KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 249

Ici, ici, l’oni

Avec un timing assez parfait, il y a justement un exercice hors-campus et j’ai autorisé la fille vampire à y participer. Le lieu de celui-ci est habité par des monstres de bas niveau, en d’autres mots, c’est un terrain d’entraînement orienté pour les débutants. Les monstres de ce monde sont catégorisés par différents niveaux de danger, et il ne devrait y avoir que des monstres aux environs du niveau de danger E dans la forêt servant de terrain d’apprentissage. Quant au niveau de danger E, il est équivalent à celui d’une grenouille du Grand Labyrinthe d’Elro. Dans tous les cas, il ne devrait pas offrir un bon combat à la fille vampire actuelle.

Pour ce qui est des niveaux de danger, il semblerait que les humains ont été les premiers à les établir, le critère étant que si 6 aventuriers sont équivalents à un seul monstre, alors celui-ci serait classé au même rang qu’eux, apparemment. Ce qui signifie, essentiellement, que dans le cas d’un monstre de niveau de danger B, s’il affronte 6 aventuriers du même rang, le combat serait plutôt équilibré. Pour faire court, ce n’est pas le cas de figure où un aventurier de rang B est l’égal d’un monstre au même niveau de danger. En pratique, le monstre possède même six fois plus de puissance.

Toutefois, il semble que le plus bas rang d’aventurier soit D, un rang que quiconque peut normalement obtenir. Par conséquent, si une personne tout à fait ordinaire décide de s’enregistrer en tant qu’aventurier, alors, à partir de ce jour, rien qu’en faisant ça, ils pourront s’appeler des aventuriers de rang D. Pour cette raison, il semble que pour les monstres possédant la force d’un rang D ou plus bas, le rang n’est que pour le spectacle. Après tout, il y a un large fossé de force entre un aventurier de rang D fraîchement nommé et un aventurier de rang D correctement entraîné. Étant donné qu’il existe de nombreux faux aventuriers vivant en collectant des plantes médicinales sans combattre le moindre monstre parmi les aventuriers de rang D, ceux-ci ne sont pas vraiment considérés comme fiable. Eh bien, même si je dis ça, à chaque rang, entre ceux venant tout juste de l’atteindre et ceux sur le point de monter au rang supérieur, il existe aussi une certaine différence de force, donc tout ça n’est qu’une approximation, okay.

Concrètement, pour être capable de combattre seul un monstre, il serait normalement approprié d’avoir un ou deux rang au-dessus. Donc, un aventurier de rang B pourrait vaincre un monstre de rang C, par exemple.

Soit dit en passant, mon espèce d’origine, la Petite Taratect Inférieure, possède un niveau de danger F. Un niveau de danger F. Un niveau de danger F. UN NIVEAU DE DANGER F ! Voilà à quel point elle est faible. Cela signifie quasiment que même un personne normale peut la battre, vous savez.

Revenons au sujet principal. À l’intérieur de la forêt, la jeune suceuse de sang continue sa chasse. Son expression montre clairement qu’elle est insatisfaite. Sans surprise, elle semble mécontente que les monstres soient si faibles qu’ils ne montrent aucune résistance. Mera en avait déjà parlé, mais il n’a pas précisé que ce qu’un vampire désire, ce n’est pas un combat où il écrase son adversaire, mais plutôt un bon affrontement contre un ennemi au moins aussi fort que lui-même, où, du moins, c’est ce qu’il paraît. En prenant ceci en considération, ces monstres de niveau de danger E ne sont pas faits pour être les adversaires de la fille vampire actuelle.

Eh bien, ait l’esprit tranquille. Car j’ai, après tout, déjà préparée un adversaire parfaitement approprié.

Ogre-kun, dont j’ai indirectement guidé le chemin, est arrivé dans la forêt. Je ne peux pas utiliser Analyse, donc je ne sais pas jusqu’où le statut d’Ogre-kun s’est élevé. Par contre, il pourrait désormais être faux de l’appeler ‘Ogre-kun’.

Il a évolué. Peut-être est-ce à cause de ses massacres répétés, mais je suppose que son niveau a suffisamment augmenté pour qu’il évolue. Son corps bien taillé est devenu plus petit, et maintenant, il fait la même taille qu’un humain. Toutefois, même si son corps est devenu plus petit, la force qu’il contient s’est accrue. À mon avis, elle est similaire à celle de la fille vampire. Au vu des cornes poussant sur son front, il devrait être appelé un Oni.

Ce qui me surprend, c’est le visage d’Oni-kun. Quand je me suis demandée où je l’ai vu auparavant, j’ai réalisé que c’est celui de Sasajima-kun.

D’après les souvenirs de Wakaba Hiiro, Sasajima-kun devrait bien s’entendre avec Yamada-kun et Ooshima-kun se trouvant actuellement à l’académie humaine. Je possède de nombreux souvenirs où ils discutent ensemble. Bien que je savais qu’Oni-kun est un réincarné, je ne savais cependant pas qui il était. Ses deux amis étaient inquiets vis-à-vis du sort de Sasajima-kun, et ont plusieurs fois posé des questions à son propos à Sensei. J’ai le sentiment que celle-ci sait, en vérité, pour Sasajima-kun. S’en est-elle rendue compte alors qu’il se déchaînait à travers le territoire humain, je me le demande ? Si je combine les réincarnés vivant au village elfe avec ceux de l’académie humaine, j’aurai probablement pu découvrir qui il était. Ah, je suppose. En pensant de cette façon, il était possible de découvrir qui était Oni-kun grâce à un processus d’élimination, vous savez. Cependant, plutôt que de ne pas connaître son identité, c’est plus que ça ne m’intéressait pas, je suppose.

Eh bien, qui est réellement Oni-kun ne m’intéresse pas vraiment. Ce qui me préoccupe, c’est la raison pour laquelle il a obtenu le même visage que dans sa vie précédente. Quand j’ai évolué en une arachné, j’ai cependant obtenu le visage de Wakaba Hiiro, donc peut-être que lorsqu’un monstre évolue en une forme plus humanoïde, leur visage devient similaire à la façon dont il se le représente ? Si c’est le cas, je peux alors accepter que mon propre visage ait obtenu la forme avec laquelle j’étais la plus familière dans mon ancienne vie.

Je me demande comment la fille vampire va réagir quand elle verra le visage de Sasajima-kun ?

Et elle ne réagit pas ! La bataille commence au moment où ils se rencontrent. Et cela, même si c’est supposé être la réunion profondément émouvante de deux réincarnés.

Oh ? La fille vampire ne l’a-t-elle pas réalisé ? Ou peut-être l’a-t-elle réalisé mais elle l’ignore ? Hmm. Mon vote va pour la première possibilité. Bien que je ne puisse pas simplement abandonner la théorie comme quoi elle pense ‘J’ai remarqué qui il était, mais il semble fort, alors ça n’importe pas !’.

Eh bien, ça n’importe pas. Il se sont de toute façon affrontés comme prévu. Je suis désolée, Oni-kun, mais s’il te plaît, devient l’adversaire de la fille vampire afin qu’elle puisse se déchaîner sur toi, se débarrassant ainsi de son stress. Par la suite, que tu gagnes ou perdes, je te plongerai dans un sommeil éternel, okay.

Au commencement, la fille vampire prend l’initiative. Yee-hah ! Je ne pouvais pas m’en empêcher ! Durant sa charge, j’ai eu l’impression d’entendre un tel cri. Fille vampire, en grandissant, tu as tellement bien appris à utiliser tes muscles plutôt que ta tête.

Son épée large frappe Oni-kun. Celui-ci essaie de bloquer ce coup avec son katana à une main, mais n’y arrive pas et utilise aussi son autre katana, étant ainsi capable d’arrêter le coup. Il avait probablement l’intention de bloquer l’attaque avec une main, avant d’utiliser le katana dans son autre main pour lancer un contre. Toutefois, le coup de la fille vampire était plus lourd qu’attendu, donc il se précipita pour mettre toute sa force dans sa parade, à mon avis.

« Fwah, fwahahah. Tu l’as arrêté. Tu as vraiment arrêté mon attaque. Fwahahah !»

O, o-o-kay. La fille vampire affiche un sourire dangereux.

« C’est ça, un combat ! Pour la première fois dans ma vie ! Un vrai combat !»

À quel point était-elle vraiment frustrée, au juste ? Elle a bel et bien perdu la tête. S’il y avait un titre ‘Maniaque du combat’, elle l’aurait certainement acquis. Il n’y a pas de tel titre cependant.

La fille vampire active sa magie et ses compétences. Oni-kun se prépare à les recevoir. J’observe la scène, la main dans mon paquet de pop-corn.

COMBATTEZ !

Munch, munch.

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

1 thought on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 249

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :