Notice: Undefined offset: 0 in /home/kisswoodwa/www/wp-content/themes/modern/includes/frontend/class-assets.php on line 132
Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 297 - KissWood

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Erreur de la base de données WordPress : [Table 'kisswoodwa805.mod492_yoast_seo_links' doesn't exist]
SELECT `target_post_id` FROM `mod492_yoast_seo_links` WHERE `url` = 'https://kisswood.eu/wp-content/uploads/2020/01/Discord-Logo-Color-e1578447084748.png' LIMIT 1

Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 297


Chapitre 297 : La bataille du village elfe 9

« Ariel ! Qu’est-ce que… Qu’est ce que c’est que ce truc ?! »

La voix de Potimas, qui semble à bout de nerfs, résonne. Au même moment, le robot qui était complètement en train de me dominer arrête de bouger.

« Si tu dis juste “truc”, comment est-ce que je suis censé savoir de quoi tu parles ? À moins que tu ne sois plus précis, je suis incapable de savoir de quoi tu parles. »

En faisant l’idiote, je hausse les épaules et je secoue la tête pour montrer ma confusion. Dans une situation normale, je suis certaine qu’il ignorerait mon attitude moqueuse, mais j’ai bien l’impression qu’il est complètement perdu puisque je peux l’entendre grincer des dents à travers l’enceinte.

« Cette personne nommée Shiro ! Qu’est-ce que c’est que ce truc ?! »

Évidemment. Ouep. Je le savais. Tout en disant que je ne sais pas de quoi il parle, je me doutais bien de qui il parle. Dans un premier temps, c’est impossible pour quelqu’un de réussir à créer une situation dans laquelle Potimas puisse être aussi frustré, sauf pour Shiro-chan.

Malgré tout, Potimas reste longuement frustré. C’est peut-être la première fois que j’entends Potimas montrer autant d’émotions et autant crier. Potimas regarde de haut tout le monde et il ne montre jamais d’émotion. Puisque peu importe ce que les autres essayent de faire, il ne peut pas être dérangé. C’est précisément parce qu’il prend de haut tout le monde qu’il semble avoir l’air d’être embarrassé quand ses émotions sont affectées par les autres. C’est pour cela que même s’il a des émotions il ne les montre jamais.

Malgré cela, il est actuellement en train de perdre la tête. C’est sans doute à cause d’une situation qui dépasse complètement les hypothèses les plus folles de Potimas. Ouep, Shiro-chan est capable de cela.

« Qu’est-ce qu’il y a ? Qu’est-ce que Shiro-chan a fait ? »

Je doute qu’il me donne une réponse, mais je vais essayer de demander puisque je suis curieuse.

« C’est moi qui pose les questions ! Dépêche-toi de me dire ce qu’est cette chose ! »

Il est déjà en train de hurler. Hmm. Je suis un peu déçu. Je voulais le faire crier comme ça moi-même. Shiro-chan a été plus rapide, je pense.

« Même si je ne sais pas ce qu’il se passe, j’imagine que tu viens d’être battu par Shiro-chan ou quelque chose du genre huh ? En vrai, je suis tellement désolé. C’est chiant d’être à ta place. »

Pour répondre à mes remarques, le robot qui était immobile se remet en mouvement pour m’attaquer. Je fais un pas en arrière pour échapper à ses coups rageux.

« Mécontent ? En colère ? Eh bien, quel mauvais tempérament. Peut-être qu’il n’y a pas assez de calcium dans ta diète ? C’est le problème avec les enfants fragiles qui s’enferment en intérieur. »

Pour répondre à mes provocations, le robot me charge comme un idiot.

« Merde ! Merde ! Merde ! Où est-ce que je me suis trompé dans mes calculs ? Il n’y a aucune raison pour qu’une telle personne existe ! »

Le son pathétique de sa voix qui s’insulte tout seul fait écho autour de moi. Qu’il est fragile. Je le savais déjà, mais cet homme est vraiment faible. La force de Potimas est qu’il n’a jamais affronté que des ennemis plus faibles que lui-même jusqu’à présent. C’est pour cela qu’il a l’impression d’être fort. C’est pour cela qu’il est normalement calme. Mais je le sais depuis le début. Cet homme est actuellement le plus faible de tous. C’est précisément parce qu’il est aussi faible qu’il cherche à obtenir plus de pouvoir que tous les autres. Il est devenu l’ombre de lui-même. Il a mécompris ce qu’est la puissance et en essayant de devenir plus fort, cet homme est devenu plus faible que jamais. En ayant confronté Shiro-chan qui est plus forte que lui-même, il révèle finalement ses vraies couleurs et sa faiblesse est parfaitement visible.

« Quel faible. »
« Répète cela ? »

En entendant mon marmonnement, Potimas répond avec une voix menaçante.

« Potimas, tu es clairement faible. »

Je ne voulais pas vraiment qu’il m’entende marmonner, mais puisqu’il demande je vais lui expliquer clairement ce qu’il en est.

« Je ne veux surtout pas entendre cela de quelqu’un satisfait par le pouvoir passager du système. »

Je ne parlais pas réellement de force ou de faiblesse dans ce sens-là. Mais même si je lui dis, il ne le comprendrait pas.

« C’est vrai, le système. Et si cela avait un lien avec une apothéose. Cette chose a pu devenir un dieu ! Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Et dans ce cas, pourquoi ? Ahh, merde ! Bordel ! »

Je n’arrive même plus à comprendre ce qu’il dit maintenant alors qu’il continue à se dire des choses qui n’ont aucun sens. Sans doute influencés par la personne qui le contrôle, les mouvements du robot deviennent incohérents. La foreuse fonce en direction de mon visage. Je l’arrête avec mes dents. Il y a un son horrible de broiement, mais je l’ignore en mettant plus de force dans ma mâchoire pour arracher une partie de la foreuse.

« Attends. Attends, attends, attends ! Maintenant que j’y pense, pourquoi ? Pourquoi es-tu encore en vie ? »

Oh ? Il a finalement remarqué ?

« Comment t’es-tu soigné ? Dans ce champ anti-magique, comment est-ce que tu réussis à te battre à armes égales avec le Gloria Oméga ? Qu’est-ce qu’il se passe ?! »

Il est long à la détente. Mon corps a été détruit par la foreuse du robot. Mon abdomen a été détruit et mon torse transpercé. J’ai aussi eu un bras arraché et une jambe en lambeau. Cependant, mes blessures ont complètement guéri.

« C’est impossible, tu n’as pas toi aussi !!? Est-ce que toi aussi tu es devenu un dieu ?! »

Potimas crie de toute ses forces. Il me négligeait complètement jusqu’à maintenant, et pourtant il a maintenant peur que je sois devenue une déesse avant lui alors qu’il voulait devenir un dieu depuis si longtemps. Je suis certaine que ce serait la plus grande humiliation possible pour Potimas.

« Tu as tort. »

Cependant et malheureusement, ce n’est pas le cas. Je ne suis pas devenu une déesse. Je ne peux pas en devenir une. Si c’était si facile de devenir un dieu, même Potimas en serait devenu un il y a longtemps.

« Je ne suis pas une déesse. Cependant, pour l’instant, je suis capable de devenir aussi forte que les dieux. Tu sais surement de quelle méthode je parle ? »

Le robot fait un pas en arrière. Rien qu’en faisant cela, Potimas me donne l’impression d’avoir peur de moi.

« C’est impossible. »
« Oh si, ça l’est. »
« Es-tu folle ? »

C’est une façon cruelle de le présenter. Bon, je suis certaine que du point de vue de Potimas cela n’a aucun sens. C’est pour cela que j’ai dit que tu étais faible. Je le suis pas mal moi aussi, mais je crois que j’ai le courage de mettre ma vie en jeu dans le but d’atteindre mon objectif.

« Humilité. »

Ma nouvelle compétence qui vient de la série des sept vertus. Grâce à sa capacité, je peux temporairement obtenir une capacité comparable à celle des dieux.

Quand mon âme a fusionné avec un fragment de l’âme de Shiro-chan qui était anciennement Corps en charge, mon âme a augmenté de volume. À ce moment, mon âme était déjà pleine au point d’être proche d’exploser comme un réceptacle en train de craquer sous la pression. Comme pour réparer ses fêlures, l’âme de Shiro-chan s’est insérée dans le mélange. Grâce à cela, j’ai pu obtenir de nouvelle compétence qu’il m’était impossible d’atteindre. Comme la compétence Télépathie par exemple, une compétence dont je n’ai jamais eu besoin puisque j’ai toujours été solitaire. Et la dernière compétence que j’ai prise pour finir est Humilité. Je l’ai cachée à tous sauf Shiro-chan, c’est mon arme secrète.

Je n’hésiterai pas à m’en servir. Même si elle brûle lentement mon âme.

[Humilité : n % puissance capable d’atteindre les dieux. En consommant l’âme, une puissance comparable à celle des dieux peut être temporairement gagnée. De plus, le système W est surpassé et le droit d’interférer avec la zone MA est obtenu.]


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Gobles


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

 

 

4 thoughts on “Kumo Desu Ga, Nani Ka ? – Chapitre 297

  1. C’est pas la plus péter des autorités ça ?
    Et le réincarné heros vous pensez il a eu tristesse ?

  2. Oh mais si ça consomme l’âme, est-ce que ça veut dire qu’elle sera plus sur le point d’exploser ?
    Merci pour le chapitre aussi ! 🙂

Laisser un commentaire