Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 64

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Guillaume V.

Pascal W.

Martin M.

Lordjarlax

Paul G.

Dehko

Danwine

Cynddlyn

Maxime

Diamathes

Mangamatt

Axis

Tu aimes la Tour des Mondes ? N’hésite pas à faire un don sur Tipeee pour accéder à 50 chapitres supplémentaires et rejoindre nos donateurs !

_________________

 


Chapitre 64 : Jouer un chant funèbre et sombre pour marcher

« Qu’est-ce qu’il m’est arrivé… ? » demande Gordan sans comprendre.

Ses yeux ne peuvent voir, ses oreilles ne peuvent entendre et son corps est froid. Il ne sait absolument rien.

« J’avais… une mission importante… Oui, j’avais une mission importante de mon dieu… »
« C’est bien cela, Gordan, mon serviteur », dit une voix soudainement. De la divinité que contient la voix, Gordan sait immédiatement que c’est la voix d’un dieu.

« Vous êtes !? »
« Cependant, tu as été incapable d’accomplir ta mission. »

Les mots suivants font que le mental de Gordan s’effondre. Il a été incapable d’accomplir la mission qu’un grand dieu lui a donnée. La frustration et le regret lui remplissent le cœur.

« Mais je vais te donner une chance de plus de te battre, Gordan », dit la voix.
« Quoi ?! Est-ce la vérité ?! »
« Oui, bien sûr. Et si tu te bats comme je l’espère, alors j’effacerai tes péchés pour cette fois. »
« Certainement mon seigneur ! Bormack Gordan, l’agent de votre volonté divine se battra jusqu’à son dernier souffle ! » dit-il alors que des couleurs apparaissent finalement dans son monde.
Il ne peut pas sentir de chaleur, mais il peut sentir que son corps est dans un bien meilleur état que par le passé.

« Grand Prêtre ! Est-ce que ça va ?! »
« Il a ouvert les yeux ! Dépêchez-vous et amenez une potion ! »

En même temps qu’ils hurlent, Gordan peut voir les ennemis de son dieu tout autour de lui.

« N’approchez pas, suppôts du malin ! », crie-t-il en frappant l’ennemi le plus proche de lui de son poing et en se relevant rapidement.
« Grand Prêtre, que faites-vous ?! »
« Tu me demandes ce que je fais ?! Je vais vous tuer bien sûr, bâtards que vous êtes ! »

Bien heureusement, la masse de guerre de Gordan était à proximité. Il utilise son pied pour la projeter dans ses mains et frappe un autre ennemi. Le prêtre guerrier pousse un cri qui ressemble à celui d’un poulet alors que ses poumons sont broyés malgré son armure et qu’il est projeté au loin.

« Grand Prêtre ! C’est moi, Arjen ! » plaide un autre prêtre-guerrier.
« Oh, je vois ! Dans ce cas, meurs Arjen, ennemi de dieu ! »

Les uns après les autres, Gordan frappe et massacre les prêtres-guerriers auxquels il a enseigné et qu’il a guidés de son vivant. « Fuahahaha ! Dieu ! Sois mon témoin ! »

Entre les mains de Gordan, qui est à présent un prêtre Zombie, l’armée d’expédition est finalement annihilée.
Il tua ceux qui essayèrent de fuir et ceux au sol en ne laissant personne en vie.

[Les niveaux de Force Surhumaine, Vampirisme, Forme Spirituelle, Contrôle à longue distance, Pensée Parallèle, Pensée à grande vitesse, Technique de combat à main nue, Limite surpassée, Lancement multiple, Révocation du chant, Brise âme et de Charme de l’élément mort ont augmentés !]
[Vous avez acquis la compétence Commandement !]
[Vous avez atteint le niveau 100 !]

Vandalieu est satisfait de sa victoire parfaite.
Il n’y avait aucun facteur capable de les faire perdre, donc c’est un résultat évident.

Vandalieu avait commencé à agir dès qu’Eleanora était passée de son côté. Il a rassemblé des atouts les uns après les autres et fait toutes les préparations possibles.

Il a anticipé qu’il y aurait un tunnel que ses ennemis utiliseraient et l’a trouvé en premier en mettant en place un système de surveillance.
Il a construit des murs avec des Golems et préparé des arbalètes ainsi que des catapultes.

Il a développé une maladie qui serait capable d’infecter l’armée d’invasion. Il a démonté le Dragon Golem et créé des armes et des armures en Orichalque qu’il a distribués à ses alliés. Comme moyen de défense contre les vampires, il a réparé des miroirs en mercure qu’il a transformés en Golems.

De plus, tout le monde a fait des efforts pour améliorer leur puissance individuelle. Le plus faible d’entre eux est de rang 4 et ils ont en plus les effets de Renforcement des Partisans et Renforcement des Subordonnés. Leur puissance actuelle est équivalente à celles de rang 5.

En résultat, même si les forces de Vandalieu ont subi des blessures, ils ont obtenu une victoire incroyable sans subir la moindre perte.

Pauvina et les autres se sont réfugiés dans le château royal que Vandalieu a entièrement transformé en Golem en ayant fait tout son possible pour qu’ils soient en sécurité.

« À présent, occupons-nous de la suite », dit Vandalieu. Il a récupéré de sa fatigue en buvant le sang de Gordan et il transforme à présent les corps de l’armée d’invasion en Zombie, les uns après les autres.

Ils sont environ cinq milles. La raison pour laquelle il y a moins de Zombies que le nombre original de soldats est parce que certains corps ont perdu leur forme d’origine dans la mort ou que leurs jambes sont broyées, ce qui les rend inutiles.

Vandalieu pourrait quand même réparer les corps en se servant de son sort de « Soin de Cadavre » ou les rendre utiles en utilisant sa compétence de Chirurgie pour coller plusieurs corps ensemble, mais il ne compte pas passer autant de temps et d’efforts pour de simples pions.

Cinq mille seront suffisants. Il se servira du millier restant comme d’expérience pour les Morts-Vivants, de nourriture pour les Abeilles Cimetières, d’engrais pour les Ents immortels ou encore pour ajouter des os à Knochen. Pour ce qui est des esprits, il pourra les transformer en Armure Vivante ou quelque chose d’autre.

Tout en étant occupé par cela, Vandalieu rassemble des informations grâce aux esprits. Le plus important est celui d’Isla, qui était une servante directe d’un Vampire de Sang-Pur. En étant incapable de résister au charme de l’élément mort, elle lui a dit tout ce qu’elle savait en essayant de lui plaire.

« Je vois », dit Vandalieu. « Donc, ce sont vraiment les Vampires de Sang-pur qui ont détruit le tunnel du côté du royaume d’Orbaume. Bon, c’était après que la princesse et ses compagnons aient réussi à atteindre le duché Hartner, donc ce n’est pas grave. Plus importante, est-ce que Ternecia peut réparer le tunnel ? », lui demande-t-il.
« Non, j’ai entendu que c’était impossible même pour Ternecia-sama… Ternecia », répond Isla.

Cela veut dire que si le tunnel qui va jusqu’à la nation bouclier de Mirg est détruit de la même façon, alors les Vampires de Sang-pur seront incapables de s’en servir. Cela soulage beaucoup Vandalieu.

Isla lui dit que Ternecia et les autres Vampires de Sang-pur ont perdu la capacité d’obtenir des Jobs après s’être tournés vers le dieu démoniaque en lui jurant sa loyauté et en gagnant sa protection divine. Ils sont devenus de vrais monstres.

Cela explique pourquoi le job de Fabricant de Zombies est apparu comme nouveau job.

Il a aussi appris des choses intéressantes comme le nom des humains connectés au dieu démoniaque et surtout ceux du royaume d’Orbaume.

Après cela, il l’a rapidement transformée en zombie. Les Vampires de Sang-pur peuvent apparemment conduire un rituel qui pourrait invoquer les esprits des Vampires Née-nobles pour les transformer en Morts-Vivants. Il y a donc un risque que des informations leur parviennent s’il ne la transforme pas d’abord en Mort-Vivant.

« Vandalieu-sama, tu peux briser les âmes comme celle de Sercrent au lieu de faire quelque chose comme ça », dit Eleanora de manière lugubre.

Vandalieu lui répond négativement. « Je ne la déteste pas à ce point ».

À cause de son trauma, Vandalieu ressent de la colère dès qu’il voit une femme être blessée ou tourmentée. Cependant, pour lui, Isla n’est pas une femme.

Elle n’est rien de plus qu’une ennemie qui a essayé de tuer Eleanora.
Cependant, Vandalieu a le sentiment que ce ne serait pas une bonne chose de détruire l’âme de quelqu’un simplement parce que c’est un ennemi. Il arrêtera simplement de les détester une fois qu’il les aura tués de façon cruelle.

« Ah, ils vont d’ailleurs travailler sous tes ordres, donc si tu ne le veux pas, dis-le moi et je briserai leur âme », dit-il.

Ce n’est pas parce qu’il ne les déteste plus qu’il ressent quelque chose pour eux. Ses émotions négatives reviennent à la normale dans ce genre de cas, elles ne deviennent pas positives.

« Je… vais travailler sous cette… ?! »
« Certainement, Vandalieu-sama », dit Eleanora. « Tu comprends, n’est-ce pas Isla ? »
« … Oui, Eleanora… sama… »

Sans même regarder le Vampire Zombie qui baisse la tête piteusement, Vandalieu continue de rassembler des informations des morts.

En supportant la flatterie de Riley, il a appris que Heinz est allé dans le royaume d’Orbaume. Il a ensuite appris le nom, le visage, les jobs et les compétences des cinq lames colorées. Cependant, les informations sur l’un d’eux sont inutiles.
La femme Elfe, une mage spirituel du nom de Martina, est apparemment morte dans un donjon. Elle est entrée dans un donjon spécial lié au champion Zakkart que Heinz avait réussi à finir en arrivant dans le royaume d’Orbaume et elle a été battue là-bas.

Donc, il ne reste plus que trois ennemis sur lesquels se venger à présent.

« Je ne trouverai probablement pas son esprit maintenant… Enfin, cela serait intéressant qu’elle soit devenue une Morte-Vivante dans ce donjon », soupire Vandalieu avant de continuer.

Il apprend également l’existence d’un aventurier de classe S dans l’empire Amid, Shneider le Tonnerre. C’est un saint tellement aimé par Alda que de multiples messages divins ont été envoyés pour le prévenir du danger. Apparemment, c’est un grand héros qui a sauvé de nombreuses villes et villages et qui a exterminé des douzaines de monstres au-dessus du rang 10.

Apparemment, il vit actuellement sur une île qu’il a reçue en récompense où il vit dans un luxe que même des nobles lui envient. Il est aussi constamment entouré par des femmes qui le servent.

En décidant que ce serait mauvais s’il suspecte que les Vampires sont impliqués dans cette expédition, ceux-ci ont décidé d’agir dans l’ombre pour qu’il ne puisse pas participer, mais il aurait apparemment refusé en disant qu’il n’avait aucune intention d’aller dans un endroit sans femmes et sans alcool.

« Incompréhensible », dit Vandalieu. « Enfin cela nous a clairement sauvés. »

S’il y avait eu plusieurs aventuriers puissants dans l’armée d’invasion, la victoire n’aurait pas été aussi simple. Un aventurier de classe S qui est bien plus fort que Mikhail aurait été terrible à affronter.

Après cela, et puisqu’il a atteint le niveau 100, Vandalieu a décidé d’aller changer rapidement de job. Cette guerre a été une bonne source de points d’expérience pour lui et ses compétences.

[Jobs disponibles à la sélection : Utilisateur du Poing venimeux, Utilisateur d’insectes, Arc-ennemi, Fabricant de Zombies, Créateur d’Arbre, Commandant de corps Démoniaque, Démon des maladies, Guerrier Spirituel]

« Yay, il y en a plus. »

Vandalieu est content de découvrir de nouveaux jobs, mais cela arrive si souvent qu’il n’est pas particulièrement excité. Il a le sentiment que s’il allait dans une guilde d’aventuriers pour rapporter leur existence, il serait capable de vivre de l’argent de la récompense pendant un moment.

Commandant de corps démoniaque est probablement un job qui est apparu parce qu’il a obtenu une compétence de commandement. C’est probablement lié à la compétence Coordination et Commandement qui permettent de renforcer une armée.

Démons des maladies… Est-ce que c’est vraiment un job ? N’est-ce pas plutôt le nom d’un monstre ? Bon, c’est probablement un job après tout.

Cette bataille est clairement la raison d’apparition de ce job. Cela semble clairement exagéré si l’on considère que Vandalieu n’a créé qu’une seule maladie qui est inefficace après douze heures.

Guerrier Spirituel est probablement là à cause de sa compétence Technique de combat à main nue et peut-être aussi parce qu’il a expérimenté le job de Briseur d’âme ? Il est probable que ce job donnera des bonus à ses compétences de combat comme celle de combat à main nue. Enfin s’il choisit ce job, ne devra-t-il pas porter une armure avec un sigle d’une étoile ?*

(* : probablement une référence à jojo et aux stands ? Vu qu’il parle d’armure, je ne suis pas sûr.)

« Pour l’instant, prenons Utilisateur du Poing Venimeux », décide Vandalieu.

Il souhaite visiter le royaume d’Orbaume l’an prochain pour savoir ce qu’il s’y passe et en apprendre plus sur l’école des aventuriers, donc il souhaite améliorer sa force de combat individuel.

Au début, il pensait que les gens refuseraient de lui serrer la main s’il avait décidé de prendre ce job, mais il a eu plusieurs idées récemment qu’il souhaite tester. Il prendra Guerrier Spirituel une autre fois.

[Le niveau de la compétence Résistance aux effets de Statut a augmenté !]
[Vous avez acquis la compétence Sécrétion Empoisonnée (griffes, crocs, langue)]

*

Nom : Vandalieu
Race : Dhampir (Elfe Noir)
ge : 5 ans
Titre : Roi des Goules, Roi Eclipse
Job : Utilisateur du Poing Empoisonné
Niveau : 0
Historique de job : Mage de l’élément Mort, Transmutateur de Golem, Dresseur de Mort-Vivant, Briseur d’âme

Attributs :
Vitalité : 160
Mana : 328 116 728
Force : 108
Agilité : 105
Endurance : 105
Intelligence : 757

Compétences passives :

Force surhumaine : Niveau 2
Régénération rapide : Niveau 3
Élément Magique Mort : Niveau 5
Résistance à l’Effet du Statut : Niveau 6
Résistance Magique : Niveau 1
Vision dans le noir
Corruption Mentale : Niveau 10
Charme de l’Élément Mort : Niveau 6
Révocation du chant : Niveau 4
Renforcement des partisans : Niveau 7
Récupération automatique du mana : Niveau 3
Renforcement des Subordonnés : Niveau 4
Sécrétion Empoisonnée (Griffes, Crocs, Langue) : Niveau 1

Compétences actives :

Vampirisme : Niveau 6
Limites dépassées : Niveau 5
Transmutation de Golem : Niveau 6
Magie de l’élément Neutre : Niveau 4
Contrôle du Mana : Niveau 4
Forme Spirituelle : Niveau 5
Menuiserie : Niveau 4
Ingénierie : Niveau 3
Cuisine : Niveau 3
Alchimie : Niveau 3
Techniques de combat à main nue : Niveau 4
Brise me : Niveau 4
Incantation Multiple : Niveau 4
Contrôle à longue distance : Niveau 4
Chirurgie : Niveau 1
Pensées Parallèles : Niveau 1
Matérialisation : Niveau 3
Coordination : Niveau 1
Pensée à haute vitesse : Niveau 2
Commandement : Niveau 1

Compétences Uniques :

Tueur de Dieu : Niveau 1

Malédictions :

Expérience gagnée dans une précédente vie n’est pas conservée.
Ne peut apprendre de job existant.
Ne peut gagner de point d’expérience indépendamment.

*

« Eh ? C’est censé ne concerner que mes poings, mais cela concerne aussi mes crocs et ma langue ? »

Vandalieu est maintenant capable de sécréter du poison de différents endroits. Dire qu’à présent il a une langue de vipère… *

(* : En français, on parle de langue bien pendue ou de paroles tranchantes, ou encore d’une langue de vipère. En japonais,c’est un peu la même idée avec le poison)

« Bocchan, nous avons récupéré tous les matériaux de l’armée ! », rapporte Saria.
« Bien, dans ce cas, devrions-nous partir ? », demande Vandalieu.
« Vandalieu-sama, puis-je venir avec toi… ? » demande Eleanora.
« Nous allons voyager en utilisant des chariots, mais si cela te convient… », répond Vandalieu.
« Je veux venir aussi ! », dit Pauvina.
« Pauvina… bon, d’accord. »
« Yay! »
« À présent, l’armée du Roi Eclipse commence sa marche. »

*

Le soldat de garde dans le fort de fortune à l’entrée du tunnel regarde les environs avec son partenaire.

Il est maintenant habitué aux fréquents événements comme les hurlements effrayants au loin, ou les piliers de lumière dans le ciel qui apparaissent sans aucun signe avant de devenir des éclairs.

Il trouvait cela effrayant au début, mais il a décidé que c’était une bonne chose finalement. C’est un signe que les monstres s’affrontent les uns contre les autres et qu’ils réduisent leur nombre.

Les aventuriers de classe C recrutés par l’armée ont exterminé la plupart des monstres dans la zone à proximité du fort. Il semble qu’il y avait beaucoup de monstres leur permettant de faire de l’argent. Le soldat a même entendu que la fourrure sur l’estomac des monstres hérissons peut être utilisée pour faire de la laine de grande qualité.

Cependant, l’atmosphère autour du fort est remplie d’une étrange tension.

« Hey, les rumeurs disent que… »
« Tais-toi. »
« Quoi, je n’ai encore rien dit pourtant ?! »
« Tu vas dire que quelque chose est arrivé à l’armée d’invasion, pas vrai ? »
« Donc tu es au courant ? »

Dix jours se sont passés depuis que l’armée est partie du fort. D’après le planning, il devrait avoir atteint Talosheim il y a déjà longtemps, mais aucun messager n’est venu et aucun signal de fumée n’est apparu dans le ciel.

Il y a apparemment d’autres signaux et méthodes de communication que les soldats ordinaires ne connaissent pas, mais il semble qu’aucun de ces signaux ne leur soient parvenus non plus.

C’est la raison pour laquelle la tension est palpable dans le fort.

« Il y a une unité armée de l’autre côté du tunnel qui va venir ici, n’est-ce pas ? Pourtant, tu ne trouves pas étrange que nous n’ayons rien entendu ? »
« Je ne pense pas que ce soit étrange, mais… essaye de le dire au capitaine et tu risques surtout de te prendre une sacrée remontrance. »

Bien, si l’on découvre que des soldats discutent de sujets capables de baisser le moral les uns aux autres, ils seront réprimandés. Ils sont curieux, mais pas suffisamment pour en discuter au point de risquer des punitions de leur terrifiant supérieur.

Ils l’auraient peut-être considéré si leur supérieur était une jeune et jolie femme cela dit.

« Mais tu sais… Hmm ? Qu’est ce que c’est que ça ? »
« De quoi tu parles ? »
« Regarde, là-bas. N’y a-t-il pas quelque chose qui brille là-bas ? »

Alors que le soldat regarde dans la même direction que son camarade, il voit effectivement quelque chose qui brille. Une lumière bleue et blanche.

« C’est probablement les yeux d’un monstre ou quelque chose du genre », dit-il. C’est bien trop loin, ignorons cela. »

Peut-être parce que les humains sont rares ici, mais les monstres observent fréquemment le fort en restant à distance. Au début, ils étaient terrifiés quand ils voyaient les yeux des monstres tournés dans leur direction, mais maintenant il est assez clair que les monstres sont assez intelligents pour ne pas attaquer tant qu’ils restent tous dans le fort.

Le soldat pense que la lumière que son partenaire voit n’est qu’un simple monstre, mais…

« Hey, il y en a plus maintenant, » dit-il. « Et c’est peut-être mon imagination, mais elles approchent ? »

Le soldat regarde à nouveau et voit en effet plus de lumières.
Une lumière devient deux, puis trois, puis cinq, dix, des dizaines. Il y en a de plus en plus chaque seconde !

Et en plus de cela…

« Il y a du bruit… non, des voix. J’entends des voix. »
« Dis-le au capitaine ! Ce ne sont pas des monstres ordinaires ! », dit le soldat en criant à moitié.

Il souffle dans la corne pour sonner l’alerte. En entendant l’alarme, le capitaine qui vient de se lever d’un bon et le chef du groupe d’aventurier qui est de garde viennent voir ce qu’il se passe.

« Qu’est-ce qu’il y a… Qu’est-ce que c’est que ça ?! »

Il n’y a pas besoin pour les soldats de faire un rapport. Les lumières bleues et blanches sont encore plus nombreuses. Il y en a déjà plus d’une centaine maintenant. Le son est maintenant beaucoup plus fort.

« Si je me rappelle, tu peux utiliser la magie de l’élément lumière, non ?! »
« Oui, tu veux juste que je les rende visibles, c’est bien ça ? »

Un aventurier récite une incantation et produit un sort de fusée éclairante. Il jette la sphère brillante qui est apparue dans sa main dans le ciel de toutes ses forces.

En un instant, les ténèbres des terres sauvages disparaissent alors qu’un faux soleil apparaît dans le ciel nocturne.

La lumière révèle l’armée d’invasion dont le fort souhaitait tant avoir des nouvelles.
Des gémissements et des cris viennent d’eux. Leurs yeux sont révulsés et leur langue pend de leur bouche. Des blessures horribles sont visibles sur leur corps et leurs entrailles trainent par terre. Il s’agit bien des soldats d’élite de la nation dont la marche ne peut être arrêtée.

Le soldat crie, mais personne ne peut l’en blâmer.

« Est-ce que c’est le drapeau de l’armée d’invasion ? Est-ce que cela veut dire que l’armée a été détruite ? »
« Je suppose que oui. Ils sont des milliers ; je ne pense pas qu’il y ait de survivants », dit l’aventurier.

Il y a plusieurs milliers de soldats Mort-Vivant qui sont révélés par la lumière. L’aventurier n’est pas assez optimiste pour croire qu’il y ait des survivants ou pour croire que ces Morts-Vivants sont encore en vie.

En plus de cela…

« Le fort ! Prendre ! Tuer ! »
« Comment oses-tu… nous amener… à cet endroit… JE VAIS TE TUEEEEER ! »

Les Morts-Vivants crient avec colère et des expressions furieuses qui rendent difficile de croire qu’ils sont encore humains après tout.

« Capitaine-san, commencez la retraite ! », crie l’aventurier qui vient de confirmer la menace.

Même les soldats sans courage sont choqués de l’entendre dire cela.

« Une retraite ?! Ne soit pas stupide, comment pourrions-nous faire quelque chose comme cela sans même croiser nos épées avec celles de l’ennemi ! », dit le capitaine.
« Si nous les affrontons, nous serons exterminés ! Capitaine-san, même avec les aventuriers, nous ne sommes même pas quatre cents dans le fort ! »

Ils sont environ trois cents soldats dans le fort en plus de neuf équipes d’aventuriers de classe C.

Chaque équipe d’aventurier peut battre des monstres de rang 5 ou 6 individuellement et une équipe complète pourrait même affronter un monstre de rang 7. Cependant, les soldats dans le fort sont loin d’être des élites. L’un d’eux aurait bien du mal à se battre contre un monstre de rang 2 et s’ils s’y mettent ensemble, il pourrait peut-être tuer un monstre de rang 3, tout au plus.

« Mais nos ennemis sont des zombies, non ? Avec des aventuriers de classe C, nous devrions pouvoir réussir ! », dit le capitaine.
« S’ils étaient des Zombies de rang 2, même en étant des milliers nous pourrions nous en occuper », accorde l’aventurier. « Si nous nous y mettons tous ensemble et que détruire la moitié du camp ne vous dérange pas bien sûr. Mais vous avez entendu les voix, pas vrai ? »
« Les Voix ? Oui, qu’est-ce que tu veux dire ? »
« Les Zombies de bas rang ne prononcent pas des paroles qui ont du sens. Ce sont des bêtes, ils peuvent juste grogner ou crier. Parfois, ils disent un mot ou deux. Mais ceux-là ont reconnu le fort en disant des mots de haine et il y a clairement plusieurs Morts-Vivants qui ont l’air plus intelligents que des Zombies. »

Alors que le capitaine comprend les paroles de l’aventurier, son visage devient pâle.

Parmi les milliers de Morts-Vivants, il y a certains Zombies qui sont de rang 3 ou plus.

« S’il y a plusieurs centaines de monstres de rang 3, ce n’est pas possible de nous en occuper », continue l’aventurier. « Les Morts-Vivants de rang 3 et supérieurs peuvent utiliser des compétences martiales qu’ils utilisaient de leur vivant. Et puisque ce sont des Morts-Vivants, il n’y a aucune limite à leur endurance. »

Un futur où ils sont tous massacrés sans rien pouvoir faire passe à travers l’esprit du capitaine.

« Toutes les forces, préparez-vous à vous replier ! » crie-t-il. « Remplissez le tunnel de pièges, versez de l’huile sur le fort et incendiez-le ! Archers et mages, attaquez l’ennemi et gagnez du temps pendant que nous faisons les préparations ! Les aventuriers, vous aussi ! »
« Oui ! On s’en occupe ! »
« Toutes les forces, préparez-vous à vous replier ! Toutes les forces, préparez-vous à la retraite ! »

Ils commencent alors tous à agir.
Les soldats protégeant le petit fort devant le tunnel se sont alors repliés avec succès.

Après avoir réussi à réduire un peu le nombre de Morts-Vivants sans subir de pertes, ils se précipitent ensuite dans le tunnel.

Ils savent tous que si les Morts-Vivants les rattrapent, ils vivront des derniers instants horribles.

Toujours inquiets, ils ont fini par sortir du tunnel. Le capitaine du fort du côté de la nation bouclier de Mirg a déjà été informé par un messager à cheval qu’ils ont envoyé en avant. Des Mages recrutés dans le cas où l’impossible se produise ont ensuite fait s’effondrer le tunnel en utilisant de la magie.

Grâce à cela, les Morts-Vivants ne devraient pas pouvoir en sortir.

Ils se sont ensuite sentis soulagés, mais un mage a senti que les Morts-Vivants étaient en train de creuser à travers le tunnel pour continuer leur approche à une centaine de mètres de l’entrée du tunnel.

« C’est sans espoir ! Abandonnez le fort et repliez-vous dans la ville ! »

Ce fort était pour empêcher les aventuriers et les criminels de travers la chaîne de montagnes illégalement. Il n’a pas été construit pour se défendre de monstre sortant du tunnel.

« Vous ne pouvez pas faire s’effondrer le tunnel une fois de plus ?! » Demande le capitaine.
« Qu’est-ce que tu veux que nous fassions alors qu’il est déjà effondré ?! Nos sorts n’atteindront pas les morts à une centaine de mètres. Même si tu nous demandes de recommencer, c’est impossible ! Il nous faudra une journée pour récupérer notre mana ! », cria le Mage.

Les Morts-Vivants agissent sans repos et même maintenant, ils creusent à travers le tunnel à une vitesse terrifiante. Le mage peut sentir qu’ils ont déjà traversé un tiers de la portion effondrée du tunnel.

La retraite est la seule option au final.

« Qu’allons-nous faire des terres cultivées ?! »
« Envoyez un messager, dites-leur d’évacuer ! »
« Dépêchez-vous ! Toutes les forces, repliez-vous ! »

En envoyant un messager dans les terres cultivées, les soldats se sont alors repliés.

En craignant une invasion de monstres, les habitants des terres ont évacué en ville sous la protection des gardes et une requête urgente a été postée dans la guilde des aventuriers de la ville. Les aventuriers ont été convoqués des villages et villes proches.
En même temps, le vicomte Balchesse, le seigneur des terres, a rassemblé tous les soldats qu’il avait.
Il était encore incertain de savoir s’ils y arriveraient à temps, mais ils ont fini par y arriver.

Tous s’attendaient à ce que les Morts-Vivants continuent jour et nuit sans se reposer, mais leur avancée était moins rapide que celle des forces humaines. Les civils ont été évacués en préparation, même si elles étaient insuffisantes.

Malgré cela, la bataille pour défendre Balcheburg, la ville du vicomte Balchesse a été plus que difficile.

« Hyahahahaha ! C’est le retour de votre hérooooooos ! »

La lance verte du vent Riley, qui était vu comme le retour du héros Mikhail, relâche ses compétences martiales les unes après les autres en frappant les flèches tirées par les soldats protégeant la ville.

« J-Je suis ! Le général de l’empire ! Le général Mauviiiiiid ! Ouvrez les portes ! Ouvrez les poooooooortes ! »

Le général Mauvid, qui dirigeait l’armée d’invasion avec des vêtements imposants et resplendissant, commande à présent l’armée de Morts-Vivants.

« Guhihihyaehehehehahaha ! Vous êtes de chair démoniaque et putride ! Moi, Bormack Gordan qui sert dieu, je vais tous vous détruiiiiiiire ! »

En plus de cela, Bormack Gordan, l’homme de foi et très réputé chasseur de Vampire, ouvre de larges trous dans le mur protégeant la ville avec ses techniques à la masse.

« Les Morts-Vivants sont en train d’entrer dans la — GYAH ! »
« Hihihi ! Offrez votre chair et vos entrailles à votre hérooooos ! »

La lance de Riley transperce l’estomac d’un soldat qui essayait d’achever un Mort-Vivant.

« I-i-i-i-impure déchets ! Mourreeeeeeeeeez ! »

Gordan broie un autre soldat à travers le bouclier qu’il tenait.

« Fuahahaha ! C’est notre triomphant retouuuuuur ! NOTRE TRIOMPHANT RETOUUUUR ! » crie Mauvid dont le rire et les cris emplissent l’air alors qu’il dirige les Zombies.

Cependant, l’armée d’expédition est devenue plus faible après être devenue des Morts-Vivants et ils ne sont pas aussi coordonnés que de leur vivant. Même si le vicomte Balchesse souffre de pertes, il a réussi à protéger tous les civils et, en dehors du mur extérieur, les dégâts sur la ville sont légers.

Il est aussi chanceux pour eux que la lance de Riley et la masse de guerre de Gordan ont été remplacées par des armes standards provenant de l’armée, et que Chezare et l’ordre des chevaliers du taureau noir ne soient pas devenus des Morts-Vivants.

Non, ce qui a été le plus fortuné pour eux est que les Morts-Vivants étaient très lents pour se déplacer.

Le vicomte Balchesse a ensuite recruté un Spiritualiste pour enquêter et savoir ce qui est arrivé à l’armée d’invasion. Malheureusement, le Spiritualiste a simplement hoché négativement la tête. « Les esprits de ces morts sont retournés de l’autre côté de la chaîne de montagnes. Pas même un seul esprit n’est resté. C’est comme s’ils étaient incapables de m’entendre les appeler. »

*

« Et bien, tout cela est délibéré pourtant » dit Vandalieu.

Lui et ses suivants sont occupés à brûler et détruire les terres cultivées et à présent inoccupées sur leur chemin de retour.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant  

 


Tu veux des chapitres en plus de la Tour des Mondes ?
Visite directement la page tipeee de l’oeuvre !
Pour un don de 10€, tu auras accès à 50 chapitres supplémentaires sur la série par rapport à la parution KissWood ainsi qu’à des dizaines de bonus !


Rendez vous sur ce lien : Tipeee

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :