The Novel’s Extra – Chapitre 150

Chapitre 150 : 3 ans (4)



Après avoir restitué l’hélicoptère à l’Essential Armory, je suis rentré chez moi.
Devant la porte d’entrée, j’ai de nouveau jeté un coup d’œil à ce qui se trouvait dans ma poche dimensionnelle.
Parmi les objets que Khalifa avait ramenés, j’avais choisi de garder ceux que j’estimais être les plus utiles.

===
[Chapeau Magique de Cérémonie] [Objet magique de rang bas-intermédiaire]

Améliore les capacités de maniement des esprits, y compris pour les rituels et les cérémonies.
===

===
[Baguette Rituelle de Cérémonie] [Objet magique de rang bas-intermédiaire]

Améliore les capacités de maniement des esprits, y compris pour les rituels et les cérémonies.
===

Ces deux objets étaient particulièrement remarquables car il n’existait pas beaucoup d’objets liés aux esprits.
Mais ils n’étaient pas pour moi. J’avais prévu de les donner à une adorable petite fille qui était bien meilleure que moi pour manier les esprits et qui serait bien plus jolie avec eux.
Heureusement, je connaissais quelqu’un qui correspondait à ce profil.

Biibiibiip—

J’ai tapé le mot de passe et ouvert la porte.

« — Quatre pommes poussent sur un arbre, et il y a huit arbres. Supposons que les pommes soient réparties entre 16 personnes… »

Dès que je suis entré, j’ai entendu ce qui ressemblait à un cours en ligne. C’était donc pour ça qu’elle n’était pas sortie pour m’accueillir.
Un sourire chaleureux est apparu sur mon visage.
Je me suis faufilé dans le salon et j’ai jeté un coup d’œil au bureau situé au milieu de la pièce.

« Quatre pommes et huit arbres… alors on multiplie quatre par huit… »

Evandel remuait ses doigts alors qu’elle travaillait sur un problème de mathématiques. Hayang était affalée à côté d’elle et dormait dans la même position qu’un être humain.
Je me suis ensuite faufilé derrière Evandel dont le regard faisait des va-et-vient entre la vidéo du cours en ligne et le problème noté sur son cahier.
Puis, j’ai murmuré son nom.

« … Evandel ? »

Surprise, Evandel a sursauté et s’est retournée. Quand elle m’a vu, elle a souri.
Elle a chuchoté fièrement en haussant les épaules.

« — Je suis en train d’étudier. »

Parlait-elle doucement parce qu’elle était en classe ?
J’ai décidé d’attendre pour l’instant.

Diding—

À ce moment-là, j’ai reçu un message.

[Hajin, le paiement de la Chine vient tout juste d’arriver. Jettes-y un œil.]
[D’accord.]

L’expéditeur était Park Soohyuk, le “PDG” de la SH Agency.
Park Soohyuk est probablement celui qui avait le plus prospéré ces dernières années. La SH Agency qu’il avait fondée il y a quatre ans s’était développée à un rythme rapide.
La devise de son entreprise, “perspicacité et honnêteté”, attirait de nombreux chasseurs et mercenaires. Et la façon dont son entreprise gérait son travail lui valait une grande confiance. Grâce au soutien total de Yoo Yeonha et à l’exploitation des monstres que j’avais tués, la SH Agency a réussi à inscrire son nom dans le top 20 des entreprises de son secteur.

[Au fait, as-tu essayé de contacter Kim Suho ?]
[Je l’ai fait, mais ce n’est pas facile de le persuader.]

Même sans Kim Suho, la SH Agency devrait continuer à se développer. Toutefois, Kim Suho sans la SH Agency, ce n’était pas bien. Même si je n’étais pas trop inquiet avec Yun Seung-Ah à ses côtés.

[Dis à la Grâce Sacrée du Créateur que tu leur fourniras des informations sur des Donjons.]

Park Soohyuk avait aussi un Don.
Son Don s’appelait “Recherche” et lui permettait de découvrir 4 à 5 donjons par an.

[Ouais, bonne idée.]

« — Bien joué~ Maintenant, il est temps de s’entraîner davantage~  »

Le cours en ligne d’Evandel venait également de se terminer.

« Haan~ »

Evangel s’est étirée et a sauté dans mes bras.

« Hajin~  »

Elle a frotté son visage sur ma poitrine. J’ai caressé ses cheveux et je lui ai annoncé la bonne nouvelle.

« Evandel, je t’ai apporté des cadeaux. »
« Des cadeaux ?! »

Evandel a écarquillé les yeux.

« Ouaip, et voilà. Tada— »

Je lui ai tendu la baguette et le chapeau de magicien.
La bouche d’Evandel s’est ouverte en grand.

« Oooh~ Qu’est-ce que c’est~ ? »
« Essaie-le. Il t’aidera à… mieux manier ton pouvoir. »

J’ai mis le chapeau de magicien sur la petite tête d’Evandel et lui ai fait tenir la baguette. Elle ressemblait à une petite sorcière. À présent il ne lui manquait plus qu’une cape.

« Ouah, tu es si mignonne. »
« Héhé, vraiment ? »

Evandel a sauté de mes bras et a couru vers un miroir.

« Hmm. »

En la regardant, je me suis mis à réfléchir. L’endroit que préparais pour qu’Evandel puisse pratiquer la magie spirituelle serait bientôt terminé. Je voulais qu’elle s’entraîne au moins trois heures par jour…

« Hayang, regarde. C’est si joli~  »

Elle ne détesterait pas ça, n’est-ce pas ? Pour Evandel, s’entraîner à la magie spirituelle devrait être comme de jouer avec des Legos…
Je devrais le lui demander plus tard.


… 3 octobre 2027.

C’est en cette période d’automne où les arbres changeaient de couleur, que j’ai installé la tablette en pierre dans la cachette de la Troupe Caméléon.
Après m’avoir observé avec intérêt pendant un moment, Boss a finalement pris la parole.

« Qu’est-ce que c’est ? »
« Nos nouveaux employés. »
« … Nos employés ? »
« Ouaip. »

La Tablette des Gobelins. C’était l’objet que je voulais absolument obtenir de la colonie de gobelins d’Incheon.

===
[Tablette des Gobelins] [Réceptacle Magique] [Attribut : Flamme]

Une tablette en pierre contenant le souhait de longue date des gobelins. Elle a la capacité d’invoquer des gobelins de façon permanente.

– Compte des gobelins invocables
*Gobelin Chaman – 1
*Gobelin (normal) – 3

– Progression
*Les gobelins peuvent monter en grade et se spécialiser avec l’expérience. Le nombre de gobelins invocables augmentera également.
===

Je ne me souvenais plus si c’était Aileen ou Nicholas, mais dans l’histoire originale, la Tablette des Gobelins était utilisée par un Héros de haut-rang extrêmement paresseux. Bien que cet objet soit extrêmement pratique, il n’avait pas beaucoup d’utilité chez moi, alors je l’ai apporté à la cachette de la Troupe Caméléon à la place.

« Des employés ? Avec cette chose ? »

Boss a regardé la tablette en pierre avec curiosité.

« Ouaip. »
« Hum, mon seul défaut est que j’ai beaucoup de mal à évaluer les choses… pour moi, ça ressemble juste à une tablette en pierre avec un gobelin dessiné dessus. »
« Tu n’as pas tort. Je l’ai eu lors de la mission d’éradication de la colonie de gobelins d’Incheon. »
« Mm, j’ai vu les nouvelles moi aussi. »
« Je vois. »

Je me suis gratté la tête.
L’incident de la colonie de gobelins d’il y a un mois a été rapporté dans le monde entier. Comme ça s’est passé en Corée, ça a attiré l’attention de beaucoup personnes. Les vidéos prises par les mercenaires qui s’enfuyaient n’ont fait qu’empirer le problème.
Par conséquent, le nom de Fenrir des mercenaires Jeronimo s’est vite répandu, me rapportant une quantité correcte de SP. Mais comme cela n’avait pas d’impact sur l’histoire principale, je n’en ai pas eu tant que ça au final.

« Boss, tu aimes le café, non ? »
« … Qu’est-ce que tu veux dire ? »

Boss a lentement secoué la tête.

« Je n’aime rien, surtout quand il s’agit de nourriture. »
« … Tu es encore en train de mentir. »
« Mentir ? Euh, tu doutes un peu trop de ta patronne ces derniers temps. »

Boss a froncé les sourcils et m’a fusillé du regard.
Je n’avais pas d’autre choix que d’acquiescer.

« D’accord, si tu le dis. De toute façon, j’ai l’intention de créer un mini-café également. »
« Un café ? »
« Ouaip, un de ces gars sera chargé de le faire fonctionner. Ils s’occuperont aussi de la source chaude. »
« …. »

Boss a penché la tête, toujours incapable de comprendre.

« Je vais te montrer. »

J’ai infusé de la puissance magique dans la tablette en pierre. Puis, la tablette en pierre a brillé et a craché quatre boules lumineuses qui se sont transformées en gobelins.

« Oho ? »

Boss a écarquillé les yeux.

« — Krrk. »
« — Krrr. »
« Enchanté de vous rencontrer, je suis votre propriétaire. »
« — Krrk ? »
« — Krr ? »
« Taisez-vous. Je vais vous attribuer vos postes. »

J’ai pointé du doigt le plus petit, et apparemment le plus rapide des gobelins.

« Tu es en charge du nettoyage. »

Puis j’ai pointé du doigt le gobelin avec les plus jolis doigts.

« Tu es le barmaid. »

« — Krrk. »
« Tu feras le café. Je te montrerai comment faire plus tard. »

Grâce à Dextérité c’était moi qui préparais le meilleur café, mais franchement, c’était trop pénible. Une fois que Boss aurait goûté à mon café, elle y deviendrait sûrement accro aussi.

« Ensuite, toi, tu es en charge de la source chaude. »

Le troisième gobelin était chargé de s’occuper de la source chaude.

« Quant à toi, tu es… un chaman. »
« — Keruru. »

Le dernier gobelin tenait une baguette, contrairement aux autres.

« Très bien, tu seras le superviseur des autres gobelins. »

Puisque c’étaient des créatures invoquées, ils ne pouvaient pas se rebeller ou aller à l’encontre de mes ordres. Pourtant, il ne semblait pas normal de donner à un “chaman” le même niveau de travail que les gobelins normaux.
Le gobelin chaman semblait heureux car il riait.

« — Kererere. »
« Ah oui, si un magicien passe par là, aide-le. »
« — Keru. »

La Troupe Caméléon avait également un magicien. Hirano Arashi, le Siège Brun. Il était un maître de la magie de destruction et de la création de forteresses.

« Oho, c’est intéressant. »

Boss marmonnait tout en observant la scène avec intérêt.

« Est-ce que je peux aussi leur donner des ordres ? »
« Bien sûr. Je suis leur propriétaire, mais ils devraient aussi écouter Boss. »

Driiiiiiiing

À ce moment-là, j’ai reçu un appel de Yoo Yeonha.

« Hum, il faut que je réponde. »
« Bien sûr. Hé, toi, viens ici. »
« — Krrrk. »
« … Mm, c’est amusant. »

J’ai laissé Boss s’amuser avec les gobelins et je suis entré dans ma chambre.

« Allô ? »
« —Allô ? »

Yoo Yeonha avait l’air un peu embarrassée.

« Ah, qu’est-ce qu’il se passe ? » 
« — Hum~  Eh bien, je viens juste de voir ta déclaration pour ce mois-ci. »

J’ai ressenti une pointe de culpabilité.

« — 6000 balles et 3 drones… Tu as dépensé près d’un milliard de wons ce mois-ci. »

C’était plus que je ne le pensais.
Mais je n’avais pas d’autre choix. Pour créer des balles magiques, il était nécessaire d’utiliser un matériau coûteux appelé “cristaux de mana”. En moyenne j’avais besoin de plusieurs centaines de balles par jour, le coût ne pouvait donc qu’être astronomique.

« Je pensais que tu avais dit que je pouvais en utiliser autant que je voulais. »
« — Eh bien… c’est vrai. Pour être honnête, ça ne me dérange pas trop. »
« Alors pourquoi tu m’appelles ? »
« — Je viens d’avoir une bonne idée. Ça te dérange si j’utilise le nom de Fenrir pour le marketing ? »
« Le marketing ? »
« — Oui. »
« … Tu es toujours motivée par l’appât du gain, n’est-ce pas ? Jusqu’à quel point veux-tu te développer ? Ta société pharmaceutique ne va-t-elle pas bientôt entrer en bourse ? »
« — Je suis encore loin d’être satisfaite~ »

L’Essence du Détroit s’agrandissait de jour en jour. Non, c’est Yoo Yeonha qui s’affirmait de plus en plus chaque jour, et pas dans le mauvais sens du terme. La première potion de la Pharmacie Essentielle avait rencontré un vif succès, et les autres entreprises lancées par Yoo Yeonha étaient également très prometteuses.

« Alors, de quel genre de marketing s’agit-il ? » 
« — Pas grand-chose. Nous allons juste utiliser ton nom dans des publicités. Tu sais, quelque chose comme : “balles utilisées par Fenrir”, etc. »
« Est-ce que ça sera vraiment efficace ? »
« — Bien sûr ! C’est un peu étonnant, mais les mercenaires ont des modèles clairs. Une fois qu’ils ont choisi quelqu’un comme idole, ils ont tendance à l’imiter et à utiliser le même matériel que lui. »
« Je vois… les ventes ont été mauvaises récemment ? »
« — Non, c’est le contraire. Notre technologie de fabrication de balles s’améliore de jour en jour, et le commerce des armes à feu est toujours rentable. »

Les armes à feu étaient les seules armes que les gens ordinaires pouvaient utiliser pour combattre les monstres.
Bien sûr, personne n’était capable d’égaler ma puissance de feu avec de simples armes à feu. Je pouvais ajouter Aether à mon Desert Eagle, qui était lui-même déjà considérablement renforcé par les effets ajoutés avec le Réglage de Paramètres.

« Eh bien, vas-y. »
« — Merci. »
« Pas de problème. »

J’étais sur le point de raccrocher quand Yoo Yeonha a rapidement ajouté :

« — Ah oui, j’ai vu la vidéo de ton combat à Incheon. Tu étais incroyable. »
« … Je raccroche. »

Même si ça m’avait permis de gagner des SP, je me sentais mal à l’aise d’être au centre de l’attention.

« — Ne t’inquiète pas, Nayun est à la Montagne Baekdu, elle ne pourra pas la voir. »

J’ai sursauté.

« Non, ce n’est pas ça… »
« — Ah, il faut que je raccroche maintenant. Je dois aller quelque part. »
« … D’accord, amuse-toi bien. »
« — Toi aussi. »

Tac.

Yoo Yeonha a raccroché la première.
J’ai regardé ma smartwatch pendant un moment, puis j’ai sauté dans mon lit.


… 1er janvier 2028.

C’était le premier levé de soleil de l’année.
Comme le veut la tradition, toutes sortes de célébrations avaient lieu à travers le monde.

Pandémonium avait également un grand événement de prévu pendant ces fêtes.

Le “Fight Club”.

Pour cet événement, la célèbre Arène des Dix Mille Démons de Pandémonium était totalement ouverte au public.

« Je suis surpris que tu sois assise ici si calmement. »

Alors que le sol était jonché de choses déchiquetées, écrasées et détruites, la salle d’attente du combattant de rang “Démon” de l’arène était tout à fait paisible.

« Hé oh ? Est-ce que tu vas juste m’ignorer ? »

Bell parlait à Jin Sahyuk qui était assise sur son lit et lisait un journal.
Elle lui a répondu de façon apathique.

« … À quoi bon descendre. Ils vont tous finir par devenir des déchets de toute façon. »
« Pffiou. »

Bell s’est gratté la tête et s’est assis sur le canapé.
Il a soudainement repensé à l’an dernier. C’était à cette époque que Jin Sahyuk avait annoncé pour la première fois ses débuts dans l’arène.
À ce moment-là, Bell espérait qu’elle se fasse écraser. Il voulait qu’elle apprenne l’humilité et la modestie.
Cependant, son souhait ne s’était pas réalisé. En fait, c’était le contraire. Jin Sahyuk s’était frayée un chemin à travers l’arène jusqu’à ce qu’elle remporte plus de 40 victoires et obtienne une salle d’attente personnelle et le titre de “Démon”.

« Attends, tu lis un journal ? »

Bell est subitement devenu curieux. Bien que Jin Sahyuk aime lire des livres, elle n’a jamais aimé lire les journaux.

« Si tu es curieux, jette un coup d’œil. »

Jin Sahyuk a ouvert l’édition du Violet Times paru cette semaine.
Bell a écarquillé les yeux en lisant son contenu.

===
[Top 10 des recrues à suivre (version du Nouvel An)]

TOP 1 – Le Démon de l’Arène, “Red Death”.
TOP 2 – Le disciple de Michael, “Kim Suho”.
TOP 3 – Le Loup Massacreur, “Fenrir”


===

C’était le classement des nouvelles recrues du Banquet Violet. Comme tous les candidats étaient jugés rigoureusement et que les classements étaient renouvelés chaque mois, c’était une liste assez significative.

« Le top 10 des recrues. Tu es à la première place depuis tes débuts. »

Jin Sahyuk a souri en regardant le journal.

« Kim Suho est deuxième. »

Puis, quand Bell a mentionné le nom de la deuxième recrue du classement, son visage s’est déformé sous l’effet de la rage.
Elle a commencé à marmonner son nom avec colère.

« Kim Suho, Kim Suho… »
« Au fait, tu n’as pas vu le nom en dessous ? »
« Quoi ? »
« Sous Kim Suho. »

Bell a pointé du doigt le nom sous Kim Suho.
TOP 3, Fenrir.
Jin Sahyuk a penché la tête.

« Fenrir ? C’est un loup-garou ? »
« … Non. »

Bell ne pouvait pas lui en vouloir. Il savait qu’elle était faible dans ce domaine.

« C’est lui. Le mec de la pièce. »
« … C’est lui ? »

Aussitôt, le visage de Jin Sahyuk s’est violemment déformé.
Elle regardait fixement le nom sur le journal.

« Pièce, pièce… »

Apparemment elle ne connaissait pas son vrai nom, car elle a commencé à marmonner quelque chose à propos de pièces. Sa voix contenait le même niveau de rage que lorsqu’elle avait marmonné le nom de Kim Suho.

Bell a soupiré.

« … Quelle idiote. »

Toutefois, ça ne le dérangeait pas que Jin Sahyuk serre les dents. Sa rage servirait sûrement de base à son développement.
Puis, Jin Sahyuk a soudainement parlé d’un ton sérieux.

« Je pense qu’il va venir me trouver. »

Bell a ricané.

« Pfft, et qu’est-ce qui te fait penser ça ? »
« J’ai entendu dire qu’il allait y avoir un énorme événement dans l’arène l’année prochaine. Je pense donc que nous nous y rencontrerons. »

C’était quelque chose dont Bell avait également entendu parler.
Le propriétaire de l’arène de Pandémonium avait annoncé qu’il accueillerait une énorme compétition en 2029.
Bell a souri.

« Je vois, alors tu pourrais avoir raison~ »
« … Est-ce que tu dois toujours passer pour un con ? Tire-toi avant que je te mette dehors. »

Jin Sahyuk n’avait pas changé.


… 1er Mars 2028.

Les cadets de troisième année avaient terminé leurs apprentissages.
Rachel se tenait devant l’entrée de l’Essence du Détroit. Elle faisait ses adieux aux camarades qui avaient ri, pleuré et transpiré avec elle au cours de l’année écoulée.

« Haa… »

Bien qu’elle ait endurci son cœur avant le début de la journée, maintenant qu’il était temps de partir, Rachel ne pouvait s’empêcher de soupirer.
De nombreuses personnes qu’elle avait appris à connaître étaient devant elle.
Le chef d’équipe Im Joongjin et la vice-leader de l’équipe Jeon Yohwa qui l’avaient guidée pendant un an. Ses anciens camarades de classe, Rose, Yi Jiyoon et Yohei, qui étaient maintenant des membres officiels d’Essence du Détroit.
Et enfin… Yoo Yeonha.

Rachel était pleine de regrets et de tristesse.
Avant qu’elle ne le réalise, elle s’était rapprochée de tout le monde.
Acceptant cette révélation, Rachel a souri amèrement et s’est redressée.

« Merci pour tout. »

Puis, elle s’est inclinée respectueusement, comme cela lui a été enseigné par la cour royale.

« Au revoir. »
« À plus~ »
« Je viendrai te voir~ »

Yoo Yeonha et tous les autres lui ont fait signe de la main. Rachel a répondu en leur souriant et s’est retournée.
Une limousine était venue la chercher.
Sentant qu’elle allait sûrement fondre en larmes si elle hésitait plus longtemps, elle est vite montée dans la limousine.

« Où allons-nous, princesse ? »

Jeremy Bond, l’agent qui la surveillait dans l’ombre depuis un an, lui a posé cette question dans sa langue maternelle.
Rachel a répondu d’une voix tremblante.

« À la guilde de la Cour Royale d’Angleterre, évidemment. »
« Oui, Votre Altesse. »

La limousine a démarré.
Rachel a regardé par la fenêtre et a observé le paysage qui défilait sous ses yeux.

« Je quitte enfin la Corée. »

Se sentant sentimentale, Rachel a sorti sa smartwatch pour jouer à un jeu et se changer les idées.

« … Hein ? »

Cependant, le nom d’un mercenaire a attiré son attention.
Le mercenaire de Jeronimo, Fenrir, avait encore vaincu une autre armée de monstres.

« … J’entends beaucoup parler de lui ces derniers temps. »

Rachel chuchotait toute seule.
Kim Hajin avait choisi de devenir mercenaire.
Suite à ses résultats choquants, il était déjà devenu célèbre dans le monde entier. Bien sûr, plus de gens le connaissaient par son titre, Fenrir, plutôt que par son vrai nom qui n’avait pas été rendu public.

« … Il ne m’a jamais contacté. »

Il avait dit qu’on se verrait souvent. Qu’il viendrait me voir en Angleterre. Est-ce c’était un mensonge ?
Rachel a fait la moue mais l’a vite accepté.
“Il devait être occupé. Contrairement à moi qui n’étais qu’une apprentie, il a dû combattre des ennemis bien plus redoutables dans des endroits bien plus rudes. Il doit sans doute dormir dans des endroits où sa vie est en danger à chaque instant. Ça doit être la vie d’un mercenaire de haut-rang… probablement.”

« Haa… »

Après un profond soupir, Rachel a tapoté sur sa smartwatch et a laissé un commentaire positif sur un article concernant Fenrir.

—————————————————————————————————–
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
—————————————————————————————————–

Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

2 thoughts on “The Novel’s Extra – Chapitre 150

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :