KissWood

Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 42

Merci aux sponsors du mois !

Guillaume V. (25€)

Arthur L. (10€)

Un concours à lieu ce mois-ci sur l’histoire de TM n’hésitez pas à participer !

_________________


L’ombre d’un trouble s’approche discrètement.

« Hogyah, hogyah ! »

La chose qui crie comme un bébé n’est pas un bébé normal.

Elle a des cheveux blonds qui ont l’air d’être faits en or et une peau aussi blanche que la pierre qui a servi à construire le château royal de Talosheim. Elle a des oreilles triangulaires roses et une petite queue au niveau de ses fesses.

Apparemment, les hommes-cochons n’existent pas sur Lambda.

« Sans crier gare, la Vivante-Morte a fini en cendre et cette enfant était en train de pleurer. » (Basdia)
« Je vois. » (Vandalieu)

Vandalieu est venu visiter la Vivante-Morte après être revenu des cavernes aquatiques de Doran pour être reçu par Basdia qui tient un bébé dans ses bras.

Il semble que pendant que Vandalieu était dans le donjon, le fœtus s’est développé suffisamment alors que la Vivante-Morte manquait de mana.

« Bon, ce n’est pas important pour la Vivante-Morte. Je comptais l’enterrer après la naissance de toute façon. » (Vandalieu)

Vandalieu transforme les cendres en Golem pour les rassembler. La Vivante-Morte était simplement une créature vivante sans âme. Elle existait simplement pour nourrir la nouvelle version d’elle-même.

« Donc cette enfant est née sans problème, mais… elle n’arrête pas de pleurer. » (Basdia)
« Hogyah hogyah ! » (Bébé)
« Est-ce que je peux la voir rapidement ? » (Vandalieu)
« Bien sûr. » (Basdia)

Vandalieu la prend dans ses bras. Elle arrête tout de suite de pleurer et regarde Vandalieu.

« … Mhmm, elle lui ressemble bien. » (Vandalieu)

Son visage ressemble à celui de la Vivante-Morte et de son esprit. C’est définitivement une fille et pas un Orc Noble dont la race n’a que des mâles.

« Je vais bien te regarder, donc essaye de le supporter quelques instants. » (Vandalieu)
« Uu. » (Bébé)

Il utilise « Transformation en forme Spirituelle » pour changer une partie de son corps en esprit afin d’examiner l’intérieur du corps. Le nombre d’organes, la forme de ses os et le reste sont différents de ceux des Orcs ; ils sont plus proches de ceux d’un humain.

C’est toujours impossible de dire si son corps va fonctionner de la même façon qu’un humain, mais elle n’est ni un Orc, ni une Noble Orc.
Pour autant, elle n’est pas complètement humaine. Elle a les cheveux couleur or des Orcs Nobles et ses yeux sont bleus. Ses oreilles et sa queue montrent qu’elle n’est pas entièrement humaine en tout cas.

Ce n’est encore qu’un bébé ; il est possible qu’elle développe d’autres caractéristiques inhumaines en grandissant.

Est-elle une demi-noble Orc ?

« Est-ce que tu peux voir ton statut ? » (Vandalieu)
« Amu~ » (Bébé)

Pour l’instant, il semble qu’elle ne va pas se mettre à crier de colère « Ce n’est pas ce que tu m’avais promis ! » à cause de son apparence étrange.

« Umm, est-ce que tu as faim ? » (Vandalieu)
« Van, je ne pense pas qu’un bébé sera capable de te répondre… ? » (Basdia)

Alors que Vandalieu se tourne vers Basdia — du moins, essaye, puisque le bébé lui fait une clé de tête.

Elle est incroyablement forte pour un bébé. En ayant sa tête tenue par ses deux bras, il ne peut plus bouger du tout.

« Mes souvenirs sont apparus très vite après ma naissance. Je pensais qu’elle serait capable de comprendre. » (Vandalieu)
« Je vois. Mais je ne pense pas que ce soit le cas. Si c’était le cas, elle aurait arrêté de pleurer quand je le lui ai demandé. Pourtant elle a continué jusqu’à ce que tu arrives, Van. » (Basdia)
« Alors cela pourrait prendre plus de temps pour elle avant qu’elle ne retrouve ses souvenirs. » (Vandalieu)

Les souvenirs de Vandalieu sont revenus rapidement après sa naissance sur Lambda. Mais c’est parce que c’était l’œuvre de Rodcorte qui est un dieu alors que Vandalieu a utilisé une nouvelle technique pour la première fois sur ce bébé.

Cela pourrait prendre plusieurs mois ou années avant que ses souvenirs ne reviennent.

Bon, plusieurs mois sont passés après sa mort avant que Vandalieu n’utilise son esprit pour la réincarner, donc c’est possible qu’il manque des choses dans ses souvenirs et sa conscience ;

« Bon, j’ai demandé à Bilde et aux autres du lait en avance, donc allons les voir. Tu ne peux toujours pas en produire, pas vrai Basdia ? » (Vandalieu)
« Moi ? » (Basdia)
« Oui, tu es enceinte. Fais bien attention à porter l’objet magique qui protège le bébé. » (Vandalieu)
« Est-ce que c’est vrai, Van ?! » (Basdia)
« C’est vrai, félicitations. N’oublie pas de venir me voir régulièrement pour que je vérifie ton état de santé. » (Vandalieu)
« Oui ! » (Basdia)

Et donc, deux événements de bon augure sont célébrés en même temps.

*

Vandalieu commença alors à sécher du kombu dans l’air frais hivernal avec le bébé.

« Et maintenant, commençons l’expérience. » (Vandalieu)
« Ai. » (Bébé)

Il applique lentement « Asséchement » sur le kombu pour retirer l’eau tout en appliquant « Vieillissement ».

S’il fait une erreur ou qu’il le sèche un peu trop, il tombera en morceau. S’il prend trop longtemps, cela finira en poudre, donc il doit faire attention.

Il continue à contrôler ses sorts pendant une minute tout en endurant le mal de crâne et la fièvre. Le résultat est parfait, donc il arrête et récupère le kombu séché.

« Et maintenant, il est temps de goûter. » (Vandalieu)
« Ai. » (Bébé)

Il jette le kombu dans une marmite sur un feu magique qu’il a trouvé dans les ruines avant de l’allumer.

Du dashi commence à sortir doucement.

Il retire le kombu quand suffisamment de dashi sort avant que l’eau ne commence à bouillir et il en retire en se servant d’une louche que le forgeron Datara a fabriquée pour lui. Il le place dans une petite assiette pour le refroidir et le goûte.

« Mhmm. C’est un bon dashi. » (Vandalieu)

Satisfait, il ajoute quelques ingrédients comme du wakame et des légumes avant de dissoudre le miso pour faire de la soupe miso.

« Le résultat est bon. » (Vandalieu)

« Uu, uu. » (Bébé)
« Je pense que c’est encore un peu tôt pour que tu puisses boire de la soupe miso, Pauvina. » (Vandalieu)
« Au… » (Pauvina)

Pauvina… la Vivante-Morte qui est née moitié Noble Orc semble triste, donc Vandalieu la réconforte alors qu’il est lui-même satisfait d’avoir finalement réussi à faire du kombu dashi.

En appliquant « Vieillir » qui permet normalement de tuer par la vieillesse ses ennemis, il a réussi à appliquer 25 ans en une seule minute pour produire un kombu séché de grande qualité. C’est une découverte incroyable.

C’est un processus qu’il vient de raccourcir de 25 ans à une minute. De plus, c’est grâce aux connaissances de Vandalieu qu’il sait que 25 ans créent un produit de grande qualité. S’il se souvient bien, c’est parce que cela change le contenu en « umami » du kombu. (note : umami = savoureux)

Il n’a pas de sorts pour confirmer que le contenu en umami a vraiment augmenté et Vandalieu n’a jamais goûté du miso fait à partir de kombu dashi de grande qualité, donc impossible pour Vandalieu s’il ne présume pas à mal.

« Au. » (Pauvina)

Bien que Vandalieu pensait que Pauvina n’avait pas retrouvé sa mémoire, elle en a retrouvé une partie immédiatement après sa naissance.

Mais comme le redoutait Vandalieu, ce sont des fragments et elle ne se souvient même pas de son nom.

Elle se souvient juste que son corps est devenu une Vivante-Morte et que Vandalieu l’a sauvé. Ce dernier point est d’ailleurs discutable puisque Vandalieu se servait d’elle comme d’une expérience, mais elle est reconnaissante et éprouve de l’attachement pour lui.

« Mmuh… » (Pauvina)

Même si elle a récupéré quelques souvenirs, son âge mental est quand même celui d’une enfant. Contrairement aux personnes réincarnées comme Vandalieu, elle n’est qu’une enfant qui n’a que de vagues souvenirs de sa vie précédente.

Elle va grandir est devenir un adulte pour la deuxième fois.

… Elle va sûrement devenir très forte. À trois mois, elle fait déjà la même taille que Vandalieu qui est âgé de trois ans. Même en prenant en compte la petite taille de Vandalieu, elle grandit incroyablement rapidement.

Est-ce que c’est parce qu’elle a du sang d’Orc Noble en elle ?

Alors que Pauvina soulève Vandalieu au-dessus d’elle, il se pose une question : « Est-ce que je ne suis pas une sorte de savant fou quand je crée de nouvelles races ? »

Nuaza et les autres Titans semblent contents de leur côté en disant « C’est comme quand la déesse Vida nous a donné naissance ; c’est une œuvre divine ! » Il ne pourra bientôt plus se débarrasser du titre d’Enfant Saint de la prophétie.

Vandalieu se dit que s’il n’était pas l’Enfant Saint, ce serait agréable que la déesse fasse une autre prophétie pour l’expliquer clairement.

« Jusqu’à présent, tout va bien. » (Vandalieu)
« Uu ? » (Pauvina)
« Mhmm, tout sauf le kastuobushi, je suppose. » (Vandalieu)

Pauvina grandit bien. Vandalieu ne sait pas combien de temps il lui faudra pour devenir une adulte, mais cela prendra dans les dix ans tout au plus. Elle n’a pas de problème de santé et ils s’entendent bien tous les deux.

Puisqu’il l’a réincarnée, Vandalieu est responsable de sa nouvelle vie, donc il compte prendre bien soin d’elle.

La grossesse de Basdia a été découverte en même temps que la naissance de Pauvina et cela progresse bien aussi. Elle n’est enceinte que depuis trois mois, donc Vandalieu l’examine avec attention, mais l’objet magique montre ses effets et il n’y a pas de problème.

Elle apprécie même l’idée du piercing.

Vandalieu a mis de côté sa chasse aux donjons pour s’occuper de Pauvina et Basdia, mais il va toujours dans les nids du diable à proximité pour continuer à s’entraîner avec les autres. Il aide pour obtenir la compétence « Révocation du chant », joue au Reversi et au Jenga et fait de la sauce au poisson et du miso. Tout ce passe bien.

La seule chose avec laquelle il a du mal est la fabrication de katsuobushi. Il semble que le concept de fumer de la nourriture n’existe pas sur Lambda.

Il y a de la viande séchée, donc Vandalieu pensait que la nourriture séchée existait aussi, mais ce n’est pas le cas. Pas de bacon, de jambon, de saucisson ou même de saucisse dans ce monde. Ne parlons même pas de rôti.

Il l’a demandé à Kachia et aux autres, mais la viande séchée dans ce monde est juste de la viande salée et séchée au soleil.

À cause de cela, Vandalieu a été forcé de créer un bâtiment pour cela en se servant de ses propres connaissances.

Darcia a finalement permis à Vandalieu d’utiliser du feu, mais la première préparation qu’il fait lui-même en utilisant des outils pour fumer basée sur ses connaissances est difficile.

« Sur Origin, j’ai appris de nombreuses choses des esprits des Occidentaux qui s’y connaissaient sur la nourriture japonaise, mais ils n’étaient pas des experts en fabrication de kastuoboshi. » (Vandalieu)

Il sèche le poisson avant de le roussir pour faire du poisson fumé. Le processus demande simplement de brûler le produit et de laisser le centre cru. Jusque-là, toutes ses tentatives ont échoué.

Pour faire de la nourriture fermentée, tout ce que Vandalieu doit faire s’est préparer les ingrédients et utiliser « Fermentation ».

Il semble que Vandalieu va avoir du mal à préparer du bacon et des saucisses de qualité, même s’il a les ingrédients sous la forme de viande d’Orc. Non, il lui manque toujours les épices pour cela.

« Premièrement, fais-moi descendre. » (Vandalieu)
« Uu. » (Pauvina)

Pauvina refuse. Vandalieu passe le quatrième hiver de sa vie à être tenu dans les airs.

*

Les recherches sont difficiles.

Une route relativement sûre a été trouvée à travers la chaîne de montagnes, mais au final, un tiers des Vampires Subordonnés ont été tués.
Et la recherche du Dhampir après avoir franchi la chaîne de montagnes s’est avérée difficile aussi.

« Je ne pensais pas que ce serait si difficile. » (Eleanora)

L’objectif d’Eleanora et de son groupe est de tuer le Dhampir, mais ils n’ont pas d’atout comme un « Radar à Dhampir » ou de sort comme « Détection de Dhampir ».

C’est pour cela qu’ils ont d’abord pensé trouver le village de Goule qu’il dirige. Les Goules ont probablement perdu la moitié de leur nombre dans la chaîne de montagnes, mais il devrait normalement en rester deux cents.

Un village de deux cents Goules est plutôt grand et les Goules n’ont pas d’avantage leur permettant de vivre à haute altitude, et ils ne sont pas non plus très bons pour se déplacer sur des falaises. Il n’y a pas de doute qu’elles choisiront de vivre sur un terrain plat similaire au nid du diable dans lequel elles étaient jusque-là.

En assumant cela, ils ont relâché des familiers pour les trouver, mais… pas une seule Goule n’a été trouvée.

« Mince, où est-ce qu’elles sont ? Ce n’est pas comme si elles avaient pu disparaître comme de la brume. » (Eleanora)

Eleanora soupire alors qu’elle verse de l’eau bénite sur les Vampires Subordonnés morts qui sont à ses pieds. Ils sont vraiment inutiles. Leur maître est aussi inutile, mais pourquoi est-ce qu’ils sont tous sans exception inutile ?

« Ils sont peut-être sous terre. Je suppose que nous devrions aussi chercher dans les grottes. » (Sercrent)

Sercrent a des marques de fatigue sur le visage. Il se moque que ces incapables qui lui servent de subordonnés meurent. Mais il est désespéré puisque s’il ne remplit pas sa mission, il devient lui-même un homme mort.

« Mais même si c’était le cas, les Goules ont besoin de nourriture, donc c’est obligatoirement une grotte avec des entrées multiples. Ou peut-être qu’il s’est débarrassé des Goules après qu’elles l’ai aidé à traverser la chaîne de montagnes ? » (Eleanora)

En laissant de côté le fait que ce soit possible ou non, si c’est bien le cas, cela expliquerait pourquoi les familiers n’ont rien trouvé. Ce Dhampir est resté caché de ce fanatique religieux de Gordan alors qu’il n’avait même pas un an après tout.

S’il était seul, il n’aurait pas besoin de chercher autant de nourriture et vivre sous terre serait plus facile.

« Plus important encore, n’y a-t-il pas la possibilité que ses gars qui viennent de mourir aient donné des informations

à notre sujet ? » (Sercrent)

Eleanora et Sercrent mènent leur recherche en gardant à l’esprit la règle qu’ils ne doivent pas tuer ou mourir puisque le Dhampir semble être un spiritualiste. Cependant, les nids du diable et la chaîne de montagnes ne sont pas faciles à gérer.

Des rencontres malchanceuses avec des Dragons ou autre ont causé la mort d’un tiers des Vampires Subordonnés. Ils versent de l’eau bénite sur les corps pour empêcher les esprits de rester dans ce monde, mais ils ne peuvent pas voir les esprits pour en être certains.
Il n’y a que le job de spiritualiste qui le permet.

C’est pour cela qu’ils ne peuvent pas dire s’il y a des esprits à proximité des corps. Les esprits peuvent très bien être partis voir le Dhampir et ils ne le sauront jamais.

« Même si le Dhampir est un spiritualiste, il ne peut pas invoquer l’esprit des personnes dont il ne connaît ni le nom ni le visage. La possibilité qu’il en soit capable est faible… Je préfère croire ça. » (Eleanora)
« Je vois. Que va-t-on faire ? Comment est ce qu’on cherche à partir de maintenant ? » (Sercrent)
« Voyons voir. Pourquoi ne pas aller à l’endroit où la ville de Talosheim se tenait ? » (Eleanora)

La nation des Titans que l’armée de la nation bouclier de Mirg a détruite. Le Vampire de Pur sang Gubamon a utilisé l’empire Amid pour que cela arrive et Ternecia était aussi partiellement impliquée.

La ville est certainement en ruine en ce moment et remplie de Titans Morts-Vivants.

« Même si elle est en ruine, il y a sans doute des bâtiments utilisables et il est plus facile d’établir un village là-bas que d’en construire un entièrement. » (Eleanora)

Bien que ce soit impensable que le Dhampir le sache, il y a des donjons à proximité de Talosheim. S’il s’en sert, il peut avoir de la nourriture facilement.

Cependant, Sercrent semble douter.

« Non, Talosheim doit être rempli de Morts-Vivants. Ce serait impossible de construire un village là-bas. » (Sercrent)

En voyant le visage de Sercrent, Eleanora ressent le besoin irrépressible de le tuer tout de suite.

Si Sercrent ne veut pas aller à Talosheim, c’est pour une raison stupide.

Il ne veut pas qu’Eleanora soit aux commandes.

Pour que Sercrent efface ses tords passés et pour qu’il puisse récupérer sa position dans la société Vampire, il doit bien sûr tuer le Dhampir avec succès, mais il doit aussi faire en sorte que ce soit sa victoire et pas celle d’Eleanora.

Même s’il remplit sa mission, le faire en étant sous les ordres d’Eleanora veut dire qu’il n’est qu’un chien et cela sera la preuve qu’il n’est qu’un incompétent qui ne peut même pas tuer un seul Dhampir sans qu’on lui explique exactement comment faire.

Ceux qui vivent dans une société Vampire obéissent aux dieux démoniaques et essayent constamment de gagner la faveur de ceux au-dessus d’eux et de rabaisser ceux en dessous d’eux.

Si Sercrent priorise la réussite de sa mission, son statut ne changera pas.

Cependant, même s’il le comprend, il y a une raison pour laquelle Eleanora ne peut pas lui permettre de prendre le contrôle. Si cela arrive, cela veut dire qu’elle, une garde du corps de Birkyne, aurait obéi à Sercrent, ce que son maître Pur-Sang n’acceptera pas.

Elle subira une punition indescriptible et des blessures impossibles à guérir. Elle ne veut pas ça. C’est pour cela qu’elle a décidé que Sercrent continuerait à tomber le plus bas possible.

« Je vois. Dans ce cas, je vais explorer les ruines de mon côté. » (Eleanora)

Eleanora ne travaille avec Sercrent que parce qu’elle a besoin de l’avantage du nombre. Birkyne ne lui a pas donné la permission de créer de nouveaux subordonnés vampires, donc elle ne peut se servir que de ses familiers.

Cependant, cela ne ferait pas une grande différence d’avoir des pions inutiles avec elles et dont le nombre va encore diminuer sur le trajet. Cela ne la dérange pas de se séparer de Sercrent pour travailler de son côté.

« Quoi ?! » (Sercrent)

Sercrent est perdu. Si Eleanora s’occupe du Dhampir en étant séparée de lui, ce sera la même chose que d’avoir échoué sa mission.

D’un autre côté, c’est une chance pour que toute la réussite lui revienne, mais Eleanora lui est supérieure en termes de capacité et les Vampires Subordonnés qui étaient inutiles jusqu’à présent ne vont pas soudainement devenir plus forts.

« … Très bien, allons fouiller Talosheim. » (Sercrent)

Sans prêter attention au Vampire dont l’âge dépasse plusieurs fois le sien et sa tentative idiote de prétendre qu’il vient de donner sa permission de fouiller Talosheim, Eleanora vol dans le ciel étoilé.

Cependant, en atteignant le site de la ville en ruine depuis deux cents ans de Talosheim, Eleanora écarquille les yeux et ouvre grand la bouche de surprise.

Même avant de devenir un Vampire, elle n’aurait jamais imaginé arborer une expression aussi stupide sur son visage.

« I-impossible… ! » (Eleanora)
« N’est-ce pas une sorte d’illusion ? » (Sercrent)

Cependant, elle n’a pas besoin de s’inquiéter d’être vue par Sercrent et ses subordonnés. Ils sont tous en train de regarder cette scène avec la même expression stupide.

Ils sont tous perdus face aux grands murs illuminés par la lumière de la lune et des étoiles. En tant que Vampires, ils peuvent voir les majestueux murs comme s’il faisait jour.

Il n’y a pas une seule branche de lierre qui grandit sur les pierres blanches des murs et pas une seule fissure dans la pierre.

« Qu’est-ce que ça veut dire ? L’armée de la nation bouclier de Mirg et Mikhail ont détruit les murs, non ? » (Eleanora)
« C’est bien ce dont je me souviens… À l’époque, la porte a été détruite, ainsi que le mur à deux endroits différents. Même s’il s’agit d’une erreur, il n’y a personne pour les réparer ou les entretenir, alors pourquoi sont-ils… » (Sercrent)

Sercrent continue à chuchoter en étant ébahi, mais il retrouve son sang-froid rapidement.

« Je vois. Ce sont les Morts-Vivants. Les Morts-Vivants de Talosheim ont réparé les murs. Les Morts-Vivants ne sont jamais fatigués, donc je suis sûr qu’ils en sont capables en deux cents ans. » (Sercrent)

Cependant, Eleanora ne peut pas imaginer que cette réponse soit la bonne.

« Des Morts-Vivants, réparer et entretenir des murs ? » (Eleanora)

Les Morts-Vivants sont généralement improductifs et ne forment pas de sociétés. Ils peuvent avoir une organisation basée sur la loi du plus fort ou utiliser les relations hiérarchiques qu’ils avaient de leur vivant, mais dans la majorité des cas, ce sont juste des groupes désorganisés de Morts-Vivants.

Même si les Morts-Vivants ont deux cents ans, ils pourraient balayer, nettoyer et laver la vaisselle, mais est-ce qu’ils seraient capables d’organiser un travail de longue haleine comme réparer les murs d’une ville ?

Difficile d’imaginer que ce soit possible. Si ça l’était, toutes les maisons hantées et les bateaux fantômes de ce monde seraient incroyablement propres.

Personne ne pourrait blâmer Eleanora de regarder Sercrent comme s’il avait perdu la raison.

« Quelles autres explications sont possibles ? » (Sercrent)

Mais même Eleanora ne peut pas répondre à cette question.

Ce n’est clairement pas le travail des monstres, et ils n’ont reçu aucune information indiquant que le royaume d’Orbaume occupe les ruines.

Eleanora se souvient alors que son objectif est de tuer le Dhampir, pas d’occuper Talosheim.

« … Allons voir à l’intérieur. » (Eleanora)

Heureusement, il n’y a pas l’air d’avoir de gardes sur les murs. Il semble qu’il y ait plusieurs Titans Morts-Vivants à la porte, mais pour un Vampire Noble qui peut voler dans le ciel, ce n’est pas un problème. Ils peuvent simplement voler au-dessus des murs et les subordonnés Vampires peuvent l’escalader avec leurs griffes.

Cependant, les surprises continuent même après qu’Eleanora et Sercrent ont passé les murs.

La sombre et silencieuse Talosheim ressemble à une ville fantôme, mais il suffit d’un regard pour voir qu’il y a quelque chose d’anormal.

« Il n’y a pas de bâtiment en ruine ? » (Sercrent)

Les bâtiments de Talosheim sont tous en ligne les uns contre les autres. Bien qu’ils soient grands et en pierre, ils sont censés être abandonnés depuis deux cents ans… Sans parler de la terrible guerre qui a eu lieu.

« Vas-tu me dire que c’est aussi le travail des Morts-Vivants ? » (Eleanora)
« D-dans ce cas qui… C’est cela ! Je suis sûr que c’est le Dhampir ; il a dû demander à ses subordonnés Goules… ! » (Sercrent)
« Vas-tu me dire que les Goules ont simplement réparé toutes ces maisons à leur état d’origine, à taille de Titan ? » (Eleanora)
« … » (Sercrent)

Sercrent ne sait plus quoi dire, mais même elle n’a aucune idée de qui a bien pu réparer la ville.

Il y a deux cents ans, plusieurs centaines de Titans se sont échappés. La possibilité traverse l’esprit d’Eleanora qu’ils soient revenus et, qu’avec l’assistance du duché Harter, ils aient restauré la ville. Mais même cela paraît difficile à imaginer.

Si c’est le cas, pourquoi est-ce que la ville est aussi silencieuse ?

« Sercrent-sama, elle est légère, mais je vois de la lumière. » (Subordonné)
« Quoi ?! En direction du château royal, huh. Très bien, allons-y. » (Sercrent)

Les Vampires ne peuvent pas s’empêcher de trembler vu l’étrangeté de la chose, mais la mission reste une priorité.

Après s’être résolus une fois de plus à continuer, ils s’approchent de la place en face du château royal, mais ils sont surpris une troisième fois.

« C’est plus long que prévu, pas vrai ? » (Saria)
« Mais on ne peut pas laisser Bocchan la construire aussi. » (Rita)
« Jyuh, Nuaza-dono et les autres ont dit qu’elle serait finie d’ici le printemps. Attendons de voir à quoi elle ressemble une fois terminée. » (Homme d’Os)

Des armures étranges et un Squelette regardent ce qui ressemble à une statue en pierre à moitié finie.

« Je vais gagner cette fois-ci. » (Jeune Titan)
« Non non, je ne peux pas perdre contre un jeune. » (Vieux Titan)

Des Titans Morts-Vivants jouent à un jeu que les Vampires n’ont jamais vu, tout en mangeant des confiseries.

« Gugoh, c’est cuisiné parfaitement. » (Orcus)
« Je veux du miso dans la mienne. » (Gobelin Noir)
« Sauce au poisson pour moi. » (Gobelin Noir)

Des Gobelins et des Orcs noirs cuisinent de la viande en brochette dans des poêles et la mangent.

« Ce filet de requin n’a pas de goût. » (Femme Goule)
« Mais j’ai entendu dire que c’était très bon pour devenir plus belle. C’est aussi très bon quand tu t’en sers pour faire de la soupe. » (Femme Goule)

Des femmes Goules marchent ensemble en se tenant par la main.

« Pierre, papier, ciseaux ! » (Anubis)
« Attention, là ! » (Anubis)

Des monstres qui ressemblent à des humains et qui ont des têtes de chien jouent à des jeux que les Vampires n’ont jamais vus avant.

« Qu’est-ce qu’il se passe ici ? Je peux comprendre pour la présence des Goules, mais… Des Orcs et des Gobelins de couleurs que je n’ai jamais vues et des monstres avec des têtes de chien. Et ils vivent tous avec des Morts-Vivants tranquillement ; on dirait une ville humaine. » (Eleanora)

Elle sait que Sercrent ne lui donnera pas de réponse intéressante à écouter, mais elle ne peut pas non plus rester silencieuse.

C’est à ce point que cette vision défie tout ce qu’elle connaît.

Les monstres comme les humains peuvent construire des sociétés où vivent plusieurs espèces, mais elles sont généralement régies par la loi du plus fort.

Pour des Morts-Vivants, ce genre de sociétés est impossible à former.

En excluant quelques cas particuliers, les Morts-Vivants sont généralement soit des individus supérieurs qui ont maintenu leur personnalité qu’ils avaient de leur vivant, soit des Morts-Vivants inférieurs qui cherchent à tuer sans faire de distinction.

De tels Morts-Vivants sont en train de vivre calmement en société.

Sont-ils tous des Morts-Vivants supérieurs ? C’est impossible ! Même si leurs personnalités ont été conservées, ils devraient quand même être féroces.

« J-je ne sais pas. Qu’est-ce que ça veut dire ? Ont-ils été dressés par quelqu’un ? Impossible. C’est impossible de dresser un Mort-Vivant ! » (Sercrent)

Comme le chuchote Sercrent, ils sont impossibles à dresser. Que le dresseur soit un Vampire ou un humain.

Par le passé, beaucoup d’individus avec des classes supérieures de dresseurs ont essayé de dresser des Morts-Vivants sans jamais réussir, même pour des Os Vivants de rang 1.

À cause de cela, il est connu que comme les monstres insectes, les Morts-Vivants sont impossibles à dresser.

Mais les Vampires savent qu’il y a une exception.

« Est-ce que c’est possible que quelqu’un avec une protection divine d’un dieu démoniaque… Non, la déesse ? » (Eleanora)

Il est possible que ceux avec la protection divine de Vida, qui a ressuscité Zakkart en tant que Mort-Vivant, ou avec celle de dieux démoniaques comme Hihiryushukaka, puissent créer et commander des Morts-Vivants.

« Un Vampire d’un autre dieu démoniaque… Non, c’est Vida. Il y a quelqu’un avec la protection divine de la déesse Vida. » (Eleanora)

Eleanora peut voir que l’église de Vida a été restaurée. S’il possède la protection d’un dieu démoniaque, impossible que l’église de la déesse soit restaurée.

« Impossible. » (Sercrent)

Sercrent tremble en ayant les yeux écarquillés. Si celui qui possède la protection divine de la déesse Vida était un Vampire de Sang-Pur dont ils ont peur, un de ceux qui vénèrent la déesse Vida, alors…

« Sercrent-sama, nous devrions fuir pendant que nous le pouvons. » (Subordonné)
« Personne ne nous a remarqués, replions-nous ! » (Subordonné)

Encore cachés, les Vampires subordonnés commencent à parler de replie. Il est facile de savoir ce qu’il va se produire s’ils sont découverts dans un endroit où un Vampire de Sang-Pur qui vénère Vida se trouve.

Une annihilation entre les mains d’un Vampire avec une force dépassant totalement la leur.

Le Né-Noble et Eleanora ensemble ne feront pas de différence. La différence entre eux étant immense.

Si ce n’était pas le cas, impossible que des Pur-sang Vampires comme Birkyne et Ternecia qui possèdent des personnalités qui font très facilement d’eux des ennemis, de pouvoir contrôler des centaines de Né-Noble Vampire pendant plusieurs milliers d’années.

Sercrent, qui a été torturé par Birkyne, et Eleanora, qui a été directement choisie par lui, le savent mieux que les Vampires Subordonnés.

Ils veulent tous les deux se replier immédiatement, mais en même temps ils ont découvert une raison pour laquelle ils ne peuvent pas le faire.

« Attendez, il y a des Goules parmi les Morts-Vivants et les Gobelins. Le Dhampir est clairement ici. » (Eleanora)

Ils ont cherché tous les lieux possibles à l’exception de Talosheim et n’ont pas trouvé une seule Goule, mais il y en a un grand nombre ici. En prenant cela en compte, il n’y a pas de doute que ce sont les Goules que le Dhampir a guidées à travers la chaîne de montagnes hors de la nation bouclier de Mirg.

Dans ce cas, il est tout à fait normal que le Dhampir soit ici.

« Tu sais ce qu’il se passera si nous fuyons sans nous être occupés du Dhampir, pas vrai ? » (Eleanora)

Le visage déjà pâle des Vampires Subordonnés qui ont suggéré de se replier devient encore plus blanc.

« Nous allons chercher le Dhampir. Si je me souviens bien, son nom est Vandalieu. Eleanora, capture une des Goules et fais là parler. » (Sercrent)
« Je n’ai pas besoin que tu me dises quoi faire. » (Eleanora)

Ils vont rapidement s’occuper du Dhampir avant de fuir sans même être remarqués par cet être supérieur qui possède la protection divine de Vida.

En mettant de côté l’exaspération et le dégoût qu’elle éprouve pour Sercrent, Eleanora commence à agir dans le but de remplir la mission difficile qu’on attend d’elle.


Correction : Hastin


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail, clique en dessous :

Tipeee

1 thought on “Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 42

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :