KissWood

Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 19




Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (20 €)

Guillaume V. (25 €)

Arthur L. (5 €)

_________________


Mener à bien une attaque à la déloyale

Le grand village d’Orcs où règne l’Orc Noble Bugogan est tranquille la nuit.
Pour être plus descriptif, les cries des femmes captives goules et aventurières peuvent être entendus et un des enfants de Bugogan, Bubobio, peux être vu en train d’exécuté des Gobelins qui ont fait de petites erreurs.
Cependant, ce sont des événements qui ont lieu tous les jours et personne n’y fait attention. Il n’y a aucun signe de quoi que ce soit d’anormal… Comme une attaque par d’autres monstres.

Des jours paisibles sont bien plus habituels que des jours qui ne le sont pas. C’est un village où règne un Orc Noble.
En créant des villages dans un nid du diable, des monstres faibles comme les Gobelins et les Kobolds le font dans des endroits qui sont difficiles à voir de l’extérieur en creusant des tunnels et des cavernes. Cependant, les groupes de monstres incluant des monstres de haut rang construisent leur village audacieusement à la surface de la Terre.
C’est parce qu’ils n’ont généralement pas à s’inquiéter des ennemis en dehors du village.

Les monstres créés par le Roi Démon et les dieux du mal qui sont apparus d’un autre monde n’ont aucun concept de vie en harmonie avec d’autres monstres. Certaines races tuent et mangent même d’autres membres de leur race.

Cependant, les monstres ne cherchent pas à attaquer d’autres monstres qui leur sont clairement supérieurs. Ils ne voient pas l’intérêt de commettre un suicide. Par exemple, la plupart des monstres n’oseraient même pas essayer d’attaquer un monstre comme un Orc Noble.
D’autres monstres peuvent instinctivement sentir la présence de Bugogan et évitent le village.

Cependant, il y a des incidents ou des monstres inférieurs incapables de le comprendre se jettent sur le mur extérieur du village.
Des tours de guet ont été construites le long du mur extérieur et des Gobelins ainsi que des Kobolds tenant des arcs sont stationnés dedans pour empêcher que ça arrive.

« Gyih. »
« Kihihi. »

Cependant, les gardes dans les tours de guet ne sont pas très assidus avec leur travail. Ils sont confiants dans la résistance du mur.
Plusieurs rondins ont été enfoncés dans le sol en ligne et forment un mur de trois mètres de haut. Ils sont plus robustes qu’ils ne semblent et résistent au feu. C’est parce que les rondins utilisés pour construire le mur proviennent d’un monstre plante nommée Ent.

Le mur est suffisamment résistant pour résister à la charge d’un Sanglier Fou de cinq mètres de long, en offrant une défense supérieure à un mur de pierre. Plutôt que de défendre un tel mur, les Gobelins sont plus intéressée par l’idée de discuté de quand est-ce que les Orcs leur donneront la prochaine femelle utilisée.
Mais c’est une erreur.

Juste un peu avant que la lune ne soit haute dans le ciel, le mur extérieur qui était supposé inébranlable commença à craquer. Les Gobelins effrayés ont alors préparé leurs arcs dans la panique, mais il n’y avait aucune cible en vue pour leurs flèches. Pourtant chacun des rondins constituant le mur extérieur est en train de craquer.
Qu’est-ce qu’il se passe ?! Juste devant les yeux confus des Gobelins, le mur se transforme.

« GYIIIIIIIH ! »
« OOOOOOOHN ! »

Ils se transforment en Golem de Bois qui laisse échapper des cries et qui ressemble à des bruits stridents de bois qui craque et se casse et ressemble à ceux de fantôme vengeur.

« Gyih…. Gyahiih ! »

Alors que le mur extérieur censé protéger le village d’ennemis se transforme en ennemis lui-même, les tours de guets que les Kobolds ont construits s’effondrent et les Gobelins sont jetés au sol.

Les Gobelins auraient dû être vigilants. Cependant, c’est aussi vrai que même s’ils l’avaient été, ils n’auraient rien pu faire.

*

« La première étape est un succès. Pour une raison inconnue, c’était plus difficile pour le bois d’absorber mon mana, mais j’ai quand même réussi à en faire des Golems de Bois. »

Vandalieu acquiesce alors qu’ils confirment que le mur extérieur difficile à briser a rejoint ses propres troupes.
Il a fait la même chose quand il a transformé les murs extérieurs d’Evbejia en Golem de Pierre, mais puisqu’il a obtenu la compétence « Contrôle du Mana » et que la compétence « Transmutation de Golem » a gagné des niveaux, cela s’est passé bien plus efficacement cette fois-ci.

« Bon, ça ne reste que des Golems de Bois. »
« Cependant, détruire le mur aurait pris du temps. Tu nous as épargné du temps tout en attaquant de toutes les directions ; ce n’est pas mal du tout. »

Zadiris est en train de tenir un sceptre et porte des vêtements de guerre décorés de plumes. Comme elle le dit, l’attaque préventive est un succès. Si le village ennemi n’avait que des Gobelins et des Kobolds, cela suffirait à assurer leur victoire.

« BUGOOOOOOOH ! »

Cependant, les troupes principales de l’ennemi sont faites d’Orcs qui s’énerve plus comme des sangliers que comme des cochons quand le sang leur monte à la tête. Bien que la situation étrange où le mur extérieur se transforme en Golem attaquant rendrait des soldats normaux incapables de bouger de surprise pendant un temps, les Orcs commencent à se battre immédiatement.

En prenant la décision eux-mêmes, de charger avec leurs armes lourdes est une action imprudente, mais c’est bien plus problématique pour eux que s’ils étaient restés à ne rien faire ou s’ils avaient commencé à courir dans tous les sens sans but.

« Mais les Golems de Bois tiennent mieux que je ne l’aurais imaginé. »
« Ils sont plus résistants qu’ils en ont l’air, huh. Van, est-ce que c’est aussi le pouvoir de l’élément magique mort ? »

Les Goules ne savent pas que le mur extérieur a été construit à partir d’Ents et qu’ils sont aussi durs que du fer. Alors qu’ils voient que les Golems de Bois se battent mieux qu’ils ne l’imaginaient, ils imaginent que c’est parce que c’est à cause de la magie de Vandalieu et le moral grimpe en flèche.

« Et maintenant… GAAAARRRRR ! »

En utilisant le hurlement que les Goules utilisent pendant les batailles, Zadiris donne les ordres à chaque groupe. Le contenu de ses ordres sont « Chaque groupe commence l’attaque ! Éliminer les Orcs, capturer les bâtiments et protéger les femmes ! »

« GAAAH ! »
« GRRR ! »

Les guerriers Goules montrent les crocs et grogne pour répondre positivement avant de commencer l’assaut sur le village nu dont le mur extérieur a été retiré.

Ils utilisent de l’équipement que des aventuriers de classe D seraient envieux. De plus, Vandalieu et Zadiris ont appliqué des sorts de soutien sur eux.
Les Goules et les Orcs sont généralement à peu près de même force, mais avec l’équipement ainsi que les sorts de soutien, ils ont un clair avantage.

« GROOOOOOH ! »

Dans la bataille se trouve Vigaro, portant une énorme hache de bataille que quelqu’un pourrait considérer comme incroyablement aiguisée au premier regard, s’approchant d’un Orc qui vient de couper un Golem de Bois avec sa hache à deux mains.

L’armure de l’Orc semble étrangement simple, mais cet individu est probablement un Orc Général puisque son corps est plus grand que celui des Orcs normaux. La hache de cet Orc Général rencontre celle de Vigaro.

« GAAAH ! »
« Bumogyugyoh ?! »

Le nez protubérant de l’Orc a été frappé si violemment par le bouclier de Vigaro qu’il s’est affaissé et ensuite son ventre a été coupé latéralement, en éparpillant du sang et des organes partout.

L’Orc Général est de rang 5 comme Vigaro, Normalement la bataille ne devrait pas être décidée si facilement. Mais il y a une grande différence de force entre eux à cause de l’entraînement qu’il fait tous les jours et qui n’est pas reflété par son niveau ou son rang, mais aussi grâce à l’effet des sorts de soutien, l’effet de la compétence « Renforcement des partisans » et le plus important, par l’objet magique que lui a donné Vandalieu.

Les effets de cet entraînement journalier, de la compétence « Renforcement des Partisans » et de l’objet magique ne diminueront pas d’efficacité dans le temps, mais les effets des sorts de soutien oui. Pour empêcher cela, le lanceur doit relancer le sort, mais le mana n’est pas illimité.

«  À présent, je vais réapprovisionner votre mana. “Transformation en forme spirituelle” »

C’est là que Vandalieu qui possède une quantité presque infinie de mana joue un rôle. Il utilise « Transformation en forme spirituelle » sur chacune de ses mains, qui se divisent comme les racines d’une plante pour se connecter aux corps des femmes et hommes mages, incluant Zadiris.

« Kuh… »
« Ngh… »
« Aah ! »

Des petits crient viennent çà et là… Et un grand gémissement suivi d’une respiration lourde. En essayant d’oublier ce dernier son, Vandalieu relâche de la magie de l’élément neutre dans les mages du village de Zadiris.

« “Transfert de Mana.” »

Le sort le plus inutile parmi les sorts de la magie neutre. Transfert de mana.
C’est un sort qui transfère à la cible du mana incolore qui n’a pas été teinté par la couleur d’un élément et à première vue on pourrait croire que c’est utile. Cependant, pendant le transfert, le plus gros du mana est perdu.
L’efficacité du Transfert peut être améliorée en se basant sur la relation entre le lanceur et sa cible, l’état mental du lanceur, la race de la cible et ainsi de suite, mais généralement cela n’influe que de 5 %. Il y a des cas connus où des jumeaux qui ont confiance l’un en l’autre et qui ont une bonne compatibilité magique l’un avec l’autre produise plus de mana que le la quantité originale donnée avec un taux de transfert de 120 %. Mais il y a aussi de nombreux cas où la quantité de mana transféré est inférieure à la quantité de mana originale.

Et actuellement, il n’y a aucune méthode découverte pour améliorer consciemment l’efficacité du transfert.
Pour cette raison, c’est généralement bien plus efficace d’utiliser son propre mana plutôt que de le transférer à quelqu’un d’autre. Si cent manas sont utilisés pour ne transférer que cinq manas, c’est une conclusion naturelle.
Cependant, Vandalieu possède plus de 100 000 000 manas.

Pour transféré cent manas, il dépense deux mille. Pour transféré mille manas, il dépense vingt mille. Pour transféré dix mille, il dépense deux cent mille. Il possède une quantité de mana tellement grande qu’il n’hésite pas à le faire.

« C’est la version mana de brûler de l’argent pour faire de la lumière. »
« Garçon, je ne pense pas que quelqu’un puisse brûler de l’or ou des pièces d’argent… Bon, de toute façon. Tout le monde, utilisé le mana que le garçon vous a donné autant que vous le souhaitez ! »
« Oui ! Allons-y, tout le monde ! »
« Je déboooooooorde ! »

Et donc les Goules Mages dont la réserve de mana a été re-remplie et les guerriers qui les gardent s’empressent d’avancer après le groupe qui a chargé en premier. Vandalieu les regarde partir avant d’embarquer à bord de Sam qui était resté à l’attente à ses côtés.

« Et maintenant, nous allons faire des attaques en vague comme nous l’avions prévu. Donc je vous laisse le reste. Je ne pense pas que vous puissiez les voir, mais j’ai laissé des familiers attachés à tout le monde, donc appelez-moi si jamais il y a une urgence. »
« Mhmmm, ne t’inquiète pas. »

Le rôle du Roi Goule Vandalieu a été d’unifier les Goules avec la compétence « Charme de l’élément Mort » et de les rendre plus fort avec la compétence « Renforcement des partisans ». Mais il a été décidé qu’une fois la bataille commencée, il conduirait des attaques par vague avec Sam.

Il n’a pas la capacité de mener et il n’a pas de compréhension du champ de bataille en l’observant de haut non plus. À la place, il a bien la capacité de lancer « Barrière d’absorption Magique », un sort de l’élément mort capable d’efficacement transformer les Orcs Mage, parmi les plus problématiques des Orcs, en de simples mannequins de bois.

La meilleure façon d’utiliser cette capacité est de former une escouade d’attaque et de replis qui utilise la mobilité de Sam à travers le champ de bataille.
Bien que Vandalieu a le sentiment qu’il fait le plus de travail même s’il est le Roi son moral est haut.
Il fait partie d’une escouade d’attaque et de replis. Dans beaucoup d’œuvres de fiction, ce rôle est laissé au protagoniste qui joue un rôle très important. Comment ne pourrait-il pas être motivé ?

« Sam, partons. »
[Certainement.]

Les chevaux esprit hennisse alors que Sam commence à se déplacer. Rita, Saria et Homme d’Os sont dans le carrosse, tandis qu’Ours d’Os, Oiseau d’Os et les autres suivent le carrosse.

L’escouade d’attaque par vague qui serait très problématique pour les Orcs Nobles charge dans le village.

*

Pour les Orcs et Bugogan qui règne sur eux, recevoir une attaque-surprise est quelque chose qui est complètement en dehors de leurs attentes. Il est bon de dire que les attaques-surprises sont quelque chose qu’eux utilisent, mais pas qu’ils s’attendent à recevoir.
Bugogan considérait les Goules et les humains comme dangereux et à agi pour qu’ils ne puissent pas savoir pour lui.
C’est pour cela que des Gobelins et des Kobolds démotivés sont stationnés sur les tours de guet tandis que les Orcs sont soit en train d’utiliser les femmes capturées pour assouvir leurs désirs ou simplement en train d’être fainéants.

En ayant été réveillés par le son des Golems de Bois traversant le village et le cri des Gobelins et des Kobolds, les Orcs se sont jetés dans la panique. Plutôt que d’attendre les ordres des individus de rang supérieur, ils ont simplement commencé à se battre là où ils se tiennent.
Un Orc Général qui par coïncidence se trouvait à l’extérieur du village a essayé de rassembler les Orcs autour de lui, mais il a été massacré en un seul coup de Vigaro.

Cela n’a fait qu’augmenter la panique des Orcs et puisque leurs maîtres Orcs étaient en train de paniquer, il est impossible que les esclaves Gobelins et Kobolds puissent agir d’une façon raisonnée. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux deviennent les victimes des coups de hache et de masse des Orcs.
Au milieu de cela, ceux qui arrivent à se remettre de ce chaos sont les relativement intelligents Kobolds. Ils ont rassembler les autres Kobolds pour former un groupe avec les Kobolds Chefs et les Kobolds Mages en leur centre et se sont faufilé à travers les Golems de Bois qu’ils ont peu de chance de battre pour prendre en embuscade les Goules.

« GAAAAAAH ! »
« GYAOOOOOOH! »

Mais ils se font attaquer par les troupes de choc des Goules. En utilisant leurs bras qui sont longs au point de toucher le sol même en se tenant debout, il court à quatre pattes comme des gorilles pour charger.
Les hommes Goules avec leur tête de lion semblent plutôt comiques d’un regard quand ils courent comme ça, mais avec la force de leurs muscles améliorés par la compétence « Force Surhumaine », leur vitesse est équivalente à celle d’un cheval qui charge.

« UOOWAN ! »

Contre cette vitesse, la seule chose que les Kobolds peuvent faire était de tirer une seule flèche chacun. Cependant, ils n’ont pratiquement eu aucun effet à cause de l’armure légère de Tarea qui n’empêche pas les mouvements et à cause des sorts de soutien lancé sur les Goules par Zadiris et les autres mages.

« GYAIN !? »

Les Goules s’approchent des Kobolds et frappes de leurs fières griffes, découpant cette nuisance. Même le Kobold Chef qui était en charge fut incapable de résister et fut massacré.

« GAAAAH ! »

Avec leur corps couvert du sang de leur ennemi, les Goules hurlent alors qu’ils attaquent de plus en plus loin dans le village. Pour des humains, ils peuvent sembler n’être rien d’autre que des bêtes assoiffées de sang, mais ceux qui comprenne le langage de bataille des Goules savent ce que ce hurlement signifie, « Nous sommes là pour vous sauver ! », et que ces Goules sont des guerriers qui cherches leurs précieuses femmes.

*

[Bocchan, il y a un groupe de Gobelins droit devant !]
« Tout droit — »
[certainement ! Je vais foncer à travers eux !]

Un carrosse de trois chevaux tiré par des chevaux bleu-blanc charge dans le village Orc. Le carrosse qui est équipé de pics faits à partir de crocs de monstres le transforme efficacement en chariot capable d’attaquer.
Rien que ça suffit à être impressionnant. Mais la chose la plus effrayante est le cocher, Sam, dont les yeux rouge sang brillent et dont le visage souriant montre ses dents.

« Gyabuh ! »
« Gyahyiih ?! »
« Gyugeh ! Gegegegegeh ! »

Les Soldats et Chevaliers Gobelins préparent leur lance et leur bouclier pour essayer de stopper le carrosse, mais ils étaient incapables de stopper totalement l’élan. Ils se font piétiner par des sabots, transpercer par les pics et écraser par les roues du carrosse.

Normalement, il devrait y avoir des dégâts faits au chariot aussi, mais de nombreuses parties en Ents ont été utilisées pour reconstruire le carrosse, donc il n’a même pas une égratignure.

[Fuhahahahah ! C’est vraiment enivrant, Bocchan !]
[Père tu t’emportes un peu, tu sais ?]
[Yay! Allez, allez !]
[Ne t’emporte pas toi non plus Rita !]

Grâce au groupe d’artisan sous les ordres de Tarea, le carrosse qui est le corps de Sam a été considérablement reconstruit en utilisant d’extravagants matériaux venant de monstres.

C’est similaire à l’idée de faire une opération chirurgicale pour transformer un humain en cyborg sans anesthésie, mais d’après Sam, il n’y a aucun problème à changer jusqu’à 90 % de son corps tant qu’il garde la forme d’un carrosse.
Vandalieu a aussi remplacé les os brisés et fissurés de Singe d’Os et des autres, mais il n’avait pas pensé que remplacés la plupart des os ne causeraient pas de problèmes, donc il fut surpris.

Bien que Sam soit toujours un monstre de rang 3, quelqu’un peut facilement voir les effets de la reconstruction sur son efficacité au combat.

[Bocchan ! Cette fois-ci, c’est un groupe d’Orcs droit devant !]

Il y a un groupe de trois Orcs droit devant, respirant fortement à travers leur nez, armé respectivement d’une lance, d’une hache et d’un gourdin. Comme Sam, ce sont des monstres de rang 3 et comme leur poids individuel dépasse facilement les 100 kilos, ils sont bien plus lourds que des Gobelins.
Leur tête est celle de cochon et ils ont une bonne quantité de graisse sur leur corps et en dessous leurs muscles épais protègent les os et les organes. Leurs os eux-mêmes sont bien plus résistants que ceux des humains.

Saria et Rita tire des flèches sur lesquelles Vandalieu à lancé « Amélioration du Carnage », mais elles sont incapables de pénétré les murs de graisse et de muscle, ce qui à la place ne fait que les énervés. Le sort lancé sur les flèches ont diminué leur vitalité, mais cela n’a aucun effet visible.
Vandalieu ouvre la bouche pour suggérer de les éviter.

« La Sécurité — »
[Certainement ! Priorisons la sécurité d’abord, je vais leur rouler dessus !]

Quelle absurdité ! Avant que Vandalieu ne puisse dire cela, Sam augmente la vitesse. Planifiant de tuer les trois chevaux et ensuite le carrosse, les Orcs préparent leurs armes.

« Bugooh ! »

« Dégainement unique », « Bisection », « Double perforation » — ce sont des compétences de combat de niveau 1 et 2 que même des aventuriers novices peuvent utilisé, mais utilisé par les Orcs inhumainement fort, elles sont incroyablement fort… Mais dans ce cas, ils ont pris le mauvais adversaire sur lequel s’en servir.

« BUGOH?! »
« BUGYAAAAH ?! »

La consistance inattendue du corps des chevaux fait que les Orcs ont perdu l’équilibre lors de leur attaque et leurs vies s’achèvent quand ils sont projetés dans les airs comme des balles en caoutchouc par la « Charge » de Sam.

Au premier regard, les trois chevaux tirant le carrosse semblent simplement être des chevaux bleu et blanc. Cependant, ils sont une partie du corps de Sam qui est manifeste avec la compétence « Forme spirituelle » ; ce sont des monstres de type astral qui sont majoritairement inaffectés par les attaques physiques. Peu importe la quantité d’acier qui essaye de les atteindre, cela n’a aucun effet.

Les Orcs, ne sachant pas cela, perdent leur équilibre et n’ont aucun moyen de supporter la « Charge » de Sam.

[Vraiment ! Vraiment grisant ! Chaque fois que je prends la vie d’un ennemi, je me remplis de pouvoir !]
« Ah, tu gagnes des points d’expériences. Tu peux gagner autant de points d’expérience que tu souhaites, mais conduis prudemment !]
[Certainement !]

Sam était l’esprit d’un vieil homme au cœur tendre, mais la joie de gagner des points d’expérience est continuellement en train de faire que ses pupilles… Ses yeux entiers brillent d’une lumière perçante. Il est évident que des gens peuvent facilement changer, bien que ses filles ne semblent pas s’en inquiéter et trouvent leur père très cool.

Mais est-ce qu’un seul carrosse peut agir à la fois comme une limousine de luxe et comme un tank annihilateur ? Vandalieu questionne le futur de Sam, mais en entendant le cri bruyant d’Oiseau d’Os, il dirige son attention vers autre chose.

« GAAAAh ! »
« AOOOOOHN ! »

La bataille se déroule bien derrière lui ; Ours d’Os utilise sa force pour déchiqueter l’estomac des Orcs et Singe d’Os donne le coup de grâce sur les Orcs affaiblis par le souffle empoisonné de Loup d’Os.
Oiseau d’Os rapporte le mouvement de chaque individu Orc depuis le ciel, se déplaçant à travers à travers le champ de bataille avec précision pour attaquer les Orcs Commandants, causant plus de chaos dans le rang des ennemis.

« Mon armée est écrasante, n’est-ce pas ? »

Se sentant comme un vrai commandant, Vandalieu se sentit suffisamment relaxé pour dire une phrase comme celle-ci. La raison pour cela est à cause des esprits qui se rassemblent près de lui après avoir été tué, les uns après les autres.
Il ne s’agit pas seulement des ennemis tuer par Sam, Singe d’Os et le reste de l’escouade d’attaque par vague, mais aussi les ennemis battus par Vigaro, Basdia et les autres Goules.

En d’autres mots, la moitié des ennemis ont déjà été battus. Il n’y a aucun esprit provenant de ses alliées.
L’ennemi a déjà perdu cinquante pourcent de ses effectifs, tandis que le camp de Vandalieu n’a reçu aucune perte. Si leur ennemi était une armée humaine, ils pourraient croire facilement qu’ils seront victorieux.

“Mais notre ennemi est un groupe de monstre. Les Orcs Nobles ne sont pas encore sortis non plus… Je suppose qu’il est temps de commencer à utiliser correctement mes « Lemures ».”

Le carrosse de Sam roule librement autour du village, mais actuellement il ne semble pas y avoir d’alliés au milieu d’un combat difficile. Les bâtiments dans lesquelles les femmes Goules sont captives sont déjà totalement sous contrôle.
Cependant, le boss Orc Noble ne s’est pas encore montré. Méfiant à ce propos, Vandalieu commence à se servir du fruit de ses leçons avec Zadiris, le « Lemure ».

Chaque élément magique a un sort qui crée un familier. Le mana coloré d’un élément est fait pour garder une forme et une formule pour sortilège est écrite pour faire que le familier obéisse au lanceur pour créer quelque chose comme une sorte de drone contrôlé à distance qui utilise du mana pour se déplacer.

Leur capacité et forme varie beaucoup selon le lanceur ; beaucoup d’entre eux ressemblent à des petits animaux comme des libellules faits de flammes ou de petits oiseaux faits de vent.
La forme que Vandalieu a choisie est celle d’un crâne qui peut voler à travers le ciel.

[Oooh…]

Le Lemure qui en résulte à la forme d’un crâne pratiquement transparent. À part les capacités de base que tous les familiers ont comme d’être capable de partager leurs cinq sens avec leur maître, ils sont difficiles à remarquer et ont aussi une autre capacité.

« BUGAAAH ! BUOOOH ! »
[BUOOOOOOH !]

Un Orc Général guidant des Orcs Chevaliers apparaît devant avec un timing parfait, donc Vandalieu décida de faire un test.

[Muh, Bocchan, devrions-nous les éviter ?]

La façon dont ils tiennent leur bouclier et la même que les Gobelins ont faite tout à l’heure, mais Sam sait que le pouvoir de leur charge serait vraiment différente, donc il a calmement posé à Vandalieu cette question. Cependant, Vandalieu donna une brève réponse, « Charge ».

[Certainement !]

Sam utilisa « Charge » pour la troisième fois. En voyant cela, l’Orc Général avec un visage de cochon eut une expression moqueuse.
Il est capable de lancer la compétence «  Coup de Bouclier » capable de projeter un Sanglier Fou de cinq mètres de long et il a deux chevaliers Orcs qui le soutiennent.
Ce carrosse qui le charge directement de face serait définitivement réduit en morceaux.

En pensant cela de façon confiante, l’Orc Général et ses subordonnés se déplacent rapidement pour utiliser leur compétence « Coup de Bouclier ».
Mais juste devant eux, ils sentent une terrible soif de sang… La présence de la mort.

S’ils ne font rien à ce propos, ils seront tués ! L’Orc Général ressent cette peur biologiquement fondamentale au plus profond de son cœur. Lui et ses subordonnées se tournent rapidement et lèvent leur bouclier pour faire face à cet ennemi terrifiant.
Cependant, après s’être tournés, ils ne voient rien là.

« Bu-bugoh ? »

Cette puissante soif de sang a disparu, laissant l’Orc Général et ses subordonnés perplexes.

« Buhibegoh ?! »

Et ensuite, Sam les écrasa.
Peu importe à quel point les Orcs sont bons pour charger les ennemis ou pour se défendre contre des attaques, ils ne peuvent pas résister en se faisant écraser par-derrière sans même avoir leur bouclier, lever.

« Bu… Buhih… »

Le fait que le Général Orc est toujours en vie est peut-être à attendre pour un monstre de rang 5. Il essaya de se remettre sur pied immédiatement, mais il n’y arriva pas.

« Sam, stop. Et marche arrière. »
[Certainement.]

Après être passées sur l’Orc Général, les roues de Sam vont dans le sens inverse, arrêtant le carrosse. Et ensuite, le carrosse commença à accélérer dans le sens inverse.

« Bugeh ! »

Avec une expression comme s’il pensait que c’était impossible pour un carrosse de se déplacer vers l’arrière, la vie de l’Orc Général s’arrêta alors qu’il se fait rouler dessus une deuxième fois.

Alors que le Lemure disparaît, il relâche une puissante soif de sang qui attaque les instincts de survie de la cible.
Il ne fait aucune attaque physique et ne fait que relâcher une soif de sang. C’est peut-être juste suffisant pour qu’une créature avec un vieux cœur fasse une crise cardiaque. Dans des situations normales, c’est probablement juste une nuisance.

Cependant, il n’y a aucune plus grande distraction que cela au milieu d’une bataille. Son efficacité ne fait qu’augmenter contre des monstres puissants qui sont plus sensibles à la détection de soif de sang.

« Si seulement j’avais été capable de faire des Lemures sur Origin… Non, je suppose que rien n’aurait changé. »

Bon, c’est mieux de se concentrer sur le présent que sur le passé.
Et ensuite, Vandalieu passa à travers les grands et larges passages de taille d’Orcs dans le village, choisissant les monstres intelligents comme les Gobelins Mages, Kobolds Mages et Orcs Mages et les rendant impotents en utilisant « Barrière d’absorption Magique », un par un.
Au même moment, il distribua les Lemures à travers le village pour supporter les Goules et se préparer pour l’apparition des Orcs Nobles.
Et moins d’une minute plus tard –

« Les Orcs Nobles sont des Orcs de trois mètres de haut avec des cheveux blonds, n’est-ce pas ? »
[C’est ce que j’ai entendu dire.]
« J’en ai trouvé. Trois d’entre eux. »

Un Orc Noble est face à Vigaro, bloquant son avancé.
Le deuxième s’approche de l’arrière-garde que Zadiris dirige.
Le troisième s’approche du groupe de guerrier dans lequel se trouve Basdia.
Chacun d’entre eux est plus massif que l’Orc Général que Sam vient juste d’écraser, avec des cheveux blonds qui brillent légèrement au clair de lune.
Ils sont probablement les enfants de l’Orc Noble qui est le chef du village. D’après l’esprit du Kobold Shaman, ils sont des monstres de rang 6 dont les capacités sont au-dessus de ceux d’un Général Orc.

Ils sont bien plus fort que n’importe quelle Goule, en incluant Vigaro et Zadiris.

« … Singe d’Os, Loup d’Os et Oiseau d’Os, allez soutenir Zadiris, les Lemures vous guideront là-bas. Sam, nous allons où Basdia se trouve. »

*

Luciliano est aussi forcé d’enquêter la nuit sur ce que font les Orcs Nobles à travers son Vivant-Mort.
Il avait à l’origine envie de se dépêcher et partir au royaume d’Orbaume, mais le grand chambellan Vicomte Balchesse a découvert que tant que le familier Vivant-Mort de Luciliano est toujours en bonne santé, il peut en partager les cinq sens.
Et donc Luciliano est dans une situation difficile où il doit accepter la requête directe de grande priorité du Vicomte en échange d’un sac rempli de pièce d’or.

[C-C’est de la torture… Le Vicomte et la guilde des aventuriers essayent de détruire ma santé mentale !]

Luciliano qui possède la magie de l’élément Vie qui est unique et incomparable pour rassembler des informations sur les mouvements des Orcs Nobles sans prendre de risque. Cependant, il y a une raison simple qui fait qu’il déteste cela autant.
En recevant la requête de Vicomte Balchesse, Luciliano a changé le corps frais d’une femme en Vivant-Mort. Pour une raison étrange, l’Orc Noble Bugogan a commencé à l’apprécier.

Luciliano qui a appris le langage des Orcs, a involontairement laisser un crie lui échapper en entendant Bugogan déclarer, « Je vais donner à cette femme aventurière le grand honneur de me donner mon quatrième fils ! »
Partager les cinq sens du Vivant-Mort durant le processus signifie être violé par l’Orc Noble du point de vue de la femme, quelque chose que l’on pourrait appeler une agression… Non, un désastre pour ses yeux.

Dans ce vaste monde, il y a apparemment des gens avec un goût particulier qui se sentiraient excités par des bêtes et des monstres, mais il n’a jamais entendu parler d’un fétiche où quelqu’un voudrait avoir sa vision remplie par celle d’un Orc hideux en train de respirer bruyamment avec son nez.
Même si Luciliano possède le titre de « Dégénéré », il n’a pas ce genre de goût au moins.

Fort heureusement, le sens du toucher du Vivant-Mort est pratiquement inexistant et son sens de l’odora est faible, donc cette tâche a été plus ou moins supportable.

[Malgré cela, j’ai réussi à entendre une variété de petites informations. Je suppose que même les monstres ont la langue déliée quand ils se parlent à eux-mêmes au lit.]

Bugogan n’a aucune suspicion concernant le Vivant-Mort que Luciliano contrôle. Ce qui est normal ; pour Bugogan, le Vivant-Mort est un instrument qui donnerait naissance à un fils qui n’est pas rebelle et qui ne montre aucune réaction à quoi que ce soit. Du coup, il se parle à lui-même et c’est Luciliano qui l’entend, ce plaignant tous les jours et même parlant de sa rancune envers les Orcs Nobles de chez lui qui l’on rejeté.

Comme Luciliano relaye toutes les informations au Vicomte et ses associées, ses poches sont considérablement pleines.

Cette nuit encore, il s’est convaincu lui-même que c’était nécessaire pour obtenir des informations importantes et regarde à travers les yeux du Vivant-Mort Bugogan pendant son effort. Soudainement, au milieu de son rapport sexuel, un serviteur Orc déboule à l’intérieur.
Il semble qu’il y ait une attaque à grande échelle qui soit menée contre le village.

[Il me semblait bien que c’était étrangement bruyant… Donc ce n’était pas les Orcs devenant ivres ou se déchaînant.]

Les attaquants sont des Goules et la bataille ne se passe pas bien. Plusieurs Orcs Général sont déjà morts et le nombre d’Orcs Mage a aussi diminué.

« BUGAAAAH ! BUGIGI BUBOBIO! »

Bugogan crie pour exprimer sa rage sur le fait que son armée pour laquelle il a travaillé si longtemps pour l’agrandir est en train d’être anéantie. Il ordonne à Bubobio et ses autres fils de s’en occuper et se recula du Vivant-Mort. Il semble qu’il se prépare à se battre lui-même.

[Ce… Je dois faire un rapport au Vicomte.]

Les Goules seront probablement battues au final, mais les Orcs Nobles subiront de lourdes pertes. Dans ce cas, leur plan d’attaquer la ville entre le printemps et l’été sera retardé.
Si les forces Orcs sont affaiblies, c’est peut-être possible que moins d’une centaine d’aventuriers soit nécessaire ; peut-être qu’un ou deux aventuriers de classe B seront suffisants.

[J’espère que les Goules vont se lâcher et détruire le Vivant-Mort durant le processus.]

Si cela arrivait, il sera payé puis congédié, le laissant libre de faire sa route.
Comme pour répondre à la demande de Luciliano, les sons de bataille venant de l’extérieur de la maison de Bugogan deviennent de plus en plus violents.

[Hey, juste pour vous dire que je suis dans une période un peu trouble irl que ce soit professionnellement ou émotionnellement. D’où le manque de chapitre ce mois-ci à cause du manque de stabilité. Je vais faire au mieux pour que ça n’influence pas les sorties et pouvoir reprendre rapidement. Je donnerais des news dès que je peux. Bye !]


Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant

Pour soutenir mon travail et les autres séries, clique en dessous :

Tipeee




3 thoughts on “Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi – Chapitre 19

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :