KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 239

Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (1€)

Guillaume V. (25€)

Arthur L. (8€)

_________________

 


Une vie variée à l’académie.

Les différents réincarnés, en incluant sensei, vivent à l’académie humaine. Ce qui est surprenant c’est qu’en plus des deux réincarnés que sensei a rencontré précédemment, c’est qu’il y en a deux autres qui vont dans la même académie. Natsume-kun et Hasebe-kun. En ce qui concerne Hasebe-kun, c’est malpoli de ma part mais elle ne m’a pas laissé une forte impression dans le passé. Ce n’est pas comme si elle faisait partie du décor ou quelque chose du genre, mais elle ne sortait pas vraiment du lot. Simplement ordinaire ? C’est le genre de fille dont je me rappelle. Actuellement, je ne me souviens pas d’elle. Désolé.

Mais, en ce qui concerne la réincarnée Hasebe-san, elle est complètement différente de sa vie précédente et elle fait forte impression. D’abord elle est magnifique. De mes vagues souvenirs, dans sa vie précédente je ne me souviens pas qu’elle fût particulièrement jolie, mais elle avait une sorte d’immaturité d’enfant et un visage charmant, mais dans cette vie elle est clairement magnifique. Son visage a des courbes harmonieuses au point que son avenir lui promet de briller encore plus alors qu’elle n’est encore qu’une enfant. Bon, je dois aussi dire que c’est normal pour des réincarnés d’être beau. Peut-être que c’est un cadeau de D ou autre. Mais c’est ce qu’il y a à l’intérieur d’elle qui a le plus changé.

« Comme le nom l’implique, les Paroles Divines sont les mots de Dieu. Ils sont littéralement une révélation venant de Dieu ! C’est pour cela que dans le but d’entendre sa voix un peu plus, nous devons monter nos niveaux et entraîner nos compétences ! Puisque si vous ne faites pas ça, alors vous ne pouvez clairement pas entendre les Paroles de Dieu ! »

Woah. Nai wa.

Pourquoi est-ce qu’elle est comme ça ? Pour Hasebe-san, je n’ai pas encore tout compris sur l’organisation et ce qui lui est arrivé. Mais il est clair que la religion de la Parole Divine a des méthodes cachées. Pour Ogiwara-kun qui est aussi caché, il y a eu quelques contacts donc j’ai une idée générale sur la situation. Et le réincarné final dans les mains de la religion de la Parole Divine est Kusama-kun.

Hmm. J’ai mis ça de côté pour l’instant, mais peut-être que je devrais encore contacter la religion de la Parole Divine ou quelque chose. Il y a déjà un précédent avec quelqu’un comme Potimas, donc selon les circonstances ils pourraient devenir des ennemis irritants. Je me demande quelles genres d’intentions ils ont pour avoir récupéré des réincarnés. A cause de cela, je me demande aussi quelles sont les raisons pour avoir intentionnellement envoyé un réincarné dans le village des elfes. Je me demande ce que vise la religion de la Parole Divine avec leurs agissements. J’ai besoin de savoir.

Cependant, je me demande si c’est ok de laisser le cas de Hasebe-san de côté. Il semble que cette fille soit déjà à moitié folle. Même si on peut dire qu’elle a subit un lavage de cerveau parce que c’était pratique pour la religion de la Parole Divine, il semble vraiment peu probable qu’elle ait reçu des ordres secrets ou quelque chose du genre. De ce que j’ai observé jusque-là elle n’a jamais fait quoi que ce soit de suspicieux. Je vais continuer à l’observer, mais je ne pense pas avoir besoin d’être vigilante.

S’il y a un problème, alors je dirais que c’est Natsume-kun.
Contrairement à Hasebe-san, il me reste une forte impression de Natsume-kun. Négativement. Bon, pour le dire simplement, il était du genre « chef de la meute » comme garçon. Même en devenant lycéen, il fait toujours des choses comme Big G.*

(* : personnage de Doraemon, en gros c’est un personnage qui s’énerve vite, vole des choses, très fier, voyou, etc.)

En plus, c’est quelqu’un qui a littéralement essayé de m’écraser.

Dans mon ancienne vie en tant qu’araignée, je n’ai pas de souvenir de Natsume-kun. Je sais que quelqu’un a essayé de me tuer sans savoir qui exactement. Cependant, joints à mes souvenirs, il y a aussi ceux de Wakaba Hiiro. Elle se souvient de la situation quand Natsume-kun a essayé d’écraser l’araignée. Et aussi de sensei qui l’a stoppé.

Est-ce que je lui en veux pour ça ? Bien sûr. On peut dire qu’il a failli me tuer. Même si mes souvenirs d’araignée sont perdus pour la plupart, la terreur que j’ai ressentie à ce moment-là et la gratitude que j’ai ressentie en étant sauvée n’ont pas été oubliées.

Je me demande si j’ai des moyens de harceler Natsume-kun ? Le tuer serait le plus rapide et le plus agréable, mais si je fais ça je suis certaine que sensei sera triste.

Je me souviens de la conversation que sensei a eu avec Ooshima-kun. Quand sensei discutait des élèves qui sont morts elle est restée calme. Mais j’en sais plus. Quand elle dort, il y a des moments où elle se réveille en pleurant. Il y a aussi les moments où elle dit « Je suis désolée » en murmurant avec une voix tremblante.

Il y a quatre élèves morts. L’un d’eux va très bien donc en vérité il n’y en a que trois. Je suis au courant de la violence de ce monde. Quand de simples lycéens du Japon se sont réincarnés en bébé dans ce monde, les victimes se sont limitées à juste trois lycéens. Je pense que c’est très probable qu’avant que j’en ai conscience, elle a continuellement pris de grands risques en se mettant en avant. De mon point de vue, je pense que son travail a été plus que suffisant. Mais, sensei ne le pense pas. Elle se demande toujours si elle aurait pu sauver les trois qui sont morts.

Je suis certaine que c’était impossible. Un individu a des limites qu’il ne peut pas dépasser. Puisque même un Dieu n’est pas omnipotent. Penser qu’elle aurait pu tous les sauver n’est rien de plus qu’un surplus de fierté. Je pense que sensei peut être fière de ce qu’elle a accompli. Mais, c’est précisément parce qu’elle ne peut pas faire ça que sensei est sensei.

Vraiment, que ce soit sensei, le Roi Démon ou Kuro, ils ont tous l’impression que tout peut se finir sur une fin heureuse. Cela ne peut pas finir sur une belle conclusion. Il y a trop de monstres vivant dans ce monde pour que tout soit sauvé. Il y a les gens comme Potimas et Natsume-kun vous savez.

Je garde un œil sur Natsume-kun depuis longtemps. Désigné comme un génie dès sa naissance, je me demandais s’il pouvait être un réincarné. Et bien sûr qu’il en était un. Au moment où il a rencontré sensei et les autres je savais déjà que c’était Natsume-kun. Après tout, Natsume-kun n’a pas changé à l’intérieur depuis sa précédente vie. À vrai dire il est même devenu pire qu’avant. Née en prince et désigné comme un génie, avoir beaucoup de puissance en étant un enfant et tout le reste. Oh oui. Il est devenu suffisant. Un vantard de première. Un ego tellement gonflé qu’il pourrait presque décoller.

Dégonfler son ego est simple, mais ce n’est peut-être pas mon travail. Le surveiller m’irrite vraiment, je devrais probablement ne pas trop intervenir. Après tout il y a tous ces réincarnés qui sont rassemblés dans un espace fermé nommé académie. Si j’agis sans considération et que je suis remarquée, alors Potimas ou « lui » pourrait possiblement intervenir. Ce serait mauvais. Particulièrement pour « lui », le grand frère de Yamada-kun – je veux éviter une intervention du héros Julius.

(C’est pas parce que Kumo pense du bien de sensei que ça change grand-chose sur mon point de vue sur elle. Elle a quand même enfermé des élèves dans un village-prison dans une bulle remplie de nazis dont potimas est le chef suprême. Alors sauver une araignée c’est bien mais c’est pas grand-chose à côté du mal qu’elle cause. Elle peut pleurer, mais venant de quelqu’un de libre à l’académie et vivant sa vie, ça m’insupporte que l’auteur te fasse croire que c’est quelqu’un de bien.)

(Note du relecteur : je suis partagé de mon côté. Au départ, en tant que nouveau-né, il faut réagir dans l’urgence et la panique, puis en se disant qu’elle a la responsabilité morale d’à terme les renvoyer dans le monde « réel », donc de les maintenir en vie en priorité absolue. Ce qu’elle a fait au départ est cohérent, et j’aurais fait sans doute un truc similaire à défaut d’avoir beaucoup d’option avec un corps de moins d’un an. Puis, elle s’est faite partiellement manipuler par Potimas (qui connait ses compétences pour trouver les réincarnés, et qui doit être une sacrée épée de Damoclès au-dessus de sa tête et de celles de ces élèves). Les passages de l’histoire où on voit les pensées du sensei sont trop peu détaillés pour se faire une idée précise à ce sujet je pense. Elle ne sait peut-être pas trouver une alternative à la situation, et souffre davantage à l’idée de faire face à un cadavre potentiel qu’à une personne emprisonnée injustement. Ça semble simple d’un point de vue extérieur, mais quand on est directement concerné, ce doit clairement être plus tendu.)


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee

4 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 239

  1. Je trouve qu’elle a mis en place l’une des “moins pire” solutions car je vois mal comment elle aurait pu réaliser son objectif de les maintenir en vie sans les enfermer dans un espace ultra contrôlé et sécurisé

  2. C’est vrai que c’est probablement la seule solution que Sensei as à sa disposition. Mais ce n’est pas comme si elle leur avait donné le choix,la plupart ont été basiquemment kidnappés. Et ça ne m’étonnerait pas que les elfes aient tués les nouveaux parents pour faire taire les témoins, que Sensei soit au courant où pas. Je pense quand même que sur toutes les mauvaise choses que Sensei à faite, Potimarron est à blâmer pour 3/4 d’entre elles.

  3. Merci pour le chapitre.

    Pour ma part, je pense qu’elle c est investi d une mission qui n avait pas lieu d’être.
    C est un nouveau monde, nouvelle vie, et en s octroyant le droit, le devoir de garder “ses élèves”(car ils ne le sont plus), à l abri, elle les empeches de vivre cette seconde vie.
    Certes il y aurait eu certainement plus de mort mais ainsi soit il ! Ils avaient assez d avantage pour s en sortir, ils n auront soit pas su saisir leur chance, soit pas eu le temps de la saisir.
    Quoiqu’il arrive, je trouve ça inacceptable qu’elle est décidée pour tous.

  4. Sensei n’y est pour pas grand chose, dès qu’elle a vendu la mèche a potimas c’était trop tard. Les réincarnés étaient traqués dès le moment où les grands de ce monde ont découvert leur arrivé, s’ils n’étaient pas chez potimas c’est l’autre secte d’église qui les aurait prit et leur aurait fait un lavage de cerveau.

    Bon la capacité de seinsei les a beaucoup aidé et certains auraient peut être réussis a s’enfuir, mais entre potimas et l’église pour l’instant potimas semble être meilleur vu qu’il les ignore pour l’instant une fois capturés. A mon avis il les utilise comme otage mais il n’a pas besoin de leur faire un lavage de cerveau comme avec l’autre folle de sainte. Si potimas était quelqu’un de bien le racisme chez les elfes seraient de l’histoire ancienne, et leur village serait une terre d’accueil pour eux. Mais ce n’est pas le cas…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :