KissWood

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 276

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Guillaume V.

Pascal W.

Dranwine

Cynddlyn

Martin M.

_________________


Chapitre 276 : Grand-mère, n’en fais pas trop !

Via les clones qui surveillent Yamada-kun, même si je devais m’y attendre, il a été confirmé qu’il est le nouveau héros. Yamada-kun l’a lui-même confié à un professeur, donc c’est sûr et certain.

En laissant la capture du fort à Waldo-kun, je me téléporte où se trouve le Roi Démon. Au minimum, à moins que je discute de certaines choses avec le Roi Démon, rien ne pourra commencer. En me téléportant au quartier général de l’armée du Roi Démon, je peux voir que l’atmosphère est excessivement tendue.

« Tu es arrivé au bon moment. J’ai quelque chose à te demander. »

Kuro, qui était avec le Roi Démon nous amène dans un endroit désert. Balto me regarde comme s’il voulait me demander quelque chose, mais au final il nous laisse partir sans dire quoi que ce soit. Je pense qu’il a probablement entendu parler de la mort de Blow via la télépathie.

« Est-ce que c’était nécessaire de balancer ça ? »
« “ça ?” De quoi parles-tu ? Je ne vais pas comprendre avec ju-u-u-ste ça. »

En réponse à la question que l’on me pose, c’est le Roi Démon qui interfère. Bien que Kuro tourne sa tête en direction du Roi Démon pendant un moment, il retourne son regard vers moi et me regarde en ouvrant la bouche.

« La Reine Taratekt. »
« Oh, la grande araignée-san, huh. Quelle incroyable coïncidence, huh. Qui aurait cru qu’elle se téléporterait dans un champ de bataille, eh ? »
« Ne joue pas l’idiote. »
« Kuro-chan, effra-y-y-yant. Shiro-chan, sauve-mo-o-oi ! »

Le Roi Démon répond encore à la question que l’on me pose et Kuro continue de me regarder sans jeter un coup d’œil au Roi Démon. Avec cette ambiance étrange, je reste silencieuse. Je n’ai pas l’intention d’informer Kuro de la situation actuelle.

« Shiro-chan, ton onee-san souhaiterait que tu donnes au moins une réponse, tu sais. »
« Ne change pas le sujet. »

Peut-être, qu’il a senti que je n’avais aucune intention de répondre à quoi que ce soit et donc Kuro se tourne en direction du Roi Démon. Ensuite, le Roi Démon et Kuro commencent à débattre. Le Roi Démon n’est pas au courant de la raison pour laquelle la Reine Taratect a commis de telles atrocités, mais il semble qu’elle n’a aucune intention de s’en plaindre. Loin de là et dans tout ce qu’elle dit, des idées sombres apparaissent et disparaissent en ce qui concerne les démons et les humains. Après avoir enduré pendant aussi longtemps, elle pense peut-être que ce n’est pas grave de tuer un grand nombre d’individus. Bon, quel que soient les vraies opinions du Roi Démon, si elle décide de me couvrir alors je n’ai rien à ajouter ou besoin de lui répondre.

« J’imagine que tu ne comprends pas à moins que j’utilise des exemples, huh ? Dis, entre une gentillesse sans fin et une stupidité sans fin, tu ne trouves pas que la différence est aussi mince qu’une feuille en papier ? »
« Je ne pense pas. »

Après avoir observé l’échange entre le Roi Démon et Kuro pendant un moment, le Roi Démon finit par dire quelque chose d’incroyable. À la manière dont elle parle, c’est presque comme si elle connaissait la situation actuelle et qu’en plus elle est en train de critiquer les actions de la déesse. Kuro rejette peut-être immédiatement les paroles du Roi Démon, mais pour qu’elle dise quelque chose comme ça, il doit sûrement comprendre que ce n’est pas anodin, pas vrai ?

« Oh, vraiment. Cependant, tu devrais peut-être garder ce que je vais dire maintenant en tête ? Ceux qui sont sauvés par la seule gentillesse ne valent pas grand-chose. »
« J’ai été sauvé par de la gentillesse. Ça ne veut pas dire que tu nous rejettes aussi ? »
« J’imagine. C’est pour cette exacte raison que toi et moi, nous ne nous aimons pas. »
« Tu n’as aucune intention de répondre dans ce cas ? »
« Aucune. »
« … Très bien. Je vais m’associer avec toi pendant encore un moment. »
« Comme je peux l’attendre de Kuro-san ! Tu es teeeellement raisonnable ! »
« Cependant, le jour où je ne serai plus d’accord du tout avec ce qu’il se passe, je ne montrerai aucune pitié. »
« Très bien. Je prie pour qu’un tel jour n’arrive pas. »

Aussitôt que la conversation s’arrête, Kuro s’en va en étant de mauvaise humeur. Une fois que le Roi Démon l’a vu complètement partir, elle soupire très fort de fatigue.

« Pfiou. J’ai bien cru que j’allais mourir. »

Bien que le Roi Démon soit indubitablement la plus forte individue dans ce monde, elle ne fait pas le poids face à Kuro qui est un dieu agissant en dehors des lois de ce monde. Même si elle était en train de vigoureusement débattre avec lui, il semble qu’elle était tendue.

« Roi Démon. »
« Tout va bien. Pas besoin d’en parler. »

Alors que j’essaye d’expliquer la situation, je suis arrêtée par le Roi Démon.

« Ou plutôt, je ne veux pas que tu en parles. Si tu le fais j’ai la sensation que ma détermination va flancher. »

En disant cela, le Roi Démon me tourne le dos. Grâce à mes yeux et même si elle me tourne le dos, je peux quand même voir son visage. Le Roi Démon a toujours un sourire joyeux sur les lèvres comme d’habitude. Cependant, en dessous de tout ça, je peux dire qu’elle est pratiquement sur le point de pleurer.

Le Roi Démon le sait. Elle sait pourquoi j’ai dû agir comme cela. C’est ce que mes actions impliquent. Que ce qu’elle essaye d’accomplir a été rejeté par la personne qu’elle essaye de sauver.

Même si elle le sait, elle a peur de l’entendre de ma bouche. Elle a peur que si elle l’entend, elle voudra tout arrêter. De plus, si elle arrête, elle n’aura nulle part où aller. Je pense que c’est parce que le Roi Démon le comprend, qu’elle refuse de l’entendre.

Cependant, en le voyant d’une autre façon, cela veut aussi dire qu’elle n’a aucune intention de s’arrêter. Que même si la déesse la rejette, elle compte quand même continuer.

Elle est forte. Le Roi Démon est fort. En mettant de côté des choses comme être un dieu, les valeurs numériques et le reste, elle est la personne la plus forte que je connaisse. Effroyablement forte. Je lui envie cette force. Puisqu’il n’y a personne avec plus de fierté qu’un Roi Démon.

Dans mon cas, je n’ai pas de croyance où ma fierté prend le dessus. Je n’ai pas de fierté. C’est peut-être bien pour cette exacte raison que je veux aussi sérieusement aider ce fier Roi Démon.

Alors que le Roi Démon me tourne le dos, je la prends dans mes bras.

« Tout ira bien. »

Bien que je n’aie jamais fait quoi que ce soit comme réconforter quelqu’un qui se sent déprimé, j’ai la sensation que c’est le moment pour cela.

« Je serai avec toi. »

Bien qu’il y ait un accord avec D, il y a aussi mes propres sentiments par-dessus. Je compte veiller sur le Roi Démon jusqu’à ses derniers instants. C’est pour cela que jusqu’à ce que le moment vienne, je vais soutenir le Roi Démon.

« Dans ce cas, tu peux probablement me dire laquelle de nous deux est la grande sœur, tu sais. »

Le Roi Démon dit quelque chose en plaisantant. Après tout, l’apparence du Roi Démon est celle d’une jeune fille. Vu d’une autre façon, je passe certainement pour la grande sœur. Cela dit, le Roi Démon est bien plus âgé que moi.

« Plutôt que de parler de grande sœur, tu es plutôt une grand-mère, tu sais. »

Puisque je suis née comme un enfant de Maman (ref à la reine Taratekt), et que c’est le Roi Démon qui a donné naissance à Maman, il est normal de voir notre relation comme petite fille et grand-mère. Donc débattre qui est la grande sœur est faux de toute façon.

« Ahaha. C’est un bon argument. »

La vieille rigole.

« Merci. »

Et donc, la vieille me remercie. C’est le moins que je puisse faire. Je suis une gentille petite fille après tout.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail sur TM, clique en dessous :

Tipeee

2 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 276

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :