KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 259.5.1

Désolé si ce chapitre est en retard mais j’ai eu un empêchement le mercredi et j’ai donc du prendre les deux jours suivants pour traduire vu que je n’avais pas l’après-midi entier. En vérité, le chapitre a été fini hier mais comme je l’avais traduit assez tard, je voulais jeter un autre coup d’œil le lendemain.

Oni 14 – Décision

Je ramasse le livre. Ayant pris un moment pour réfléchir, je décide finalement de le déposer une fois de plus sur mon bureau. Je ferme alors les yeux pour pouvoir calmement m’interroger sur ce document et, avant même que je m’en rende compte, le livre est de retour entre mes mains. Cela fait un long moment que je me contente de répéter ces étapes, encore et encore.

Mon regard se dirige vers le livre que je viens de ramasser. Pour être précis, ce que je tiens n’est pas vraiment un livre, il ressemble plus à un simple cahier. Toutefois, pour moi, son contenu est plus pesant que celui de n’importe quel autre ouvrage. Alors que je survole le texte, je renonce à essayer de compter le nombre de fois que je les ai déjà parcouru, bien qu’elles s’élèvent sûrement à plusieurs dizaines. J’en ai déjà mémorisé le fond. Bien qu’il me soit peut-être impossible de le réciter par cœur en ce moment, cela ne change pas le fait que les informations qu’il contient resteront les même, qu’importe le nombre de fois que je les consulte. Et cela, alors même que j’aimerai les voir changer.

Après tout, cet ouvrage explique que ce monde risque de s’effondrer et qu’il n’existe qu’une méthode pour le sauver. Et qui aimerait apprendre que la fin du monde est imminente ?

J’enterre mon visage dans mes mains. Certes, je savais déjà comment ce monde est devenu ce qu’il est actuellement et ce qu’est le Système grâce aux informations que m’a offert Tabou, mais je n’aurai jamais pu imaginer que la situation était déjà aussi grave. Si toutes les informations de ce carnet sont vraies, alors j’ai certainement été réincarné dans un horrible monde. Mais pour pouvoir l’affirmer, il faudrait déjà savoir si tout ce que ce livre raconte est la vérité.

Je ne peux, sans aucun doute, pas considérer que tout ce qui y est écrit est la pure vérité. Non, plutôt que de le décrire comme un texte principalement vrai, il serait préférable de considérer qu’il est facile de se méprendre sur certains points, des informations mensongères étant parfois sous-entendues.

Pourquoi pense-je ainsi, me direz-vous, eh bien, c’est juste trop bon pour être vrai. La méthode décrite pour mettre fin à la menace pesant sur ce monde est tout simplement de détruire le Système. Néanmoins, est-ce vrai ? Une telle chose n’ayant jamais été faite jusqu’à aujourd’hui, tout se déroulera vraiment tel qu’écrit ? Et cette méthode est-elle vraiment si simple qu’il nous suffira de claquer des doigts pour protéger ces terres ? Si tel était vraiment le cas, comment se fait-il que ce monde est dû faire face à tant de difficultés jusqu’à aujourd’hui ? Peut-être suis-je arbitrairement méfiant, mais il m’est tout simplement impossible de croire à tout cela.

De plus, si le Système disparaissait, les compétences et les points de stats le suivront probablement dans la tombe. Tout ce sur quoi comptait le peuple de ces terres pour survivre jusqu’à présent, passera à la trappe. Ce que ces choses rendaient facilement accessible, ne sera alors plus à leur portée. La prospérité bâti grâce aux compétences s’effondrera. Plus concrètement, je m’attends à être témoin de la parfaite illustration du mot ‘pandémonium’. Cela reviendrait au même que priver les humains modernes d’électricité. Non, en considérant l’ensemble des impacts possibles, cela pourrait même s’avérer pire.

Ce livre n’aborde pas du tout cet aspect. Et s’il dissimule un fait dérangeant comme celui-ci, il est tout à fait possible qu’il en fasse de même sur d’autres points, en ne conservant que les faits étonnamment positifs, pour tromper le lecteur. C’est ce que j’ai fini par croire.

Pour être franc, je ne comprend pas vraiment le mécanisme interne du Système. Sur ce point, les progrès de Shiro-san sont définitivement supérieurs aux miens. Pour cette raison, bien que je la suspecte de dissimuler quelque chose, je n’ai pas la moindre idée de ce que cela pourrait être. Je ne suis même pas capable de m’assurer qu’elle cache vraiment quelque chose en premier lieu.

Il n’y a pas de fin à mes doutes. Toutefois, je ne peux pas non plus simplement ignorer tout ce qui est écrit dans ce carnet, en me disant que ce ne sont que des foutaises. Le contenu incroyablement précis de cet ouvrage est un argument persuasif. Même après l’avoir comparé à Tabou, je peux vous assurer que tout semble correspondre. Ainsi, j’en ai conclus, après avoir agonisé pendant si longtemps, que la majorité des informations sont justes mais qu’un faible nombre de secrets et de mensonges à dû y être rajouté.

Je tapote la couverture de l’ouvrage avec mon doigt. Si la majorité des choses qui y sont racontées sont vraies alors pourquoi Shiro-san me l’a-t-elle remis ? Eh bien, de ce côté en tout cas, la réponse est évidente. Pour le dire simplement, elle désire que je puisse décider de ma propre destinée. En considérant la teneur de tout ce que j’ai appris grâce à elle, le monde va désormais entrer dans une période de grands bouleversements. Et c’est une chose que Shiro-san encourage. Mon ancienne camarade de classe cherche probablement à me dire qu’il me faut dès maintenant commencer à réfléchir à ce que je ferai le moment venu, j’en suis même certain.

C’est quelque chose d’inattendu mais cette fille pourrait en réalité s’avérer assez sensible. Après tout, bien que nous n’étions pas particulièrement proche dans notre précédente vie, elle se donne tant de mal pour m’aider. Que ce soit avec les méthodes pour obtenir Nullification de l’Hérésie ou encore avec ce livre. Il est d’ailleurs impossible qu’elle n’ait pas réalisé, qu’après l’avoir lu, il existe une réelle possibilité que nous devenions ennemis.

Je ferai mieux de ne pas me présenter devant elle avec des conclusion faites à la va-vite, hein.

A ce rythme, ce monde finira par être détruit. Cela ne fait probablement aucun doute. Cela dit, quand cela va-t-il se produire ? Ce n’est écrit nul part. Il y a uniquement marqué que la fin du monde approche. Étant donné que cette formulation n’offre aucune échéance définitive, même exagérer en disant qu’il nous reste encore un millénaire n’entre pas en contradiction avec les propos du livre.

Je pense que la partie comme quoi elle désire détruire le Système avant d’utiliser l’énergie libérée par la dite destruction pour empêcher la fin du monde est la vérité. S’il y avait un mensonge dans cette histoire, il se trouverait plutôt au niveau des détails décrits, qui couvre même les méthodes utilisés et les progrès actuels. Cependant, pour être honnête, à cause des nombreux termes techniques utilisés, je n’ai pas vraiment pu en dégager le moindre sens, cependant, si Shiro-san avait vraiment inventé, elle doit avoir une imagination débordante. Si ces termes sorte tout droit de son imagination alors ce livre empeste vraiment la folie. Il semble donc préférable de simplement accepter tout ce qui est écrit dans cette section comme la vérité.

Toutefois, ce plan est incapable d’offrir toute l’énergie nécessaire. Il faut donc compléter la part manquante. Je suppose que c’est là où repose le problème. En d’autres mots, il va falloir tuer des gens pour récupérer leur énergie. C’est précisément pour cette raison qu’elle essaye de déclencher une guerre à grande échelle entre démons et humains.

Il semble inévitable d’emprunter ce chemin si l’on désire sauver ce monde. Cela dit, est-ce réellement le cas ? En s’appuyant sur le point précédent, comme quoi aucune échéance précise n’était fournie, cela semble peu probable. Si Shiro-san occulte la date butoir et qu’en réalité, nous possédions encore une certaine marge de manœuvre, toutes ces atrocités ne deviendrait-elle pas alors superflues ? Mais si j’ai deviné juste alors pourquoi donne-t-elle l’impression d’être prête à tout pour accélérer ne serait-ce qu’un peu les opérations ? Existe-t-il une raison la poussant à agir ainsi ?

C’est probablement ici qu’il faut creuser. Il doit s’y trouver ‘quelque chose’ que Shiro-san souhaite dissimuler quel qu’en soit le coût. Mais je ne sais pas ce qu’est ce ‘quelque-chose’, ni même si elle dissimule quoi que ce soit d’autre.

Je me lève, le livre toujours en main. En regardant par la fenêtre, je me rends compte qu’il est déjà très tard. C’est une chose que je n’ai réalisé que récemment, mais lorsqu’il est l’heure de manger ou de dormir, Shiro-san n’est jamais dehors. Il est rare de la voir au manoir durant la journée, cependant, elle revient toujours au manoir à cette heure. A l’heure du coucher, plus précisément. En ce moment, la réincarnée devrait être dans sa chambre.

J’utilise une Pierre d’Analyse pour confirmer l’état de mon statut. Celui-ci est presque complètement revenu à la normale, cependant, le mot le plus important de cette phrase est ‘presque’. Je n’ai d’ailleurs que deux épées magiques, de plus, celles-ci ont été faites à la hâte alors que je n’ai pas encore récupéré toutes mes forces. Je suis inquiet. Non seulement ne suis-je pas en pleine forme mais la puissance et les capacités de Shiro-san me sont inconnus. Si mon instinct ne me trompe pas, il est probable qu’il me serait impossible de gagner, même si j’étais à mon apogée. Toutefois, si ce qu’elle cherche à accomplir est quelque chose que je juge inacceptable, notre rencontre pourrait se transformer en combat sur l’instant. Je prie pour que cela n’arrive pas.

Ayant finalement pris ma décision, je me dirige vers la chambre de la jeune femme.

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

2 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 259.5.1

  1. J’ai mis un peu de temps pour lire le chapitre et je ne regrette pas, ce clifanger à la fin… J’ai hâte de la suite du coup xD.
    Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :