KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 185

Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (1€)

Guillaume V. (25€)

Arthur H. (10€)

_________________


Guider vers une nouvelle porte.

Une fois mon oreille soignée et les cadavres recouverts d’un drap, il semble que Blue se soit suffisamment calmée pour pouvoir se lever et partir.

— Je me sens beaucoup mieux depuis que je suis sortie de là. Pfiou…
— Tu es vraiment sûre que c’est par là ?
— À peu près. On n’est pas pressé de toute façon. C’était vraiment obligé de les tuer ?

Blue me demande ça en continuant à me montrer le chemin. J’ai très envie de ne pas répondre, mais je sais que si je ne le fais pas, ils vont tous les deux commencer à avoir peur d’être avec moi. J’ai beau être le « dernier dresseur », j’ai surtout l’air d’un meurtrier pour l’instant. Je pense que ça ne ferait pas peur à beaucoup de grimpeurs qui ont fini le premier monde. Je me souviens de comment j’étais avant d’avoir à tuer Léon, et je ne peux pas leur en vouloir d’être inquiet à l’idée de faire équipe avec moi.

— Ça ne me fait pas plaisir non plus. Mais quelqu’un serait mort si je n’avais agi. Toi, Pete ou moi. Peut-être nous trois.
— J’ai bien compris, mais je ne m’attendais pas à ce que cela arrive directement dès le début de notre mission… D’ailleurs, tu n’as pas l’air étonné de nous voir, tu savais que quelqu’un viendrait t’aider ?
— … Une Oracle m’a dit que je trouverais des compagnons de confiance qui me sauveraient la vie et qui seraient liés au fil du destin.

Blue et Pete semblent marmonner quelque chose comme une insulte en entendant le mot « Oracle », donc ce sont bien des guides d’après ce que je sais de la personnalité d’Ephy. Les deux classes sont très différentes, mais j’imagine qu’il y a une sorte de rivalité bien réelle entre les deux. L’un connaît l’avenir, mais pas le chemin et l’autre le chemin, mais pas l’avenir. Pour quelqu’un d’extérieur, c’est jouer sur les détails, mais je ne le dirai pas à voix haute.
J’aimerais demander où se trouve le troisième guide, mais si je le fais, ils sauront clairement qu’il y a eu un contrat entre moi et Ephy et que ce n’est pas le destin qui en a décidé, donc je vais m’abstenir. Avec un peu de chance, le troisième guide finira par nous retrouver, mais de toute façon, c’est déjà assez de monde à surveiller pour moi.
J’ai bien compris qu’ils ne savaient pas se battre, et la fille semble être la plus problématique avec sa peur du sang. Il faudra qu’ils s’équipent en tout cas, et on fera ça une fois que j’aurais réglé cette histoire d’arme à forger.
Je dois dire que l’attaque m’a refroidi par rapport à l’Hérétique que j’étais censé voir, donc je vais me fier aux guides, ou plutôt à la fille, Blue, puisque Pete n’a pas l’air aussi bon qu’elle pour trouver le chemin.

D’ailleurs, même si elle n’en a pas conscience, elle a fait bien plus pour me sauver qu’elle ne le croit. Yuu m’a expliqué les détails. J’étais enfermé dans une illusion dont il ne savait rien, et la classe de guide de Blue à apparemment créé une fissure en me « guidant » hors de l’illusion. Il a ensuite pu s’en servir pour me faire émerger complètement. La femme voilée m’a apparemment légèrement coupé avec sa lame, et c’est à partir de là que j’ai fini par être envoûté sans le savoir.

En tout cas, c’est comme si Blue avait la capacité de me guider en dehors de l’illusion, mais ça dépasse encore son niveau actuel. Une capacité de plus à attribuer aux Guides. Pour l’instant, je fais juste appel à la principale en la laissant ouvrir la voie.
J’ai simplement dit que je voulais trouver quelqu’un qui puisse me faire une arme de qualité, et en partant de ça, la classe de guide a pris aussitôt le dessus et elle a commencé à sentir quelque chose.

— Du coup, tu es le dernier dresseur c’est bien ça ?
— Oui.
— Pourquoi des gens veulent ta mort ?
— J’ai mis en colère un chef de guilde.
— Ah ? Et ils envoient des gens pour te tuer ? Qu’est-ce que tu as fait exactement ?
— J’ai tué un de leur membre en combat. Il voulait me dépouiller et faire de moi un esclave.
— … J’imagine que tu n’étais pas d’accord ?
— Pas vraiment, non.
— C’est souvent que tu finis par tuer des gens ? Juste histoire de savoir dans quoi on s’engage.
— Pas vraiment au pied de la tour, mais dans le premier monde c’était plus compliqué. Je le fais pour survivre, pas par plaisir.
— Tu étais dans le premier monde ? C’était comment ?!
— … J’ai défendu un village d’une attaque de pseudo-vikings, passé trois mois dans le coma, échanger de corps avec un animal, fini au milieu d’une guerre civile et failli mourir à plusieurs reprises en affrontant une sorte de secte de guerrier. J’ai aussi presque fini par être kidnappé et mourir de mes blessures en revenant au pied de la tour pour faire soigner une amie qui était sur le point de mourir.
— Euh…
— Ce sera probablement difficile de vous ennuyer si vous restez avec moi.

Étrangement, la suite du trajet se fit en silence. À plusieurs reprises, Yuu m’a dit d’enrober un peu les choses pour ne pas leur faire peur, mais je vais affronter une guilde et des chasseurs de primes qui me pourchassent…

[Si tu continues comme ça, ils vont juste s’enfuir… Essaye au moins de ne pas faire peur à la fille, elle m’amuse.]
Oui, enfin elle a l’air d’être perdue, là.
[Une Guide qui est perdue, franchement, il te faut quoi pour t’amuser ?]
Ne pas finir dans une illusion et tuer deux personnes, et me dire que je pourrai dormir sans me faire tuer ce soir ?
[Pessimiste. Et puis tu as déjà prévu de retourner à la classe des assassins pour la nuit, non ?]
Justement. Tu as vu mes souvenirs, tu ne les as pas vécus. C’est impossible de savoir ce qui m’attend là-bas.

Je regarde Blue, qui est hésitante à un croisement sur la direction à prendre. De mon côté j’en profite pour m’asseoir et pour donner un peu de nourriture à Micha et Juliette devant le regard un peu perplexe de Pete et de Blue, qui s’est retournée en soupirant.

«  Ce sont juste mes animaux, c’est vrai que je n’ai pas fait les présentations. Il y a Micha la souris, Juliette le serpent et Yuu le renard. »

Pete a eu l’air inquiet en voyant Juliette et je me demande comment il réagira quand elle s’enfoncera dans mon corps… Quand Yuu est sorti de la sacoche pour se montrer, j’ai l’impression que Blue a eu un léger mouvement de recul, mais je dois me tromper.

[Non, non, pour une fois tu ne te trompes pas. J’étais obligé de lui faire peur pour qu’elle t’empêche de t’embrocher. Elle m’amuse beaucoup cette fille.]
Hmm. Je ne ferai pas de commentaire.

Après quelques minutes à se concentrer sur le chemin, Blue finit par se décider sur la direction à suivre et nous finissons par arriver devant une autre porte en bois avec un symbole gravé dessus. Vu que les alentours ont toujours cette ambiance un peu lugubre, il semble qu’on soit toujours dans le même coin de la tour des Druides. J’espère juste que son talent de Guide nous a permis de trouver une personne capable de me faire une arme de qualité.

Je toque à la porte, et après avoir entendu quelqu’un dire d’entrer, j’ouvre et m’avance dans une salle presque aussi étrange que celle dans laquelle j’étais un peu plus tôt. Il y a des livres un peu partout et un énorme plan de travail rempli d’instruments étranges. Il y a des lumières un peu partout et des outils modernes comme une fraiseuse à proximité, ainsi que ce qui semble être une enclume et une forge éteinte. Installé dans un coin sur un fauteuil se tient un homme penché sur un livre, qui semble m’ignorer. Comparé aux deux personnes qui voulaient me tuer, il fait beaucoup moins peur avec ses lunettes dorées, ses chaussures cirées et sa chemise avec veston.

Bien sûr, ce n’est pas si simple puisque cet homme d’environ la trentaine à quelque chose de plutôt dérangeant qui émane de lui. Il donne l’impression que quelque chose n’est pas à sa place.
Il ferme son livre d’un coup sec et me dévisage rapidement avec un demi-sourire.

« Intéressant. Tu es le bienvenu, mais les deux innocents feraient mieux de rester dehors. Tu peux aussi garder tes animaux ».

Je m’arrête quelques instants en tiquant sur ce qu’il vient de dire et le regarde sans vraiment comprendre. Il sait déjà qui je suis ? Est-ce que je suis tombé dans un autre piège ?

« Maintenant que j’y pense, ça fera un bon début pour le prochain livre. Un jeune Assassin entre dans la demeure d’un Hérétique. Une rencontre fortuite entre une personne pleine de contradictions et un homme qui se mesure à l’infini. »


Correction : Hastin



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail, clique en dessous :

Tipeee

1 thought on “Tour des Mondes – Chapitre 185

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :