Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Tour des Mondes – Chapitre 233 - KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 233

Merci aux sponsors du mois !

Guillaume V.

Arthur L.

Pascal. W

Dranwine

Marino

Loic

NitriK

Lordjarlax

Emmanuel

Sylrest

_________________

 


Chapitre 233 : Seul contre tous

[Droite, puis gauche, trois Mages qui se cachent dans une ruelle.]
Compris. Micha ?
{J-J’y suis presque !}

Je regarde rapidement le compteur sur mon bras. Une sorte d’écriture magique dessus me donne mon nombre de points.

[Ce n’est pas le moment de regarder ce truc !]

Je raffermis ma prise sur mes stylets en prenant le deuxième virage. À 10 mètres de moi se tiennent les trois mages que Yuu a trouvés. Ils ont l’air à bout de souffle et incapables de faire un pas de plus. … Vraiment ? Cela fait dix minutes que ça a commencé. C’est difficile de croire qu’ils puissent être dans un tel état aussi vite. Je n’ai pas suffisamment de mana pour en parler, mais sincèrement, c’est ridicule de s’engager dans un tournoi et finir aussi vite dans cet état. Je crois que le vieux pyromancien de ce matin est le meilleur mage que j’ai vu jusque là, mais ne donnons pas trop de mérite à quelqu’un qui voulait ma mort. Enfin, je ne vois pas l’intérêt d’une telle classe si c’est juste pour porter des robes et avoir des bâtons qui brillent la nuit.

C’est bon. Suivant.
[Un chevalier. Environ trente mètres sur un axe principal.]
D’autres personnes ? Des failles dans son armure ?
[Pas que je sache. Visage découvert, épée et bouclier. Le mieux serait d’attendre que Micha soit en place.]
Micha ?
[C-c’est haut ! Bientôt !}
Je fonce. Avec le boost, je devrais m’en sortir.

Micha a du mal à tenir le rythme, mais difficile de lui en vouloir. Dès la première minute, un grimpeur avec un fusil d’assaut a commencé à nous tirer dessus depuis un toit. J’imagine que je devrais remercier Nerys pour son entraînement contre les armes à feu.
Enfin, s’il n’y avait eu que ça avant que je ne réussisse à prendre des repères…

Un groupe de « barde » a commencé à balancer des ondes destructrices avec leur voix. Je n’ai absolument aucune idée de comment appeler leur classe si ce n’est « Vocaliste » ou encore « Chanteur ». En utilisant leur voix, elles ont failli me tuer en dévastant la rue dans laquelle nous étions. J’ai assez vite réglé le problème en me servant du fumigène asphyxiant après les avoir contournées, mais cette première attaque était terrifiante… à sa façon.
Ce sont bien des Bardes, mais aussi des sortes d’idoles avec des chorégraphies et des chansons qui parlent d’amour, d’amitié et d’aventures, le tout en tenue d’écolière. Elles ont toutes l’air d’être des ados, mais à cause des potions de jouvence comme dans le cas de Bastion ou même de Falco, je ne suis pas sûr que ce soit vraiment le cas. Elles ont une sacrée voix cela dit.

Quand j’ai vu les murs et le sol se fissurer en quelques instants, je me suis aussitôt mis à courir, mais j’aurais probablement fini en charpie sans ça.

Quelqu’un d’autre se contentait de jeter des grenades au hasard dans les rues et un Berserker, à qui il manquait déjà un bras, avait foncé sur moi, mais c’est banal en comparaison des « Vocalistes » qui chantaient sur l’amour et l’amitié en cherchant à me déchiqueter avec leur voix.

[Rien de grave que je sache. Tu t’en es débarrassé, pas vrai ?]
Arrête de surveiller mes pensées et concentre-toi, d’accord ?

Oui effectivement, je n’ai croisé personne m’ayant obligé à fuir. Ensuite, dès que j’ai trouvé un pilier suffisamment haut pour faire un bon poste d’observation, j’ai demandé à Micha d’escalader, mais elle n’est pas encore arrivée au sommet et c’est sacrément plus haut que ce dont elle a l’habitude.

En me voyant, le chevalier a commencé à dire quelque chose qui avait l’air d’être des salutations avant de se battre, mais ça ne m’empêche pas de foncer dans sa direction sans lui répondre. Son casque ne lui couvre pas le visage et vu son sourire il ne se sent pas menacé. Probablement un excès de confiance dans ses compétences.
Il envoie un coup d’épée dans ma direction en restant derrière son bouclier, mais vu sa lenteur…
Je fais un pas de côté avant de prendre appui sur son bouclier d’une main pour lui planter mon stylet dans l’œil de l’autre. Juliette sort aussitôt de mon bras et mord le deuxième œil à la vitesse de l’éclair. Il hurle aussitôt, mais je n’ai clairement pas le temps de m’y intéresser. En continuant ma course en passant au-dessus de lui, je retire son casque. Le coup n’était pas assez profond pour l’achever. Il est aveugle, mais pas encore battu.
Il se retourne alors que du sang coule de son visage. J’esquive rapidement le coup d’épée qu’il donne à l’improviste et change d’arme en prenant la dent de basilic. Sa bouche est figée dans un cri, donc c’est une cible parfaite. Je plante l’arme dans le fond de sa gorge. Avant de la retirer aussitôt.
Juliette commence à se plaindre que je ne devrais pas utiliser cette arme sans elle, et j’étouffe un soupir. Si elle n’était pas aussi efficace contre les chevaliers, je ne m’en servirais pas autant, mais si je veux faire vite, je n’ai pas le choix.

Le chevalier tombe par terre et son corps disparaît dans une espèce de flash lumineux. Un de plus. Sans vraiment prendre le temps de souffler, je demande à Yuu de m’indiquer la cible suivante. Inutile de réfléchir plus longtemps à mes attaques. C’est… vicieux, mais c’est aussi à ça qu’a servi mon entraînement d’Assassin. J’avoue avoir du mal à assumer de telles attaques. Je dois juste éviter d’y penser. S’il y a bien une leçon à retenir de mes expériences jusque-là, c’est que je suis trop faible pour avoir le choix. Je ne veux plus me cacher et je veux être au minimum capable de protéger mes animaux. Je n’ai qu’à me dire que ce mauvais goût que me laisse ce genre d’attaque finira par passer avec le temps.

{J’y suis ! J’y suis ! Fier ?}
Très fier, Micha. Félicitations. Fais attention à ne pas être visible.
{Oui !}
[Ce sera plus facile avec une vigie. Tu es prêt, “le dernier dresseur” ? On passe aux choses sérieuses.]

À travers les yeux de Micha, je peux voir tout le paysage aux alentours. À vu d’œil, elle doit être à plus de 50 mètres de haut, ce qui me donne une vision d’ensemble de toute la zone autour de moi. À proximité, je peux voir une sorte de place où des combats ont l’air d’avoir lieu.

[Je l’ai vue, je m’y dirige.]
Tu sais à quoi je pense ?
[Ne t’en fais pas pour ça. Concentre-toi sur les points.]

Je me mets à courir en évitant une volée de flèches tirées depuis une tour. Probablement un Archer ou un Ranger qui pense que je fais une cible facile. Je sors mon arbalète et tire dans sa direction. À cette distance, je n’ai pas trop d’espoir de le toucher directement, mais ce n’est pas un problème tant que ça l’occupe quelques instants.

Je recharge aussitôt mon arbalète avec une sphère d’aiguilles tout en me dirigeant vers la place en courant. Juliette, de son côté, s’enfonce dans mon avant-bras et commence à se déplacer en moi comme pour me rappeler de ne pas me servir de la dent sans elle.

[C’est sans doute le meilleur endroit pour l’utiliser d’après ce que je vois, dommage que tu n’en es qu’une seule.]

Je suis d’accord avec Yuu, mais ça m’attriste un peu de m’en servir aussi rapidement. Pendant mes phases de repos durant l’entraînement, j’ai frotté la dent du basilic contre les aiguilles de la sphère en la démontant. C’était long, et je ne suis même pas sûr du résultat. Pour la forme, j’ai de toute façon appliqué en plus une fiole du venin de Juliette dessus. Du coup, c’est une super sphère à venin. Je n’ai pas réussi à trouver de nom pour la définir et c’est ma première tentative avec.

{La mégapoiz’ !}


Je ne me souviens pas de quand est-ce que j’ai pris le temps d’apprendre à Micha le mot « méga », mais pourquoi pas ? Ça me fait sourire pendant quelques instants, donc le nom est probablement bien choisi.

« Bien, faisons pleuvoir la mégapoiz’ sur eux. »

En montant sur un toit, je regarde rapidement la place. À vue d’œil, il doit y avoir une cinquantaine de personnes qui se battent, sans doute plus.

[Il y en a exactement 64. Apprends à compter plus vite.]

Je préfère rester silencieux plutôt que de répondre aux moqueries de Yuu. Le combat a l’air d’être entre des classes de la tour des Guerriers et de la tour des Rangers et des Druides. Au premier rang, je peux voir ce qui a l’air d’être des loups et des chiens qui servent de renforts aux quelques Rangers épéistes. Il y a aussi quelques golems et un loup bien trop gros pour être autre chose qu’un Animorphe, d’après ce que je sais.
Le plus gros des Rangers est à distance et se contente de tirer à l’arc dès qu’ils voient une opportunité. La bataille m’a l’air au point mort à cause des archers, mais les Guerriers ont l’avantage en combat dans une zone déserte qui ressemble à un champ de bataille. Un groupe d’épéistes est en train de découper les golems et ne va pas tarder à percer le front où je peux apercevoir des classes que je n’ai jamais vues… La plupart ont ce côté « forestier » dans l’apparence, mais il y a aussi des cas particuliers, comme ceux qui ont l’air d’être des… Bergers ? Je peux aussi voir ce qui a l’air d’être un cosplay d’archéologue, quelques Guides, explorateurs et un homme à quatre pattes avec des lames attachées aux mains et pieds. Côté Druide, il y a des Shamans, quelqu’un qui jette des plantes, et les autres sont trop particuliers pour que j’aie une idée de ce qu’ils sont.
Enfin, ce n’est pas comme si ça m’intéressait. Je n’ai pas de liens particuliers avec les Druides et les Rangers.

Côté tour des Guerriers, il y a de tout. Lanciers, cavaliers, guerriers, chevaliers, archers, paladins, une sorte de moine combattant, un groupe de soldats en phalange, un homme en pagne qui semble être un maître en art martial ou encore ce qui a l’air d’être un spartiate… Clairement, je vais avoir du mal à trouver tous les noms de classe. Bref, revenons à mon objectif.

Sans trop attendre, je tire la mégapoiz’ dans le ciel au-dessus de la place alors que d’autres grimpeurs se jettent dans le combat.

Alors que la sphère d’aiguille explose, je me mets à couvert.
J’ai presque eu du mal à l’entendre exploser d’où je me trouve, donc ça m’étonnerait qu’ils aient tous décidé miraculeusement de se mettre à couvert. Désolé à tous, mais s’il y a des survivants dans trente secondes, je ne vous laisserai pas partir.

*

Naubod se met à rire. Depuis le début du tournoi, il a déchanté en pensant aux chances du « Dernier Dresseur » de gagner. Dès le départ, des groupes entiers ont disparu à cause de quelques mages zélés qui ont lancé des sorts de zone. Il y a aussi beaucoup de groupes, ce qui complique encore les choses. Dès le début, les chances de victoire étaient très faibles. Pourtant, il ne peut plus en être certain alors qu’il voit le nombre de points qu’il a réussi à obtenir en aussi peu de temps. Une sacrée surprise. D’après les rumeurs qu’il entend des autres enfants placés dans le public, plus d’un s’intéresse à cette petite célébrité qui monte dans le classement. Bien sûr, ce n’est pas suffisant pour que la côte du Dresseur le donne gagnant, il y a encore de grands favoris parmi les grimpeurs les plus connus, mais avec ce qu’il vient de faire dans la place… Naubod rit une fois de plus et garde un sourire satisfait.

Les Rangers, Guerriers et Druides viennent de prendre un sacré coup à cause de lui. Bien sûr, les trois orphelinats représentés ne sont pas hors course, mais clairement, il doit y avoir plus d’un enfant qui vient de perdre toute chance d’obtenir le statut de grimpeur par sa faute. Ce ne sera pas suffisant pour obtenir la première place, mais pour Naubod, c’est déjà satisfaisant.

Après tout… tous les enfants de son groupe ont obtenu le statut de grimpeur grâce à lui en moins de quinze minutes. En dehors des paris pour accumuler plus d’argent, il ne reste qu’à admirer le spectacle. Ce n’est pas tous les jours qu’on voit un Dresseur prouver les rumeurs à son sujet.

*

Alwin, gardien des Guerriers, regarde le spectacle depuis son siège. Il n’y a rien de mieux qu’un spectacle de ce genre pour le mettre de bonne humeur. Ce qui le dérange cependant, c’est la présence des trois gardiennes de la tour des Rangers là-haut. Est-ce qu’elles sont venues admirer le spectacle avec lui ? Pourtant, quand il leur a fait signe de venir, elles ont toutes les trois refusé. Mmh.

*

Vocaliste :

Classe secondaire de la tour des Bardes. En utilisant leur voix, ils sont capables de lancer des attaques puissantes. Cette classe est notamment connue pour avoir les meilleurs cantatrices du pied de la tour, qui n’ont besoin que de leur voix pour anéantir un obstacle d’une seule note. L’entraînement intense subi dans cette classe demande un niveau de contrôle et de discipline difficile à atteindre pour les grimpeurs, mais il est nécessaire afin que l’acquisition d’une voix aussi puissante ne blesse pas mortellement celui qui s’en sert.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

 

Pour soutenir mon travail, clique en dessous :

Tipeee

 

5 thoughts on “Tour des Mondes – Chapitre 233

Laisser un commentaire