Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
The Novel's Extra – Chapitre 243 - KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 243

Chapitre 243 : Changement soudain (2)



[8ème étage – Cour Royale d’Atalos, Manoir du Chevalier Commandant]

Tard dans la nuit à Crevon, Jin Sahyuk était allongée sur son lit, dans le manoir qui lui avait été décerné par la famille royale.
Ce grand manoir doté de sept assistants, était immense, et son intérieur était tout simplement luxueux. D’ailleurs, le manoir était rempli d’appareils électroménagers et d’équipements coûteux tels qu’une boule de cristal TV, une source d’eau chaude naturelle, une salle d’ingénierie magique, une salle d’entraînement, et bien plus encore. Dans la somptueuse écurie se trouvait le célèbre cheval “Ataly” qui lui avait été offert par la famille royale.

« … Hmm. »

En fait, la question était de savoir comment elle s’était retrouvée à être traitée de cette manière.
Au début, elle était devenue chevalier à Crevon pour l’argent. Et en tuant des monstres, elle a gagné un certain nombre de subordonnés. Ils ont été nommés par la famille royale et lui ont été attribués.

Elle a déversé sa colère refoulée sur ses subordonnés, prétendant que cela faisait partie d’un “régime d’entraînement“. Au bout d’un certain temps, la princesse Araha est personnellement venue lui rendre visite pour la féliciter de son leadership. On lui a rapidement offert un poste de haut-rang parmi les chevaliers royaux.
Au départ, elle voulait refuser, mais elle a finalement accepté lorsqu’on lui a proposé des PT pour ce poste. Elle a continué à faire ce qu’elle faisait, et en peu de temps, elle a été nommée chevalier commandant.

Si elle était restée si longtemps à Crevon, c’était parce que c’était confortable. Elle trouvait la monarchie de Crevon plus commode que l’étrange système politique appelé démocratie que la Corée semblait acclamer.
Bien qu’elle ait été membre d’une noble famille royale par le passé, il était toujours agréable d’être admirée par l’aristocratie d’un royaume et d’être reconnue comme un chevalier compétent.

« … Je rectifierai les autres plus tard. »

Jin Sahyuk murmurait toute seule, essayant de dissiper son ennui. L’entraînement de nuit arrivait à grands pas, et elle avait prévu d’offrir aux chevaliers la meilleure expérience qu’ils n’aient jamais eue.
Mais que devrait-elle faire d’ici là ?

« Huaaaam… »

Elle a laissé échapper un gros bâillement, et a consulté la Communauté.

===
[Comment devient-on chevalier à Crevon ?]

– Je ne suis pas vraiment intéressé par l’ascension de la Tour. Je veux juste devenir chevalier à Crevon.
└ Un travail de bureau à Prestige n’est pas trop mal non plus. Si vous n’êtes pas un Héros, il est préférable de vous rendre à Prestige et d’acquérir quelques livres de compétences. Cependant, faites attention aux chasseurs de débutants.
└ Le chef des chevaliers royaux de Crevon est un monstre appelé Shin Jahyuk. Elle est vraiment stricte donc elle n’acceptera probablement pas n’importe qui.
===

La Communauté était devenue de plus en plus active alors que le nombre de joueurs dans la Tour des Souhaits avait atteint les 300 000. Les médias sur Terre ont commencé à considérer la “dépendance à la Tour” comme un problème social, mais Jin Sahyuk pensait qu’ils étaient eux-mêmes les seuls à blâmer pour avoir fait de leur société ce qu’elle est.
“La démocratie est un système de gouvernement naturellement défectueux”, pensait-elle.
… Quoi qu’il en soit.
Pour combattre son ennui, Jin Sahyuk a accédé à sa “page d’accueil personnelle”, dont l’équivalent sur Terre était les réseaux sociaux.

« Y a-t-il quelque chose d’amusant à faire ? … Oh, c’est vrai. »

Elle regardait les pages d’accueil des autres joueurs en utilisant la fonction de visite aléatoire quand, tout à coup, une idée lui a traversé l’esprit. Elle a tapé un pseudo dans la barre de recherche.

[Terme de recherche : Boss]
[Le résultat de la recherche est amélioré car votre rang de joueur est de grade-1.]
[Accès à la page d’accueil personnelle du joueur : Boss…]

Elle a immédiatement été redirigée vers une page d’accueil basique, apparemment à l’abandon.

[Page d’accueil de Boss]

« … Cette femme. »

Bell lui avait parlé de cette femme. La patronne de la Troupe Caméléon, dont le pseudo était également : “Boss”. Jin Sahyuk a décidé de servir d’elle pour espionner les faits et gestes de Kim Hajin.
Bien que la page d’accueil de Boss ait l’air d’être à l’abandon, Jin Sahyuk l’a regardée minutieusement. Elle a vite découvert un article étrange.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? »

[Liste de lecture de romans]
[ – Nouveau monde martial, La légende du dieu martial, Le nouvel inspecteur royal secret…]

Soit elle pensait que personne ne visiterait sa page d’accueil, soit elle ne connaissait pas la fonction “visiter”, car elle avait écrit éhontément une série de critiques de livres. Bizarrement, elle avait commencé par lire des romans d’arts martiaux et des romans fantastiques, puis des romans fantastiques modernes et des romans dramatiques, pour finalement se tourner vers les romans d’amour.

[ – Uniquement pour toi, Le secret du patron, Nos vœux…]

Jin Sahyuk a éteint le système, incapable de regarder plus longtemps des titres aussi déplorables.

« Cette femme est la patronne ? »

Elle était stupéfaite. En même temps, elle s’est souvenue de la force écrasante que Boss avait déployée. Le flux de sa puissance magique était incroyable et le pouvoir destructeur de son ombre était inégalé.
Pour être honnête, elle avait fait se dresser les cheveux de Jin Sahyuk.
Jin Sahyuk voulait apprendre d’elle, si elle le pouvait.

« Donc elle compense son déficit mental par la force physique… »
« — Non. Byul a toujours été parfaite. Elle était incroyablement forte mais prudente, et elle compensait sa maladresse occasionnelle par sa méticulosité. »

À ce moment-là, une voix a soudainement retenti dans les oreilles de Jin Sahyuk. Surprise, elle a levé les yeux au plafond. Mais il n’y avait rien.

« — Mais Kim Hajin l’a brisée. »
« … Espèce de merde. Tu as encore apposé ta compétence sur moi ? »

C’était, bien entendu, l’œuvre de Bell.
Bell avait récemment appris toutes sortes de compétences étranges. Pistage, Transmission Forcée, Invocation, etc. Elles étaient toutes assez gênantes du point de vue de la victime.

« — Ouais, mais je n’avais pas le choix. »
« Arrête de raconter des conneries et retire-la. »
« — Hé, souviens-toi que je fais ça pour toi. Que vas-tu faire si Kim Hajin fait subitement irruption ? »
« …. »

Ses épaules ont légèrement tremblé en entendant cette question. Le nom de Kim Hajin, auquel elle avait essayé d’éviter de penser, a de nouveau occupé son esprit.
“… Veux-tu rentrer chez toi ? À Plerion ?”
Elle s’est souvenue de ce que Kim Hajin avait dit ce jour-là.
Il a mentionné Plerion et a prétendu savoir quelque chose qu’elle ignorait.
C’est pourquoi, Jin Sahyuk avait passé beaucoup de temps à penser à lui. Elle avait pensé à lui tous les jours et toutes les nuits, et après beaucoup de souffrance et une intense réflexion, elle a réussi à concevoir une théorie. Mais cette théorie n’était pas vraiment plausible ; en fait, elle paraissait même insensée.

« Hé, à propos de Kim Hajin. »
« — Ouais, eh bien quoi ? »
« Je sais que cela n’est sûrement pas le cas, mais peut-être, peut-être que… »

Même si elle savait que c’était impossible, Jin Sahyuk a exposé sa théorie. Plus une hypothèse était ridicule, plus on avait envie de la dire à voix haute.

« Peut-être… qu’il était mon serviteur. »
« — Ton serviteur ? »
« Oui. Le fait qu’il connaisse la famille royale me fait dire qu’il vient lui aussi de mon ancien monde. »
« — … Pfft. Oui, à en juger par ta personnalité, je suppose qu’il devait y avoir beaucoup de serviteurs qui voulaient te tuer. »

Malgré la raillerie de Bell, Jin Sahyuk a réussi à dénicher le nom d’un certain serviteur, qui était enfoui quelque part au plus profond de son subconscient.
Kindspring.
Ce nom évoquait la douceur du printemps.

« Argh ! »

Au moment où elle s’est souvenue de ce nom, une douleur aiguë est apparue près de ses tempes. C’était un effet secondaire du scellement partiel des souvenirs de la famille royale. Un fragment de sa mémoire est remonté à la surface de sa conscience embrumée.

« … Je jure sur mon nom de servir Votre Altesse pour toujours. »

C’était un souvenir datant d’il y a longtemps.
Lors d’une journée exceptionnellement froide, sa voix a atteint ses oreilles. Leurs yeux étaient au même niveau car il était agenouillé. C’était le tout premier serment de loyauté qu’elle avait reçue de la part d’un serviteur.

« … Kindspring, je t’accueille, moi aussi, comme mon serviteur pour toujours. »

La jeune princesse a accueilli son premier serviteur avec des manières qui étaient encore à améliorer.

« — Je te l’ai dit, il est plus probable que Kim Suho lui en ait parlé. N’y prête pas trop attention. Mais je suis curieux, quel genre de serviteur était-il ? »

La voix de Bell a interrompu les réminiscences de son passé.

« … Pourquoi devrais-je te le dire ? Débarrasse-toi tout de suite de cette compétence, si tu veux garder ta tête sur tes épaules. » a répondu sèchement Jin Sahyuk.

Bell a senti un changement d’humeur chez elle et a choisi de retirer sa compétence sans autre commentaire.

« — Ok, je vais partir maintenant. Prends soin de toi. »

La présence de Bell a disparu.
Jin Sahyuk était à présent totalement seule.

« …. »

Dans un silence pesant, elle a regardé par la fenêtre.
Le nom de son ancien serviteur, qui était gravé non pas dans son cerveau mais dans son cœur, se rapprochait d’elle comme des lames.
Mais cette théorie était improbable.
D’une part, Kindspring était déjà un adulte alors qu’elle n’avait que cinq ans.
Il l’a secondée en tant qu’épéiste, et maniait donc une épée et non une arme à feu ou un arc. De plus, s’il était vraiment son ancien serviteur, il n’aurait pas essayé de la tuer si sauvagement…
Cependant, Jin Sahyuk s’est vite rappelée comment le loyal Kindspring avait trouvé la mort.
La capricieuse et prétentieuse princesse, incarnation vivante de l’ambition et de la convoitise, était à blâmer. Afin de recruter un chevalier plus fort, elle avait choisi d’abandonner son plus fidèle serviteur.

« Si… Si c’est vraiment le cas… »

D’ailleurs, l’âge n’avait pas vraiment d’importance à ce stade. Lui, le modeste varlet des chevaliers, et elle, héritière de la famille royale. N’étaient-ils pas tous deux revenus à la vie par “réincarnation” ?

« … Qu’en penses-tu ? »

Essayant de se souvenir du visage estompé de son ancien serviteur, Jin Sahyuk a questionné la princesse dans le reflet de la fenêtre.
Mais avant que la princesse ne puisse répondre, Jin Sahyuk a secoué la tête. Elle a feint un sourire.

« Je dois avoir un problème avec ma tête. »
« Haaaa… »

Jin Sahyuk a poussé un profond soupir et a fermé les yeux.
Sous ses paupières étroitement fermées, elle a vu les vents du nord mêlés de neige à travers les fenêtres du château royal. Elle a décelé un léger parfum dans ce paysage nostalgique. La chaleur du château et son doux parfum se sont empilés comme de la neige dans son cœur.
Un long moment s’était écoulé depuis lors, pourtant ces souvenirs étaient encore bien présents dans son esprit.
Tout à coup, elle a senti ses paupières s’alourdir et a ouvert les yeux, pour découvrir que sa vue était floue.
L’ancienne princesse s’est rendu compte qu’elle pleurait.


[28ème étage, Métropole des Démons]

J’étais de retour au 28ème étage.
C’était une bonne chose, mais d’abord je devais m’occuper de mes récompenses.

[Vous gagnez 300 SP pour avoir tué un diable !]
[Anéantissement de 2 diables – Vous avez accompli un exploit incroyable !]
[En anéantissant deux diables, vous obtenez un Pouvoir.]

[Pouvoir : Chasseur de Diable]
▷ Comme vous avez anéanti la vie de deux diables, vous pouvez acquérir ce Pouvoir pour 5000 SP. L’effet de ce Pouvoir est le suivant :
– Monstre Abyssal : Vous permet d’utiliser la [Diabolisation Partielle] pendant une courte période.
– Châtiment et Discipline : Vous permet de chasser les existences maléfiques plus facilement. Vous permet également d’éliminer instantanément un maximum de six [existences maléfiques dont l’état d’existence n’est pas trop élevé]. Utilisable toutes les 72 heures.

[Maître Tireur d’Élite a été promu au grade-2 ! Le grade-1 est maintenant à portée de main !]
[En tuant Plucas, les SP nécessaires pour acquérir le Pouvoir “Chasseur de Diable” ont diminué de 50%. De plus, lorsque vous acquerrez ce Pouvoir, vous recevrez un bonus spécial.]

Tous ces messages sont apparus après que j’ai tué Plucas.
Comme vous pouvez le constater, il y en avait un bon nombre.
Les deux mots qui ressortaient le plus étaient indéniablement “Chasseur de Diable” et “Maître Tireur d’Élite de Grade-2”.

« Chasseur de Diable… »

Je devais payer 2 500 SP (5 000 SP à l’origine, mais j’ai bénéficié d’une remise de 50 %) pour obtenir ce Pouvoir. Pour expliquer ça brièvement, les Pouvoirs étaient comme des Dons, mais de rang supérieur.

[Voulez-vous dépenser 2500 SP et acquérir le Pouvoir “Chasseur de Diable” ?]

Cela pouvait être une arme à double tranchant, mais je n’avais aucune raison de refuser. Je pourrais toujours le supprimer s’il s’avérait inutile.

[Oui]
[Acquisition du Pouvoir : Chasseur de Diable…]

Même après avoir acquis le Pouvoir, je ne me suis pas senti différent. Ce n’était pas surprenant, bien sûr, puisque ce n’était pas le type de Pouvoir qui améliorait les caractéristiques physiques.

« Diabolisation Partielle… »

Il n’y avait qu’un seul moyen de savoir ce que cela voulait dire. J’ai utilisé la Diabolisation sur mon bras droit.

BAAANG

De la puissance magique a subitement jailli du Stigma condensé dans mon bras droit. Mon bras s’est épaissi et mes ongles sont devenus pointus comme des griffes. Il n’a pas fallu longtemps pour que ma puissance magique, qui était bleue à l’origine, devienne noire.
Mon bras a alors pris une forme similaire à la main de Plucas.

« C’est donc ainsi que fonctionne l’Absorption de Puissance Divine. »

J’ai rapidement compris le mécanisme derrière cela. Ça ressemblait à la façon dont Misteltein, l’une de mes créations, fonctionnait. Misteltein absorbait les existences maléfiques dans son corps, tandis que je les absorbais dans mon propre corps.

« Haa… »

En tout cas, ça pourrait être utile un jour. Non, en fait je pourrais commencer à l’utiliser tout de suite. Ce n’est pas parce que j’avais un bras amélioré que je devais soudainement m’engager dans des combats au corps à corps. Tirer des flèches ou des balles avec le bras diabolisé aurait un effet similaire— non, encore plus destructeur.

« Hmm~ »

Quand j’ai eu l’impression d’avoir compris les bases, je me suis levé de mon siège. Il était maintenant temps de le mettre à l’épreuve dans un vrai combat. J’ai regardé au loin et j’ai aperçu l’équipe d’Aileen.
Ils allaient bientôt atteindre le château du Roi Démon, et Kim Suho allait défier le Roi Démon à plusieurs reprises. Défier, perdre, défier, perdre. Malgré ses nombreuses défaites, Kim Suho n’abandonnerait jamais et finirait par écraser le Roi grâce à une croissance et un éveil extraordinaires.
Et la raison pour laquelle le Roi Démon continuerait à affronter Kim Suho sans le tuer était—

BAAANG !

Tout à coup, un bruit de déflagration a retenti à l’endroit où se trouvait l’équipe d’Aileen.
Les serviteurs du Roi Démon, en d’autres termes, les mini-boss, les avaient attaqué.

« — Cette boule de lumière va tous vous brûler vifs~ ! »

Le moment était venu pour Fenrir de faire une entrée remarquée, mais il ne me resterait plus grand-chose à faire une fois sur place.
Non, il y avait peut-être encore un moyen pour moi de faire forte impression.

[Châtiment et Discipline]

Je pouvais facilement vaincre six démons avec ça.
J’ai couru vers la forêt dans laquelle se trouvait Kim Suho, une arme à feu à la main.


[Aube Himalayen]

CLANG— !

Deux épées se sont entrechoquées, résonant bruyamment. À première vue, les puissances magiques féroces et les étincelles qui ont surgi de la collision semblaient affirmer que les deux parties impliquées étaient de force égale. Mais en réalité, cela indiquait la fin de leur duel. Bien que Chae Nayun ait réussi à renvoyer les 19 premières attaques, elle a été violemment projetée en arrière à la 20ème.

« Ahhhhhh… »

Chae Nayun a dévalé la pente raide couverte de neige.
Bien qu’elle se soit relevée tout de suite, elle n’était absolument pas en état de continuer.

« … Sur cent duels, tu en as perdu cent. Tu ne pourras pas obtenir ce que tu veux à ce rythme. »

Heynckes a souri à Chae Nayun. Malgré le fait qu’elle tremblait de douleur, Chae Nayun souriait toujours.

« Vous ne voyez pas que l’écart se réduit ? »
« Vraiment ? Je ne le vois pas. »

Heynckes a secoué la tête suite à la remarque espiègle de Chae Nayun.

« … Vous n’avez qu’à patienter. Dans deux semaines, c’est moi qui l’emporterai. »

Les termes du combat entre le membre des Neuf Étoiles et l’Héroïne de rang haut-intermédiaire étaient les suivants : “Chae Nayun fera de son mieux et Heynckes n’utilisera qu’une seule main contre elle, sans même utiliser de puissance magique”.
Même si cela était totalement injuste, le Seigneur d’Acier jouait avec Chae Nayun comme si elle n’était qu’une enfant. Bien que les choses se soient un peu améliorées maintenant, au début, la différence entre eux était comparable à celle existant entre un nouveau-né et un adulte.

« Mais cette clause sur “la non-utilisation de la puissance magique” est bizarre. Votre corps n’a même pas besoin de puissance magique. Vous auriez dû vous imposer une pénalité différente. »
« Haha. Si j’utilisais de la puissance magique, ta tête serait coupée en deux à présent. Tais-toi et rentrons à l’auberge. »
« …. »

Le sourire bienveillant de Heynckes montrait qu’il la traitait encore comme une enfant, et cela embêtait Chae Nayun. S’il était vrai que le duel avec un membre des Neuf Étoiles était une expérience précieuse, son objectif premier était de retrouver Kim Joongho, le médecin légiste. En d’autres termes, elle n’avait pas de temps à perdre.

« Oh, c’est vrai. Ton grand-père semble avoir causé beaucoup d’agitation. »

Heynckes s’est soudainement retourné vers elle, la main posée sur la poignée de la porte.

« De l’agitation ? Mon grand-père ? »
« Oui. D’après ce que j’ai entendu, il a tué un diable. »
« … Un diable ? »
« C’est ça, un diable. »

Kiik

Heynckes a ouvert la porte de l’auberge, et Chae Nayun s’est empressée de le suivre.

« Qu’est-ce que ça veut dire ? »
« Eh bien, cela veut dire qu’il a tué un diable, littéralement. Tu es bête ? »
« C’est vrai que je suis assez stupide… Bref, qu’est-ce que vous entendez par diable ? »

Sans répondre, Heynckes s’est traîné vers le comptoir.

« Hé oh, vieil homme ? »
« Un diable au sens littéral. Tu sais, comme Satan. Il semblerait qu’un véritable diable soit apparu. »
« … Pardon ? »

Chae Nayun s’est figée, essayant d’assimiler cette idée inconcevable. Heynckes a poursuivi.

« Et l’homme que tu recherches, Kim Joongho, a également dit qu’il possédait un diable. »

Le nom de Kim Joongho a surgi de façon inattendue. À ce moment-là, Chae Nayun a écarquillé les yeux et a couru vers le comptoir derrière lequel se tenait Heynckes.

« Quoi, qu’est-ce que vous voulez dire ? Vieil homme, dites-m’en plus ! »

Heynckes a regardé Chae Nayun, qui avait toujours l’air ahurie, et a continué calmement.

« J’ai cru qu’il était devenu fou. Il avait l’air fou, ce qu’il disait avait l’air fou, mais plus que tout, il insistait sur le fait qu’il possédait le cadavre d’un diable. »

Il s’est frotté le menton comme s’il était en train de se rappeler de quelque chose, puis il a sorti un exemplaire du Violet Times.

« Maintenant que j’y pense, il n’était peut-être pas complètement fou. »

Chae Nayun a tendu le bras précipitamment et a arraché le journal de ses mains.

———————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
———————————————————————————-




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 243

Laisser un commentaire