KissWood

I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 7

À partir de ce chapitre les accolades { } encadreront les conversations télépathiques.


Chapitre 7 : Le Monde Est Dirigé Par Des Idiots Et Des Méchants

La calèche est sortie du château et a commencé sa descente.

Dix minutes après avoir traversé une forêt, une prison sinistre est apparue.

Bien sûr, c’était une façon plus poétique de le décrire. C’était l’abri dont Necro avait parlé plus tôt.

Les murs recouverts de fils barbelés séparaient complètement l’abri du monde extérieur.

Au sommet de ces murs, des soldats surveillaient soigneusement les environs avec leurs fusils.

« Vous n’avez pas l’intention de m’emprisonner ici, n’est-ce pas ? »

Necro a répondu précipitamment à ma petite plaisanterie.

« Emprisonner ? Emprisonner qui ? Nous sommes juste ici pour tester quelque chose très rapidement. Mais bon, tu devrais être un peu familier de ce genre d’endroits en tant que meurtrier, non ? C’est un peu comme de rentrer à la maison pour les vacances . »

« Pas du tout. »

Je me suis retourné avant d’entrer dans l’abri.

Lorsque j’ai regardé en utilisant l'[Œil Flottant], j’ai pu voir le château sur la falaise, ainsi que l’horizon.

La saison actuelle était l’automne, mais les rivages ressemblaient pas mal à l’hiver.

« De quoi s’agit-il ? »

J’ai désigné le colonel.

L’homme qui était sorti du château en piétinant nous suivait maintenant.

« Ignore-le. Cet homme est dans un autre bataillon. »

« Un bataillon ? »

« Il est le chef du premier bataillon d’asservissement, et je suis le chef de la force d’intervention spéciale. »

J’en avais déjà entendu un peu parler dans le bureau, mais il semblerait que l’armée soit impliquée.

Ils prévoyaient de déployer une fraction des militaires engagés contre la rébellion, afin d’éliminer le Héros et ses compagnons.

Mais … avaient-ils une mauvaise relation ?

Pourquoi le Héros et ses compagnons n’étaient-ils plus ensemble ?

S’ils étaient des amis qui avaient partagé des situations de vie et de mort tous ensemble, il était évident qu’ils allaient rejoindre la rébellion.

Comme c’est étrange.

Je suis entré dans l’abri avec Necro, et j’ai jeté un coup d’œil tout autour.

Quel design moderne…

Ils ont dit qu’ils avaient invoqué un grand nombre de personnes de différents mondes. Ils ont laissé ces gens construire l’abri tout seuls ?

Il y avait un chemin au deuxième étage pour les gardes, et une zone pour les prisonniers existait au premier étage.

« Les préparatifs ? »

Un des soldats a répondu à la question de Necro.

« C’est fait. La six est prête. »

De quoi parlaient-ils ?

« Aïe ! »

Je suis tombé de façon pathétique en regardant ailleurs.

« Mais qu’est-ce que tu fais ? Tu t’ennuies ou quoi ? »

« … Ce n’est rien. »

J’ai réaligné ma vue sur ce qui se passait devant moi, et je me suis levé.

Mes articulations semblaient se raidir, ce qui me rendait la marche difficile.

Ce n’était pas vraiment ce qui m’avait fait tomber, cependant.

« Où avez-vous trouvé un invalide pareil, hein ? »

Quand le colonel s’est moqué de ma chute, Necro s’est retourné en me regardant.

{Ce fils de pute. Je l’aurais tabassé s’il n’avait pas été l’un de mes camarades. Ne t’inquiète pas pour ça. Encaisse juste pour le moment.}

C’est…

Necro ne parlait pas.

Sa voix était transférée directement dans ma tête.

{Ah, désolé, désolé. J’ai oublié de t’en parler. Ça s’appelle la communication par l’âme. C’est comme la télépathie. Tu sais ce que c’est, non ? La télépathie ? Eh bien c’est le même principe.}

Il faudra que je me procure un dictionnaire quand j’en aurai l’occasion.

Il y a trop de choses que je ne connais pas dans ce monde.

« Maintenant, on dirait que tout le monde est là. On peut commencer. »

Necro a fait un signe de tête au soldat à côté de lui.

« Faites-les entrer. »

Le soldat s’est retourné, et a tripoté le mécanisme sur le mur.

Chrr ! Drr ! Chwaa ! Drrr !

Dans un bruit de chaînes métalliques en mouvement, la porte devant nous s’est ouverte.

« Au centre ! Bougez ! Bougez ! »

La première personne à apparaître était une femme toute tremblante.

Sans aucun doute, c’était une roturière.

Vu qu’elle portait des vêtements normaux, et que son visage était couvert de larmes… elle a dû être kidnappée ou quelque chose comme ça.

Un enfant, une fille, un vieil homme et une femme âgée se sont dirigés vers le centre de la pièce, avec la femme.

Necro a désigné les personnes au centre.

« Eh … ce que vous devez faire à partir de maintenant est très simple. »

« Montrez-nous vos capacités. Bien sûr, moi je les ai déjà vues, mais les supérieurs veulent les voir aussi. Vous avez déjà fait quelque chose comme ça ? Laissez-vous aller. »

J’ai levé les yeux.

Je pouvais voir des officiels au-dessus de moi qui buvaient de l’alcool et trinquaient entre eux.

Celui qui porte la couronne doit sûrement être le véritable roi de ce pays.

En voyant le sourire obséquieux du premier ministre là-haut, je pouvais deviner ce qui se passait dans ce pays.

Le roi contrôlait tout, tandis qu’un premier ministre impuissant faisait semblant d’être aux commandes.

Car tant qu’il agissait ainsi, il pouvait éviter que les citoyens ne déclenchent une révolution.

Si les citoyens n’ont pas le pouvoir de découvrir la vérité, ils se sentiront libres, même s’ils sont enfermés dans une prison .

« Hah… »

J’ai froncé les sourcils.

Comment se fait-il que la majorité du monde soit remplie d’idiots et de méchants… ?


(Note = Point de vue de Winton Marcilis)

Winton Marcilis.

Le chef du premier bataillon d’asservissement.

En tant que personne ayant pris part à l’élimination du Roi Démon avec le Héros, il a réussi à obtenir la reconnaissance du roi pour arriver jusqu’ici.

Winton était une personne qui avait réussi à vivre beaucoup de batailles en combattant avec le Héros.

“Ce visage plein de charisme n’est pas quelque chose qu’une personne qui n’a pas vu le Héros de près peut comprendre !”

C’était quelque chose qu’il disait souvent avant que le Héros ne commence la rébellion.

La seule raison pour laquelle il avait postulé pour l’asservissement cette fois-ci était afin d’aider secrètement le Héros.

« Aïe ! »

Le clown de devant a réussi à tomber tout seul.

Il avait été surpris lorsque le clown avait bloqué sa frappe avec un seul doigt, mais c’était probablement grâce aux pouvoirs de Necro.

“Ils doivent plaisanter. Tuer le Héros ? Avec cette créature invalide ?”

Il était rempli de rage.

« Où as-tu trouvé un invalide pareil, hein ? »

Il avait également reçu le rapport.

La personne invoquée cette fois-ci était un meurtrier.

L’idée que cette ordure essaie de tuer le Héros était dégoûtante pour commencer, mais le fait que cette ordure soit censée être le plus fort des meurtriers était juste ridicule.

Il ne pouvait même pas rire.

Le titre du “plus fort” était seulement réservé au Héros.

 “Je ne peux pas accepter ça !” 

Il ne pouvait pas l’accepter, il ne pouvait pas l’approuver, il ne pouvait pas le pardonner.

Comment ce clown peut-il oser essayer de tuer le Héros… !

« Eh… ce que tu dois faire à partir de maintenant est… »

Le clown écoutait les explications de Necro.

Ses yeux blancs et bouillis cachaient le fait qu’il pouvait regarder n’importe où, ce qui effrayait le colonel.

« Montrez-nous vos capacités. Bien sûr, moi je les ai déjà vues, mais les supérieurs veulent les voir aussi. Vous avez déjà fait quelque chose comme ça ? Laissez-vous aller. »

La tête de Necro s’est bizarrement penchée en arrière dès qu’il a cessé de parler. C’était presque comme s’il avait pris un coup de feu dans la tête.

« Monsieur Necro… ? »

Sachant à quel point l’homme était naturellement excentrique, Winton a supposé que tout ceci était un comportement normal.

Mais lorsqu’il a vu les genoux de Necro se plier et du sang sortir de son front, il a sorti son pistolet.

Qu’est-ce que … ? Est-ce que quelqu’un avec une capacité a attaqué ? Quand ? Où ? Comment ?

Le clown est resté immobile devant Necro, sans bouger. C’était presque comme s’il ne ressentait rien à la mort de Necro.

Winton a pointé son arme sur le clown.

Il n’avait pas de preuve, mais il sentait que toute la situation était l’œuvre du clown.

A-t-il utilisé sa… capacité ?

Winton est immédiatement revenu sur sa théorie.

Il n’était pas un sorcier, mais il pouvait toujours voir le mana.

Il l’aurait remarqué si le clown avait utilisé sa capacité.

« Eh ? Necro ! Qu’est-ce qu’il y a ? Quelqu’un, à l’aide ! »

Un soldat qui a entendu la voix de désespoir du clown est immédiatement sorti pour trouver de l’aide.

À ce moment, Winton a douté de ses soupçons.

“Le clown n’a rien à voir avec ça ? Est-ce que tout cela était un malentendu de ma part? Est-ce que tout cela découle de mes émotions ?”

En pensant à tout cela, il est devenu confus.

S’il tuait le clown maintenant, sa renommée en souffrirait, ainsi que la reconnaissance du roi à son égard.

Winton s’est rapidement approché du clown.

Voir le clown “tomber” un peu plus tôt, a finalement donné à Winton l’impression que le dit clown n’était tout simplement qu’un être “lent”.

Et.

« Attaque ennemie ! Nous devons évacuer… ! »

Winton a été troublé une fois de plus quand il a tendu sa main vers le bras du clown.

Pourquoi est-ce que je regarde le plafond ?

Le mur de l’autre côté a commencé à fondre comme un marshmallow chaud.

“Qu’est-ce que… c’est…”

Même au moment où il a perdu connaissance, il n’a pas compris.

L’homme qui ne pouvait pas devenir un sorcier, jusqu’à la fin, n’a pas réalisé comment il était mort.

Il pensait cela alors que du liquide cérébral s’écoulait de sa tête.


J’ai pris le pistolet sur le corps du colonel mort.

En même temps, je me suis félicité d’avoir bien agi cette fois.

Comme prévu, simuler des émotions est difficile.

Ding.

J’ai levé la tête, et j’ai cherché une sortie à proximité en utilisant mon [Œil Flottant].

Le premier ministre et le roi avaient déjà été évacués.

Bien sûr, je n’avais pas du tout envie de leur courir après.

Pour l’instant, ma priorité absolue était de sortir.

Pas besoin de garder le roi en otage.

Clic.

J’ai vérifié combien de munitions j’avais, et je me suis caché.

Je pouvais entendre des bottes se rapprocher de plus en plus. Ils étaient quatre.

Trois avaient des fusils, et un avait une épée.

Pourquoi n’utilisaient-ils pas tous les mêmes armes ?

L’épéiste se servait-il si bien de son arme ?

Ou était-il comme le colonel dans ce…

J’ai tendu la main, saisi le cou d’un des soldats, et l’ai brisé immédiatement. J’ai commencé à utiliser son corps comme bouclier.

Comme on peut s’y attendre de la part de soldats expérimentés.Ils ont commencé à tirer sans grande surprise malgré la mort d’un de leurs camarades.

Tadadada !

Le corps du soldat mort tremblait sous l’effet des balles qui le frappaient.

Ils ont réagi rapidement, mais comme je le pensais, l’esprit des gens semblait quand même être un peu troublé par la mort.

Il aurait mieux valu qu’ils économisent leurs tirs pour viser mes organes vitaux.

Clic ! Clic ! Clic !

Les balles se sont épuisées en 1,5 seconde.

Les soldats ont appuyé sur leurs gâchettes sans résultats.

J’ai jeté le cadavre vers un soldat avec un bouclier, puis j’ai mis une balle dans chacun des soldats avec les fusils.

Maintenant, il ne reste plus qu’une personne.

L’homme au sabre a commencé à intensifier son aura meurtrière, le visage ensanglanté.

C’était le moment.

Son corps était pitoyablement faible, mais quand il s’est mis à briller, il est devenu capable d’une vitesse inhumaine.

Je me demande à quel point il est devenu plus robuste ?

J’ai essayé de tirer sur son bras après avoir esquivé sa première frappe.

Clang !

La balle a rebondi avec un son d’acier.

Il n’y a donc pas que ses capacités physiques qui ont été améliorées…

La lumière qui entourait sa peau était fine et presque invisible, mais elle était déjà aussi puissante ? En me concentrant un peu, j’ai pu voir le mana couler dans ses veines.

… Peut-être aurais-je dû apprendre à utiliser le mana avant de tuer Necro ?

Je regrette de ne pas l’avoir fait bien avant, tout en tirant sur la tête du soldat.

Mais ce que je visais vraiment, c’était ses jambes.

Crac !

Son tibia s’est plié en arrière.

Comme il a concentré une grande partie de son mana sur le haut de son corps, les défenses de ses jambes étaient faibles.

De tout façon je l’aurais cassée même s’il avait eu une bonne protection.

Le soldat est tombé au sol, et a commencé à essayer de ramper pour s’éloigner.

Il avait jeté son épée alors qu’il déplaçait désespérément les bras pour avancer.

J’ai marché sur le cou du jeune homme, pour qu’il ne puisse pas s’enfuir.

« Urgh ! Urghhh ! »

Il a commencé à se débattre , les larmes aux yeux.

Il doit vouloir vivre.

Il doit être triste que ce soit ainsi qu’il doive partir.

Je comprends.

Je comprends parfaitement.

Je l’ai tué instantanément, pour qu’il ne ressente pas la douleur.

J’avais déjà trouvé le chemin de la sortie en utilisant mon [Œil Flottant].

J’avais juste besoin de sortir maintenant.

D’après Necro, il me reste une semaine.

Je vais devoir trouver un sorcier qui puisse prolonger ma vie avant cela.

J’ai tourné au coin d’un couloir , et je me suis immédiatement figé après avoir vu une fille se tenant tel un gardien devant moi.

Au centre de la sortie, une fille aux cheveux bruns profitait de la lumière chaude du soleil.

Elle semblait être lycéenne vu son âge …

MORTO HAI

État :

[Malade] [Faible] [Bénédiction]

Niveau :

9 (EXP 9%)

HP :

19500/19500 (+0)

Nom :

Morto Hai (Allemagne)

MP :

5000/5000 (+0)

Titre :

Sainte Sauveuse
Non Violente
Sainte

Attaque :

0,2 (+0)

Classe :

Humain

Sortilèges :

130 (+0)

Personnalité :

Ahisma*

Régénération des HP :

150 (-30)

Pouvoir :

Amour & Paix
(Niv. 6)

Régénération des MP :

5 (+0)

Capacités :

Xénoglossie (Niv.2)
Magie blanche (Niv.9)
Hypermnésie** (Niv.7)

Défense :

14 (+0)

Yeux Démoniaques :

Oracle (Rang.S-)

Résistance à la magie :

30 (+0)

Équipements :

Anneau Dévoreur(Rang.D+)
Bottes de Dragon (Rang.D+)
Ouroboros (Rang.D+)

Inventaire :

Portefeuille-Grenouille (∞)
Bottes de Dragon(∞)
Assassin (∞)
Plein épanouissement (∞)
Promesse d’un Roi des Fées (∞)

(*Ahimsa = signifie littéralement « non-violence », et plus généralement « respect de la vie ». C’est aussi un concept de la philosophie indienne : la « bienveillance » Il est interprété de diverses manières, le plus souvent comme une forme de relation pacifique avec tout être vivant, et personnifié par la déesse du même nom.)
(** Hypermnésie = capacité de se souvenir avec clarté de chaque détail des événements de sa vie ou d’un événement, d’un objet ou d’une expérience particulière.)


Dangereuse.

Mon corps m’a immédiatement envoyé des avertissements.

J’ai pris le mauvais chemin.

Je n’aurais pas dû rencontrer “ça”.

Avant de me faire remarquer, je dois sortir…

« Seriez-vous par hasard Mr. le Meurtrier ? »

La Sainte qui m’avait trouvé a levé la main.

« Hé ! Salut ! Enchantée de vous rencontrer ! Je m’appelle Morto Hai ! En bref, vous pouvez m’appeler haihai. »

Elle a fait un clin d’œil.

« …… »

Je ne pouvais pas bouger mon corps, comme une grenouille hypnotisée par les yeux d’un serpent.

« Eh ? C’est pas possible que ça n’ait pas marché ? »

La Sainte m’a de nouveau fait un clin d’œil.

Elle a même ajouté un effet sonore étrange avec sa bouche.

J’ai saisi cette chance et…

Crac ! Krrr !

Après avoir traversé cinq mètres en une enjambée, j’ai brisé ses côtes et transpercé sa peau.

Le sourire de la Sainte s’est immédiatement transformé en un sourire de douleur.

Avec cette attaque, j’ai assuré ma victoire.

J’ai attrapé son cœur qui battait.

Et.

« Je l’ai attrapé. »

Ce n’est pas moi qui ai dit ça…

Crack ! Krrr !

La Sainte a exécuté la même technique que moi sur mon corps.

Huoo !

Une flamme bleue est sortie du trou dans mon corps.

La douleur, quelque chose qui était censé ne pas exister dans ce corps de cadavre, s’est répandue à tout mon corps.

Pourquoi … ?

J’ai enduré la douleur, et j’ai regardé le corps de la Sainte.

Ses vêtements devenaient rouges à cause de la perte massive de sang.

Comment pouvait-elle être encore en vie ?

« Ahahaha, ahahahaha♬. Vous êtes vraiment un idiot, Mr. le Meurtrier. Dire que vous auriez le culot de vous agripper à la poitrine d’une dame comme ça… les pervers doivent être punis, vous ne croyez pas ? »

La Sainte a souri alors que du sang coulait de sa bouche.

Elle a ensuite levé son bras droit.

Une odeur de magnolia se répandit alors que ses cheveux bruns voltigeaient dans l’air.

« [Shining … »

Sa main a commencé à briller en blanc.

La faible lumière s’est immédiatement transformée en lumière aveuglante après avoir absorbé une immense quantité de mana.

Alors c’est fini pour moi…

La lumière brillante a effacé le monde autour de moi, pour n’y laisser que moi et la Sainte.

La couleur blanche aveuglante m’a fait penser à une chose avec sourire.

Bien sûr, c’est la fin pour les méchants.

« … Buster] ! »

Le monde entier devint blanc en même temps que la voix lumineuse de la Sainte.


 Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant 

3 thoughts on “I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 7

  1. Donc notre cher meurtrier a rejoint le côté lumineux de la force on dirait 😑
    Merci pour cette courte histoire 😫🤗

    1. Je te remercie pour tes commentaires. =)
      C’est un peu cela en effet…
      Mais il reste encore 61 chapitres avant la fin de l’histoire.^^

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :