KissWood

The Novel’s Extra-Chapitre 83

Chapitre 83. Scout (1)

Je suis allé dans un restaurant de soupe de riz*. Cube à toutes sortes de restaurants mais celui-ci, Saveur de la Maison de Grand-Mère, est la seule soupe de riz ouverte 24/7.

*Il s’agit d’un type de restaurant familial servant des plats plus similaires à ceux d’un repas à la maison que d’un restaurant.

« … »

Je me perds dans mes pensées en voyant Kim Suho avaler un bol de soupe.

Sa puissance actuelle est au moins au niveau de celle d’un héros de rang intermédiaire. Ce monde contient encore de nombreux éléments cachés que j’ai placés et qui restent à découvrir.

Parmi ceux-ci, il y en a certains qui tomberont entre les mains d’antagonistes. Des objets tels que la ‘plume de Lucifer’ et la ‘dent de serpent du commencement’ sont des choses que je n’oserais pas essayer d’obtenir seul mais, avec l’aide de Kim Suho, je pourrais être capable d’empêcher les antagonistes de s’en emparer.

…En y pensant de cette manière, Kim Suho devient soudainement plus attirant.

Je le fixe du regard. Peu importe l’angle de vue, il a l’air d’un protagoniste. La soupe au riz doit être délicieuse car il ne remarque pas un grain de riz collé sur le bord de sa bouche.

« Tu as un grain de riz collé là. »

Je prends une serviette et retire le grain.

« Ah, merci. »

Dit-il avec un léger sourire.

« Au fait, est-ce que tu vas faire une présentation PowerPoint pour ta classe ? »

« Ouaip. »

« Tu n’es pas nerveux ? Je le serais. »

« Je vais prendre une pilule de sérénité* avant, ne t’inquiètes pas. »

*médecine traditionnelle asiatique servant à calmer l’esprit.

J’ai appris il y a longtemps qu’il est stupide de s’obstiner pour la consommation de médecines. Bien que j’aie quitté le collège pour me concentrer sur l’écriture, je suis quand même arrivé en seconde année. J’ai également été dans 4~5 projets de groupes alors j’ai pas mal d’expérience avec les présentations.

Je prévois aussi d’investir quelques SP dans la pilule, pas nécessairement pour moi mais pour Rachel et mes autres équipiers qui comptent beaucoup sur moi.

Si j’y ajoute une augmentation de l’éloquence et un effet persuasif sur la flute de corne, cette présentation devrait être du gâteau.

Je demande à Kim Suho :

« Quoi qu’il en soit, le donjon est près de Suwon, c’est bien ça ? »

« Ouais, on va devoir être prudent. »

Suwon est la plus dangereuse des trois zones capitales : Séoul, Suwon, et Incheon.

Durant la Sollicitation, Suwon a subi une étrange transformation, transformant plus de la moitié de la région en horrifiante zone montagneuse.

À cause de ça, la partie ouest de Suwon est entièrement interdite au public. Le mont Kamak, notre destination, est juste à la limite de cette zone interdite.

C’est alors que la porte du restaurant s’ouvre et qu’une personne vétue entièrement de noir entre. Un grand chapeau, un masque noir et une longe veste couvrant tout son corps. Cette personne peut facilement être prise pour une criminelle.

« Um, je viens d’appeler… »

La femme en noire parle au staff d’une voix douce avant de regarder dans notre direction, étant donné que nous sommes les seuls autres clients. Immédiatement, ses épaules tremblent violemment.

« Ah oui, attendez juste un moment. »

L’employée va dans la cuisine. Je ricane et me tourne vers la femme. Elle est figée comme une statue.

« Oh, qui est-ce ? »

Je viens de m’en rappeler. En plus des hamburgers, la soupe au riz est l’un de ses repas favoris.

« Yo, Yoo Yeonha. »

« … »

Elle prétend désespérément ne pas avoir entendu ma claire exclamation. Voyant qu’elle ne s’enfuit pas, elle doit encore vouloir la soupe au riz qu’elle a commandée.

Je me lève et m’approche d’elle :

« Puisque tu es ici, pourquoi ne pas te joindre à nous ? »

« H-Hein. Qui, qui êtes-vous ? Je ne connais pas de gens comme vous… »

Elle essaie désespérément de parler différemment mais c’est trop évident.

« Eh ? Yoo Yeonha ? Tu es Yoo Yeonha ? »

Demande Kim Suho. Des larmes commencent à couler de sous son grand chapeau.

« N-Non, ce n’est pas moi. Je ne connais personne de ce nom… »

« Tenez. »

L’employée arrive et lui donne une soupe emballée. Elle s’en empare rapidement avant de s’enfuir.

« A-Ah, attendez ! Vous devez payer pour ça ! »

Lui crie l’employée, mais Yoo Yeonha disparait comme le vent. Le regard de l’employée se tourne lentement vers moi.

Sans autre choix, je sors ma carte :

« Je vais payer. »

« Oui, merci. »

Pour info, durant les trois jours qui ont suivis…

Yoo Yeonha ne pouvait même pas me regarder dans les yeux.

**

Vendredi, le jour de la présentation du challenge en équipe d’analyse du domaine des phénomènes.

Chae Nayun est d’humeur massacrante en ce moment.

Son équipe a été la première à passer. Le résultat a été désastreux, même selon ses standards.

Tout comme l’avait anticipé Kim Hajin, Oh Junsik a insisté pour faire la présentation et a fini par bégayer à travers toute la présentation, la ruinant.

« …Ah, j’étais trop nerveux. Désolé, je ferais mieux la prochaine fois. »

A-t-il dit. Chae Nayun avait envie de lui taper la tête mais s’est retenue puisque les présentations continuent.

« Equipe suivante. »

L’équipe Rachel est la suivante. La personne assise devant elle se lève. C’est Kim Hajin. Il monte sur le podium en portant une paire de lunettes rondes.

« Bonjour, je suis de l’équipe 3. Notre donjon était celui de Walsin. Il se trouve au pied de la montagne enneigée de Gangwondo mais comme la guilde en charge, Lune Désolée, n’a fourni aucune information sur le résultat… »

Sa présentation est fluide. Sa voix est douce et il ne semble pas nerveux. Il commence par présenter l’information rassemblée par son équipe avant d’estimer par calculs la structure interne du donjon. Il a même préparé une carte en vue transversale.

Chae Nayun est absorbée par son exposé, son menton reposant sur sa main. Sa voix est légèrement différente et un sentiment d’aisance se dégage de ses sourires occasionnels. Avec ses lunettes rondes, c’est comme s’il donnait cours à la classe.

Un garçon intelligent est étonnamment cool.

« Attends, j’ai une question. »

« Oui ? »

« Comment peux-tu estimer le reflux de magie avec aussi peu de données ? »

Un professeur l’interrompt à ce moment pour lui poser une question.

« Ah, à ce sujet, si vous regardez les calculs ici… »

Cependant, il lui répond aussi facilement que d’habitude. Chae Nayun tombe en transe en observant son côté intellectuel. Après la réponse de Kim Hajin, le professeur finit avec un sourire satisfait et la présentation se termine bientôt.

« C’est tout pour la présentation de notre équipe. »

Conclut Kim Hajin en remontant ses lunettes.

Il retourne à sa place, à côté de Rachel. Chae Nayun observe cette dernière à moitié avec regret, à moitié avec envie. Rachel et Kim Hajin sourient en se tapant la main.

**

Je rentre au dortoir avec Rachel à la fin des cours.

Tomer et les autres équipiers ont insisté pour célébrer ça mais Rachel et moi ne participons pas. J’ai un autre arrangement et Rachel a juste une personnalité réservée.

Nous marchons en parlant du challenge du jour. On parle de l’équipe de Chae Nayun qui a ruiné la présentation et de comment Shin Jonghak a rendu la sienne aussi intimidante…

« …Ah oui, tiens. »

Alors que nous atteignons le carrefour menant aux dortoirs 1 et 2, Rachel me tend un bout de papier.

« Qu’est-ce que c’est ? »

« Serais-tu peut être intéressé par la guilde de la Cour Royal Anglaise ? »

« …Hein ? »

Elle continue de parler avant que je ne puisse proprement lui répondre :

« En vérité, j’ai demandé à la Cour de contacter Hajin-ssi mais il semble qu’ils aient assumé des choses en voyant ton rang. »

Entendant cela, je lis le papier qu’elle m’a donné. C’est un contrat. En effet, il a de meilleures conditions que celui que j’ai vu dans l’email. Si j’étais encore sur Terre, je n’aurais jamais imaginé un tel traitement.

« …Considère-la s’il te plait. »

Elle s’incline légèrement avant de se retourner et d’aller à droite.

Je la regarde partir en silence.

**

Après avoir joué pendant 30 minutes avec Evandel, je me dirige vers un arrêt de bus près de la station de Suwon, où j’ai promis de retrouver Kim Suho.

Il est arrivé il y a longtemps et m’attend.

« Hey Hajin, ta présentation était incroyable. »

Il porte des vêtements légers. Il n’a pas beaucoup d’argent en ce moment alors je me suis porté volontaire pour m’occuper de la nourriture et de l’équipement.

« Tout le monde t’as félicité. »

« Ah bon ? Enfin, plus important, par où devons-nous aller ? »

« Suis-moi. »

Kim Suho prend la tête et je le suis.

Peu de temps après, nous arrivons au mont Kamak avant de nous y enfoncer profondément. Comme de puissants monstres y vivent, nous sommes tous deux sur nos gardes pour les éviter.

« C’est ici. »

Nous arrivons finalement dans une impasse. Kim Suho indique le mur qui se trouve devant nous, qui est couvert de mousse et de vignes.

« …Alors c’est pour ça qu’il n’a pas été découvert jusqu’à présent. »

Même en sachant qu’il s’y trouve, il aurait été difficile à trouver. Au premier coup d’œil, ça n’a l’air que d’une petite fissure.

« Une fois à l’intérieur, il ne sera pas facile de s’enfuir. Tu es prêt ? »

« Bien sûr. »

Je sors le Desert Eagle de ma poche.

« Il est très puissant. »

J’ai même préparé une balle de lumière juste au cas où. L’épéiste de la destruction devrait être un monstre de rang haut-intermédiaire. La différence entre le rang intermédiaire et haut-intermédiaire est immense. Même cette balle de lumière, qui m’a couté 70 SP ne pourrait probablement que le distraire pour un moment. Cependant, un instant suffira. Kim Suho s’occupera du reste.

« Alors entrons. »

Nous bondissons dans l’étroite fissure. Cette dernière s’élargit au fur et à mesure, finissant par être aussi large qu’un tunnel.

L’intérieur du donjon est plongé dans l’obscurité. Au lieu d’allumer une lampe de poche, J’attrape la main de Kim Suho et le guide. Une utilisation inutile de lumière peut provoquer les monstres spirites.

« C’est plutôt flippant. »

« Tu parles… Attend. »

Je m’arrête soudainement et écarquille les yeux.

Il y a un autre chemin de l’autre côté. Si nous venons de la droite, cela signifie qu’il y a une autre entrée à gauche. Était-ce comme ça dans l’histoire d’origine ? Non, je ne pense pas.

Deux personnes marchent sur ce chemin.

-Où on est ?

-Une zone secrète je suppose ?

Leurs visages ne me disent rien mais d’après l’impression qu’ils me donnent et les tatouages sur leurs visages, ils n’ont pas l’air de bonnes personnes.

« …Attends, reste silencieux pendant un moment. »

Je passe par ma montre pour rapidement vérifier mon ordinateur.

Sans surprise, il y a une alerte :

[Critique – Le donjon du mont Kamak, conquis par Kim Suho, est trop petit considérant sa récompense.]

[Solution – Faire du donjon du mont Kamak un niveau secret du Nid du Diable de Suwon.]

En d’autres termes, le nid du diable est maintenant connecté au mont Kamak.

Par coïncidence, c’est le 14 Août aujourd’hui, le jour ou Maitre du Cheval de Trait va conquérir le nid du diable de Suwon. Dans ce cas, ils doivent être les djinns de la guilde.

« Pourquoi ? »

Chuchote Kim Suho.

Je serre les dents. Les djinns de Maitre du Cheval de Trait sont plutôt puissants. Ils sont déguisés en héros, étant au moins au rang intermédiaire. Même Kim Suho aurait du mal à s’occuper d’eux.

« Il y a d’autres personnes ici. »

« …Mince. »

Pour le moment, j’observe de près leurs mouvements en espionnant leur conversation.

-Commençons par rentrer. Plutôt que de se disputer entre nous le butin du niveau caché, il vaut mieux le conquérir ensemble.

-…Ouais, t’as raison.

Heureusement, ils s’en vont après avoir confirmé la localisation du niveau.

« Finissons-en rapidement. »

Je concentre ma magie dans mes Yeux des Milles Lieues. En un instant, mon champ de vision s’élargit et je vois la structure interne du donjon.

La position de l’épéiste de destruction…

Tout droit, puis deux fois à droite. Il dort dans la chambre du Boss.

**

[Nid du Diable de Suwon]

Un donjon de taille moyenne situé dans la chaine de montagnes de Suwon. Alors que le donjon est sur le point d’être complètement conquis, le propriétaire du siège Bleu de la Troupe Caméléon, un africain appelé Khalifa, observe les membres de la guilde Maitre du Cheval de Trait, qu’il a infiltré.

Sept des neuf membres qui participent à l’assaut sur le donjon sont assis au sol, récupérant leur souffle.

« James, Johong, vous avez trouvé quelque chose ? »

Le maitre de guilde contacte les deux éclaireurs du groupe.

-Oui, on a trouvé un chemin caché. Ça semble être une zone secrète.

« Oh, ah bon ? »

Khalifa écoute silencieusement leur conversation.

-Nous sommes en train de revenir. On peut le conquérir ensemble.

« Non, on va venir. Vous continuez vos recherches. »

-Oui, compris.

« Vous avez entendu ça les gars ? Il est temps de se lever ! »

Il manque deux hommes en ce moment.

Dans ce cas, c’est le bon moment.

Khalifa tape ses oreilles, transmettant un signal, avant de former une porte de magie.

Déphasage. C’est une habilité qui connecte deux endroits entre eux, tant qu’ils ne sont pas trop éloignés l’un de l’autre. C’est naturellement une partie du Don de Khalifa.

« Cullen, qu’est-ce que tu fais ? Qui t’a dit d’ouvrir un portail ! »

Bien que ce soit un peu différent d’un portail, presque tout le monde le considère comme un portail artificiel à cause de son apparence. Khalifa ne prend pas la peine de les corriger.

« …Cullen, ferme le portail. »

« … »

Khalifa met silencieusement une paire de lunettes de soleils.

« CULLEN ! »

Agacé par le cri du maitre de guilde, il met même des bouchons d’oreilles.

« Fils de pute… »

Enragé, le maître de guilde s’avance vers le portail.

C’est à ce moment-là qu’une lame noire en sort.

La lame le tranche nettement en deux. Il est sans aucun doute mort et s’éparpille immédiatement en poussière noire.

…Un épais silence descend.

Le chef de groupe a été tué en une seule attaque. Les autres djinns observent simplement le portail. Ils ne parviennent pas à bouger ou même à parler.

Une femme en sort bientôt.

Elle a une taille moyenne mais une belle apparence. En croisant son regard, la conscience des djinns est absorbée dans un abime profond.

Un, deux, trois, quatre… six djinns s’effondrent comme des poupées sans vies.

« Il va falloir en garder un pour le prix des actions. »

Dit Boss d’une voix froide en regardant Khalifa. Ce dernier sourit et dit :

« Tu as raison. Bon, devrions-nous trouver ce niveau secret ? »

« Tu attends ici. »

« …Hein ? »

Il incline la tête. Elle répond brièvement :

« Les deux personnes dans le niveau secret sont des candidats. »

« …Aha. »

Les candidats. Ce sont les individus sélectionnés par Boss et les membres de la Troupe qui ont la qualification de devenir une nouvelle couleur de La Troupe Caméléon.

« Est-ce… un test ? »

Boss liquéfie son corps sans répondre à Khalifa. En un instant, son corps se transforme en liquide noir et se colle au sol. Elle se déplace rapidement dans cette forme.

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant

5 thoughts on “The Novel’s Extra-Chapitre 83

  1. Purée je suis trop habitué aux sites anglais moi j’ai envoyé mon autre commentaire en anglais…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :