KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 126

Chapitre 126 : Chae Jinyoon (4)



Le 25 décembre.
Noël. En cette belle fête célébrée par les amoureux et les familles, une énorme nouvelle a déferlé sur la Corée.
(*En Corée, Noël est plutôt célébré en couple qu’en famille. C’est même une célébration encore plus appréciée que la Saint-Valentin. Le 25 décembre, les rues sont généralement pleines de couples qui se baladent main dans la main.)

La guilde de rang 1 au niveau mondial, la Grâce Sacrée du Créateur, a annoncé sa campagne de conquête de la Tour des Miracles.

Bien que l’annonce soit arrivée avec deux semaines de retard, cela ne m’a pas trop dérangé, puisque le résultat était le même. J’avais déjà acheté pour 4 milliards de wons de leurs actions, et je devrais pouvoir les vendre bientôt.

« Tu es inquiet ? »

J’étais au téléphone avec Kim Suho, tout en lisant le tableau des actions de la guilde.

[Grâce Sacrée du Créateur +10.1%]

Il était rare que les actions d’une guilde de haut niveau fluctuent autant, mais les actions de la Grâce Sacrée du Créateur étaient déjà en hausse de 10%. Comme j’ai utilisé l’effet de levier du marché boursier, le profit que j’ai réalisé était presque de 100%.

« — Pas du tout. »

Malgré ce que Kim Suho disait, je pouvais entendre de l’inquiétude dans sa voix.

La conquête de la Tour des Miracles durerait six mois. Bien que la plupart des conquêtes de Tours se terminent en trois mois, la Tour des Miracles était actuellement la plus grande Tour du monde. Ne parvenant pas à conquérir cette Tour, même après six mois d’efforts, la Grâce Sacrée du Créateur annoncerait son échec.
J’ai pensé à les arrêter puisque je savais qu’ils allaient échouer, mais il était peu probable que le maître de la guilde écoute un gamin comme moi. Après tout, il a même refusé d’écouter Yun Seung-Ah.

« — Elle reviendra avec gloire. »
« … Je l’espère aussi. »

Puisque l’annonce a été retardée de deux semaines, ils pourraient avoir une chance de réussir. Bien que, selon la même logique, ils pourraient subir une perte plus importante.
À partir de maintenant, je ne pouvais plus être sûr de l’avenir. J’avais beau avoir une forêt de connaissances dans ma tête, il y avait un nombre infini d’arbres qui y existaient. Il n’y avait tout simplement aucun moyen pour moi de connaître chacun d’entre eux.

« — Au fait, tu es en route pour ton rendez-vous avec Chae Nayun, non ? »

J’ai jeté un coup d’œil à ma montre.
11 h 59. C’était une minute avant l’heure que Chae Nayun m’avait imposée.

« … Pourquoi le serais-je ? »
« — Quoi ? Allez, ne sois pas comme ça. Elle a prévu beaucoup de choses pour aujourd’hui. »
« Quoi ?! »
« — Eh bien, euh, elle m’a demandé ce que tu aimais et quel genre de choses l’on faisait tous les deux pour nous amuser. Elle attendait ce jour avec beaucoup d’impatience, alors tu dois y aller. »

On dirait que Kim Suho est plus inquiet pour Chae Nayun et moi, que pour Yun Seung-Ah.

« … Je raccroche. »
« — Attends ! S’il te plaît, vas-y ~ s’il te plaît… »
« Pourquoi agis-tu de façon si charmante avec moi ? »

C’était bien le style de Kim Suho d’agir de cette façon.
J’ai raccroché en souriant. Puis j’ai fermé mon ordinateur portable, je me suis allongé sur le canapé et j’ai allumé la télé.

Une heure après avoir passé le temps comme ça…

Tididi —

La porte s’est ouverte, Evandel et Hayang étaient rentrées de leur promenade.

« Nous sommes de retour ! »
« Miaou… »

Evandel s’est précipitée sur le canapé dès qu’elle a fermé la porte et m’a regardé fixement. À première vue, il semblerait qu’elle veuille obtenir quelque chose de moi. Réalisant que son dessin animé préféré était sur le point de commencer, je lui ai tendu la télécommande et suis allé dans la chambre.

« Pfiou. »

Je me suis laissé tomber sur mon lit, puis j’ai soupiré inconsciemment. Mon cœur palpitait de douleur et j’ai soudainement eu une forte envie de fumer.
Ayant l’impression que ce sentiment inconfortable continuerait si je restais immobile, j’ai regardé ma smartwatch à contrecœur.
Il n’y avait aucun message ou appel de Chae Nayun. Dans ce cas, elle devait déjà être rentrée chez elle. Une heure s’était déjà écoulée, et connaissant sa personnalité, il était impossible qu’elle m’attende.
En me disant cela, j’ai pris la console de jeu.

… Et juste comme ça, deux heures de plus sont passées et il était à présent 15h00.

Finalement, j’ai quitté la chambre, incapable de calmer mon cœur palpitant.

Evandel dormait sur le canapé, en utilisant Hayang comme oreiller. Lorsque j’ai délicatement tourné la poignée de la porte pour ne pas les réveiller, Evandel et Hayang se sont levées et m’ont regardé avec des yeux endormis.

« Euh, Evandel, je sors un moment. Je ramènerai de la nourriture délicieuse. »
« … Uun…. »

Evandel s’est recouchée.

J’ai rapidement quitté le dortoir. Je suis monté sur la moto qui était garée sur le parking, et j’ai roulé lentement jusqu’à l’hôpital VIP de Daehyun.

« … Elle est toujours là. »

Je suis venu ici en pensant “peut-être que…”, et j’avais raison.

Chae Nayun était appuyée contre le mur de l’hôpital, portant des vêtements clairement choisis avec soin. Ses cheveux courts étaient délicatement ondulés, indiquant qu’elle était probablement passée chez le coiffeur ; et contrairement à son habitude, elle était légèrement maquillée.

En la regardant, la douleur lancinante dans mon cœur s’est intensifiée.
Ravalant un soupir, j’ai lentement roulé vers elle.

Chae Nayun regardait sa smartwatch en faisant la moue.
Mais quand elle a entendu le bruit du moteur de ma moto et qu’elle a levé les yeux, elle a eu un sourire radieux.

« Ah ! Hé ! Kim Hajin ! »

Elle s’est précipitée vers moi tout en me pointant du doigt.

« Tu m’as fait peur… Je veux dire, tu es très en retard. Où étais-tu ? »
« Je n’ai jamais dit que je viendrai en premier lieu. »

C’est la seule chose que j’ai pu dire. Chae Nayun m’a regardé un peu de travers, mais ne s’est pas plainte. Elle a juste brandi sa montre vers moi.

« J’avais prévu beaucoup de choses pour aujourd’hui. Nous étions censés prendre un brunch à midi, aller au bowling à 13h00, aller dans un café à 14h00, rendre visite à une cartomancienne à 15h00, aller à une salle d’arcade à 16h00, aller au restaurant à 16h40… »

En l’entendant réciter l’emploi du temps qu’elle avait prévu, je lui ai légèrement tapé sur la tête.

« Uk. »

Elle a sursauté et a lentement levé la tête.
Je pensais qu’elle réagirait plus violemment, mais elle m’a seulement regardé confusément en me demandant « pourquoi je l’avais frappée ».

« … Qui planifie tout comme ça ? Ce n’est pas un entraînement au combat. »
« Alors qu’est-ce qu’on fait ? »
« Allons faire un tour. Il nous reste environ deux heures. »

J’ai tapoté sur le siège derrière moi pour lui indiquer de monter.

Chae Nayun semblait réjouie.

« Faire un tour ? Bien sûr ! »

Une fois qu’elle s’est installée sur le siège arrière, j’ai appuyé sur l’accélérateur.

« Allons directement à la salle d’arcade. Nous pourrons jouer pendant 40 minutes avant d’aller au restaurant. »
« Tais-toi, idiote. Les rendez-vous sont censés être spontanés. »
« … C-ce n’est pas un rendez-vous. Je t’ai déjà dit de ne pas te méprendre.. ugyak ! »

J’ai accéléré pour l’empêcher de se justifier davantage.

Sans aller à la salle d’arcade, j’ai fait un grand tour tout autour de Séoul.
En ce jour de Noël enneigé, nous avons roulé dans les environs de Séoul et de ses magnifiques paysages.
Bien que j’aie eu trois heures de retard, nous avons vu beaucoup de choses et apprécié notre temps ensemble. Nous nous sommes arrêtés dans un magasin de vêtements, et au moment de partir, nous portions des vêtements complètement différents de ceux que nous avions en entrant. Nous avons ensuite mangé dans un restaurant, et j’ai forcé Chae Nayun à manger des crêpes.

Après avoir passé deux heures et demie ensemble, il était temps pour elle de partir, je l’ai donc conduite au Portail.

[Station de Portail national]

« Ah… mm… »

Le portail que Chae Nayun devait emprunter était relié à la province d’Hamgyeong du Nord. Cependant, elle est restée près de moi, hésitant à y aller.

Incapable de la regarder en face, j’ai marmonné en regardant le Portail au loin.

« Dépêche-toi, tu vas être en retard. »

Chae Nayun m’a alors donné un coup sur l’épaule.

« Hey. »
« Hum ? »
« … C’était sympa aujourd’hui. »

Ses mots brefs et calmes m’ont rendu triste et m’ont fait souffrir davantage.

« … Tant mieux. »
« Au fait, avant que je revienne, ne… »

Elle n’a pas fini sa phrase. Après avoir hésité pendant un moment, elle a secoué la tête et a souri.

« Peu importe, je te verrai bientôt de toute façon. »

Sur ce, elle a tendu la main. Bien que petite et blanche, sa main était couverte de callosités.
Je l’ai attrapé en souriant amèrement. Elle a dû apprécier la sensation car ses joues ont légèrement rougi.

« Ta main est plutôt grande… et douce. »
« Parce que je n’ai seulement qu’à appuyer sur la gâchette lorsque je m’entraîne. »
« … Je suis jalouse. Huhum, de toute façon… »

Chae Nayun a laissé échapper une toux sèche et a lâché ma main.

« … Je te verrai plus tard. »

J’ai souri tout en restant silencieux.

« Alors, je m’en vais. »
« Ouais. »
« Prends soin de toi. »

Sur ces derniers mots, Chae Nayun s’est dirigée vers le portail, en jetant avec regret quelques coups d’œil derrière elle.



Le 3 janvier, troisième jour de la nouvelle année.

Par un temps pluvieux, je suis monté dans une berline garée dans un parc désert.

Jain, et un homme que je n’avais jamais rencontré auparavant, étaient assis sur les sièges avant, tandis que Boss était assise à l’arrière.

« C’est l’assistant dont je t’avais parlé, donc ne sois pas trop surpris. »
« Bonjour. »

À en juger par les dreadlocks et la peau noire de cet homme, il s’agissait probablement de Khalifa, le siège de Bleu de la Troupe Caméléon.

« Maintenant que le héros principal est là, tout le monde ferme les yeux et se confie à ma puissance magique ~  »

Jain libéra ensuite sa puissance magique.
J’ai fait ce qu’elle avait demandé.
La puissance magique de Jain a touché mon corps, et j’ai pu sentir que quelque chose était peint sur ma peau.

« C’est fait. Voici vos fausses cartes d’identité. »

Trois minutes. Il n’a fallu que trois minutes pour que nous devenions des personnes complètement différentes avec le Don de Jain.
J’ai ouvert les yeux et regardé dans le rétroviseur. L’image d’une infirmière s’y reflétait, et non celle de Kim Hajin.

« Je ne sais pas pourquoi tu veux rendre les choses aussi difficiles. Nous aurions pu simplement utiliser du poison. »

La première idée de Jain était d’utiliser du poison. Cependant, la Graine du Diable ne pouvait pas être tuée aussi facilement. C’est pourquoi j’avais préparé la balle tueuse de Dieu.

« Le plan est simple. Nous entrerons dans la chambre de Chae Jinyoon déguisés en infirmières. Puis nous le ferons sortir et le tuerons dans un endroit isolé. »

Bien que le plan de Jain ait l’air facile dit comme ça, en réalité, il était extrêmement difficile compte tenu de la sécurité présente à l’intérieur de l’hôpital VIP.
Toutefois, c’était possible grâce à la capacité « Déguisement » de Jain et à la capacité « Portail » de Khalifa.

« Quant à savoir comment nous allons le faire sortir, c’est pour cela qu’il est là. Il a la capacité d’ouvrir des Portails. Mais si l’ondulation de puissance magique est trop importante, nous serons découverts par les mercenaires présents à l’extérieur de la pièce et par le système de sécurité. Donc, notre meilleure chance est d’utiliser un petit Portail qui ne couvre que 20 km de distance. Une fois que tu auras traversé le Portail, le déguisement que j’ai mis sur toi disparaîtra. Mais tu n’auras pas à t’inquiéter que quelqu’un te voie. Nous avons déjà mis en place une barrière là où vous irez toi et Chae Jinyoon. »

Là-bas, je devrais faire face à Chae Jinyoon.

« Une fois que Chae Jinyoon et toi serez partis, Boss et moi fabriquerons un faux corps qui restera couché dans le lit. Juste au cas où un mercenaire reviendrait. Tout ce que tu as à faire est de finir ta tâche et de revenir par le portail de Khalifa. »

La capacité de Jain cesse de fonctionner dès que sa cible se trouve trop éloignée d’elle. Pour maintenir le faux Chae Jinyoon, Jain devait rester dans la chambre d’hôpital.

« Maintenant, descendez et faites comme si vous alliez travailler. Il n’y aura que moi qui arrivera avec la berline. Je resterai assez près de vous afin de maintenir votre déguisement, ne vous inquiétez pas. Assurez-vous juste de ne pas vous trouver à plus de 4 km de la voiture. »

La restriction de distance du Don de Jain est de 10 km lorsqu’elle déguise une personne, 8 km pour deux, 6 km pour trois, et ainsi de suite.

Nous sommes tous les trois descendus du véhicule. Khalifa en premier, puis moi, et ensuite Boss.
La berline a ensuite démarré lentement.
Nous avons commencé à la suivre, tout en maintenant une distance appropriée.


Nous sommes entrés avec succès dans l’hôpital VIP.

Je me suis dirigé vers le comptoir et j’ai attendu que Jain m’appelle.
Ce qu’elle a fait à exactement 11h00.

« Haeyeon-ssi ? 
« Oui ? »
« Il est l’heure d’aller vérifier l’état de santé de Chae Jinyoon-ssi. Suivez-moi en bas. »
« Ah, oui. »

J’ai suivi Jain dans les escaliers, accompagné d’une autre infirmière et d’un médecin. C’étaient Boss et Khalifa déguisés.
Nous avons pris l’escalator et sommes arrivés en bas.
Une fois arrivés devant la chambre de Chae Jinyoon, Jain a regardé le bloc-notes qu’elle tenait et s’est adressée au mercenaire qui montait la garde.

« 11h10, il est temps de faire un check-up. »
« Oui. »

Le mercenaire nous a laissé passer sans se méfier. Dès que nous sommes entrés dans la chambre, nous avons verrouillé la porte.

À l’intérieur, Chae Jinyoon dormait profondément.
Jain a murmuré doucement : « Les caméras… ».
J’étais chargé de m’occuper de la vidéosurveillance. Avec l’aide de ma smartwatch, j’ai temporairement arrêté la vidéosurveillance. Ça m’a tout de même coûté 200 SP.

« C’est fait. »
« Bien. »

Jain s’est tournée vers Boss.

« Boss, sois prudente afin que les mercenaires dehors ne remarquent rien. »
« Je sais. »

Boss a libéré sa puissance magique avec une extrême prudence, et avec ça elle a créé deux marionnettes. Ensuite, Jain les a transformées en Chae Jinyoon et en l’infirmière en laquelle j’étais déguisé.

« Très bien, tu es le prochain, Khalifa. »
« Ok. »

Immédiatement après ça, Khalifa a créé un petit Portail.

Wooong —

« — Qu’est-ce que c’était ? Hé oh ? Tout va bien à l’intérieur ? »

Cette fois, l’ondulation de la puissance magique était plus forte. Nous devions nous dépêcher avant que les mercenaires dehors ne remarquent l’activation du Portail et n’entrent.
J’ai mis Chae Jinyoon sur un fauteuil roulant que j’avais préparé et je suis entré dans le Portail.


Le Portail menait à une forêt isolée.
Le sol était couvert de neige fondue, et les arbres à proximité étaient tous nus.
Devant moi, il y avait un banc en bois.
J’ai mis le fauteuil roulant à côté de ce banc et j’ai attendu que Chae Jinyoon se réveille.

Tout à coup, le visage de Chae Nayun a commencé à se superposer sur celui de Chae Jinyoon. Elle me regardait avec un sourire radieux.

Néanmoins, j’ai réprimé les pensées qui surgissaient dans ma tête.
J’avais besoin de faire le vide dans mon esprit.

« … Putain de merde. »

Mais je n’y arrivais pas.

J’ai sorti une boîte blanche, que j’avais apportée juste au cas où.
Un paquet de cigarettes.
J’ai mis dans ma bouche ce que j’avais involontairement arrêté en arrivant dans ce monde. Puis j’ai allumé la cigarette avec un peu de puissance magique.
Une fumée âcre a traversé ma gorge et a envahi mes poumons.
La combinaison désagréable de nicotine et de goudron m’a détendu… un tout petit peu.

… Après avoir attendu dans le froid et la fumée de cigarette pendant une durée indéterminée, Chae Jinyoon a finalement ouvert les yeux.

« …. »

Chae Jinyoon m’a regardé fixement, il n’a pas semblé être perturbé par le paysage étranger.
Je l’ai regardé à mon tour et je me suis incliné.
Chae Jinyoon s’est mis à parler.

« … Kim Hajin ? »

Je n’ai pas répondu.

« Où sommes-nous ? »

Je n’ai pas répondu.

« Qu’est-il arrivé à la chambre d’hôpital ? »

Je n’ai toujours pas répondu.

Au lieu de cela, j’ai sorti mon pistolet et je l’ai chargé avec la balle tueuse de Dieu.

« Hajin ? »

La voix innocente de Chae Jinyoon m’a sérieusement brisé le cœur.

J’ai fermé les yeux et pris une profonde inspiration. Ensuite, j’ai laissé tomber la cigarette sur le sol et je l’ai écrasée pour l’éteindre.

Puis, finalement j’ai parlé.

« Chae Jinyoon-ssi, as-tu déjà entendu parler de la Graine du Diable ? »
« Quoi ? »
« … Ça doit être quelque chose qui n’a pas encore été confirmé dans ce monde. »

J’ai continué de parler tout en regardant Chae Jinyoon. Je sentais que je devais expliquer pourquoi il devait mourir. D’une certaine manière, c’était pour lui montrer du respect. Mais en vérité, c’était une lâche auto-justification.

«  Une Graine du Diable est un démon qui prend possession d’un corps d’un humain, presque comme un parasite. Mais une fois que la graine a germé, le démon s’empare du corps de son hôte, le transformant en sa véritable nature. »

Le vent violent faisait flotter mes vêtements dans tous les sens. Et à cause de la cigarette que j’ai fumée pour la première fois depuis presque un an, je pouvais encore sentir l’amertume dans ma bouche.

J’ai lentement levé mon arme et je l’ai pointée vers la tête de Chae Jinyoon.

« Chae Jinyoon-ssi, cette graine est dans ton corps. »

Chae Jinyoon m’a regardé en restant silencieux.

« Tu vas devenir un démon. »

Ma vision s’est troublée et mes mains tremblaient de façon incontrôlable.

« Je suis… je suis désolé. »

Tenant le pistolet à deux mains, j’ai fait de mon mieux pour arrêter les tremblements. Après avoir pris une profonde inspiration, j’ai posé mon doigt sur la gâchette.

« Je suis désolé, vraiment, je suis désolé… »

Cependant, je n’ai pas pu m’empêcher d’hésiter.

Le visage de Chae Nayun est apparu devant moi. Son visage souriant chevauchait celui de Chae Jinyoon. Les sentiments qu’elle avait pour moi ont touché mon cœur une fois de plus.
Mon cœur était secoué par la douleur, alors que j’étais asphyxié par le chagrin.
J’avais peur.
J’avais peur de la douleur qu’elle ressentirait et de la blessure qu’elle porterait probablement tout au long de sa vie.

C’est alors que…

Le visage de Chae Jinyoon s’est déformé de façon effrayante. Au même moment, une énergie démoniaque s’est élevée de son corps, brûlant le sol et rendant l’air irrespirable. Le corps entier de Chae Jinyoon était devenu noir comme de la cendre.

Chae Jinyoon, ou plutôt le démon qui avait pris possession de son corps, a tendu la main vers moi.
De ses doigts noirs comme la mort et de ses yeux couleur rouge sang, je pouvais ressentir une indéniable intention meurtrière.

Mais alors que sa main se rapprochait de plus en plus de mon cou, j’ai hésité.
À cause de l’épuisement mental, je n’avais pas la force d’appuyer sur la gâchette.
Mon hésitation aurait dû me conduire à la mort.

Toutefois, aucun danger ne s’est approché de moi.

Silencieux et distant.
C’était comme si le monde s’était arrêté.

Debout au milieu de cette forêt sereine, j’ai regardé dans les yeux du diable.
Ses yeux injectés de sang étaient figés et immobiles, mais ils étaient teintés de larmes.

Immédiatement, mon cœur s’est effondré.

La Graine du Diable était incapable de germer complètement et était bloquée par la volonté de Chae Jinyoon.
Il me regardait fixement, essayant de réprimer le mal qui était en lui.

« …. »

Je ne pouvais rien dire. Je ne pouvais pas arranger la situation.
La décision de Chae Jinyoon était claire, et je ne pouvais pas trahir sa conviction. Je ne pouvais pas gâcher tous ses efforts.
J’ai serré les dents en réorientant mon arme.

« Cette fois, je n’hésiterai pas. Pour moi, et pour toi. »

… Quand mon doigt était sur le point d’appuyer sur la gâchette, une petite pensée a surgi dans mon esprit.
Chae Jinyoon, l’homme que j’ai créé.
Il était gentil, chaleureux, désintéressé, et intègre… un héros.

BAAANG.

J’ai appuyé sur la gâchette.

En un instant, le monde a semblé s’éloigner de plus en plus alors qu’une lumière éclatante teintait les environs en blanc.

La balle tueuse de Dieu a transpercé le front de Chae Jinyoon et a détruit la graine qui s’y trouvait.
Son sang et son liquide cérébral ont éclaboussé tout mon corps. Ses os ont percuté ma peau, et un étrange bourdonnement a résonné dans mes oreilles.
Mes jambes ont lâché et je me suis effondré sur le sol. Toutes sortes d’émotions m’ont envahi. Mon visage était mouillé avec ce qui aurait pu être des larmes ou du sang.

« Ah… »

Un son indiscernable est sorti de ma bouche.
Je ne pouvais pas dire si c’était le cri d’un humain ou d’une bête.

Aujourd’hui, j’ai assassiné Chae Jinyoon.




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

3 thoughts on “The Novel’s Extra – Chapitre 126

  1. Merci pour ce chapitre, c’est l’un des meilleurs de tous le LN, j’aime bien le contraste entre le début et la fin

    1. Oui, et c’est vrai que ça marque aussi le début d’un changement pour Hajin.
      Personnellement je trouve que le LN devient plus intéressant à partir de là.^^

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :