KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 123

Chapitre 123 : Chae Jinyoon (1)

« Désolé, je suis au beau milieu d’un examen, on devra discuter des détails plus tard. »

« — Bien. Au fait, juste pour que tu le saches, c’était une faute de frappe, pas une faute d’orthographe. J’ai été un peu vexée que te me le fasses remarquer. J’allais la corriger… »

Le temps de finir de consoler Boss et de fixer un rendez-vous pour plus tard…

« Kim Hajin, Kim Hajin est-il là ? »

L’un des instructeurs qui se baladait dans la salle d’attente a appelé mon nom.

« … Êtes-vous là ? »

Lorsque j’ai mis fin à l’appel en vitesse et que j’ai levé la main, l’instructeur a eu l’air surpris.

« Huhum, Rachel cherche après toi. Il semblerait que vous ayez été séparés pendant l’examen. Dis-lui de ne pas en faire tout un plat. Ce n’est pas l’Angleterre ici, donc elle ne peut pas nous donner d’ordres… »

Je me suis incliné.

« Je m’excuse. »

L’instructeur a fait claquer sa langue, et a fait un rapport à ses supérieurs.

« Tous les cadets sont présents à l’appel. »

Puis, il est parti rapidement.

Ensuite, j’ai essayé de trouver Rachel, mais je n’en ai finalement pas eu besoin.

Elle se tenait derrière l’instructeur qui venait de partir.

« …. »

Elle me fixait silencieusement avec des yeux larmoyants.

Ayant l’impression de l’avoir inquiétée pour rien, je me suis senti un peu désolé. J’aurais dû commencer par la chercher.

Rapidement, Rachel a ouvert la bouche.

« Je te cherchais. Tu aurais dû me dire que tu allais bien… »

« Ah, désolé. Il y avait une affaire dont je devais m’occuper. »

Rachel a soupiré. Puis, elle a murmuré de façon à peine audible.

« — Merci mon Dieu. »

Sa sincérité m’a fait beaucoup de mal. Heureusement, c’était une attaque indirecte. Sinon, mon cœur aurait sauté plus d’un battement.

« Alors, que s’est-il passé lors de ce dernier niveau… ? », m’a-t-elle demandé.

« Eh bien, j’ai gagné. »

« Hein ? Ouah, vraiment ? Contre un membre de la Société de la Lu… »

Elle s’est soudainement arrêtée au milieu de sa phrase et a regardé autour d’elle. Elle a ensuite continué en baissant le ton de sa voix.

« Contre un membre de la Société de la Lune Sombre ? »

« Oui, je l’ai battu. »

« Ah ! »

Pour être honnête, j’avais à peine renversé la situation après avoir subi plusieurs lacérations. Mais Rachel n’avait pas à le savoir.

« Ouah… »

Rachel avait l’air impressionnée, la bouche entrouverte et les yeux brillants comme des joyaux.

Lorsque j’ai haussé les épaules, Rachel a hoché la tête, acceptant pleinement la situation.

« À partir d’aujourd’hui, je vais devoir t’appeler Maître Hajin-ssi. »

« … Hein ? Ah, non, tu n’as pas besoin de faire ça. »

Je voulais refuser une relation maître-apprenti qui serait anéantie après un seul vrai combat en tête-à-tête.

… Non, j’avais l’impression que je pouvais gagner contre elle au mois une fois. Rachel n’a probablement jamais combattu contre quelqu’un ayant autant de tours dans sa manche.

« Maître. »

« S’il te plaît, ne fais pas ça. »

Je me suis gratté le cou, me sentant un peu gêné.

« … Cadet Rachel, Cadet Kim Hajin. »

À ce moment-là, Kim Soohyuk s’est approché de nous.

« Ah, Instructeur Kim. »

« Qu’est-ce qui se passe ? »

L’instructeur de la classe Veritas était digne de confiance et honorable, contrairement à l’instructeur grossier de tout à l’heure.

Rachel et moi avons expliqué à Kim Soohyuk tout ce qui s’était passé dans la salle de l’examen final de la Tour.

L’air sérieux, Kim Soohyuk nous a dit qu’il ferait un rapport à l’académie, mais que les dirigeants de Cube n’auraient probablement que peu de réactions.

Comme Rachel et moi étions les seuls témoins, les dirigeants de Cube pourraient trouver de nombreuses excuses.

Il est plus que probable qu’ils diront que c’était prévu comme ça dans le scénario, ou que nous avions mal compris les intentions de l’examinateur.

« Quoi qu’il en soit, bien joué. »

Kim Soohyuk a tapoté nos épaules pour nous féliciter, puis il est reparti.

« … Que vas-tu faire maintenant ? », ai-je demandé à Rachel.

« Moi ? Je rentre en Angleterre ce soir… Maître. »

Avec un sourire taquin, Rachel a ajouté le mot Maître.

J’ai fait particulièrement attention à ne pas regarder son sourire.

Rachel était le genre de personne qui changeait au fur et à mesure qu’elle ouvrait son cœur. La façon dont elle changeait en ce moment était trop fatale pour mon cœur.

J’ai esquissé un sourire, puis sentant ma smartwatch vibrer, j’ai baissé les yeux.

[Hajin Hajin.]

[J’ai appris à envoyer des messages, Hayang m’a aidé.]

[Mais quand reviens-tu, Hajin ? J’ai envie de te voir.]

Ces temps-ci, Evandel était beaucoup trop fascinée par la smartwatch que je lui avais offerte. Elle avait même appris à regarder des vidéos sur YouTube. Elle apprendra probablement rapidement comment commander de la nourriture.

“… Dépêchons-nous de rentrer à la maison et de dîner avec Evandel.”


La première semaine des vacances d’hiver,
dans un donjon sans nom se situant dans la chaîne de montagnes Baekdu.

« … Pfiou ~ bon travail, Hajin. »

J’étais étalé sur le sol alors que Kim Suho me complimentait.

« Ouah, mes mains en tremblent encore. N’était-ce pas super amusant ? »

Bien que Kim Suho repensait à notre précédente bataille avec un sourire radieux, j’étais trop secoué pour faire quoi que ce soit.

Le boss de ce donjon était un serpent venimeux appelé Jǫr.

C’était un monstre de rang-intermédiaire de grade 1 qui crachait du venin noir.

La stratégie que j’avais mise au point était simple.

En tant que tireur d’élite, je serais le soutien, et en tant que guerrier, Kim Suho attaquerait.

Les choses s’étaient déroulées comme prévu. Kim Suho a avancé en évitant son venin ; quant à moi, j’ai tiré dans les yeux de Jǫr depuis l’arrière.

Cependant, le monstre maudit a commencé à se déchaîner après avoir perdu la vue. En projetant son venin partout, il a attaqué sans se soucier de sa propre sécurité. Si je n’avais pas mémorisé l’effet médicinal de désintoxication, je serais mort en vain.

« Cette jarre est la récompense ? »

« Oui, je pense que c’est ça. C’est ce que Jǫr protégeait, non ? »

Je me suis forcé à me lever.

« Mais qu’est-ce que c’est ? »

« Il faut d’abord que je l’évalue. »

Lorsque j’ai tendu la main, Kim Suho m’a donné la jarre sans l’ombre d’une hésitation.

===

[Jarre de la Cupidité]

Une jarre pleine de cupidité.

Lorsque vous mettez un objet à l’intérieur, une cupidité aléatoire adhérera à l’objet.

===

C’était l’un des objets d’attribution aléatoire que j’avais créé.

Il était facile à utiliser. Il suffisait de mettre un objet dedans et de le laisser y reposer pendant une dizaine de jours. Bien que personne ne sache quel effet fou serait ajouté à l’objet, avec ma chance, je n’étais pas trop inquiet.

Kim Suho a soudainement pris la parole.

« Tu peux prendre cet objet. »

« … Hum ? Qu’est-ce que tu veux dire ? »

« N’est-ce pas évident ? J’ai pris Misteltein, alors tu devrais prendre celui-là. »

« Mais quand même… »

Je savais que cette jarre pouvait être utilisée deux fois.

« C’est bon. Je suis content de l’expérience de combat que j’ai acquise aujourd’hui… Mais, si tu te sens mal à l’idée de le prendre, alors partons en voyage ensemble. »

Je n’ai pas répondu à Kim Suho. Je me suis juste allongé et j’ai fait semblant de dormir.

Kim Suho a ri, et le temps s’est écoulé en silence.

Wiing —

Le silence a été rompu par la vibration d’une smartwatch.

Ce n’était pas la mienne.

Alors, ça ne pouvait être que celle de Kim Suho.

J’ai tourné la tête et j’ai vu Kim Suho, le visage sérieux, en train de taper un message.

En voyant cela, j’ai eu l’impression de savoir qui était l’expéditeur.

« Yun Seung-Ah encore ? »

« …. »

Kim Suho a sursauté.

Je n’ai pas pu m’empêcher de rire.

Bien que ce ne soit pas mon intention, Yun Seung-Ah et Kim Suho ont fini par se rapprocher beaucoup plus tôt. Dans l’histoire originale, Yun Seung-Ah ne pouvait même pas envoyer de messages à Kim Suho, car Chae Nayun gardait constamment un œil sur lui.

« Vous sortez ensemble ? »

« Hein ? N-Non, comment quelqu’un comme moi pourrait sortir avec Senior Seung-Ah. »

« … Si tu n’en es pas digne, alors personne ne l’est. »

L’apparence de Kim Suho était plus que suffisante pour que les filles se pâment devant lui.

« Quoi qu’il en soit, Hajin. »

« Tu es doué pour changer de sujet. »

« N-Non, je reviens sur ce dont nous avons parlé un peu plus tôt. À propos de ce voyage. »

« … Tu aimes tant que ça partir en voyage ? »

« Non, c’est juste que je pars le 20. Nous ne nous verrons pas pendant quasiment 3 mois. »

Kim Suho a poursuivi en prenant un air sérieux.

« Et tu pourras aussi te rapprocher de Nayun. »

« Me rapprocher ? »

« Oui, Chae Nayun a beaucoup changé. Maintenant, elle est… »

« Ah non, je ne pense pas. »

« Hein ? »

J’ai changé de sujet.

« Si je me rapproche moi aussi de Chae Nayun, cela signifie que toi, Kim Suho, tu te rapproches aussi de quelqu’un… et ce quelqu’un c’est Yun Seung-Ah. »

Kim Suho s’est mis en colère.

« N-Non, ce n’est pas du tout comme ça entre nous ! »

« Haha, ce n’est pas non plus comme ça pour moi. Je n’aime pas Chae Nayun. Je n’ai jamais dit que je l’aimais pour commencer. »

« Hein ? Vraiment ? C’est problématique. »

« Comment ça, problématique ? »

« Euh… laisse tomber. »

Kim Suho a fermé sa bouche.

Il semblerait qu’il ait parlé de moi à Chae Nayun. Devrais-je pirater leurs smartwatches pour en savoir plus ?

« Quoi qu’il en soit, tu prends cette jarre. Mais tu devras venir en voyage avec nous. »

J’ai souri et hoché la tête à l’offre généreuse de Kim Suho.

Comme je n’aurais jamais été capable de terminer ce donjon sans son aide, je pouvais au moins faire ça pour lui.


Le 17 décembre.

Par une froide journée d’hiver, je suis parti en voyage avec Kim Suho, Shin Jonghak, Yoo Yeonha, Yi Yeonghan et Chae Nayun.

Notre destination était une station balnéaire de luxe près de Gyeongpodae. Actuellement, nous nous dirigions vers l’hôtel 5 étoiles du groupe Daehyun.

Pour profiter pleinement du voyage, Chae Nayun avait suggéré que nous allions en voiture de Séoul à Gyeongpodae.

Mais comme aucun de nous n’avait de permis de conduire, nous avons dû prendre une limousine.

« Crrc, Crrc. »

Bien que tout le monde ait été plein d’énergie au début, seule Yoo Yeonha était encore éveillée 30 minutes après notre départ.

« Crrc, Crrc. »

Je regardais Yoo Yeonha manger joyeusement des chocoballs.

C’était un des en-cas que Chae Nayun avait apporté pour égayer le voyage. Bien que Yoo Yeonha n’ait montré aucun intérêt pour ça au début, elle a pratiquement fait un virage à 180 degrés une fois que tout le monde s’était endormi.

La façon dont elle savourait chaque chocoball était assez drôle.

« …. »

Soudain, nos regards se sont croisés.

Yoo Yeonha m’a regardé et m’a tendu à contrecœur la boîte de chocoballs.

« Tu en veux ? »

« Non merci, ça va. »

« … Très bon choix. Ce n’est pas si bon que ça. »

Après avoir dit cela, elle a mis une autre chocoball dans sa bouche.

Bam.

À ce moment-là, la limousine a tremblé, et la tête de Chae Nayun est tombée sur mon épaule. Le parfum de ses cheveux a chatouillé mon nez.

« … Hum. »

Yoo Yeonha murmurait toute seule en voyant la tournure soudaine des événements.

J’ai poussé la tête de Chae Nayun sur le côté.

Mais deux minutes plus tard, sa tête est retombée sur mon épaule.

Elle n’était pas réveillée, n’est-ce pas ?

Quand je me suis retourné après avoir décidé d’abandonner, j’ai croisé le regard de Yoo Yeonha. Curieusement, elle avait l’air triste en nous regardant.

« Quoi ? »

« … Hein ? Ah… Hum, j’ai juste un peu mal au crâne. La tête de Nayun doit être lourde. »

« Mm, je suppose que tu as raison. Sa tête est trop grosse. »

J’avais critiqué Chae Nayun pour vérifier si elle était réveillée, mais elle n’a eu aucune réaction.

Apparemment elle était vraiment endormie.

Après 30 minutes de route supplémentaires, nous sommes arrivés à notre destination, une station balnéaire qui m’a laissé bouche bée. En fait, même les bâtiments présents aux alentours de la station étaient luxueux.

Gangwondo était à la hauteur de sa réputation, son PIB correspondant à celui d’un petit pays.

« Suivez-moi ! »

Chae Nayun s’est levée dès que nous sommes arrivés et nous a guidés d’une voix dynamique.

Notre logement pour les deux prochains jours était une immense villa de six chambres.

Nous avons posé nos sacs dans nos chambres et nous nous sommes retrouvés dans le salon.

« Notre emploi du temps est très serré, alors faites attention à ne pas vous perdre en route ! »

Chae Nayun avait crié cela en souriant joyeusement. Tout le monde semblait attendre avec impatience ce qu’elle avait prévu.

Cependant, de 12h00 à 21h00, nous avons été forcés de participer à un programme en neuf étapes : billard, bowling, jet ski, natation, bain aux sources chaude et autres activités…

Pour ma part, je ne savais pas si nous étions en train de profiter d’un voyage ou de nous entraîner pour les Jeux olympiques.


23h00.

La dernière activité de la journée était une soirée barbecue. Nous profitions d’une vue panoramique de Gyeongpodae, tout en dégustant de la viande de la plus haute qualité.

Tssss

Regarder la viande cuire sur le grill était très relaxant.

« Kim Hajin, c’est coincé. Donne-moi un coup de main. »

Chae Nayun, qui se tenait à côté de moi, me tapait sur l’épaule. Je me suis retourné et j’ai vu un morceau de viande coincé dans le grill.

« … Je peux m’occuper du grill tout seul. »

« Ouais, mais non. »

Tous les autres étaient assis à table, mais Chae Nayun a insisté pour m’aider à cuire la viande.

« Ah oui, j’ai acheté une moto moi aussi. »

« … Quoi ? Vraiment ? »

« Ouaip, elle est garée sur le parking. Tu veux aller faire un tour après ça ? »

« Tu as ton permis moto ? »

« Oui, mais tu devras conduire. Je suis encore inexpérimentée. »

« Oh ? Qu’est-ce que c’est ~ ? »

À ce moment-là, la voix taquine de Yi Yeonghan a retenti.

« Qu’est-ce que faites-vous là-bas tous les deux ~ ? »

Chae Nayun a froncé les sourcils et a jeté un regard furieux à Yi Yeonghan.

« Tais-toi, Yi Yeonghan. »

« Aïe, c’est effrayant. »

« Pourquoi ne laisses-tu pas une seule personne s’occuper des fourneaux ? Il n’y a aucune raison que tu donnes un coup de main. »

Shin Jonghak marmonnait quelque peu agacé. La viande que je lui avais donné était toujours dans son assiette. Visiblement, il était trop occupé à faire attention à nous pour manger.

Kim Suho a ajouté son grain de sel.

« Pourquoi ? C’est agréable à voir. »

Shin Jonghak a lancé un regard noir à Kim Suho.

Chae Nayun a levé les yeux vers moi et a parlé en bégayant.

« Q-Qu’est-ce que tu veux dire par “c’est agréable à voir” ? T-Tu te tais toi aussi, Kim Suho ! »

Nos yeux se sont croisés un bref instant, mais nous avons rapidement esquivé le regard de l’autre.

« H-Huhum. »

Chae Nayun a laissé échapper une toux sèche, son visage était tout rouge.

« Hé, n’aie pas de pensées étranges. »

« Je n’en aurai pas. »

Elle a soudainement fait la moue et a grommelé.

« … Pourquoi ? Ça se passe bien avec Rachel ? »

«  Quoi ? Qu’est-ce que tu racontes ? »

« Laisse tomber ~ »

« Hé, Kim Suho, pourquoi ne retournerions-nous pas faire un billard après ça ? Le perdant doit aller nager dans l’océan. »

« Bien sûr, je suis partant. »

Shin Jonghak et Kim Suho ont planifié un autre match.

De son côté, Yi Yeonghan nous regardait malicieusement, Chae Nayun et moi. Quant à Yoo Yeonha, elle était à l’affût d’une opportunité qui lui permettrait de pouvoir cuisiner des ramens.

En les voyant, j’ai sourit.

C’était le genre d’atmosphère qui appelait le soju*. (*Alcool Coréen.)

Le ciel nocturne étoilé, le doux son des vagues qui s’écrasent, et les gens sans lesquels je me sentirais maintenant seul.

Debout à leurs côtés, j’étais profondément ému.

Une émotion que je pensais ne jamais ressentir dans ce monde – de l’affection.

Si je buvais un verre d’alcool maintenant, j’aurais l’impression de vraiment pouvoir me laisser aller.

Tac, tac.

Chae Nayun a tapoté sur mon épaule.

« Tu vois, n’es-tu pas content d’être venu ? »

Chae Nayun avait un beau sourire.

Je ne pouvais pas le nier.

« C’est pas mal. »

« Hé, je sais que tu aimes ça. »

Chae Nayun a de nouveau souri.

À ce moment-là, sa smartwatch a sonné.

« Ah, laisse-moi m’occuper de ça. Allô ? »

Elle a décroché et a mis ses écouteurs.

« Ah, oui, je suis Chae Nayun. »

Je pouvais entendre la voix provenant de ses écouteurs.

« … Vraiment ? »

Elle a soudainement laissé tomber les pinces qu’elle tenait.

Alors que la voix continuait à parler, ses mains tremblaient, sa respiration s’accélérait et ses yeux s’écarquillaient sous le choc.

« Il… »

Elle s’est arrêtée de parler.

« — Oui ! Le patient Chae Jinyoon s’est réveillé ! Bien qu’il soit actuellement en train de dormir… »

Chae Nayun semblait avoir arrêté de respirer.

Ce qui m’inquiétait s’était finalement produit. Chae Jinyoon s’était réveillé avant que la graine ne germe.

J’ai fermé les yeux. J’avais besoin de temps pour réfléchir.

Mais rapidement, Chae Nayun a raccroché et a tiré sur ma manche.

« Hé. »

Levant vers moi ses yeux pleins de larmes, Chae Nayun m’a supplié.

« S’il te plaît, emmène-moi. »

23h30.

Les portails ont fermé il y a 30 minutes.




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 123

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :