KissWood

The Novel’s Extra-Chapitre 58

Chapitre 58. Changement
 
Dortoir 4, penthouse.
Chae Nayun est étendue sur son lit dans cette grande chambre vide.
C’est dimanche, les cours reprennent le lendemain.
« Haa… »
Elle lâche un profond soupir. Elle a peur quand elle pense au lendemain. Le résultat de son pari avec Kim Hajin, sa défaite totale, doit déjà s’être répandu à présent. Certaines personnes seront heureuses alors que d’autres s’en inquièteront. Elle espère que les émotions dirigées vers elle seront de la schadenfreude plutôt que de l’inquiétude et de la sympathie.
Mais ce qui l’inquiète plus que tout est Kim Hajin lui-même.
« Fumer… »
Chae Nayun se rappelle de sa conversation avec lui en Norvège. Il a murmuré qu’il a arrêté de fumer. À l’époque, elle pensait qu’il essayait juste d’avoir l’air cool mais avec les informations qu’elle possède à présent, elle doit croire qu’il avait une raison de fumer. Que n’ayant personne sur qui compter, il a dû se reposer sur un objet pour soulager sa douleur…
Chae Nayun tombe à plat sur son lit.
Il y a de larges traces du harcèlement subit par Kim Hajin, les laquais de Shin Jonghak ont écrit des posts sur des forums et commenté sur ses réseaux sociaux. Et Chae Nayun les a tous lus. Tout comme le lui a dit Yoo Yeonha, elle pouvait difficilement en lire la plus grande partie sans froncer les sourcils. Embarrât, honte et remords se mélangent en elle pour former une émotion complexe.
Un changement d’arme et de position.
À y repenser, Kim Hajin l’a déjà fait.
Elle a entendu dire qu’il était un épéiste à la base. Même ainsi, il a abandonné son épée. Probablement parce qu’il a réalisé qu’elle ne convient pas à son Don.
Abandonner tout ce à quoi il s’est entrainé pendant toute sa vie, choisir une arme peu orthodoxe comme un pistolet… Chae Nayun se demande ce qu’il a dû ressentir.
Elle tend sa main sous son lit. Elle en retire une mallette assez grosse. Elle se lève de son lit et l’ouvre. Ses précieux souvenirs refont immédiatement surface.
Dans la mallette se trouvent des centaines de photos. Elle les avait enterrées profondément dans son cœur pour éviter d’être blessée mais chaque photo est une chose qu’elle ne pourra jamais oublier car elles ont été prises avec les gens qu’elle aime le plus.
Sa mère et son grand frère. Dans les photos, ils sourient joyeusement avec elle. La petite Chae Nayun a l’air tellement heureuse qu’elle en a les larmes à l’œil juste en regardant la jeune elle-même.
« Huuup. »
Chae Nayun retient ses larmes. Elle ramasse ensuite l’épée courte placée dans la mallette. Elle ne fait qu’un mètre de long, mais c’est parce qu’elle a été enchantée avec une magie spéciale qui en augmente la longueur lorsqu’on lui infuse de la puissance magique. Dans ses souvenirs, la longueur maximale est de 4 mètres. Cette épée mystique lui a été donnée par Yoo Sihyuk il y a huit ans.
Pour la première fois depuis longtemps, Chae Nayun prend l’épée en main. Bien qu’elle ressemble à un joli jouet, c’était une arme mortelle plus lourde que le monde quand elle était jeune.
« Quelle était ma limite encore ? Je doute que mon contrôle de magie était bon quand je n’avais que 8 ans mais je me rappelle que c’était aux environs de 2 mètres… »
Chae Nayun infuse l’épée de sa magie. La lame s’élance et devient suffisament longue pour atteindre le plafond.
« Wow… J’ai beaucoup grandit. »
Réalisant une chose évidente, elle fixe l’épée pendant un long moment. Ensuite, tout comme son maître le lui avait appris par le passé, elle enveloppe l’épée de magie. Sa magie bleue s’élève clairement autour de la lame.
Jiing.
L’épée résonne avec sa magie, manifestant un qi d’épée.
« … »
Chae Nayun pose son front contre l’épée et ferme les yeux. La froide sensation métallique et le tintement de la magie, elle grave ces sensations dans son cœur.
 
**
 
Dimanche. J’ai un rendez-vous avec la faculté de Cube. C’est à cause de la chose appelée Don spécialisé. La rumeur que j’ai vaincu Chae Nayun et touché la cible à 900 mètres s’est déjà répandue à travers Cube. Ils me demandent si la rumeur est vraie. Après y avoir réfléchi pendant un moment, j’acquiesce. Ils me demandent ensuite si je veux rendre cette information publique ou la garder secrète. Je choisis cette dernière option. En vrai, cela n’a pas vraiment d’importance car ce sera révélé de toute façon. La seule différence est que la dernière option fait de moi un produit. Si quelqu’un veut des informations à mon sujet, ils devront l’acheter à Cube. Bien sûr, puisque des rumeurs se sont déjà répandues, ils ne paieront que pour une confirmation de ces rumeurs.
Quoi qu’il en soit, une fois la réunion terminée, je quitte le bâtiment administratif. Comme les examens finaux commencent dans deux semaines, il n’y a pratiquement personne se promenant à l’extérieur. Ils sont probablement tous en train d’étudier dans la bibliothèque ou de s’entraîner au centre de fitness.
Cependant je retourne à mon dortoir.
J’ouvre la porte familière, m’assois sur le canapé et ouvre mon pc.
Il y a de nombreuses choses que je dois acheter pour l’examen à venir.
[Tente Automatique]
[Côtes de Porc]
[Ailes de Poulet]
[Poêle à Frire]
[Grill Portable]


Je place tout l’équipement de camping auquel je peux penser dans le panier. Ça me coute deux millions de won en tout mais je fais l’achat sans hésiter.
Les instructeurs fouilleront nos sacs avant l’examen final pour chercher des armes personnelles et des équipements défensifs. Cependant, les objets comme ceux que j’ai acheté sont permis. S’ils me demandent pourquoi je les ai apportés, j’ai plus qu’assez d’excuses à donner. Le plus simple étant de dire que j’ai tout préparé juste au cas où.
[Votre achat a été complété.]
Park Soohyuk m’envoie un message juste après le message de confirmation.
[Hajin, nous avons créé notre site internet. Jettes-y un œil. Tu es sur la liste de nos investisseurs.]
[wmw.shagency.com]
« Oh ? »
C’est un site d’agence. J’y entre immédiatement.
[Cultivation de la Vérité – SH Agency]
[Présentation de la SH Agency] [List des investisseurs] [Liste des Chasseurs Affiliés]
Le design est plutôt décent, mais tout de même, chasseurs affiliés ? Est-ce que c’est juste là pour dire d’être là ? Je ricane en cliquant dessus.
===
[Jamie King]
Date de Naissance : 08/03/1997
Un chasseur avec 5 ans d’expérience.
[Joshua]
Date de naissance : 09/01/2005
Un chasseur avec 1 ans d’expérience.
===
« Oh, il y en a quand même plusieurs ? »
Etonnamment, il a déjà trouvé deux chasseurs. Je ne les connais pas mais ce qui important c’est qu’ils soient là.
Cette fois-ci, je clique sur la liste des investisseurs et suis immédiatement surpris.
Je pensais que je serais le seul, mais quelqu’un d’autre a rejoint les rangs.
[Kim Hajin]
[Yoo Yeonha]
Elle est rapide, comme on peut s’y attendre d’elle.
Je ferme l’ordinateur en souriant.
[Comment est le site ?]
[Il est propre et agréable mais je pense que tu devrais mettre le nom de Yoo Yeonha avant le mien dans la liste des investisseurs.]
Même si elle fait comme si ce n’est pas le cas, elle se préoccupe beaucoup de ce genre de choses.
[Pourquoi ? Je ne m’en soucie pas vraiment mais est-ce que tu ne devrais pas être en premier ? Tu sais, à la fois alphabétiquement et par l’ordre d’arrivée.]
[Non, fais juste comme je le dis.]
Si ça ne change pas, le nombres d’investissements qu’il obtiendra dans le futur pourrait bien diminuer.
 
**
 
Le jour suivant.
« Huu. »
Je calme ma respiration devant la porte de la classe.
Je suis particulièrement nerveux aujourd’hui. Le duel d’archerie a eu environ 70 spectateurs, alors ce qui s’y est passé est destiné à se répandre. Maintenant que quatre jours se sont écoulés, ce serait étrange qu’ils ne soient pas au courant.
À cause de ça, je suis un peu anxieux à l’idée de rentrer en classe. Mais j’ouvre quand même la porte et m’avance.
Tous les yeux me tombent immédiatement dessus et je peux les entendre parler de moi en murmurant.
Je me dirige vers ma place habituelle en ignorant tout ce qu’ils peuvent bien dire et m’assieds. Chae Nayun n’est pas encore là.
« … ? »
Non, je pensais qu’elle ne serait pas là mais j’entend une voix familière et me tourne dans cette direction.
Là-bas, je vois Chae Nayun qui n’est pas comme d’habitude. Pour être plus précis, ses longs cheveux bruns, qui atteignaient son dos, ont été raccourcis jusqu’à ses épaules.
« …Alors comment sont les cheveux court ? Ça te va bien. »
« Des cheveux sont des cheveux. Même si j’aime bien que ce soit moins chaud. Tu devrais aussi te les couper. »
« J’aime les miens tels qu’ils sont… Au fait, tu ne t’es pas coupée les cheveux à cause du pari, n’est-ce pas ? »
« Je l’ai fait parce qu’il fait chaud. En plus tu ne peux pas toujours gagner. Est-ce que j’ai l’air d’une personne qui s’attarde sur le passé ? »
Apparemment, elle est la même à part que ses cheveux sont plus courts.
À ce moment, Chae Nayun s’étire et tourne la tête. Comme j’ai l’impression qu’elle me regarde, j’enfonce rapidement ma tête sur mon bureau.
 
**
 
 
Chae Nayun prétend s’étirer et regarde discrètement Kim Hajin. Il vient d’arriver mais étudie déjà dur.
« Kuu~ Je suis fatiguée. »
Elle regarde à nouveau devant elle.
« Ah oui, est-ce que tu as étudié ? »
Demande à ce moment Shin Jonghak, qui est assis derrière elle. Elle lui donne une simple réponse :
« J’en ai fait assez. »
Les classes théoriques ne jouent qu’un rôle mineur dans Cube. Les examens de combat et écrits ont un ratio de 7:3 pour leur impact sur les points. Mais comme les examens de combat renvoient mieux le niveau des cadets, les cadets au sommet du classement le sont généralement aussi pour les examens écrits. Bien sûr, il y a aussi des exceptions.
« Assez ? Alors tu vas de nouveau finir autour du rang 600, hahaha. »
Pensant que Chae Nayun, qui prétend aller bien, va vraiment bien, Shin Jonghak se moque d’elle insensiblement.
« … »
Elle le fusille férocement du regard. Sentant son regard hostile, il arrête de rigoler et recule maladroitement.
« Ah oui, voilà les notes d’Analyse du Domaine des Phénomènes que tu demandais hier.’
Kim Suho change précipitamment le sujet.
« Merci. Je vais les recopier et te les rendre. »
« N’en attends pas trop, l’Analyse du Domaine des Phénomènes est difficile pour tout le monde à part Kim Ha… »
Il s’arrête au milieu de sa phrase, réalisant son erreur.
« Tu as raison, c’est difficile pour tout le monde à part Kim Hajin. Ça va, hein. Tu n’as pas à être aussi prudent. »
Chae Nayun secoue la tête et place le carnet de Kim Suho devant elle. Bien que Yoo Yeonha soit meilleure que lui pour étudier, elle n’est pas digne de confiance.
En fait, elle a deux notes différentes parce qu’elle ne veut pas partager ses vraies notes avec Chae Nayun.
Drrrrk-
Le professeur du cours théorique rentre ensuite.
« Allons, allons, du calme. Vous savez que votre examen est dans deux semaines, n’est-ce pas ? Il reprendra tout jusqu’à la Réaction Aurore. »
La classe agitée devient immédiatement silencieuse. Le professeur annonce l’étendue des sujets couverts par le test avant de commencer le cours du jour. Chae Nayun ouvre son carnet et prend son stylo.
‘Je vais étudier durement aujourd’hui. Je dois montrer que je ne suis plus la même qu’avant… mais je me sens un peu fatiguée… C’est la faute du professeur…’
Lorsqu’elle se réveille après avoir somnolée, elle se retrouve avec une tonne de choses à écrire.
« Bien, voici un problème de calculs, votre type favori. Maintenant, je sais que certains d’entre vous ne comprennent pas pourquoi vous devez apprendre ça mais, une fois que vous serez dans le monde réel et commencerez à entrer dans des donjons, vous me remercierez à genoux. Si vous ne voulez pas pleurer des larmes de sang, ne paressez pas maintenant. »
Il semble que le professeur a déjà fini d’expliquer les concepts théoriques du jour car il est déjà passé aux exemples de problèmes. Chae Nayun est incapable de comprendre cette faille temporelle.
« Pour ce problème, je veux que quelqu’un vienne m’aider à le résoudre. Voyons voir… »
Le professeur s’arrête pendant un moment et commence à parcourir la liste des cadets. Chae Nayun se sent immédiatement nerveuse, inquiète qu’il puisse la nominer. Elle a déjà été embarrassée à mort à cause du duel d’archerie. La dernière chose qu’elle désire c’est de faire face à une nouvelle humiliation.
« Ah. Cadet Kim Hajin. Venez. »
Heureusement, ce n’est pas elle.
Kim Hajin se lève de son siège et marche jusqu’à l’estrade du professeur tandis que tous les regards tombent sur lui. Il monte ensuite sur l’estrade et reçoit un stylo holographique du professeur.
Il se met ensuite à résoudre le problème sans interruption. Ses procédures et ses calculs sont sans défauts et même son écriture est impeccable. Chae Nayun fixe abasourdie les variables et les nombres qu’il écrit. Elle reprend ensuite soudainement ses esprits et commence à tout recopier.
« Bien. Très bien. »
Le professeur applaudit dès que Kim Hajin a terminé. Tous les autres sont occupés à recopier ce qu’il a écrit.
« Parfait. Comme on pouvait s’y attendre du rang 1 mondial. Vous pouvez retourner vous asseoir maintenant. Je vais donner l’explication. »
Rang 1 mondial ? Kim Hajin incline la tête, confus avant de retourner à son siège sans plus de questions.
« Regardez tout le monde. C’est ce qu’on appelle une réponse modèle et sans défaut. »
Le professeur attire l’attention de tout le monde. Cette fois-ci, Chae Nayun aussi fait attention, les yeux écarquillés.
 
**
 
Lundi soir, 10 P.M.
Je me dirige vers le champ de tir dés que j’ai fini mes exercices au centre de fitness. Je monte la difficulté jusqu’au stage 10 où les cibles attaquent aussi et commence mon entrainement.
Mais alors que je m’exerce, j’entends faiblement des cris à travers le mur.
‘Huap ! Hiyaap !’ Quelque chose comme ça. Curieux, je regarde à travers le mur.
« …Hm ? »
Dans la salle de tir à côté de la mienne, Chae Nayun brandit une épée vers un mannequin. Elle a dû la faire venir de quelque part.
Il est un peu étrange de voir quelqu’un s’entraîner avec une épée dans un champ de tir mais je me sens quand même satisfait.
Dans l’histoire de base, Chae Nayun n’est passée à l’épée qu’environ un an après avoir été diplômée de Cube. La raison pour cela est la ruée aux artéfacts de Gengis Khan, qui se déroule en Mongolie. Là-bas, elle rencontre le Djinn qui a tué sa mère mais s’avère incapable de le tuer avec son arc.
Si elle commence à améliorer son escrime maintenant, au moment du diplôme elle sera probablement un monstre dépassé seulement par Kim Suho. Me sentant content de moi, je m’étire et termine l’entrainement du jour.
Mais lorsque je quitte le champ de tir, la porte à côté de la mienne s’ouvre aussi. Chae Nayun en sort en essuyant sa sueur. Je me fige instantanément et elle aussi.
« … »
« … »
Pour être tout à fait honnête, je me sens désolé de lui avoir dit ces choses. Bien que j’avais de bonnes intentions  en essayant de la motiver, j’ai quand même frappé deux fois là où ça fait mal. Alors avant qu’elle ne m’attaque, je parle en premier :
« …E-Est-ce que tu as fini ta pratique d’archerie ? »
« Huh ? Oh, euh, ouais. »
Elle répond maladroitement.
« Q-Quoi, je ne peux pas ? »
« Non, continue le bon travail. »
Je veux terminer la conversation et partir rapidement mais Chae Nayun m’arrête.
« Hey. »
« … »
Je suis un peu effrayé mais je me retourne quand même pour lui faire face.
« Quoi. »
« Tu, um… as dit que tu avais arrêté de fumer. »
« …Quoi ? »
Sa question me prend par surprise.
En effet, j’ai bien dit ça durant notre voyage en Norvège. Pour être exact, Chae Nayun m’a entendu penser tout haut.
« Effectivement. »
« …Comment tu as arrêté ? »
Ça semble être une question complètement hors sujet. Est-ce qu’elle essaie de m’offrir une cigarette empoisonnée ou quelque chose ?
« Tu n’as pas besoin de savoir. »
Je ne peux pas répondre à cette question, alors je l’interromps et part.
Je peux sentir son regard dans mon dos.
 
Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant

2 thoughts on “The Novel’s Extra-Chapitre 58

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :