KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 260.5.5


Un autre chapitre (le second que je devais rattraper) devrait sortir d’ici mardi au plus tard


Entrevue Officieuse ③


Note de l’Auteur : Le point de vue utilisé dans ce chapitre est celui du pape.


Même lorsque j’ai tenté de l’appeler le ‘Cauchemar du Labyrinthe’ afin de déclencher une réaction, son visage est resté de marbre. Elle s’est contenté de tranquillement se présenter comme Shiro. En raison de son expression parfaitement impassible, je ne peux pas percevoir ses émotions. Et comme ses yeux, eux aussi, sont fermés, donc je ne peux pas apprendre quoi que ce soit en examinant une quelconque partie de son corps.

Dans le monde de Sajin, il existe apparemment un dicton : ‘Les yeux sont la fenêtre de l’âme’. La première fois que je l’ai entendu, je l’ai trouvé parfaitement adapté. Lorsque je discute avec quelqu’un, je les regarde toujours dans les yeux. C’est en partie due à l’étiquette mais également car il est facile de lire les émotions de son interlocuteur simplement grâce à leurs mouvements oculaires. En fermant les yeux, on empêche les gens nous entourant d’obtenir ces informations bien que, réciproquement, cela signifie perdre la possibilité de recueillir ces données sur les autres. A moins que …. cela pourrait également signifier que sa vue lui est inutile pour cela et qu’elle peut tout bonnement se fier à son écoute et au flux de l’air ?

Quelle que soit la réponse, je me demande si Shiro-sama nous juge à sa hauteur ? Considère-t-elle judicieux de simplement prendre place à cette table et de donner son nom avant de laisser la réunion progresser ? C’est du moins ce que j’espère mais seul le temps nous le dira.

Au vu des multiples araignées blanches dessinées sur le carnet qu’elle m’a remis, il était facile de supposer qu’elle avait un certain lien avec le Cauchemar du Labyrinthe. En s’appuyant là-dessus et en prenant en considération les caractéristiques particulières de ce monstre, il en résulte une solution évidente. Et cette dite-conclusion est que l’araignée est un réincarné. Jusqu’ici, ces déductions étaient évidentes. Et cet ensemble m’a poussé à croire que Shiro-sama elle-même est le Cauchemar, une conclusion normale au vu des informations fragmentaires en ma possession. Avoir eu l’occasion de le confirmer est déjà une raison suffisante pour prendre part à cette rencontre. Nous sommes actuellement testés. Par cette fille qui proclame être une Administratrice.

Ce n’est pas comme si je n’avais jamais envisagé une telle hypothèse, au vu des connaissances rassemblés dans le livre qu’elle m’a remis. Toutefois, si quelqu’un devait déclarer en être un lors d’une rencontre en face-à-face, il est indéniable que son auditoire considère une telle chose comme improbable. En proie au désespoir, j’ai difficilement pu en faire abstraction, évitant ainsi que mon visage ne trahisse une quelconque réaction, cependant, que cela est fonctionné ou non reste une tout autre histoire. Il serait préférable de considérer que j’ai échoué. Après tout, si elle avait réellement réussi à atteindre le sommet que représente la position d’Administrateur à partir de rien, il est certain que sa compréhension de ce monde est parfaite.

Et même dans le cas contraire, étant donné qu’elle était à l’origine un monstre araignée, il ne serait pas si étrange qu’elle voit perçoit le monde d’une façon totalement différente des humains. Je ferai mieux de considérer que la raison pour laquelle ses yeux sont fermés, ce n’est pas tant parce qu’elle ne peux pas voir mais simplement parce que cela lui ait inutile.

Cela fait un certain depuis la dernière rencontre où je me suis retrouvé dans une position aussi défavorable, une où l’autre parti a déjà saisi l’initiative dès le départ. Cela me rappelle justement mes entrevues avec Dragon Noir-sama. Je ne suis toujours pas certain qu’elle soit une Administratrice. Cependant, n’y a-t-il vraiment rien de faux dans les documents qu’elle nous a remis ? Voilà une chose qui pourrait être considéré comme étant de la plus importante à déterminer lors de cette conférence. D’autre part, si elle dit vrai, je devrais m’assurer de faire comprendre aux membres de mon groupe que, pour cette seule raison, cette rencontre avec elle avait une grande valeur. Si les choses devaient mal tourner, cette rencontre pourrait décider du destin de l’humanité. Dans l’éventualité où elle se soit honnête depuis le début, il nous faut absolument éviter de l’offenser.

Toutefois, avant même que je n’ai pu prendre une telle décision, il est possible que nous ayons commis une erreur. Qui aurait pu penser qu’elle était accompagné de deux réincarnés ! Par ailleurs, ils semblent faire preuve d’une attitude hostile non négligeable à l’encontre des humains.

Sophia Keren. La fille unique de l’ancien comte Keren, qui servait de seigneur féodal au sein du pays de Sariera, pays dont la religion d’état est la Religion de la Déesse. La guerre ayant eu pour objectif de saper l’influence de cette dite religion a également eu pour conséquence la destruction de territoire de cette famille. Le comte et sa femme ont tout deux péris. La fille, elle, était portée disparue mais, étant donné que même le réseau d’espion de la Religion de la Parole Divine n’a pu déterminer son destin, nous craignions qu’elle soit déjà morte ou bien enlevée par les elfes. Mais étant donné que, par la suite, Dragon Noir-sama lui-même a abordé le sujet, j’avais alors considéré comme improbable que les elfes ne soient responsables.

De penser qu’elle a réussi à se glisser dans une faille de notre réseau d’information avant de se réfugier parmi les démons. Il est possible que, peu de temps après la guerre, elle s’y sois rendue à l’aide d’une téléportation, que celle-ci soit de son initiative ou non. Peut-être devrais-je considérer cela comme un geste de bonne volonté de l’Administrateur en noir ? De part sa manière de parler, il semble qu’elle sache que la Religion de la Parole Divine est à l’origine du conflit ayant entraîné la destruction de son territoire. Je n’ai donc pas d’autre choix que de conclure que son opinion envers nous est hautement négative.

Il y a ensuite Wrath. C’est peut-être la première fois que j’entends son nom mais sa présentation m’a rappelé qu’un ogre déchainé a, il y a quelques temps, causé de grands dégâts au sein de l’Empire. D’autant plus que j’avais à l’époque soupçonné celui-ci d’être un réincarné. La suite d’événement ayant donné naissance à son hostilité à notre encontre est inconnue mais il était impossible de lui faire entendre raison car il s’était déjà abandonné à sa colère.

Certains supposaient qu’il devait avoir activé une compétence de la série de compétence dérivant de ‘Rage’. Lors de leur activation, toutes vos statistiques reçoivent une énorme augmentation mais le coût en est énorme, l’utilisateur perdant alors tout contrôle de lui-même. L’activation répétée de cette compétence lors de ses affrontements face aux humains est ce qui a sûrement causé son incapacité à revenir à lui. Par la suite, l’Empire finit par simplement abandonner l’idée de l’éliminer et se contenta de l’attirer vers le territoire des démons, réussissant finalement à s’en débarrasser au profit de ses ennemis.

Du moins, c’est le cas sur le papier, la personne face à moi étant, pour autant que je puisse le dire, en totale possession de ses moyens. Il a dû revenir à lui d’une manière ou d’une autre et a fini par se joindre aux démons, finissant aujourd’hui par participer à cette rencontre. Contrairement à Sophia-jou, la force de son opinion défavorable envers les humains est encore inconnue, ce qui est justement source de trouble. Au vu du regard scrutateur qu’il a jeté dans notre direction, je peux au moins comprendre qu’il cherche à nous tester. Je veux poser des questions à Sajin pour apprendre qu’elle genre de personne il était autrefois, néanmoins, il est évident que ce n’est ni le moment ni l’endroit.

Attends. Il a déclaré avec conviction que nous pourrions apprendre son ancien nom auprès de Sajin. En d’autres mots, cela signifie que ce réincarné sait qui il est. Quand ces deux ont-ils pu se contacter ? C’est impossible, le possesseur de la compétence ‘Ninja’ a toujours été à mes côtés. Et même lors de ses rares déploiements, nous ne lui permettions jamais de rester seul, où qu’il soit. En prenant cela en compte, qu’est-ce que cette déclaration implique ? En y repensant, lorsqu’il était encore un ogre, peut-être avait-il cherché à communiquer avec Sajin, pensant qu’ils pourraient être un autre réincarné comme lui ? Toutefois, le rapport de l’individu concerné indique qu’il n’avait eu aucune opportunité pour parler avec lui. Et celui-ci ne pouvait être faux, car les rapports des membres des forces spéciales l’accompagnant est parfaitement identiques. Dans ce cas, est-ce son visage ?

Le visage de Shiro-sama, selon Sajin, était presque inchangé lorsque comparé à celui de Wakaba Hiiro, son identité dans son ancien monde. Alors peut-être une ressemblance similaire ne serait pas si étrange ? Si tel est le cas, le visage de Sophia-jou est-il lui aussi identique ?

Je veux certainement le confirmer auprès de Sajin mais ce n’est pas le plus important en ce moment. Ce qu’il faut prendre en compte, c’est que le Cauchemar ait choisi ces deux pour l’accompagner. Puisqu’elle les a spécifiquement emmené avec elle, elle doit bien avoir une idée derrière la tête.


Note de l’Auteur : L’ensemble du chapitre ne s’étend pas sur plus de trois secondes. Comme c’est curieux. L’histoire n’avance pas du tout !


Note du Traducteur Anglais :

– Dragon Noir-sama est le nom que le pape donne à Kuro. Vous pouvez le voir dans le chapitre ‘Le Pape et l’Administrateur’

– Dire Sophia-jou revient à dire Dame Sophia ou Miss Sophia.


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

5 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 260.5.5

  1. Merci pour le chapitre o/. J’aime comment l’auteur se fout de nous xD (« L’histoire n’avance pas du tout !). C’était un chapitre rigolo où on voit que le syndrome pape fait qu’il se complique parfois la vie pour rien mais qu’il arrive quand même à piger 2-3 trucs. Même si l’histoire avance pas, j’ai bien aimé ce chapitre.

  2. Merci pour le chapitre.

    C’est vrai que ce genre de chapitre ne fait pas avancer l’histoire, mais personnellement j’apprécie toujours beaucoup de voir d’un point de vue différent la même scène.
    C’est intéressant de voir comment chacun pense, où réagit à la situation.

  3. Merci pour ce chapitre

    Bien que ça ne fasse pas avancer l’histoire,je trouve néanmoins la démarche plutôt intéressante : cela permet certe de connaître le point de vue de chacun mais aussi leurs différentes façons de penser ! Et franchement, j’aime bien le personnage du Pape: le moindre petit détail est une source d’information potentielle pour lui et ça, c’est plutôt cool je trouve

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :