est ton pseudo ? Ah, salut ! »

Cheok Jungyeong a fait signe de la main et s’est tranquillement éloigné. Chae Nayun ne l’a pas poursuivi plus longtemps.

« Haha, cet endroit est plein de gens intéressants. »

Il avait déjà trouvé plus de dix personnes à mettre dans sa “liste des personnes fortes”.
Kim Ohsung, un des serviteurs de Satan. Kim Hakpyo, le dirigeant de la Société du Mal. Les héros de haut-rang, Oh Junhyuk et Seo Youngji. Et Kim Junwoo, le chasseur de la Vaste Étendue.

« C’est vraiment l’endroit idéal pour que quelque chose d’énorme se produise. Hé, je suis heureux qu’il y ait autant de gens à combattre~ »

Cheok Jungyeong a souri, et à ce moment-là…

« Na, Nayun !!! »

Du vacarme a retenti derrière lui. Cheok Jungyeong a regardé en arrière sans trop réfléchir.
La fille qui lui criait dessus de façon impolie s’était effondrée sur le sol.

« … Quelle fille intéressante. Vraiment. »

Cheok Jungyeong a secoué sa tête.


Périphérie de Prestige.

Après m’être occupé des mes affaires sur Terre, je suis retourné dans la Tour. J’ai publié une annonce, notifiant que l’Agence Vérité faisait une pause pendant un peu plus longtemps, puis j’ai contacté le PDG de la SH Agency, Park Soohyuk, pour qu’il m’achète un artefact spécial à la salle des ventes le moment venu.

« … Hmm. »

J’étais actuellement devant l’ascenseur du 2ème étage. Je n’ai pas dit à Boss ou aux autres membres de la troupe Caméléon ce que je comptais faire. Après ce que Yoo Yeonha m’avait appris, je ne savais pas trop comment leur faire face.
Cependant, je n’étais pas inquiet. J’avais déjà fait tous les préparatifs. J’avais revêtu toutes sortes d’équipements de haut-niveau que les joueurs du 2ème étage ne pouvaient même pas rêver d’avoir. Mes compétences étaient également de niveau 3.
J’avais pleinement confiance en ma capacité à tuer Jin Sahyuk.

« Haa... allons-y. »

Néanmoins, elle était le boss final que j’avais conçu. Je ne pouvais m’empêcher d’avoir un peu peur, mais j’ai balayé ce sentiment avec de l’auto-hypnose et je suis entré dans l’ascenseur.
J’ai appuyé sur le bouton du 2ème étage.

[En descente.]
[Attention – vous aurez besoin d’une nouvelle carte de citoyenneté quand vous reviendrez.]

« C’est bon. »

L’ascenseur a bougé.
Il lui fallait 4 heures pour atteindre le 2ème étage.
Me demandant quoi faire pendant ce temps, j’ai sorti l’œuf de Munin que j’avais apporté de ma salle d’attente. De la taille d’un œuf de poule, il avait grossi jusqu’à atteindre la taille d’un œuf d’autruche. Je l’avais apporté avec moi, car il allait apparemment bientôt éclore.
À ce moment-là, une alerte système est apparue.

[Un certain joueur est entré au 5ème étage !]

« … Déjà ? »

C’était plus rapide que je ne le pensais.
Eh bien, le 4e étage n’était pas difficile, donc ce n’était pas trop surprenant. Mais les joueurs devraient commencer à être bloqués à partir du 6ème étage. De plus, je devais seulement les empêcher d’atteindre le 9ème étage.
En raison de la calamité au 9ème étage, il devait être ouvert le plus tard possible.
J’ai sorti une couverture et je me suis allongé dans l’ascenseur.
Le 9ème étage était le 9ème étage. Pour l’instant, j’avais décidé de ne penser qu’à Jin Sahyuk.

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-

Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

2 thoughts on “The Novel’s Extra – Chapitre 178

Laisser un commentaire