KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 195

Merci aux sponsors du mois !

Guillaume V. (25€)

Arthur H. (10€)

Lordjarlax (25€)

_________________


Deux changements

Je regarde le chevalier, puis les personnes au sol. Je pensais bien que je n’avais pas besoin d’être inquiet, mais de voir autant de personnes au sol inconscientes autour de lui alors qu’il n’a rien est un peu effrayant. Surtout avec ce sourire un peu trop aimable qu’il a sur le visage.

— Ils ont dit quelque chose ?
— Comme je te l’ai dit, ils n’étaient pas de ton niveau. Probablement pour une raison qui ne te concerne pas. Mais ils n’ont rien dit.
— J’ai mes doutes. Mais je ferais mieux de partir avant que d’autres n’arrivent.
— Ceux-là ne se réveilleront pas pendant un moment en tout cas.

Je regarde rapidement les hommes par terre, mais ils n’ont rien de distinctif qui puisse les rapprocher des hommes de Charade ou de ceux auxquels j’ai échappé dans la forêt devant la tour des rangers.

— J’espère que tu n’as rien fait de particulier là-dedans ?
— … J’ai pu acheter des armes qui me conviennent, donc ma journée se passe mieux. Alexander a l’air d’être quelqu’un de bien.
— Oh ! Tu lui as parlé ? Entre nous, cela dépend des jours. S’il était de bonne humeur au point de te parler, j’ai bien fait de te faire entrer.

Franchement, c’est assez difficile de dire à ce géant qui ne me connait pas qu’Alexander n’est pas très content de ses confrères chevaliers parce qu’ils se sont battus de façon décevante d’après lui… Je pense que c’est mieux s’il l’apprend par lui-même sans s’imaginer le pire si je lui dis que je me suis battu contre ses camarades. Je n’ai pas envie de finir menacé par la personne qu’on a laissée garder la porte seul.

— Juste pour savoir. Tu as fini combien d’étages-monde ?
— Hm, j’ai fini le quinzième il y a peu de temps, pourquoi ?
— Une question de référence.

Donc, il a affronté une dizaine de grimpeurs qu’il suppose être plus puissants que moi seul. Sachant qu’il a fini son quinzième monde il y a peu de temps, je pense que son radar à danger doit être assez efficace, même s’il me sous-estime probablement.

— Quel est ton nom ?
— Nomad, les autres à l’intérieur t’en diront plus sur moi. Mais vu que je n’ai même pas fini mon premier monde, je ne pense pas que nous nous reverrons.
— Qui sait. Le temps est relatif dans cette tour. Le mien est Arthur.
— À une prochaine fois dans ce cas, Arthur.

J’acquiesce de la tête et commence à passer entre les corps au sol pour partir. J’ai un peu de retard et j’espère que Blue et Pete n’attendent pas depuis trop longtemps.

*

— Tu n’as rien acheté du tout ?
— Non ? Et puis qu’est-ce que ça peut bien te faire ! Je ne compte pas me battre de toute façon.
— … Au moins, quelque chose pour te protéger ?
— Tout ce que j’ai vu était trop lourd ou inconfortable.
— Même les armures légères ? Vous avez bien fait plusieurs magasins ?

J’imagine que Blue sera difficile à gérer… J’ai beau lui parler de l’importance de se protéger, elle n’a pas l’air de vouloir comprendre. Pete a acheté un bouclier rectangulaire de taille correcte, ainsi que ce qui a l’air d’être une armure légère lui couvrant tout le buste, donc la mission est à moitié remplie…

Yuu, tu ne peux pas la menacer pour qu’elle achète du matériel ?
[Je pourrais lui faire peur, mais si je l’embête pour qu’elle fasse des emplettes, je n’arriverais peut-être pas à la motiver suffisamment pour agir la prochaine fois que TA vie est en danger.]

Fin de la discussion du coup. Je ne compte pas la forcer de toute façon. J’espère juste que son talent de guide l’empêchera de se mettre en danger.

«  C’était juste une question de sécurité, rien de plus. Je vais devoir vous laisser pour aujourd’hui. Avant de m’occuper de mes problèmes, je dois devenir plus fort. Pete, si tu comptes apprendre à te défendre, c’est sans doute le bon moment pour toi. Tu devrais peut-être réfléchir à prendre une autre classe. À moins de faire partie d’un groupe qui peut se permettre de protéger le guide, c’est sans doute mieux de pouvoir le faire toi-même. De mon côté, je serai à la tour des voleurs pendant quelque temps. »

Je leur explique ensuite rapidement que je les reverrai la semaine suivante à la même heure et que je leur dirai à ce moment-là ce que je compte faire. Même avec deux guides pour me donner un coup de main, tant que je n’ai pas plus d’informations, je ne peux rien faire. En finissant de m’organiser avec eux, je leur fais un signe de main et pars en direction de la tour des voleurs.

Vu que j’ai un peu de temps, je pense que je vais essayer d’« invoquer » Cyrus pour prendre des nouvelles des autres. Je ne peux pas prendre le risque d’aller au Prophétie, mais il peut sans doute se déplacer librement de son côté. Alors que je sors de la tour des guerriers, Yuu m’indique en bâillant que je ne suis pas seul.
Je me retourne et je peux voir que Blue est quelques pas derrière moi.

— Je ne te suis pas, c’est ma classe qui me dit de partir dans cette direction, d’accord ?
— Pas de problème.
— Hmph. Ton speech a l’air d’avoir fait de l’effet sur Pete et il pense sérieusement à prendre une autre classe maintenant.
— C’est une bonne chose. S’il veut grimper la tour, il en aura besoin.
— Je ne suis pas d’accord, mais ce n’est pas important. Je voulais m’assurer que tu réfléchisses aussi à une façon non violente de résoudre tes problèmes. Je ne pense pas qu’en tuant toutes les personnes qui te veulent du mal tu arrives à quoi que ce soit.
— C’est ton instinct de Guide ou c’est toi qui parles ?
— C’est moi. Il doit y avoir une façon de régler ça qui ne nécessite pas de tuer des gens. Je ne la connais pas, mais peut-être que tu la trouveras si tu réfléchis suffisamment.
— J’ai du mal à y croire vu la situation. En dehors de protéger ma propre vie, je ne veux juste plus que les gens proches de moi souffrent par ma faute et je ferai tout ce que je peux pour ça.
— Je connais. Que tu le crois ou non. Mais tu ne pourras pas les empêcher de souffrir s’ils tiennent à toi. Je ne sais pas encore si tu es quelqu’un de bon ou mauvais, mais s’ils souffrent à cause de toi et qu’ils sont encore là, c’est qu’ils l’acceptent. Tuer des gens… ça ne fera qu’empirer les choses, ce n’est pas une solution.

Je ne sais pas trop quoi répondre à Blue et me contente de marcher en silence. Je ne sais pas quel genre de vie elle a eu sur terre pour pouvoir dire des choses de ce genre, mais vu l’air triste sur son visage, elle semble avoir vécu des choses difficiles.

— Si je tue, c’est que je n’ai pas le choix. Prendre une vie n’est pas… Ce n’est pas quelque chose que je peux me permettre d’apprécier. Ce n’est pas moi.
— …
— J’ai changé deux fois par le passé. Une fois en rencontrant la compagne que j’avais sur terre, et une nouvelle fois quand je l’ai perdu en entrant dans la tour. Tuer, être violent. C’est tellement facile. Trop même. J’aurais aimé ne pas avoir à me battre au pied de la tour, mais je veux protéger ma famille et je veux vivre.
— Le choix t’appartient.
— Ce n’est plus le cas. Les assassins de tout à l’heure et ceux que j’ai croisés ensuite dans la tour des guerriers ont rendu ça clair.
— Tu t’es encore fait attaquer ?!
— Ce n’est pas important. Ce qui l’est, c’est que le pied de la tour n’est pas aussi agréable et sûr que l’ont peut le croire. Je l’ai déjà dit, mais si vous restez avec moi, Pete et toi, vous aurez du mal à vous ennuyer.

Cyrus apparaît alors devant moi. Il a l’air fatigué.

*

— Dites-moi, vous ne sauriez pas où je peux trouver le dernier dresseur ?
— Je n’ai vu personne de ce genre ici, monsieur. Je pense que vous faites erreur.
— C’est juste que j’avais le pressentiment qu’il serait par ici… Avec tous ces couloirs, j’ai dû me tromper d’endroit.

Arthur observe le grimpeur qui a sans doute plus de 70 ans sans savoir quoi dire. Son apparence ne le rassure pas vraiment. Les cicatrices qu’il peut voir sur son corps montrent que sa vie n’a rien de simple. Cependant, le plus étrange reste le casque sur ses oreilles.

L’homme s’éloigne lentement en soupirant sans se préoccuper des gens inconscients sur lesquelles il marche négligemment.


Correction : Hastin



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail, clique en dessous :

Tipeee

2 thoughts on “Tour des Mondes – Chapitre 195

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :