KissWood

I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 55

Chapitre 55 : Nervosité



Il est actuellement 9h57, le ciel est dégagé. Le sommet de la montagne était rempli de personnes venues observer l’île Céleste. J’avais retrouvé Necro après ses deux jours d’absence et je regardais maintenant la raison pour laquelle la montagne était qualifiée de demi-montagne.

« Comme c’est raide »

C’était trop abrupt pour être considéré comme un fjord. Le terme “falaise” lui convenait bien mieux. La parcelle de terre qui était censée se trouver au sommet avait été coupée en deux de façon nette. La surface de la coupe était brillante et réfléchissante, presque comme du verre. Est-ce que la terre a fondu quand elle a été coupée ?

« Ceci a été fait par le Héros… »

Le Héros a donné cet aspect à la montagne en une seule frappe. Avec une telle force, le Héros n’avait pas besoin d’avoir de camarades. Ce n’est seulement maintenant que j’ai compris ce que la Sainte voulait dire par :

« L'[Épée Monstrueuse] n’est vraiment adaptée qu’à la défense. C’est juste robuste. »
(*cf. chap 21)

Elle n’exagérait pas quand elle a dit ça. Bien qu’il ait tué des dizaines d’utilisateurs de capacités différentes, le Guerrier n’était, au final, qu’un simple Tank.

Alors le vrai Héros est aussi fort…

Eh bien, je pense que je vais y réfléchir plus tard. Celle que nous devons affronter maintenant est l’Invocatrice. Concentrons-nous sur elle pour l’instant. Je me suis éloigné de la falaise pour me rendre à la table où se trouvaient les deux autres. Necro, qui avait été furieux lorsque je lui avais montré mon nouveau visage pour la première fois, avait tiré ses cheveux en arrière pour montrer que lui aussi pouvait être beau.

« Alors ? Peux-tu estimer la force du Héros maintenant ? »

« Nous verrons cela après l’Invocatrice. »

Je me suis assis alors qu’on me remettait le rapport. Celle que nous devions tuer cette fois-ci était une jeune fille qui venait d’avoir quinze ans. Une Russe nommée Iris.

Ils ont donc amené une enfant pour tuer le Roi Démon. C’est incroyable. Le [Pouvoir] qu’elle possédait lui permettait de renvoyer n’importe quel type de dégâts, [Réflexion Absolue].

[Réflexion Absolue = Solitude]
– Capacité de réflexion des dégâts.
– [Niv.1] Rouge : Flamme (chaleur, etc.)
– [Niv.2] Orange : Énergie cinétique (Force gravitationnelle, etc.)
– [Niv.3] Jaune : Attaques mentales (Malédiction, hypnose, etc.)
– [Niv.4] Vert : Le son
– [Niv.5] Bleu : Le froid
– [Niv.6] Indigo : Force électromagnétique (lumière, radiation, etc.)
– [Niv.7] Violet : Poison, germes
– [Niv.8] Blanc : Les dégradations

Une capacité enfantine. Son [Pouvoir] doit provenir de sa personnalité de rejet de la société. Et cette personnalité doit être la raison pour laquelle elle vit seule sur une île. D’après la note que Necro m’a donnée, c’était une fille dont la Sainte s’occupait comme d’une jeune sœur. Mais cela n’avait pas vraiment d’importance…

J’ai jeté un coup d’œil à la Sainte, qui me fixait d’un air absent depuis un moment. Elle a baissé les yeux quand nos regards se sont croisés. Ses doigts jouaient sur la table avec la bague que je lui avait offerte.

… Peu importe. Elle a probablement oublié l’Invocatrice. Ça devrait bien se passer.

J’ai reposé le rapport sur la table.

« J’ai trois plans. Je peux essayer les deux premiers moi-même, mais s’ils ne fonctionnent pas… »

« S’ils ne fonctionnent pas ? »

Les yeux de Necro ont suivi mon regard pour se fixer sur la Sainte. Elle s’est couverte le visage d’embarras. Si les deux premiers plans ne fonctionnent pas, nous devrons compter sur elle. C’était quelque chose qu’elle seule pouvait faire. Seulement parce que la plupart des capacités qui pouvaient être achetées par le biais de [Cœur d’or] nécessitaient du mana. J’ai détourné le regard de la Sainte et me suis tourné vers Necro.

« La première chose que nous devons faire est de tuer toutes les bêtes invoquées sur l’île. Tu peux le faire ? »

« Ha~ Regarde-toi, tu ne fais que supposer des choses. Qu’est-ce que tu crois que je suis ? Je ne peux pas. Je ne peux pas le faire. Sais-tu seulement combien de bêtes elle a sous ses ordres ? Tu n’as toujours pas compris à quel point je suis inutile ? »

« Essaye juste de faire de ton mieux. Je ne veux pas de distractions. »

« Eh bien, disons simplement que je vais m’occuper de toutes les bêtes invoquées. Et ensuite ? Dis-nous déjà comment passer outre son [Pouvoir]. »

La Sainte n’a pas parlé du tout. Elle me regardait juste de temps en temps avec des yeux rêveurs et captivés. Si je ne me trompe pas, ce qu’elle ressentait en ce moment était un sentiment d’amour. J’avais tué son ancien amant, Romeo Smith, et j’étais sur le point de tuer sa plus chère amie qui était comme une petite sœur pour elle…

Serait-elle capable de continuer à m’aimer après avoir retrouvé ses souvenirs ? Serait-elle capable de se pardonner pour cela ?

Que voit-elle en moi ? Mon côté sans cœur ? Le visage que je peux changer tant que j’ai de l’argent ?

Je ne comprends pas. Ce n’est pas comme si c’était quelque chose de très important cependant. Je vais juste l’ignorer. Revenons-en au sujet.

« Avant de parler de la façon dont on peut outrepasser son [Pouvoir], il faut parler de quelque chose. [Réflexion absolue]. S’il renvoie effectivement tout loin de l’Invocatrice, comment entend-elle et comment respire-t-elle ? »

Necro a répondu facilement à ma question.

« Ce n’est pas une attaque, donc on ne l’ignore pas. »

« Correct. Ce n’est pas une attaque, donc on ne l’ignore pas. En d’autres termes, il est “possible de choisir ce qui est renvoyé et ce qui ne l’est pas”. Elle laisse passer certains gaz, sons, et la gravité. Vu que même les gaz toxiques ne fonctionnent pas sur elle, il y a une sorte d’algorithme qui est capable de trier le poison de l’air. »

Quelle attaque pourrait fonctionner contre un [Pouvoir] qui filtre les attaques ? La solution était simple. Si je ne peux pas travailler sur l’extérieur, je vais travailler sur l’intérieur. Je vais la pousser à se suicider. Necro savait que je l’amenais à la véritable méthode pour tuer la fille grâce aux deux expériences précédentes, alors il écouta attentivement.

« Bien, alors ? »

« Différenciation et calcul. En d’autres termes, il doit y avoir un “processus de traitement” qui doit être complété avant de renvoyer les attaques. Ça ne peut pas être un processus simple. Par exemple. Si A et B ont tous les deux la même capacité de [Réflexion absolue], et que A frappe B, que se passerait-il ? »

« Qui sait ? Est-ce que ça serait renvoyé comme pour un ping-pong ? »

« Et si A retire son coup de poing ? Qui sera endommagé, alors ? »

Il n’a pas répondu immédiatement. Les humains étaient des créatures qui apprenaient. Au lieu de dire simplement “ah, je ne comprends pas !”, il essayait de comprendre comment tout fonctionnait. Après un moment à cogiter, il a finalement ouvert la bouche.

« Durée de traitement. Il y a un petit délai… ? »

« Encore correct. A calcule la réflexion, et B calcule aussi. Il doit y avoir un certain champ autour de l’utilisateur qui calcule la réflexion. Comme il y a une limite à la vitesse de calcul, mélanger les attaques et attaquer plus vite diminuerait sa puissance. »

Une fonction récursive. La fonction ferait appel à elle-même encore et encore comme un Ouroboros se mordant la queue, dévorant l’unité centrale de plus en plus vite. Cela provoquerait une surchauffe de l’ordinateur et son arrêt.

« Il faut également penser à la zone d’action du [Pouvoir]. Par exemple, si la zone affectée par le [Pouvoir] était une sphère d’un rayon de dix mètres, et que l’on ait vidé l’air juste autour de cette sphère, que ferait-elle ? »

« Elle essaierait de sortir de cette zone. »

« Et si ce n’était pas possible ? »

Délai, zone d’action, et les limites de la puissance de traitement. Ce sont les trois faiblesses que nous devions prendre en compte. Les deux premières étaient les faiblesses que j’essayerais d’exploiter. Si elles ne fonctionnaient pas, la Sainte devrait entrer en jeu.

Ce serait mieux si je pouvais finir ça moi-même…

J’ai entendu un grand “boum” pendant que je parlais, ce qui m’a fait tourner la tête. L’île, bien que très éloignée de nous, occupait encore la majeure partie de notre champ de vision. C’était un objet monstrueux d’un volume de 100 kilomètres cubes.

Cette île était aussi une relique du tout premier Héros, tout comme l’araignée terrestre. Ce qui maintenait l’île à flot était probablement la magie.

Après un moment, l’île a commencé à se déplacer sur la demi-montagne. Grâce à l'[Œil Flottant], j’ai pu estimer que le nombre de créatures invoquées sur l’île était d’environ 900. Il n’y avait qu’un seul humain parmi toutes ces créatures. Une jolie fille qui ressemblait plus à une poupée qu’à autre chose, s’amusait comme une folle sur sa licorne.

Ne le savait-elle pas ? Eh bien, je suppose qu’elle n’avait aucun moyen de savoir que ses camarades étaient morts alors qu’elle était coincée sur une île.

Bon, alors…

Désolé, jeune fille. Tu vas devoir rester seule pendant un moment.

J’ai activé les [Mille Oiseaux-Tonnerre], et j’ai fait signe à Necro. Ses mains se sont tendues vers le ciel.

Notre cible était l’île entière.

Les oiseaux se sont abattus et une fumée noire a commencé à s’élever de la totalité de l’île. J’avais fixé mon [Œil Flottant] sur l’Invocatrice, et je pouvais entendre ses cris désespérés.

Ce n’était donc pas suffisant pour la tuer.

Je me suis tourné vers la Sainte, qui était devenue un peu pâle, et lui ai fait signe de me suivre tandis que je sautais en contrebas. Necro a sauté avec moi tout en lançant plusieurs sortilèges. Des lances rouges et bleues composées de feu pleuvaient sur l’île. Des pointes de pierre ont jailli en même temps, transformant l’île en un paysage d’enfer.




 Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant 

1 thought on “I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 55

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :