Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Sovereign of Judgment – Chapitre 41 - KissWood

Sovereign of Judgment – Chapitre 41

Épisode 3 : L’ère des fantômes
Chapitre 41 : Consommables (4)



{Ne vous agitez pas. Restez à votre place. Des détenteurs de jugements différés. Un groupe qui sera anéanti si vous n’effectuez pas correctement votre mission. Accomplissez votre mission. Je vous laisserai vivre. Il faut que vous compreniez la bienveillance dont je fais preuve à votre égard.}

Ces mots étaient ceux de l’alien. C’était comme s’il voulait domestiquer les humains. “Ne vous agitez pas. Réfléchissez de manière logique. Je dis cela pour votre bien.”
Cependant, Choi Hyuk pensait à autre chose.

“Je ne peux pas me battre tout en protégeant mes partisans.”
Se battre tout en protégeant ses partisans ? Depuis le début, il ne les avait pas recrutés dans ce but. C’étaient des partisans qu’il avait rassemblés pour pouvoir mieux se battre, et se battre à sa guise. Enfin, jusqu’à ce qu’il puisse atteindre ce lieu inconnu et qu’il détruise ceux qui ont créé ce jeu. Si c’était possible, il valait mieux les garder en vie mais si ça ne l’était pas, alors ça ne l’était pas.
Plus votre objectif était éloigné, plus vous deviez prendre de risques. Pour y parvenir, n’avait-il pas rassemblé des partisans dont il pensait qu’ils ne mourraient pas ?
Choi Hyuk s’est retourné.

« Je vais agir seul. Faites de votre mieux pour survivre. Baek hyung, aide-les et n’essaie pas de survivre tout seul. »

Contre un alien qui pouvait utiliser des attaques à distance, ses partisans ne feraient qu’entraver ses actions.

« Oui. »

Comme s’il avait compris ses intentions, Baek Seoin a éloigné Lee Jinhee et Chu Youngjin. Ils ont couru vers leurs cibles, les grands cocons.
Choi Hyuk s’est à nouveau retourné et a regardé l’alien.

« Alors… tu n’as pas reçu de jugement différé ? »

Il a demandé cela en balançant la Lame du Prédateur. La faible lumière blanche que l’alien émettait commençait à se mélanger à du noir. On aurait dit qu’il était mécontent de l’attitude de Choi Hyuk.

{… Je suis le guerrier de Rang-Inférieur, Keholeun. On me connaît aussi sous le nom de L’Éclair du Crépuscule. Mais tu… veux mourir ?}

Keholeun a éprouvé des regrets à ce moment-là.
“Comme je m’y attendais de la part de ces humains… On dit que si on leur donne une pièce, ils demanderont la machine. C’est pitoyable qu’il me prenne pour un pigeon et qu’il essaie de me marcher dessus.”
Il s’en voulait. Les propos de ses aînés n’étaient pas faux. Les “Consommables” et les “Consommables (différés)” n’écoutaient pas les mots mais uniquement la foudre.
“Qui plus est, ne cherche-t-il pas à se battre contre moi ?”

Kking, Diririk !

L’appareil Karma-01 que Keholeun chevauchait a analysé le karma de Choi Hyuk et l’a affiché. Son Contrôle était correct, mais le reste était épouvantable, à 2 étoiles.
“Cette chose montre les dents contre moi ? Ha… vraiment… Il me fait perdre mon temps. Il vaut mieux s’occuper de lui rapidement, puis activer le code de retour.”

Pendant ce temps-là, Choi Hyuk observait Keholeun.
La lumière noire émise par son corps s’est assombrie et, à un moment donné, une lumière rouge a commencé à s’y mélanger.
“Intention meurtrière.”
Toutefois, ce n’était qu’une intention. Ce qui signifiait que c’était l’occasion ou jamais. Choi Hyuk a fait un pas en avant alors que son adversaire envisageait encore d’attaquer.

Pik !

Le corps de Choi Hyuk a disparu dans les airs.

{Hein !!}

Keholeun a été surpris et a poussé un cri. Sa vitesse était au-delà de ses attentes. Keholeun n’a pas été capable de réagir à temps.

Pizizik !

En revanche, l’appareil Karma-01 qu’il chevauchait a réagi. Des courants électriques bleus se sont déployés comme un filet et ont entourés son corps, le protégeant.

Bang, bang !

Un Cœur de Karma battait dans le dantian de Choi Hyuk. Le cœur a pompé le karma hors de son corps et le karma expulsé s’est enroulé autour de lui, créant une barrière. Puis le karma qui circulait autour de lui a réintégré son corps. C’était similaire au fonctionnement des veines et des artères. La barrière ne s’est pas arrêtée un seul instant alors qu’elle circulait autour de Choi Hyuk. Sa puissance était de 203 (★★). Il dégageait une énergie semblable à celle d’une supercar de 1000 chevaux.

Pashashasha !

Le filet électrique qui était censé protéger Keholeun a été dispersé. La caractéristique de la barrière de Choi Hyuk n’était pas sa robustesse mais sa puissance offensive capable de briser la foudre.

Fschhh !

Choi Hyuk, qui était passé à travers le filet électrique, a étendu sa lame.

« Adieu. Le guerrier. De Rang. Inférieur. Keholeun. »

Les paroles de Keholeun semblaient avoir blessé la fierté de Choi Hyuk puisqu’il était même allé jusqu’à provoquer l’alien, ce qui était quelque chose qu’il n’avait jamais fait auparavant.

{Non !!! @#%!!}

Il semblait tellement être dans l’urgence qu’il a crié des mots non traduits.

« Oui. »

Bang !!

Son Cœur de Karma a frappé avec violence, une fois de plus.
Et le karma contenu dans la lame a accéléré. Tout était teinté de bleu.

Kikikik !

Bien que la machine de Keholeun ait brièvement résisté…

Schlack !

Il a finalement été coupé en deux.
Du sang bleu s’est éparpillé dans l’air. Au moment où le sang est entré en contact avec l’atmosphère, il s’est évaporé.
Keholeun est mort sans même émettre un croassement. Il était vraiment fort. Il était peut-être même assez fort pour rôtir la Vouivre de la Destruction sans trop de difficultés. Cependant, sa silhouette était semblable à celle d’un humain. Même s’il était assez petit pour être tranché par une épée, il s’était surestimé face à Choi Hyuk.
Choi Hyuk n’a même pas donné à Keholeun la chance de montrer ses compétences.

Quelque chose est sorti de son corps et s’est incrusté dans le corps de Choi Hyuk. Le cadavre était un peu émacié mais il n’a pas complètement disparu. Jusqu’au [Jeu du Trône], les cadavres se transformaient en cendres et étaient absorbés par son corps, mais à un moment donné, ils ont commencé à rester intacts.

[Les statistiques de l’adversaire étaient en moyenne à 3 étoiles. Calcul du karma obtenu. Rétribution de l’adversaire 310 (★★★). Augmentation du taux d’absorption. 16 points de karma gratuits ont été accordés.]

Choi Hyuk possédait une Rétribution à 20 (★★★). Il y avait une différence énorme de 290 points entre lui et Keholeun. Apparemment, le nombre de points qu’il obtenait dépendait de la hauteur des statistiques de son adversaire et de sa Rétribution. Choi Hyuk a investi 10 de ses points nouvellement obtenus en Puissance et les 6 restants en Endurance.

Clic.

L’appareil Karma-01 est lentement tombé au sol après avoir perdu toute son énergie. Choi Hyuk a mis le cadavre de Keholeun et l’appareil coupé en deux dans son Sac Pratique…

« Haa— » 

Choi Hyuk a pris une profonde inspiration. Le karma dans son corps était lourd. C’était parce qu’il l’avait surmené pour ne pas faire durer le combat.
Il était maintenant temps pour lui d’activer rapidement un code de retour.
Il a repris son souffle, tout en regardant la situation du champ de bataille, puis a fait un petit sourire.

« Quel spectacle ! »


Le capitaine Lee Kangjin n’arrivait pas à y croire. L’unité en laquelle il avait tant confiance était-elle si fragile ? Elle s’était effondrée bien trop facilement.

« Aaahhh ! »

Un cri. Un autre membre de la troupe venait d’être assassiné. Oui, ils pouvaient être assassinés, puisque les aliens étaient vraiment très forts. Néanmoins, la chose qui tourmentait le Capitaine Lee Kangjin était le fait que les meurtriers étaient ceux avec qui ils avaient combattu, contre vents et marées, ou des membres d’autres troupes.

« Jang Sudong, espèce de sale enfoiré… »

Le Capitaine Lee Kangjin a serré les dents. Les [2 minutes 17 secondes] affichées au-dessus du membre mourant de l’escadron ont disparu et sont apparues au-dessus de l’adjudant-chef Jang Sudong. Le compte à rebours a même continué pendant ce temps-là. [2 minutes 15 secondes]

« Capitaine Lee. Je comprends vos sentiments. Mais le Capitaine Lee doit vivre. Pour moi, ceux dont je suis proche sont un million de fois plus précieux que ceux dont je ne suis pas proche. Capitaine Lee ! Vous devez vivre. Je comprends ce que vous pensez de moi… Survivons d’abord. Vous pourrez me taper dessus une fois que nous aurons survécu ! Je vous aiderai. Allons-y ensemble. »

Le seul camarade survivant de la troupe d’origine du capitaine Lee Kangjin était l’adjudant-chef Jang Sudong. Derrière lui, se tenaient des responsables et des soldats dont l’adjudant-chef Jang Sudong était proche, et au-dessus de leurs têtes il y avait des minuteurs comme le sien. Pour ceux qui n’en avaient pas encore, l’adjudant-chef Jang Sudong se chargeait de leur en obtenir un. Même s’il fallait tuer leurs autres camarades pour ça.

« Va te faire foutre, enfoiré. Dire que je t’ai considéré comme mon camarade… »

Le Capitaine Lee Kangjin a fermement agrippé le manche de son épée à deux mains, comme s’il voulait le broyer. Comment en était-on arrivé là ? Quelques minutes, c’est tout ce qu’il a fallu pour que tout change.
L’activation du code de retour, c’était ça le problème.
Le plan du Major Kang Choongil d’essayer d’obtenir un code retour pour tout le monde avant les autres était un échec.

« Cadet ! Tranche le cocon et dépêche-toi de revenir ! »

L’imposant cocon. Même si la silhouette pulsante du monstre était enveloppée par le cocon, c’était toujours effrayant à approcher. Cependant, le plus jeune soldat n’a pas hésité lorsqu’il a entendu l’ordre du Major Kang Choongil et s’est précipité pour déchirer le cocon.

« — Kiirriiiiik !!! Kiyaaaaaa !! »

Un cri a retenti dès qu’il a déchiré le cocon. Au même moment, des pattes acérées comme des lames se sont déployées vers l’extérieur. Le cadet s’est empressé d’esquiver.

« — Kiirrrrik ! »

L’énorme monstre qui s’était extrait du cocon avait l’air de souffrir. Mais même ainsi, il était incroyablement rapide.

« Aaaah ! »

Au même moment la jambe d’un soldat a été coupée, et le Major Kang Choongil a donné un nouvel ordre.

« Feu ! »

Dudududududu !

Le monstre, dont le corps n’était pas encore entièrement développé car il avait éclos trop tôt, ne pouvait pas supporter l’intensité des tirs. Alors que son genou était en train de se tordre, le Major Kang Choongil a crié :

« Cadet ! Tue-le et active le code de retour ! »
« Oui ! »

C’est par considération que le plus jeune a été envoyé en premier. Celui-ci n’a pas refusé. C’était parce qu’il avait appris par expérience que rien n’énerverait plus quelqu’un que ce genre de modestie sur un champ de bataille où leurs vies étaient en jeu.

Le cadet s’est élancé avec une hache. Il a tranché les jambes du monstre, qui avait perdu l’équilibre à cause de la rafale de tirs, et lui a fracassé la tête. Comme il n’avait pas terminé son évolution, sa résistance était faible. Sa tête a été aplatie comme une crêpe.
Au moment où il a tué le monstre, le cadavre s’est transformé en cendres qui ont été absorbées par son bras.
Quelque chose est apparu au-dessus de sa tête.

[5 minutes]

« Le cadavre se transforme en énergie de retour… Et il faut 5 minutes pour l’activer ! » a mentionné le cadet, le visage blême.

5 minutes, c’était un sacré problème, tout comme les aliens.
Au fur et à mesure que les membres de l’escadron obtenaient des codes, les quelque 1 000 aliens commençaient à les fixer ouvertement. Ils avaient l’air de se demander s’il serait plus sûr de trancher les cocons ou de chasser les humains qui avaient obtenu des codes de retour.

« Renforcez la sécurité. » a dit froidement le Major Kang Choongil, tout en essayant de ne pas leur plomber le moral.

L’escadron regardait fixement les environs tout en se protégeant. Puis, les aliens ont commencé à se désintéresser d’eux. Ils ont compris que ce ne serait pas dans leur intérêt de les combattre. Toutefois, il y avait aussi des aliens qui étaient provoqués par leurs agissements.

{Bien ! Jouons ! Je suis le guerrier de Rang-Inférieur, Keushisuit !}

C’était un immense alien. Il mesurait 5 mètres de haut, avait des bois de cerf qui brillaient de différentes couleurs, et portait des gantelets en métal. Ses longs muscles en forme de corde torsadée ondulaient alors qu’il frappait le sol avec ses longues jambes et se rapprochait de l’escadron.

« Feu ! »

Au cri du Major Kang Choongil, semblable à un hurlement, l’escadron a commencé à tirer.

Dudududududu !

Cependant, les bois de l’alien ont émis de la lumière et aucune balle ne l’a atteint.

Crac !

Leurs lignes de front ont été détruites, comme s’ils avaient été frappés par un bulldozer.

Crac ! Bam !

L’alien, qui avait pénétré leur formation en un rien de temps, a balancé ses bras et a transpercé les poitrines du Major Kang Choongil et du cadet. Tout s’est passé en un instant. 

{Quoi ? Comme c’est barbant.}

Il râlait tout en arrachant la tête du Major Kang Choongil qui avait été transpercé par sa main droite.

{Le goût n’est pas si mauvais.} a-t-il dit en mordillant la tête du cadet.

Dès que le cadet est mort, le minuteur au-dessus de sa tête a disparu pour réapparaître au-dessus de l’alien.

[2 minutes 32 secondes]

L’escadron est tombé en état de choc. Les tactiques qui leur avaient apporté de brillants résultats jusqu’à présent étaient complètement anéanties. Les balles ne pouvaient pas le bloquer et les combattants au corps à corps n’arrivaient pas à suivre la vitesse de ses attaques.
La vue d’un alien écrasant de 5 mètres de haut, mangeant les têtes du Major Kang Choongil et du cadet, (qui plus est, il évaluait leur goût) était extrêmement horrifiante.
Le Major Kang Choongil, qui avait mis fin à leur désarroi… était devenu le casse-croûte d’un alien.

« Aahh ! »

C’était la fin de l’escadron.
Ils ont tous commencé à se disperser et à fuir. Mais ce n’est pas tout. Un soldat, qui a paniqué à l’idée de mourir, a tué un autre soldat qui avait activé un code de retour.
Il avait compris que les codes de retour pouvaient être volés quand le cadet était mort. C’était vrai. Ils pouvaient être volés.
En voyant cela, les autres membres de l’escadron ont encore plus paniqué et, paradoxalement, le meurtre d’un second camarade s’est produit plus facilement. Ils avaient même une bonne raison de le faire.

« Comment as-tu pu tuer un camarade ? Espèce d’enfoiré ! »

L’escadron s’est instantanément effondré et les autres aliens ont profité de cette occasion pour commencer à attaquer. C’était le chaos total. Ceux qui ne pensaient pas être capables tuer les monstres dans les cocons, ont ciblé les aliens ou même les camarades qui avaient déjà activé des codes de retour. Et ils ont, à leur tour, combattu désespérément avant de s’enfuir.

« Rassemblez-vous ! Où allez-vous ? Ayez un peu de bon sens ! »

Le capitaine Lee Kangjin criait mais personne ne l’écoutait.
Leur rationalité avait disparu et avait été remplacée par une obsession : “Je dois survivre !”.

Celui qui s’est distingué parmi eux était le sergent-chef Jang Sudong. Il a fait preuve d’une totale confiance envers les camarades paniqués dont il était proche.

« Suivez-moi. Alors vous pourrez vivre. Même si je n’obtiens pas de code, je vous laisserai vivre. »

Bien que ses mots soient infondés, il avait l’air extrêmement confiant. Même dans ce désordre, il était clairement capable de créer “son propre groupe”. Il risquerait sa vie pour ceux qui étaient de son côté. Mais pour ceux qui étaient au-delà de cette barrière, même s’ils avaient été ses camarades autrefois, il n’hésiterait pas à les tuer et à prendre leurs codes de retour.
En conclusion, le sergent-chef Jang Sudong était compétent alors que le capitaine Lee Kangjin ne l’était pas.

Le sergent-chef a affiché une expression pleine de regrets.

« Capitaine Lee. Bien que je vous apprécie… ce n’est pas bien. Regardez autour de vous. Qui est là ? Avez-vous sauvé ne serait-ce qu’une seule vie ? Espèce d’enfoiré ! Putain d’enfoiré ! Qui vivra si vous criez comme ça ? »
« La ferme !! »

Son corps tremblait violemment. Recevoir des insultes de cet effronté, qui tuerait ses camarades pour survivre, était tout simplement scandaleux.

« Tsk… Alors faites attention. »

Au final, il a claqué sa langue et est parti.

Le capitaine tremblant a levé les yeux d’un air idiot. Ceux qui ont massacré des humains aussi bien que des aliens. Ils étaient d’un tout autre niveau de force. Il y avait environ une dizaine d’aliens dans ce genre-là. Le nombre d’aliens, qui étaient plus de 1000, diminuait rapidement à mesure qu’ils étaient massacrés par ces 10 aliens. Il y avait de rares cas où l’un d’entre eux résistait jusqu’à ce que le chronomètre soit arrivé à 0, ou avait de la chance et volait le minuteur juste avant que le temps ne soit écoulé.
Lee Kangjin a repéré l’alien avec les bois parmi eux. C’était lui qui avait tué le Major Kang Choongil et le cadet. Son compte à rebours était déjà terminé mais il n’est pas rentré, au contraire, il était occupé à tuer les autres.

« Aahhh ! Enfoiré ! »

L’épée à deux mains du Capitaine Lee Kangjin a grincé lorsqu’il l’a saisie. Bang ! Il s’est élancé comme une fusée à des dizaines de mètres. Il visait l’arrière de sa tête. Le karma de Lee Kangjin n’atteignait pas encore les 3 étoiles mais il en était proche. Il n’était en aucun cas faible.
Seulement, l’alien avec des bois était trop fort. Il ne s’est même pas retourné et lui a donné un coup de pied dans la poitrine avec sa patte arrière.

Bang !!

« Aaargh ! »

Le capitaine Lee Kangjin a fait un vol plané en pissant le sang.

{Oh ? Tu n’as pas été transpercé ?}

L’alien s’est retourné et a regardé Lee Kangjin d’un air étonné. Il a montré de l’intérêt et s’est approché de lui alors qu’il était encore au sol…

{Porteur de jugement différé, tu es plutôt bon pour un déchet…}

Il s’est accroupi à côté de lui.
Bien que Lee Kangjin soit en état de choc et que son bras tremble, il a décidé d’utiliser l’intérêt de l’alien en sa faveur.
Il a bu une potion de récupération et a commencé à parler en crachant du sang. C’était pour gagner du temps afin que sa poitrine écrabouillée guérisse et qu’il puisse bouger son autre bras.

« Teuh... pffi ! Ha… Pourquoi tu nous tues ? »

Sa question était-elle drôle ? L’alien s’est mis à rire.

{Pourquoi est-ce que je tue ? Mouahaha. Hmm. Je suppose que c’est différent pour chacun ? Moi, je tue juste parce que c’est amusant.}

L’alien a gentiment continué son explication en s’approchant.

{Regarde là-bas, ces ordures qui tuent pour vivre. Ils ne sont même pas forts. C’est pour cela que vous avez reçu le jugement de consommables. Et réfléchis un peu. Seules 100 personnes peuvent repartir de toute façon. Puisque ceux qui resteront ici vont tous mourir, n’est-il pas préférable qu’ils meurent de mes mains et contribuent à mon karma ?}

« Putain… d’enfoiré… Teuh... »

Lee Kangjin a vomi du sang quand il a placé sa main devant sa poitrine. Il tenait une dague. Même s’il mourait, il voulait le voir saigner. Il a fléchi le bras. Apparemment il avait récupéré pendant ce temps-là, car de l’énergie a commencé à circuler à l’intérieur de son bras.
Mais avant même que son bras ne puisse toucher l’alien, il a été écrasé par la main de ce dernier.

« Aaaah ! »

{Et par-dessus tout. Parce que je le peux. Parce que tu es si faible que je peux jouer avec toi avant que tu ne meures. Parce que tu ne peux pas riposter. N’est-ce pas là une bonne raison ?}

Le capitaine Lee Kangjin s’est mordu les lèvres. C’était une honte de laisser ce bâtard entendre ses cris. Ses yeux se sont injectés de sang.
Bien qu’il ne puisse pas déterminer quel genre d’expression figurait sur son visage car il s’agissait d’un alien, il était douloureusement conscient qu’il se moquait de lui et de l’humanité.

{C’est de votre faute si vous êtes faibles, vous les consommables.}

« Je suis d’accord. »

Cependant, cette réponse… n’était pas celle de Lee Kangjin.

« Hein ? »

Une ombre a plané au-dessus de la tête de Lee Kangjin.

Fschhh !

Le son identifiable d’une épée a suivi.

{Kuak !}

De la poussière s’est soulevée en même temps qu’a retenti la voix troublée de l’alien.

Bang!

« Teuh! Teuh ! »

Le Capitaine Lee Kangjin a momentanément perdu la vue. Il a entendu quelque chose frapper et briser un truc. Puis, il a retrouvé la vue.

{Qui… es-tu ?}

D’un côté se trouvait l’alien avec l’un de ses bois coupé.

« Choi Hyuk. Un humain. »

De l’autre, il a vu un jeune homme brandissant une épée noire.

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “Sovereign of Judgment – Chapitre 41

Laisser un commentaire