KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 254

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Guillaume V.

Pascal W.

Dranwine

Cynddlyn

Martin M.

Yuuki

Marino

Benjamin

Bastien

_________________

 


Chapitre 254 : Contrecoup d’une attaque

Tark met un coup de poing à un Inquisiteur en regardant le géant. Il se met ensuite à rire bruyamment, car il sait qui contrôle vraiment les oiseaux. Une toute petite souris contre le Roi de l’arène. Il y a de quoi rire.

Tout ce qu’il veut, c’est affronter le Dresseur et en faire un ami, car il n’y a que lui pour faire des choses aussi ridicules en envoyant une souris et quelques oiseaux faire le travail que même un Primat n’était pas capable de réaliser. C’est à se demander s’il n’aurait pas perdu la tête.
Cela dit, il s’agissait d’un jeune Primat avec une légion qui vient juste d’être formée. Elle n’est pas comparable au niveau des autres. Ce tournoi était probablement censé être une sorte de baptême du feu qui aura fini par rater.
Quelqu’un risque de se faire remonter les bretelles plus tard.

Tark regarde les oiseaux se jeter sur le Roi de l’arène. Il se sent mal pour le géant, mais il ne va pas laisser une souris l’affronter seul.

Alors qu’il commence à courir en direction du Gargantua, il peut voir une silhouette sur son dos qui se fait oublier avec l’agitation que causent les oiseaux. Il semble que la Sorcière soit encore dans la course après tout ça. Cam… ? Kun ? … K… Ko-Ke-Kim !
Les malédictions des sorcières sont vraiment quelque chose d’étrange. La sienne empêche les gens de retenir son nom, ce qui rend sa classe très reconnaissable. Plutôt amusant pour un nom monosyllabique.
Enfin, elle l’intéresse moins que le Dresseur.

Alors que Tark approche, le Roi de l’arène frappe des deux mains en répandant une onde sonore presque palpable qui le fait reculer sur quelques centimètres et lui fait bourdonner les oreilles. Il peut voir que les oiseaux les plus proches tombent comme des mouches.

*

Yuu.
[Laisse-moi du temps. Je te trouve bien pressé pour quelqu’un qui était prêt à abandonner il y a quelques minutes.]
Dis-moi juste, je suis bien en tête au score ? Je n’arrive pas à voir.
[Ça ? Tu es toujours en tête de classement, mais les Prêtres réduisent graduellement la distance, tu sais avec le canni —]
Chaussette.
[…]
Tu penses qu’ils réussiront à me dépasser ?
[Difficile à dire sans savoir combien ils sont et dans quel état. La destruction de la tour dans l’arène a semé le chaos.]
D’accord.

Réussir à avoir ce semblant de discussion avec Yuu me fait souffrir, mais je n’aime pas rester à ne rien faire. Je suis fatigué de finir dans cet état à chaque fois que je me bats contre quelqu’un de fort. Je trouve ça plutôt contre-productif alors que mon but était d’impressionner les gens.

J’ai aussi l’impression que Nerys m’a menti en me disant qu’elle ne me donnerait pas une mission que je suis incapable de remplir. Enfin, il faudrait que je sache si elle parlait d’obtenir suffisamment de points pour les enfants ou de gagner le tournoi… La connaissant, je suspecte la deuxième réponse. La première n’était finalement pas un challenge, tout bien considéré. Elle ne m’aurait pas donné quelque chose d’aussi facile.
… Il n’y a probablement qu’elle pour se dire que gagner le tournoi est faisable pour moi. J’ai beau être en tête au score, cela ne m’empêche pas d’être dans un sale état… et de lui en vouloir légèrement de m’avoir fait croire l’espace d’un instant que je m’en sortirai.

[Plutôt que de penser à la tortionnaire qui te sert de professeur, réfléchis à comment tu vas t’y prendre pour faire tomber le Roi de l’arène.]
Je… enfin… peut-être…
[C’est une solution.]

Il semble que Yuu ait compris mon plan en lisant mes pensées et cela m’évite des efforts inutiles à dialoguer. Alors que Yuu traverse les décombres de la tour pour m’atteindre, je dis à Micha de me rejoindre. Le Roi ne le sera plus très longtemps, si mon plan fonctionne.

À travers les yeux de Micha, je peux voir que le roi change de stratégie, il frappe des deux mains et d’un seul coup, la tendance s’inverse. Les oiseaux paniquent et Micha sur son oie en perd le contrôle et fonce dangereusement vers le sol. Alors que je serre les dents en prenant l’onde de choc de plein fouet, je prie pour que Micha s’en sorte sans pouvoir faire quoi que ce soit.

*

J’agrippe mon oie de mon mieux en lui disant de redresser, mais elle ne m’écoute pas. J’étais assez loin pourtant, mais ça n’a pas suffi. Tout tourne autour de moi alors que l’oie continue de faire n’importe quoi. Est-ce que je vais mourir à cause d’elle ?! J’ai promis à Nomad que non !

Sans savoir quoi faire de plus, je mords le cou de l’oie de toutes mes forces.

{FERME-LA ET VOLE}

Comme si l’oie finissait par se reprendre, elle se tourne dans le bon sens et commence à battre des ailes, mais il est trop tard. Nous, enfin, elle frappe un toit de plein fouet. À cause de la vitesse, je me fais éjecter et je commence à rouler en activant mon boost d’agilité parce que je ne sais pas quoi faire d’autre !

Bon, on dirait que c’était une bonne idée pour m’en sortir, mais ça fait quand même très mal ! Je crois que je me suis cassé une patte avant. À travers le lien, je peux sentir que Nomad souffre à cause de moi et je m’en veux… Tout ça à cause de ce foutu géant ! Je fais comment pour le plan maintenant ?!

Mon oie est aussi en mauvais état, mais il y a plus important.
Je regarde les autres oiseaux et il n’en reste plus beaucoup. Ceux qui sont encore en train de voler étaient dans le dos du géant, ce qui leur a fait une protection, mais les autres n’ont pas eu cette chance et ont juste frappé le sol de plein fouet… Désolé… Votre sacrifice ne sera pas vain !

Il me reste une quinzaine d’oiseaux maintenant. Ce n’est pas avec ça que je vais gagner ! Ou même occuper le géant… Vous autres, faites quelque chose !

… Bon, les autres oiseaux ont un peu de mal à m’écouter maintenant. Vu ce qu’il vient de se produire, je ne leur en veux pas, mais pas la peine d’être défaitiste ! Il me faut du temps ! Du temps ! Gagnez-en ou je vous donne à Juliette !
… Étrangement, ça n’a pas l’air de vraiment fonctionner.

Je leur demande de se regrouper et d’approcher de ma position, et ça, les oiseaux le veulent bien. L’oie à côté de moi n’arrête pas de s’agiter à cause de la douleur et je crois qu’elle a une aile de cassée. J’ai perdu ma monture maintenant !

Alors que je réfléchis de mon mieux pour trouver une solution en regardant le géant qui fait un pas en direction de Nomad, je peux voir quelqu’un sur son épaule. Une fille !
Toi là ! Fais quelque chose ! C’est un ordre si tu m’entends !

~ Et maintenant, c’est une foutue souris qui me donne des ordres. Tu parles d’une journée de merde. ~

Ah ? Elle m’entend ?! Si c’est bien toi qui parles, agite le bras !


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

 

Pour soutenir mon travail sur TM, clique en dessous :

Tipeee

 

3 thoughts on “Tour des Mondes – Chapitre 254

  1. Micha s’est fait entendre !! Haha, je sens qu’on va avoir droit èa quelque chose de spectaculaire !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :