KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 119

Chapitre 119 : Ce Qui Doit Être Fait (2)



Vendredi soir dernier, j’ai envoyé un message à Boss.

Je lui ai dit que je voulais négocier.

Boss est restée silencieuse pendant une semaine jusqu’à ce qu’elle m’envoie un message aujourd’hui.

Le contenu du message était des coordonnées menant à une zone de danger de rang intermédiaire à la périphérie de Gyeonggido.

Elle me disait clairement de venir.

« … Euh ? »

À mon arrivée, j’ai vu une maison isolée semblant abandonnée, située au milieu d’une forêt dense.

C’était une maison en pierre, du genre de celles qui apparaissent souvent dans les films d’horreur. Ses briques de pierre à la couleur délavée étaient couvertes de mousse et de vignes, et la lumière de la lune s’y répandait à travers une fenêtre brisée.

Je suis entré à l’intérieur.

Le bruit de mes pas a résonné dans l’obscurité. J’avais la chair de poule à chaque fois qu’un vent glacial soufflait.

« Il y a quelqu’un ? »

Au moment où je me suis exprimé, une chose imposante est tombé du plafond. Le Loup Fantôme d’Evandel a immédiatement réagi en sortant de ma poitrine, puis j’ai ouvert les yeux afin de comprendre la situation.

« … Une chauve-souris ? »

Le Cauchemar Volant.

Une chauve-souris géante était écrasée par Fenrir. Euh, attends, c’est moi Fenrir.

Krrrr ! Krrrr !

Guaaaa !

La chauve-souris géante se débattait aussi fort qu’elle le pouvait sous le corps du Loup Fantôme ; mais son cou a été rapidement mordu, puis tordu comme celui d’une marionnette sans fil.

Le Cauchemar Volant devait être un monstre de rang intermédiaire de grade 6, mais il était impuissant face au Loup Fantôme.

« Je suppose que je vais le laisser s’occuper du combat rapproché. »

Je pouvais simplement me contenter des tirs à longue portée et le loup s’occuperait de tout ce qui s’approcherait de moi. C’était la combinaison parfaite.

Kiiiik

Rapidement, la porte derrière moi s’est ouverte et de petits bruits de pas ont retenti.

Je me suis retourné.

Comme prévu, c’était Boss.

Son regard faisait des va-et-vient entre la chauve-souris morte et le loup.

« C’est ton animal de compagnie ? » m’a-t-elle demandé.

« Quoi ? Ah, oui, quelque chose comme ça. »

« Il est mignon. Pour commencer, prends un siège. »

Boss a pointé du doigt une table qui était le seul meuble de la maison.

Je me suis assis en face d’elle, avec le loup couché à côté de moi.

Puis j’ai demandé à Boss :

« As-tu laissé la chauve-souris ici exprès ? »

« Non, beaucoup de monstres vivent dans le coin. Elle a dû entrer toute seule. Bref, j’ai entendu dire que tu voulais négocier ? »

« Oui. »

« Je t’écoute. Quelle condition ne t’a pas plu ? »

Boss a sorti le contrat une fois de plus.

Un contrat officiel de mercenaire. C’était une bonne offre avec un salaire, ce que les mercenaires recevaient rarement.

Toutefois, ce que je voulais ne pouvait pas être écrit sur un contrat, et ce n’était pas non plus légal.

« J’ai aimé les conditions. »

« Alors quoi ? »

« Il y a une demande que j’aimerais faire. »

Boss a penché la tête d’un air perplexe.

Avec un sourire en coin, je lui ai dit ce qui devait être fait.

« J’ai besoin que tu m’aides à tuer quelqu’un. »

Le silence s’est installé. Je ne pouvais même pas entendre Boss respirer.

J’avais fait des recherches et le résultat était sans appel.

Il m’était impossible de tuer Chae Jinyoon seul.

Le service VIP de l’hôpital Daehyun ne pouvait pas être sous-estimé. Chaque chambre était une forteresse capable de résister à une attaque à pleine puissance d’un Héros de rang haut-intermédiaire ; et la chambre de Chae Jinyoon était même protégée à tour de rôle par 3 puissants mercenaires.

La situation était tout de même meilleure que lors de sa première hospitalisation, où un Héros de rang haut-intermédiaire le protégeait. Quoi qu’il en soit, je n’avais aucun moyen de pénétrer leur défense.

Et même si d’une manière ou d’une autre je parvenais à le faire… mon identité serait certainement découverte.

Le clan Chae pourrait facilement se servir de Yoo Jinhyuk. Il n’y avait tout simplement aucun moyen d’éviter son Don.

Aussi égoïste que cela puisse paraître, je voulais encore rester avec les quelques camarades sur lesquels j’ai pu compter.

« Tu veux… tuer quelqu’un ? »

« Oui. »

D’un air ferme, j’ai donné une enveloppe à Boss.

Boss a fixé l’enveloppe pendant un moment, puis l’a saisie en soupirant légèrement.

Elle a ouvert l’enveloppe.

Celle-ci contenait des photos de Chae Jinyoon ainsi que des informations sur lui.

Immédiatement, le visage sans expression de Boss a changé. Avec des yeux écarquillés, Boss m’a regardé et a demandé :

« … Y a-t-il une raison précise ? »

J’ai hoché la tête.

« Quelle est-elle ? »

« Mm… Pour préserver la paix dans le monde. »

Bien que ce que j’ai dit soit la vérité, Boss avait l’ air maussade.

Je ne pouvais rien y faire, car ce n’était pas comme si j’avais une rancune personnelle contre lui.

« …. »

Boss est restée silencieuse pendant un moment.

C’était sans doute parce que Chae Jinyoon était une cible difficile, même pour elle. Sans compter qu’il y aurait sûrement des représailles de la part du clan de Chae Jinyoon.

« C’est moi qui vais le tuer. Tu dois juste créer l’opportunité… »

Je n’avais pas prévu de lui demander de le tuer. Elle n’aurait probablement pas été d’accord de toute façon.

En la voyant complètement silencieuse, j’ai ajouté un mot magique.

« … Boss. »

Jusqu’à présent, j’avais volontairement évité de l’appeler Boss.

Immédiatement, les sourcils de Boss se sont froncés.

Elle essayait de garder un air imposant, mais je pouvais voir le coin de ses lèvres se retrousser faiblement.


Pour sa part, la “famille du passé”, à l’exception de Kim Hajin, s’était réunie dans un café. Bien que le but soit d’étudier pour les examens de fin d’année qui commenceront dans une semaine, Yoo Yeonha était la seule à étudier réellement. Même Kim Suho était occupé sur sa smartwatch et envoyait des SMS.

Chae Nayun a regardé Kim Suho avec méfiance.

« Kim Suho, tu envoies un texto à Yun Seung-Ah, n’est-ce pas ? »

« Hein ? »

« Je le savais. C’est donc pour ça qu’elle n’arrêtait pas de me demander de tes nouvelles. »

Kim Suho a sursauté.

« Euh… nous discutons, c’est tout. »

Yoo Yeonha l’a interrompu.

« N’est-ce pas un peu étrange ? Un cadet ayant des conversations personnelles avec le vice-leader d’une guilde ? Et elle est actuellement l’un des Héros les plus populaires aussi… »

« Hein ? Ah, non, ce n’est pas du tout ça… »

Pris de court, Kim Suho a commencé à radoter. Heureusement pour lui, le sujet de la conversation a rapidement changé. Yi Yeonghan a malicieusement taquiné Chae Nayun, qui avait l’air d’être dans les nuages.

« Pourquoi es-tu si silencieuse ? Est-ce que tu penses à Kim Hajin ? »

« Pourquoi Chae Nayun penserait-elle à cet idiot ? »

Mais c’est Shin Jonghak qui a réagi en premier, et Yoo Yeonha a également froncé les sourcils en entendant ce qu’il venait de dire.

« … Jonghak, ne le traite pas d’idiot. Il est de rang 1 en théorie. »

« Exact, Jonghak, tu ne lui as pas demandé de l’aide hier ? »

« Quoi ? Arrête d’inventer des choses, Kim Suho. Tu es devenu fou ? »

« Je t’ai vu ordonner à Kim Horak d’aller lui demander quelque chose pour toi. »

Kim Suho se rappelait avoir vu Shin Jonghak tendre à Kim Horak son cahier d’un air gêné et Kim Horak aller avec le cahier vers Kim Hajin.

« … C’était juste Kim Horak qui lui demandait ce qu’il ne comprenait pas. »

« Non mais quelle bêtise est-ce que tu… »

« Ferme-là ! »

« Arrêtez d’être si bruyant. Je suis fatiguée. Mon dernier entraînement était infernal. »

Chae Nayun a rapidement mis fin au délire de Shin Jonghak.

De son côté, Yoo Yeonha a souri amèrement et a fermé son manuel scolaire. Personne ne semblait vouloir étudier.

« Alors, vous allez tous les trois au camp de Yoo Sihyuk ? Vous serez alors une ligue au-dessus des autres cadets quand vous en ressortirez. »

« Oui, nous reviendrons début mars. »

« Hum… alors quand est-ce que l’on part en voyage tous ensemble ? »

Ce qu’il y a de mieux quand on est étudiant, c’est que l’on peut partir en voyage avec ses amis. En entendant les paroles de Yoo Yeonha, Chae Nayun a répondu de meilleure humeur :

« Le 17 décembre, une semaine après les examens. »

« Oh, ce jour-là ne me convient pas. J’ai fait une promesse à Hajin. »

« Quoi ? »

Les yeux de Chae Nayun se sont écarquillés en entendant les paroles inattendues de Kim Suho.

« Q-Q-Quelle promesse ? »

« Euh, nous allons… »

Kim Suho a fait une pause.

La semaine dernière, Kim Hajin lui avait parlé d’un donjon qu’il avait trouvé, et il l’avait invité à l’accompagner.

Kim Suho a estimé que c’était quelque chose qu’il ne devait pas révéler aux autres.

« … nous allons faire une virée ensemble. »

« Faire une virée ? »

« Euh, oui. J’ai envie d’essayer sa moto. »

« Pff, quel duo parfait. »

Shin Jonghak s’est mis à ricaner, tandis que Chae Nayun a soudainement commencé à se cogner la tête contre le dossier du canapé dans un accès de rage.

« Ha, haha, je ne peux pas le croire. Ha, haha. »

Après avoir répété ce mouvement pendant un moment, Chae Nayun s’est soudainement levée.

« Hé, j’y vais en premier. »

« Où vas-tu ? » a demandé Kim Suho.

« M’entraîner. Je vais m’entraîner. Ne me suis pas, Shin Jonghak. »

« … Humhum. »

Shin Jonghak, qui essayait furtivement de se lever, s’est rassis.

Koong, koong.

Chae Nayun est sortie en piétinant de colère.


21h00.

Après avoir discuté avec Boss, j’ai retrouvé Rachel dès mon retour à Cube. C’était notre tête-à-tête habituel consacré à l’entraînement.

Avant le début de l’entraînement, j’ai soudainement été curieux et j’ai demandé :

« Au fait, pourquoi m’as-tu demandé de t’aider avec la Barrière ? Je ne suis qu’au rang 334 du classement. »

Rachel m’a regardé pendant une minute, puis a parlé avec un sourire penaud.

« Je ne suis pas si stupide. Je sais déjà que Hajin-ssi reste à ce rang exprès. »

« … Ah bon ? Ah, eh bien… »

J’ai haussé les épaules devant l’évaluation étonnamment élevée de Rachel à mon égard. En y réfléchissant bien, elle n’avait pas tort. Si j’utilisais correctement la puissance magique du Stigma, j’avais l’impression que je pourrais facilement atteindre le rang 30.

Plus haut que ça, j’avais des doutes à cause de mes statistiques.

0.7 pour Aether, 0.3 pour la Sous-Armure, et 0.1 pour le Loup Fantôme. Même avec un total de 1,1 points provenant d’objets, mes statistiques n’étaient toujours pas très bonnes.

« Commençons. Essaie d’activer la Barrière. »

Rachel a hoché la tête d’un air déterminé. Elle s’est redressée et a invoqué une Barrière.

Bien qu’elle ait l’air un peu déchiquetée, elle couvrait quand même le haut de son corps, et sa capacité défensive semblait élevée, même au premier coup d’œil.

« Maintenant, je vais essayer d’attaquer. »

J’ai levé mon pistolet de cadet et j’ai visé sa Barrière.

Bien que je puisse facilement tuer un monstre de rang bas-intermédiaire avec un pistolet de cadet, je ne devrais pas être capable de pénétrer la Barrière de Rachel.

« Avant cela, couvre-toi avec un renforcement de qi. Juste au cas où tu serais blessée. »

« Oui ! »

Immédiatement après sa réponse enthousiaste, Rachel s’est couverte avec un renforcement de qi.

Elle était vraiment passionnée par l’apprentissage.

« Maintenant, essaie d’arrêter mes balles en utilisant cette Barrière. »

« … ? »

Cette fois, elle semblait un peu confuse.

Elle pensait probablement que la Barrière se défendrait toute seule.

« En utilisant cette Barrière ? »

« Oui, tu comprendras ce que je veux dire quand tu auras essayé. Ça va être assez difficile. »

« …. »

Rachel s’est tranquillement recroquevillée derrière sa Barrière.

J’ai souri et j’ai pointé mon arme sur elle.

« Je tire. »

J’ai immédiatement fait feu. La balle que j’ai tirée s’est courbée d’une manière étrange, s’enfonçant sous la Barrière de Rachel, puis remontant soudainement et heurtant son bras.

« … Aïe ! »

Rachel a tremblé à cause de la brutalité de l’impact. Puis, elle a frotté son bras avec sa main.

Comme elle était couverte d’un renforcement de qi, elle n’a dû ressentir qu’une piqûre.

Je l’ai légèrement provoquée.

« Si tu veux pouvoir bloquer ma balle avec cette Barrière, tu devras t’entraîner pendant au moins trois ans. »

« …. »

Rachel a vivement ouvert les yeux, comme si sa fierté était blessée.

« Je, je veux réessayer. »

« Bien sûr. »

La décision que Rachel a prise pour faire face à ma balle a été d’agrandir la taille de sa barrière.

Avec un petit sourire, j’ai visé là où sa barrière ne pouvait pas la couvrir, sur son orteil.

Bang.

« Aïïe ! Ohh ! »

Son renforcement de qi devait être plus faible autour de ses pieds car elle est tombée au sol en se tenant le pied. Puis, avec des yeux larmoyants, elle m’a regardé avec un air offensé.

« C-C’était méchant ! »

« Qu’est-ce que tu veux dire ? C’était la faute de Rachel-ssi. Pourquoi essayer de bloquer une balle uniquement avec une Barrière ? »

« … Hein ? »

« Essaie de demander à l’herbe, ou au vent. »

Je me suis souvenu d’une scène que j’avais décrite.

Une scène époustouflante du futur, où Rachel demandait à ses esprits élémentaires de lancer des centaines de Barrières. En utilisant ce pouvoir digne d’un conte de fées, elle sauverait des milliers de personnes et surmonterait son traumatisme en même temps.

« …. »

Bien sûr, c’était dans le futur. La Rachel de 17 ans du présent ne faisait que regarder l’herbe, incapable de comprendre ce que je voulais dire.

Bzzz

Soudainement, ma smartwatch a sonné.

Ce buzz était une fonction d’alarme que j’avais ajouté pour me prévenir à chaque fois qu’un changement m’arrivait.

===

[24 heures se sont écoulées depuis la consommation d’une pilule de ginseng. Toutes les statistiques augmentent de 0.0012 point.]

[L’effet médicinal, “Augmentation des statistiques”, a été mémorisé à 100%.]

4. Augmentation des statistiques

▷ Augmente toutes les statistiques de 0,001 à 0,02 point. (Le taux d’augmentation ne dépend que de la chance. Vos stats physiques ne l’affecteront en aucun cas).

▷ Délai avant réutilisation : 24 heures.

===

Après avoir avalé une pilule de ginseng de Yoo Yeonha tous les jours, j’ai finalement obtenu son effet médicinal.

Bien que l’effet de la pilule de ginseng augmente de façon permanente les stats de son utilisateur de 0,001 à 0,02 point, la limite maximale de 0,02 point n’était atteignable que par les enfants ou les personnes âgées. Je n’ai pu obtenir au mieux que 0,0015 point à chaque fois.

Mais maintenant que je possédais cet effet servant à renforcer mon corps, l’augmentation de mes statistiques allait prendre un nouveau tournant. En supposant que je ne gagne que 0,0018 point par jour, j’obtiendrais 0,657 point au bout d’un an, et 6,57 points au bout de dix ans…

« Mm. »

Après avoir hoché la tête en signe de satisfaction, j’ai brandi mon arme une fois de plus.

« Très bien, allons-y… »

C’est alors que…

Psssh, psssh.

J’ai entendu les feuilles bruisser derrière moi.

Qui était-ce ?

Je me suis rapidement retourné, mais la personne qui nous observait semblait s’être enfuie.

Cependant, mes Yeux des Mille Lieues pouvaient facilement voir à travers la forêt et trouver cette personne.

« … Hein ? »

Une silhouette familière aux cheveux bruns.

C’était Chae Nayun.


Le temps s’est écoulé à toute vitesse, et les examens infernaux ont commencé pour les cadets de Cube.

Mais comme toujours, j’ai passé les examens écrits sans encombre.

Ce qui préoccupait la plupart des cadets, c’était les examens de combat.

« Écoutez bien. Pour l’examen final, tout le monde commencera sur un pied d’égalité. »

Aujourd’hui, on était le 8 décembre.

Tous les cadets de première année étaient réunis à Gyeonggido pour l’examen final.

« L’examen final sera l’Ascension de la Tour ! »

L’examen d’aujourd’hui était l’Ascension de la Tour, mais je n’en savais pas grand-chose, puisque j’avais évité d’écrire sur la plupart des examens de Cube après le premier semestre.

Je l’ai soudainement regretté.

« C’est un programme d’entraînement commun utilisé par les guildes avant de tenter de conquérir des Tours. Jusqu’à 1500 personnes peuvent y entrer à la fois. »

Le bâtiment en face de nous était trop carré pour être appelé une Tour.

Un peu étourdi, j’ai levé les yeux vers ce bâtiment.

Même s’il ne ressemblait qu’à un immeuble de 10 étages, il devait être bien plus grand à l’intérieur.

« L’entrée de cette Tour est un dispositif magique similaire à un portail. Une fois à l’intérieur, vous serez envoyé vers un endroit aléatoire prédéterminé, alors ne vous affolez pas ! »

Après l’explication de l’instructeur, les cadets ont commencé à entrer dans la Tour un par un.

Quand ce fut mon tour, j’y suis entré les yeux fermés.

Des sensations semblables à celles d’un portail m’ont enveloppé, et l’instant d’après, j’ai clairement senti que j’étais transporté dans un autre endroit.

Mais lorsque j’ai ouvert les yeux, je n’ai vu que l’obscurité.

J’ai regardé autour de moi en utilisant mes Yeux des Mille Lieues.

Bien qu’il fasse noir tout autour de moi, mes yeux extraordinaires pouvaient tout voir comme s’il faisait jour.

« Hmm. »

J’étais dans une petite pièce blanche, il n’y avait qu’un seul petit chemin sur ma droite.

Trouver la sortie de cette pièce semblait être mon premier objectif.

Je me suis concentré sur ma vue et j’ai essayé de voir à travers les murs.

Mais comme on pouvait s’y attendre de la part d’une Tour, quelque chose semblait entraver mon Don car je n’arrivais pas à voir aussi loin.

« Argh, mes yeux me font mal. »

Je sentais que je pourrais voir à travers les murs si j’ajoutais la puissance magique du Stigma, mais j’ai décidé de la conserver car je ne savais pas ce qui se passerait plus tard.

Rapidement, les lumières se sont allumées, signalant ainsi que l’examen avait commencé. Au même moment, des phrases lumineuses sont apparues sur les murs blancs.

[3 Commandements]

[Coopérer avec les Blancs pour grimper.]

[Se méfier des pièges.]

[Avoir la foi.]

« … Que je sois damné si Lancaster ou d’autres Djinns ne se montrent pas. »

Je ne connaissais que trop bien la façon dont les choses se déroulaient.

Bien que les Djinns n’oseraient pas agir trop ouvertement avec autant d’yeux vigilants posés sur les cadets de Cube, environ 30% de Cube était déjà contrôlé par les Djinns.

Pour commencer, j’ai jeté un coup d’œil minutieux aux alentours. Mais comme je l’avais constaté auparavant, il n’y avait rien de spécial dans cette pièce.

« Je vais donc devoir traverser ce pont… »

Le chemin se trouvant sur la droite menait à un pont. Cela ressemblait trop à un piège, car les côtés gauche et droit du pont étaient complètement déserts.

Mais je n’avais pas le choix.

J’ai emprunté l’unique chemin et je suis arrivé au pont.

Pendant que je traversais prudemment le pont, un pas à la fois…

Shweeek

Une flèche s’est dirigée vers moi, entraînant une violente onde de choc.

Non, il n’y avait pas qu’une seule flèche.

Une flèche arrivait de l’avant, une autre de la gauche et une dernière de la droite.

Cependant, les trois flèches ont perdu de leur vitesse à environ trois pas de ma tête.

Comparées à la rapière de Rachel, ces flèches étaient aussi rapides que des tortues.

Sous l’effet du Bullet Time, que je ne connaissais maintenant que trop bien ; j’ai attrapé les deux flèches qui venaient des côtés, puis j’ai esquivé celle qui arrivait par l’avant en inclinant légèrement la tête.

Ensuite, j’ai lancé les flèches droit devant, détruisant l’arbalète qui avait tiré la première flèche.

« Ha ha ha ha ! »

Après avoir éliminé le premier piège avec facilité, je riais de façon imposante.

Cependant.

Doosh

Le bruit d’une porte qui s’ouvre a retenti.

« … Q-Quoi !? »

Et le pont sur lequel je me tenais s’est effondré.




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

2 thoughts on “The Novel’s Extra – Chapitre 119

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :