KissWood

Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 4







Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (20 €)

_________________


De l’amour pour le soleil

Le gobelin tombe alors que son crâne est enfoncé avec un bruit sourd.

« Humph. Est-ce que les gobelins sont les seuls ennemis que nous allons trouver ? »

Le grand prêtre d’Alda, le dieu de la loi et du destin, lance des insultes aux gobelins alors qu’il les frappe à mort avec sa massue préférée.

« Grand Prêtre Gordan, n’est-il pas probable que le Dhampir est fuit avec son père où qu’il soit mort enterré quand la grotte s’est effondrée ? »

Voilà ce que dit un des chevaliers saints sous ses ordres, mais Gordan n’est pas satisfait.
Bornack Gorman était à l’origine un roturier, mais à présent il est un grand homme qui a grimpé jusqu’à la position de grand prêtre après ses trente ans en se servant de sa foi, de sa force physique et de sa magie des éléments Vie et Lumière.
Maintenant, il a une obsession ardente pour l’extermination des vampires, lamias, scyllas ainsi que les autres monstres auquel Vida a donné naissance.

« Alda, le Dieu de la loi et du destin est le seul à avoir de l’autorité sur Lambda et il a décidé que la simple existence de ses créatures est démoniaque. C’est notre devoir en tant que ses fidèles de les détruire ! »

Comme les autres fervents fidèles d’Alda, Gordan croit profondément cela sans l’once d’un doute. Il ne ressent aucune honte d’avoir tué l’Elfe noir ou dans sa tâche actuelle de traquer son fils Dhampir ; il est totalement fier, croyant que ses actions sont celles de la justice.

Pour cette raison, il a conduit une très ferme recherche dans cette petite forêt pour trouver le Dhampir, mais cette traque a fini par avoir des problèmes.
Incapable de contacter les chasseurs ayant vendu l’Elfe noir pour qu’ils les guident dans la forêt ils ont du recruter d’autres chasseurs et joindre leur force à celle des chevaliers du seigneur local, mais ils n’ont rencontré que des animaux sauvages comme des loups, des ours et des sangliers et d’occasionnels monstres faibles comme les gobelins qui sont venus les attaquer.

Cinq jours après que la recherche ait commencé, ils ont découvert une grotte que quelqu’un semble avoir utilisée pour vivre et qui s’est effondrée, mais ils ne réussirent pas à trouver le corps du Dhampir.
Gordan avait pensé à creuser la grotte entièrement, mais il n’eut pas d’autre choix que d’abandonner l’idée à cause des risques que la grotte s’effondre sur eux. S’ils avaient un spécialiste de la construction ou un mineur nain à porté de main ce serait une autre histoire, mais actuellement il n’y a pas de demande pour un spécialiste de la construction dans cette zone donc c’était impossible d’en recruter un.

La raison pour laquelle ils continuent de fouiller la forêt depuis deux mois malgré cela est à cause du chasseur qui a vendu l’elfe noir et que deux de ses amis ont simplement disparu après être partis en chasse du Dhampir.
Trois chasseurs familiers avec la géographie de cet endroit ont disparu. En plus de ça, leurs corps n’ont toujours pas été retrouvés.
L’intuition de Gordan lui indiqua que ce n’était pas le résultat d’une coïncidence ou d’un accident malheureux, mais que quelque chose s’était vengé d’eux.

« Le Dhampir en question est apparemment toujours un bébé, mais ce n’est pas impossible. Il y a eu un incident par le passé ou un Dhampir âgé de trois ans à massacrer un groupe d’aventurier de rang D. »

Abandonner maintenant signifierait permettre au mal de prendre racine et de grandir dans le futur. Il devait chasser le Dhampir et le transformer en cendre.

« Grand prêtre Gordan, c’est impossible pour nous de chercher dans la forêt plus en détail que nous ne l’avons déjà fait. »
« Le baronnet Bestero s’est déjà replié avec ses chevaliers. »

Cependant, tout le monde ne partage pas le zèle de Gordan ou voyait la menace imminente comme lui.
Le seigneur local, Baronnet Bestero avait déployé cinq chevaliers et la moitié de ses soldats pour aider dans la recherche, mais maintenant il refuse d’un air grave d’offrir une aide quelconque.
Il ne pouvait plus permettre aux soldats et aux chevaliers nécessaires pour maintenir l’ordre public de passer trop de temps à chercher la forêt.
En fait, il critiqua même la continuation de la recherche en demandant :

« N’y a-t-il pas d’autres travaux que le grand prêtre Gordan pourrait faire pour le peuple ? »
« … Je sais que les habitants d’Evbejia ont exprimé leur mécontentement. »

Cette forêt est une ressource importante pour les gens d’Evbejia et le grand prêtre leur avait répondu : « Vous ne pouvez pas rentrer dans la forêt tant que nous traquons le Dhampir, vu que c’est trop dangereux. » C’est donc naturel que les habitants d’Evbejia soient mécontents de ne pas avoir pu entrer dans la forêt depuis deux mois.

« Non, ce n’est pas juste les habitants. Les aventuriers aussi sont mécontents. Bon ce ne sont que des aventuriers de rang F et E qui sont sans importance. »
« Ils se plaignent à la guilde en disant qu’on leur vole leur travail. »

Les monstres comme les gobelins dont les aventuriers reçoivent un payement pour leur extermination ont grandement diminué en population pendant la fouille de la forêt. Bien sûr, cela donna lieu à un grand manque à gagner pour ces aventuriers.
De plus, Evbejia est un point central de commerce entre les villages et les villes donc il y a beaucoup de marchands et de voyageurs riches qui demandent d’être escortés. Cependant, comme parmi les aventuriers acceptant ce genre de demande, il y en a moins qui travaille depuis Evbejia la guilde n’est naturellement pas contente de ce qu’il se passe.

Le Baronnet Bestero n’approuve pas non plus que le nombre d’aventuriers diminue. Le grand prêtre Gordan et ses hommes gardent la population de gobelin sous contrôle pour l’instant, mais ce ne sont pas des résidents permanents de la ville. Une fois qu’ils seront partis, il n’a aucun moyen de savoir si suffisamment d’aventuriers reviendront pour garder le contrôle de la population de gobelins qui augmente rapidement.

« Qu’est-ce que vous voulez que nous fassions ?! Vous n’êtes sûrement pas en train de suggérer que nous laissions vivre les gobelins qui nous attaquent ! »
« Comme je l’ai dit, il est peut-être temps d’abandonner ? Mes mots ne sont pas ceux du seigneur local, mais il y a bien d’autres lieux qui bénéficieraient de notre présence. »
« Muh… »

En réalité, pendant qu’ils passent leur temps ici, les vampires agissent dans l’ombre. D’autres monstres de Vida causent des problèmes aux gens. Est-ce qu’il est acceptable de continuer à chercher un Dhampir sans avoir aucune piste à suivre ?

« Nous n’avons pas le choix. Nous quitterons Evbejia après-demain. »

Le soleil rouge du soir brille sur le visage amer de Gordan.
Il avait une grande impression que le Dhampir rirait d’eux dans les nuits à venir.

*

Le Dhampir, Vandalieu, passa l’après-midi où le grand prêtre Gordan partit à prendre un bain de soleil pendant autant de temps qu’il le désirait.

« Soleil… Je t’aime… »

Il proclame son amour pour la lumière du soleil. Il était récemment devenu capable de parler, même si ce n’était pas encore complètement cohérent.
Vivre aussi longtemps sous terre a été difficile pour lui.

Il pensait que cela ne durerait qu’un mois tout au plus, mais Gordan et ses hommes ont persisté pendant deux mois et Vandalieu dut passer tout ce temps à vivre dans le noir, entouré par de la terre et des rochers.
Il avait utilisé son élément magique mort pour prolonger la vie des deux chasseurs, mais ils n’ont tenu que quinze jours. Après ça, il demanda à Singe d’os et aux autres morts-vivants de broyer des grains de blé et de la viande séchée que Darcia avait laissés avant de le faire tremper dans de l’eau pour faire de la nourriture pour bébé pour l’empêcher de mourir de faim. Quand il ne pû plus le supporter, il chercha désespérément des insectes dans la terre pour se nourrir.

Sa recherche l’amena à découvrir une source d’eau souterraine, il pensa que la grotte finirait inondée et qu’il mourrait noyé, mais cela finit par être une découverte chanceuse. Sa réserve d’eau était basse et la découverte de cette source souterraine lui permit de nettoyer ses couches.
Jusqu’à présent, il avait fait en sorte qu’un golem de terre change de forme et creuse un trou avant d’y jeter ses couches usagées pour les enterrer. Étant à court de celle que Darcia avait préparée, il avait été forcé de faire des couches en se servant des vêtements pris aux chasseurs morts et il commençait à être à court de celles-là aussi.

Il pouvait se servir de magie de l’élément mort pour se stériliser lui-même, mais il ne pouvait pas supporter de se souiller lui-même. En tant que personne ce n’était pas acceptable.
Il avait survécu grâce à des vers de terre et des racines d’arbres pendant les derniers jours. Grâce à la nouvelle compétence qu’il avait appris, « Perception du danger : Mort », il pouvait trouver celles qui n’étaient pas mortellement vénéneuses, mais en les mangeant, pour une certaine raison, le niveau de sa résistance aux effets de Statut augmenta. Cela venait sans doute du fait que la nourriture qu’il mangeait était empoisonnée, enfin, pas suffisamment pour le tuer.

[Je ne veux plus jamais vivre une vie où je considère qu’attraper une taupe est un miracle.]

Il s’annonça fermement ça.
Vandalieu étant un Dhampir peut voir dans le noir aussi bien que si c’était le milieu de la journée. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il n’a pas besoin de la lumière du soleil. Après tout, il est aussi à moitié Elfe noir.
Il était inquiet de mourir en attrapant une maladie en rapport avec une déficience en vitamine.

[Grand prêtre Gordan, les aventuriers des Cinq lames colorées, prenez bien soin de vous.]

Vandalieu pria sérieusement que le prêtre Gordan et ses hommes qui venaient de quitter Evbejia ainsi que le baronnet Bestero aujourd’hui ainsi que les cinq lames colorées qui étaient parties il y a deux mois se porteraient bien.

[S’il vous plaît, ne mourrez pas tant que je ne vous aurais pas tuer moi-même.]

Il pria sérieusement pour qu’aucun d’entre eux ne soit tué par quelqu’un d’autre ou qu’ils mourraient par accident ou d’une maladie.

[Rester dans le noir est limité à 90 h pour un humain il me semble ? Apparemment, si vous êtes enfermé dans le noir pendant aussi longtemps cela cause des problèmes mentaux, mais il semble que je l’ai enduré étonnamment bien.]

Son bain de soleil le calma. Soulagé que sa condition mentale n’ait pas changé durant ces deux mois, il fit placer des pièges aux morts-vivants pour attraper des lapins et d’autres petits animaux.

Quand il vérifia son statut, une compétence au nom inquiétant nommé Corruption mentale était déjà améliorée jusqu’au niveau 10. Est-ce que c’est parce qu’il a juré qu’il aurait sa vengeance ? Bon, cela semble aussi être une compétence de stabilité mentale, donc il n’en pensa pas grand-chose.
Pour ce qui est du charme de l’élément mort, il pensa que c’était une compétence qu’il avait utilisée sur Origin. À plusieurs occasions quand les vieux chercheurs sur Origin qui l’utilisaient comme rat de laboratoire sont morts d’arrêt cardiaque sont devenus des esprits, leur personnalité a complètement changé et ils s’étaient excusé auprès de lui en pleurant.

Il ne pensa pas plus en mal sur eux, sans les conversations avec les esprits sur Origin, il aurait perdu la tête bien avant que son corps ne meure.
Cependant quand Orbie et ses compagnons l’ont approché sous forme d’esprit après qu’ils soient morts, il n’avait ressenti que du dégoût pour eux.
Vandalieu ne voulait pas les laisser disparaître tranquillement et les força à vivre dans un pilier de pierre supportant la grotte et ils étaient encore là même maintenant.

[Pour l’instant, j’imagine que je vais devoir me tenir tranquille et me cacher jusqu’à ce que j’ai grandi un peu plus.]

Pendant les deux derniers mois, Vandalieu avait vu pousser d’autres dents que ses crocs. Il était à présent capable de marcher, même si son équilibre est instable à cause de sa tête relativement grosse.
Pour autant, il avait toujours besoin de dormir pendant de longues heures et il n’est pas capable de courir. Il est seulement capable de marcher de façon instable, donc même s’il passe la journée entière à marcher il ne ferait pas beaucoup de distance.
S’il veut quitter cet endroit, il aura besoin de plus de temps pour grandir ou faire des préparations.
À cause de ça, il doit remettre à plus tard sa vengeance sur le Baronnet Bestero, ses chevaliers et les habitants d’Evbejia.

Il avait déjà pensé à comment il allait procéder et était confiant qu’il serait capable de le faire, donc il était impatient, mais c’était quelque chose qu’il devait enduré.

[C’est déjà l’hiver, huh. Maintenant que j’y pense, je n’ai toujours pas demandé à maman l’histoire de ce monde. Enfin avant ça… Est-ce que je peux attraper une proie dont je pourrai boire le sang ?]

Même s’il peut finalement sortir dehors, il semble qu’il pourrait mourir de faim à cause du froid de l’hiver. Vandalieu soupira en pensant à la sévérité de ce monde.

*

Sur Lambda, les vampires sont divisés en quatre catégories.
D’abord, il y a les vampires nées de Vida et du champion mort-vivant Zakkart, qui ont depuis longtemps péri et dont les noms sont oubliés, les « Véritables Ancêtres ».

Ceux qui ont directement reçu la bénédiction d’un Véritable Ancêtre ou ceux qui étaient ses descendants directs sont connus sous le nom de « Pur-sang ».
Ceux qui sont des descendants des Pur-sangs dont le sang de vampire s’est affaibli au cours des générations sont connus comme « Descendant-Noble ».
Finalement, ceux qui reçoivent le sang des Pur-sang et des Descendants-noble pour être des serviteurs ne reçoivent pas les capacités magiques des vampires comme le regard charmeur ; ils n’héritent que des capacités physiques comme la force surhumaine et les capacités régénératives. Ils sont connus comme des « Subordonnés ».

Généralement, plus un vampire est proche du Véritable Ancêtre, plus leurs pouvoirs sont puissants. Cependant, les vampires ont de considérables différences entre les individus, donc certains subordonnés plus puissants que des Descendant-nobles existent aussi.
Un des traits communs entre tous les vampires est leur faiblesse face à la lumière du soleil et les magies anti morts-vivants de l’élément vie qui est appris chez les fidèles d’Alda. L’autre est l’obligation de boire du sang pour s’alimenter.

Le Père de Vandalieu était le « Serviteurs » d’un « Pur-sang ». Il n’était même pas un de ceux qui sont exceptionnels et plus forts que les « Descendant-noble ». Il n’était qu’un humain normal qui a été transformé en Subordonnée. Son nom était Valen. À l’origine, il était un voyou vivant dans les taudis.
La seule chose qui n’était pas ordinaire chez Valen était sa résistance au soleil.
Il était même plus résistant au soleil que la plupart des humains, donc son maître Sang-Pur tenait beaucoup à lui. Il lui avait ordonné de faire plusieurs tâches et de rassembler des informations parmi les gens.
C’est là qu’il rencontra Darcia.

Comme dans les vieilles histoires d’amour, ils sont tous les deux tombés amoureux du premier coup d’œil.
Cependant, actuellement, les vampires sont divisés en deux factions. Il y a ceux qui sont des conservateurs et qui continuent de croire en Vida qui a été battue par Alda et il y a les extrémistes qui se sont convertis aux Dieux démoniaques. Les deuxièmes étant incroyablement plus nombreux que les premiers.

Si le maître de Valen avait appartenu aux conservateurs, il n’y aurait pas eu de problème pour l’amour entre Darcia et lui. Mais c’était un extrémiste qui était fortement opposé à la dilution du sang de Vampire avec les autres races, même si sa race en est une autre créer par Vida.
En se servant de sa caractéristique spéciale lui permettant de se servir de ses pouvoirs pendant la journée, il s’enfuit avec Darcia qui était enceinte, mais au final il dut se battre avec leurs poursuivants pour protéger son enfant à naître.
Ainsi Darcia, qui avait réussi à s’enfuir dans cette forêt, donna la moitié du nom de son père et la moitié du sien à leur enfant.
(note : combinaison en japonais)

[Donc c’est pour ça que mon nom est Vandalieu.] (Vandalieu)
[C’est bien ça. Tu aimes ton nom ?] (Darcia)
[Oui, je l’aime. C’est un très bon nom.] (Vandalieu)

Vandalieu, qui pour la première fois depuis longtemps était capable de manger quelque chose d’autre que des racines et des insectes écouta l’histoire à propos de son père qu’il avait déjà entendu des douzaines de fois.

[C’est bien. Je suis sûre que ton père serait content lui aussi. Nous étions d’accord que nous t’appellerions Vandalieu si tu étais un garçon est Varcia si tu étais une fille. Err, du coup, où en étais-je ? Ah, oui, j’étais en train de te parler des vampires.] (Darcia)

Avec un sourire, Darcia commença à répéter l’histoire qu’elle venait de raconter. Sa mémoire était susceptible de faire des erreurs.
Après la mort de son corps, son esprit s’était détérioré en passant du temps dans ce monde. Il y a des cas où les esprits gardent leur personnalité même après des centaines d’années s’ils sont tenaces et qu’ils ont des sentiments forts de haine ou de la force mentale, mais elle ne ressentait des regrets en étant réunie avec Vandalieu alors qu’elle était sur le point de passer dans l’au-delà.
Même si elle habite un morceau de ses restes, son esprit ne pouvait pas s’en remettre.

[… Malgré ça, si je continue à lui donner du mana, elle survivra au moins une centaine d’années.]

Alors qu’il écoutait Darcia parler, il décida qu’il trouverait un moyen de lui donner un nouveau corps pendant cette période.
Malgré les quelques problèmes qu’elle avait avec sa mémoire, Darcia pouvait clairement se souvenir des choses datant de quand elle était vivante, donc elle raconta à Vandalieu tout ce qu’elle savait.
Le temps sur Lambda et le calendrier sont les mêmes que sur terre avec 24 heures par jour, et douze mois pour 360 jours par an.
(note : erreur de l’auteur là)

La raison pour laquelle le japonais est parlé ici est parce qu’il a été répandu par les champions qui parlaient japonais dans leur premier lieu de naissance une fois qu’ils ont survécu à la bataille contre le Roi Démon. Actuellement, il n’y a que des termes courant du japonais qui sont utilisés et les roturiers ne peuvent lire que le Hiragana et le Katakana. La capacité de lire des Kanjis est limitée aux nobles et aux commerçants qui ont reçu un plus grand niveau d’éducation.

Les points d’expériences sont une quantification de l’expérience vécue par quelqu’un. Les gens de Lambda augmentent leurs points d’expériences petit à petit durant leur vie. Bien sûr, battre des monstres donne des points d’expérience. Cependant, la quantité de points d’expérience gagnés selon ce qui est vécu dépend du Job de la personne.
Les jobs sont apparemment un « Cadeau des Dieux » qui existait bien avant l’apparition du Roi Démon. Les gens étaient faibles par rapport aux Dieux, donc on leur a donnée des jobs dans l’espoir qu’un jour ils puissent grandir et être capable de se tenir aux côtés des Dieux.
Les jobs déterminent les points des attributs et ajuste comment les nouvelles compétences sont acquises et si le niveau d’un job atteint 100, la personne peut changer de job.
Par exemple, si quelqu’un atteint le niveau 100 du job apprentie guerrier, il peut changer son job pour guerrier.
Avec les guerriers et les mages, il y a aussi les fermiers, artisans et ainsi de suite.
Les gens avec des jobs comme guerrier et mage gagneront plus d’expérience en affrontant des monstres et des ennemis en se battant, tandis que des fermiers gagneront plus d’expérience en faisant du travail journalier de ferme ou en faisant de la recherche agricole et les artisans en faisant des choses d’artisans.

[Bon, ce serait étrange que quelqu’un avec un job de guerrier gagne beaucoup d’expérience en faisant du travail de ferme. Ce serait aussi étrange qu’une des compétences de l’artisan s’améliore en battant des monstres.]

En d’autres mots, c’est un système qui encourage les guerriers à être des guerriers et les fermiers à être des fermiers ; chacun doit donc travailler dur dans le secteur où ils sont spécialisés.

D’ailleurs, les monstres n’ont pas de Job, mais des niveaux, et apparemment évolue en monstre de rang supérieur en atteignant le niveau 100.
Ainsi, c’était possible pour le père de Vandalieu, Valen, de survivre suffisamment longtemps pour évoluer de subordonnée en un monstre de rang supérieur. S’il avait réussi à le faire, il aurait peut-être survécu.

[Maintenant, je sais à quel point les malédictions que Rodcorte m’a données sont terribles. Elles m’empêchent de prendre un job déjà existant et de gagner des points d’expérience par moi-même.]

Ne peux pas apprendre de métier existant… En d’autres mots, cette malédiction l’empêche d’avoir un job déjà existant, donc c’est problématique. S’il n’en découvre pas de nouveau, il restera à tout jamais sans job.
La malédiction l’empêchant de gagner des points d’expériences de lui-même était encore plus sérieuse. Pendant que les autres peuvent gagner des niveaux, peu importe à quel point Vandalieu peut s’entraîner ou étudier, il ne gagnera pas un seul point d’expérience.

[Huit mois sont passés depuis ma naissance. Je suis passé par des expériences bien plus difficiles que n’importe quel enfant ; je me suis entraîné à utiliser la magie, je l’ai utilisé à l’entraînement et j’ai finalement capturé Orbie et les autres chasseurs, mais je n’ai pas gagné de niveau.]

À ce rythme, il deviendrait un adulte et étant toujours niveau 0. En étant un Dhampir, ses points d’attributs sont élevés, mais ce serait toujours impossible pour lui de travailler en tant qu’aventurier ou soldat.
Mais ce serait également aussi difficile pour lui de travailler en tant qu’ouvrier ou en tant que fermier ou artisan.
Sans travail, il ne pourrait pas ajuster la façon dont il obtient des compétences.

En d’autres mots, il devra travailler bien des fois plus que n’importe quel artisan pour pouvoir être à leur niveau.
De plus, Vandalieu est au courant que ses compétences en communication sont faibles.
Il n’a aucun talent pour communiquer avec les gens ; il était né avec des problèmes d’anxiétés.

[Plus j’y pense, plus j’ai la sensation que j’ai été acculé dans cette vie… Je vais arrêter d’y réfléchir pour l’instant.]

Allons dormir. On dit que les enfants qui dorment grandissent bien.
Vandalieu demanda à Singe d’os d’éteindre le feu qu’il avait allumé en se servant de golems de bois composé de deux morceaux qu’il avait fait se frotter l’un contre l’autre.
Enveloppé dans des fourrures il s’endormit, laissant les autres morts-vivants à la surveillance.
Il s’endormit en pensant que la berceuse que l’esprit de Darcia était en train de lui chanter était douce, mais souhaitant aussi sentir sa chaleur.

Malheureusement, Darcia ne connaissant pas d’autre Dhampir que Vandalieu puisqu’ils sont très rares. Du coup, elle ne connaissait rien sur les Dhampirs et était incapable de lui dire quoi que ce soit sur eux.

*

Nom : Vandalieu
Race : Dhampir (Elfe Noir)
Âge : 8 mois
Titre : Aucun
Job : Personne ordinaire
Niveau : 0
Historique de Travail :
Attributs :
Vitalité : 21
Mana : 100 001 200
Force : 32
Agilité : 4
Endurance : 30
Intelligence : 27
Compétences passives :
Force surhumaine : Niveau 1
Régénération rapide : Niveau 2
Élément Magique Mort : Niveau 3
Résistance aux Effets de Statut : Niveau 3
Résistance Magique : Niveau 1
Vision dans le noir
Corruption mentale : Niveau 10
Charme de l’Élément Mort : Niveau 1
Compétences actives :
Vampirisme : Niveau 2
Dépassement des limites : Niveau 2
Transmutation de Golem : Niveau 2
Malédictions :
Expérience gagnée dans une précédente vie n’est pas conservée.
Ne peux apprendre de travail existant.
Ne peux gagner de point d’expérience indépendamment.


Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant |

Pour soutenir mon travail, clique en dessous :

Tipeee







4 thoughts on “Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 4

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :