KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 130

Chapitre 130 : À la croisée des chemins (1)



[La fille de Yoo Jinwoong, Yoo Yeonha… Scandale d’abus de pouvoir… La fille du chef de guilde dirige-t-elle la guilde ?]

Yoo Yeonha se rongeait les ongles alors qu’elle regardait les informations.
Comme une apparition soudaine de monstres s’était produite dans le centre de Séoul lorsque le rapport est sorti, elle pensait qu’il serait enseveli sous les nouvelles plus importantes. Pourtant, ce n’était pas le cas.
Au contraire, de plus en plus d’articles concernant l’Essence du Détroit ont été publiés à partir du deuxième jour, et de fausses rumeurs ont même commencé à circuler à partir du troisième jour.

Sa smartwatch était en surchauffe à cause de tous les appels et messages qu’elle recevait, et elle était également attaquée sur les réseaux sociaux.
Elle était la cible de toutes sortes de commentaires dérisoires, disant qu’elle ne méritait pas sa place ou qu’elle utilisait son apparence pour amadouer les gens.

« Aïïïe… »

La quantité de stress qu’elle subissait lui donnait fort mal à la tête. Yoo Yeonha a fermé les yeux et s’est massé les tempes.
D’habitude, elle remarquait ce genre d’attaques avant qu’elles ne se produisent, mais cette fois, elle a été prise complètement au dépourvu. Voilà à quel point tout ceci avait été méticuleusement organisé.

« Je me suis trop relâchée, et j’ai été négligente. »

Yoo Yeonha se critiquait avec amertume. Elle n’avait utilisé sa guilde d’information que pour surveiller les menaces extérieures, laissant les menaces internes passer inaperçues.

« Ça ne se présente pas bien… »

Bien que la plupart de l’argent de Yoo Yeonha provienne de sa mère, c’est tout de même elle qui l’utilisait pour investir dans diverses entreprises. Même si ce n’était en aucun cas illégal, il est vrai que l’argent de l’Essence du Détroit avait été utilisé pour investir dans ses propres entreprises.

Et comme Falling Blossom est une guilde d’information active dans le Banquet Violet, elle ne pourra pas éviter d’être expulsée de Cube une fois que tout ceci sera rendu public. Cela aura également un impact négatif sur la guilde dans son ensemble.
Toutefois, ce qui l’inquiétait le plus était la déception de sa mère.

« Qui est-ce… ? »

Yoo Yeonha s’est mordue les lèvres.
Trop de données internes de la guilde ont été rendues publiques. Il est évident que l’auteur des faits est un membre de la guilde et plus probablement de la faction du vice-leader. Cependant, aucune personne appartenant à la faction du vice-leader ne devrait avoir autant d’informations sur elle.

« Argh, mon estomac. »

Son estomac était barbouillé à cause du stress. Elle a posé sa tête sur le bureau en se tenant le ventre.
Le timing n’était pas bon.
Le passé de Kim Hajin.
La mort de Chae Jinyoon.
La campagne de la Tour des Miracles par la Grâce Sacrée du Créateur…

« Argh, mon estomac ! »

Cette fois, l’estomac de Yoo Yeonha lui faisait mal pour une autre raison.

La Grâce Sacrée du Créateur était actuellement au beau milieu de la conquête de la Tour des Miracles. S’ils réussissaient, l’Essence du Détroit ne ferait que courir après leur ombre ; mais maintenant, avec ce scandale, il est fort probable que l’Essence du Détroit chute du classement et perde sa position de rang 2.

« Argh, aaaïïïee… »

Yoo Yeonha pleurait en tapant des pieds.
Au cours de ces quatre derniers jours, elle avait eu du mal à dormir et à manger. Il ne serait pas étrange qu’elle s’évanouisse à tout moment.

[— Excusez-moi, Mademoiselle.]

Yoo Yeonha a levé la tête.

« Qu’est-ce qu’il y a encore ? »
[— Quelqu’un est là pour vous voir.]

Agacée, Yoo Yeonha s’est levée et s’est dirigée vers l’interphone en piétinant.

« Je t’avais dit de virer tous les journalistes ! »
[— Ah, eh bien… ce n’est pas un journaliste, mais un cadet. Il n’arrête pas de dire qu’il est l’allié de Mademoiselle.]
« … L’allié ? »

Yoo Yeonha a froncé les sourcils.
Un allié.
Il n’y avait qu’une seule personne qui pouvait prétendre être son allié.

« Est-ce que c’est… Kim Hajin ? »
[— Oui, il dit qu’il a quelque chose à vous donner. Dois-je le laisser entrer ?]
« Ah… dis-lui d’attendre. Je vais le retrouver dehors. »

Yoo Yeonha a quitté sa chambre et s’est dirigée vers le hall du manoir familial.
Elle a mis un certain temps pour y arriver, mais il lui était impossible de faire autrement vu la taille immense du manoir.

« Pfiou. »

Elle a poussé un petit soupir en ouvrant la porte d’entrée.
L’air provenant de l’extérieur s’est engouffré comme un raz-de-marée.
Elle respirait de l’air frais pour la première fois depuis longtemps.
Elle a aperçu Kim Hajin qui attendait près du portail de l’entrée principale, de l’autre côté du jardin du manoir.
Quand Yoo Yeonha a fait signe au garde, celui-ci a ouvert le portail.
Kim Hajin a ensuite marché vers elle.

« … Quoi de neuf ? » lui a demandé Yoo Yeonha lorsqu’il est arrivé à la porte d’entrée.
Il lui a répondu en brandissant un sac en plastique.

« Comme tu ne répondais ni à mes appels ni à mes messages, je suis venu ici moi-même. »
« Ah, bon, comme tu dois le savoir, les affaires ne vont pas très fort… Bref, qu’est-ce que c’est ? »

Yoo Yeonha pointait du doigt le sac en plastique.
Kim Hajin l’a ouvert et lui a montré ce qu’il y avait dedans.
Gâteaux de riz épicés, sundae, gâteaux de poisson, hamburger, poulet frit… il était rempli de tout un tas de nourriture qu’elle appréciait.
Yoo Yeonha a presque cédé à la tentation, mais elle s’est vite ressaisie et a vivement réagi.

« Je, je t’ai déjà dit que je n’aimais pas ce genre de choses. »

C’était à cause de sa vieille habitude. Pour ne pas paraître faible dans ce type situations, elle devait rester sur la défensive.
Cependant, Kim Hajin ne lui a pas laissé le choix et lui a mis le sac en plastique dans les mains.

« C’est juste un petit cadeau. »
« Ohh, vraiment. »

Bien que Yoo Yeonha ait vraiment voulu refuser, l’odeur de nourriture s’élevant du sac l’en a empêchée.

« … Hum, je vais aller le jeter à la poubelle. Je ne peux pas laisser traîner ça ici. »
« Bien sûr, fais ce que tu veux. Au fait, tes parents sont à la maison ? »
« Ils sont dehors à essayer de gérer ce qui s’est passé. Mais je ne sais pas si c’est rattrapable. »

Tout à coup, Kim Hajin a souri. Après avoir fouillé dans sa poche, il en a sorti une grande enveloppe.
Yoo Yeonha a penché la tête d’un air interrogateur.

« Qu’est-ce que c’est ? »
« Des balles. »
« Des balles… ? »

Kim Hajin lui a tendu l’enveloppe.
Même si elle était un peu confuse, Yoo Yeonha a pris l’enveloppe et l’a ouverte.

[Agence Vérité]
– Merci d’avoir fait appel à l’Agence Vérité, le centre de la confiance et de l’honnêteté.
– Les informations que vous vouliez ont été résumées ci-dessous.
– Veuillez trouver ci-joint la liste des personnes liées au scandale d’abus de pouvoir de Yoo Yeonha.

Sur la première page figurait le logo d’une pomme à moitié croquée avec les mots “Agence Vérité”.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? »
« L’Agence Vérité. Tu n’as pas entendu parler d’eux ? C’est l’agence d’information la plus réputée en ce moment. J’ai dû dépenser une bonne partie de mon argent pour obtenir ces renseignements. »

Kim Hajin avait l’air de jouer la comédie.
Sidérée, Yoo Yeonha lui a de nouveau posé la question.

« Qu’est-ce que c’est que cette pomme à moitié croquée ? »
« C’est leur logo, je suppose. »
« Pourquoi est-ce qu’ils utilisent un truc pareil comme logo ? »
« Je suis sûr que tu y seras accro si tu le regardes assez longtemps. »
« Ce n’est pas terrible quand même… »

Yoo Yeonha a regardé le document une fois de plus.
La dernière ligne a particulièrement attiré son attention.

– Veuillez trouver ci-joint la liste des personnes liées au scandale d’abus de pouvoir de Yoo Yeonha.

« … Ça ira, je peux m’en occuper moi-même. Je ne m’abaisserais pas à recevoir de l’aide pour une affaire aussi privée. »
« Qui a dit que c’était gratuit ? »
« Hein ? »

Yoo Yeonha a voulu rendre l’enveloppe, mais Kim Hajin la lui a arrachée des mains avant qu’elle ne puisse le faire.

« Vous faites aussi des armures, n’est-ce pas ? »
« Hum, oui, bien sûr. »
« Et des armures pour des bêtes ? »
« … Pourquoi ferions-nous cela ? »
« Eh bien, essayez. »

Il a ensuite tendu l’enveloppe à Yoo Yeonha qui l’a prise de façon machinale, sans vraiment s’en rendre compte.

« Et lis attentivement le contenu. »

Kim Hajin s’est retourné, puis est reparti vers le portail.

« … C’était quoi ça ? »

Yoo Yeonha l’a regardé s’en aller, elle avait l’air complètement impassible.
Tout à coup, elle s’est souvenue de l’enveloppe dans ses mains et a jeté un coup d’œil à l’intérieur.

===
[Auteurs]

[1. Park Sangho]

▷ Conserve des enregistrements secrets des transactions de Yoo Jinwoong dans sa base de données personnelle.
▷ Avide d’argent. A participé à de multiples reprises aux campagnes illégales de conquêtes de Donjons du vice-leader.
===

Yoo Yeonha a écarquillé les yeux. La liste à l’intérieur de l’enveloppe ne contenait pas seulement les noms des coupables, mais aussi des preuves irréfutables de leurs méfaits.

« Q-Qu’est-ce que c’est que tout ça ? »

Stupéfaite par ce qu’elle venait de lire, Yoo Yeonha a brusquement levé la tête. Cependant, Kim Hajin était déjà sur sa moto, et il a rapidement disparu au loin.


La tendance s’est rapidement inversée. Même si Yoo Yeonha a été au centre du scandale au début, cela a rapidement changé lorsque les méfaits de la faction du vice-leader ont été mis en lumière.
Contrebande, embauche illégale de mercenaires, conquêtes de donjons non déclarées et évasion fiscale…
Bien sûr, comme ils étaient toujours membres d’Essence du Détroit, il était impossible pour la guilde d’éviter une chute temporaire de son rang et la perte de la confiance du public.

Néanmoins, seules la croissance et la prospérité les attendraient dès que toutes les racines pourries auraient été arrachées.
Yoo Yeonha mènera sans aucun doute l’Essence du Détroit au rang de numéro 1 mondial.

[Merci beaucoup. S’il te plaît, transmets également le message à l’Agence Vérité.]
[Grâce à toi, les membres de la guilde de la faction du vice-leader rampent à mes pieds. ^^]
[Ah oui, que voulais-tu dire par “armures pour bêtes” ?]
[Nous n’en avons jamais fait auparavant, mais nous pouvons en faire autant que tu le souhaites, et de la plus haute qualité. Tu as juste à nous donner les détails.]
[(émoticône d’un écureuil joignant ses mains et remerciant.)]

Nous étions le 13 février aujourd’hui.
Après avoir répondu en détail au message de Yoo Yeonha, j’ai consulté le communiqué que Cube venait de publier.

[Classement des cadets]
[Kim Hajin : rang 334 → rang 121 (213↑)]

Le classement des cadets avait changé.
J’ai grimpé de 213 rangs et j’étais maintenant au rang 121, faisant maintenant partie des 10% des meilleurs cadets de mon grade. C’était un changement drastique, considérant que j’étais au rang 934 il y a un an.
Curieux de savoir comment les gens réagissaient, je me suis connecté au réseau social de la communauté des cadets de Cube.

— Mince, Kim Hajin; ; il a énormément grimpé dans les rangs.
— Je veux dire, c’est un dieu en théorie. Apparemment, il a obtenu des scores parfaits à tous les tests de l’ARP II. Je pense que personne ne peut nier que c’est un génie.
ㄴJ’ai entendu les professeurs dire qu’il pourrait facilement gagner un prix Nobel s’il se concentrait sur la théorie.
— Mais n’y aurait-il pas une rumeur selon laquelle il voudrait devenir mercenaire ?
— Pourquoi ferait-il ça ? Même avec son Don pour les armes à feu, de nombreuses guildes de rang haut-intermédiaire sont après lui.
— Hum, j’ai entendu dire qu’il pourrait entrer dans la guilde de la Cour Royale d’Angleterre…
ㄴLa guilde de la Cour Royale d’Angleterre ? ㅋㅋㅋㅋ Attends, c’est Rachel ?
ㄴNon ; je ne vois pas ce que tu veux dire par là ㅋㅋ;;;;

Comme je m’y attendais, mon nom avait fait le tour de la communauté des cadets. Pour info, ARP II est un acronyme pour Analyse du Royaume des Phénomènes II.
À cet instant-là, un message de Rachel est arrivé.

[Félicitations ! ★ Rang 100 ★ (*^▽^*) !]
[Merci.]

Après avoir répondu, j’ai également vérifié le rang de Rachel.

[Rachel : rang 3 → rang 3 (–)]

Elle était toujours au rang 3. Elle n’y pouvait rien puisque Kim Suho et Shin Jonghak étaient au rang 1 et au rang 2.
Chae Nayun était également toujours au rang 4, tandis que Yoo Yeonha était descendue au rang 9. Ce n’était pas trop surprenant, car je savais qu’elle ne se souciait que de rester dans le top 10.

[Au fait, quand viendras-tu en Angleterre ? Les vacances d’hiver se terminent bientôt.]

Rachel a dû l’envoyer sans trop y penser, mais cela m’a fait réfléchir.
La nouvelle année scolaire commençait un peu tard pour les cadets de deuxième année. Non seulement les classes seraient réaffectées, mais les cadets devraient établir leur propre emploi du temps comme à l’université.
À ce moment-là, je pensais à laisser tomber.

[Je ne pense pas que je pourrai venir. Je n’ai pas le temps.]
[Ah… vraiment ? C’est dommage. ㅜ.ㅜ]

Piibiibiip —

La porte s’est ouverte, et Evandel et Hayang sont entrées.

« Je suis rentrée~ . »
« Miaou~ . »

Je me suis levé et j’ai accueilli les deux enfants.

« Oh, je suis content de vous voir. »

Ces derniers temps, Evandel sortait plus souvent. Toutefois, je n’étais pas inquiet. Comme j’étais dans un quartier aisé, il y avait beaucoup de terrains de jeux sécurisés et des cafés dans les environs.

« Hajin, je suis allé sur un toboggan aujourd’hui ! »
« Ah oui ? Comment c’était ? »
« C’était comme dans une grotte ! Je suis descendue en faisant shhhooooong~ »
« Je suis content que tu te sois amusée. Maintenant, il est temps d’étudier. »
« …. »

Evandel a fait la grimace.
Bien que ce soit génial qu’elle s’amuse en jouant dehors et se fasse des amis, renforcer son intelligence était nécessaire pour développer son potentiel en tant que sorcière. Après tout, Evandel deviendrait un formidable atout pour l’humanité dans le futur.

« Je le ferai après avoir mangé. »
« Vraiment ? »
« Hm. »

Evandel s’est dégagée de mon étreinte, puis elle a envoyé un message à quelqu’un avec sa smartwatch. Il s’agissait probablement de l’amie qu’elle a dit s’être faite.

« Evandel. »
« Hm ? »

Il y avait quelque chose que je voulais lui demander.

« Tu veux continuer à rester ici ? »

Dans l’éventualité où je n’abandonnerais pas les cours, à partir de la deuxième année je pouvais demander à quitter les dortoirs et faire la navette. Bien que ce serait un peu fastidieux puisque je devrais aller à la station de Portail de Seoul tous les matins, ce ne serait pas un gros problème si c’était pour Evandel.

« … Hmm, non. »

Mais à ma grande surprise, Evandel a secoué la tête.

« Hein ? Pourquoi ? »
« … Hajin, est-ce que tu pars ? »

Evandel a répondu à ma question par une autre question. Elle avait l’air effrayée et inquiète.
Réalisant pourquoi, je lui ai fait un grand sourire.

« Non, tous les deux, non… Tous les trois, nous resterons ensemble aussi longtemps que tu le voudras. « 
« Avec Hajin ? »
« Ouaip. »

Evandel hochait la tête joyeusement.

« Alors oui ! »


[École d’arts martiaux de Yoo Sihyuk] sur la montagne Baekdu.

Dès que son entraînement infernal de 12 heures fut terminé, Chae Nayun s’est précipitée vers le service du courrier.

« Ajusshi, il y a quelque chose pour moi aujourd’hui ? »

L’homme au comptoir a souri et a sorti une lettre.

« … Voilà, ma petite. »
« Ah ! Merci ! »

Chae Nayun a pris la lettre.
Aujourd’hui, nous étions le 13 février. Quasiment deux semaines s’étaient écoulées depuis la dernière fois qu’elle avait reçu une lettre.

« À quoi peut-il bien être occupé ? »

Depuis la première lettre qu’elle lui avait envoyée, Kim Hajin tardait de plus en plus à lui répondre. D’abord quatre jours, puis une semaine, et pour finir deux semaines.
Mais maintenant qu’elle l’avait reçue, elle ressentait un élan de joie.
Chae Nayun a quitté le service du courrier avec un grand sourire sur le visage.

« Hum ? Que faites-vous tous les deux ? »

Kim Suho et Shin Jonghak attendaient à l’extérieur.
À vrai dire, Chae Nayun leur avait raconté ce qui s’était passé. Que son grand frère était mort.

« Allô ? Vous m’entendez ? »
« … Non, ce n’est rien. »
« Ouais, ce n’est rien. »

Ils se sont tous les deux regardés et se sont grattés les joues.
Pffiou”. Chae Nayun a soupiré.

« … Si vous voulez m’aider, traitez-moi comme vous l’avez toujours fait. Compris ? »

En apparence, Chae Nayun agissait de la même manière qu’avant.
Mais quand elle était seule, elle ne pouvait pas cacher son chagrin et pleurait pratiquement toutes les nuits.
Si Chae Nayun se montrait forte, c’était uniquement parce qu’elle voulait éviter de se laisser dévorer par le chagrin. Elle savait que son Oppa aurait voulu la même chose.

« Quand même… »

Kim Suho a soupiré, il avait l’air mal à l’aise.
Shin Jonghak s’est soudainement avancé.

« Chae Nayun, tu peux t’appuyer sur moi quand tu veux. »
« Tu es dingue ? Je m’en vais. D’ailleurs, ne me suis pas partout. C’est dégoûtant. »

Chae Nayun les a poussés pour pouvoir passer et a couru vers sa chambre. Dès qu’elle est entrée, elle a claqué la porte et a ouvert la lettre.

[Je suis content que tu ailles bien.
Il est presque temps de rentrer, alors profites-en au maximum.
Ne te blesse pas.
J’ai été très occupé dernièrement, alors je ne pourrai pas écrire souvent. Désolé.]

« … C’est tout ? »

Chae Nayun était abasourdie.
Ses maîtres lui faisaient-ils une farce ?
Elle a regardé au dos de la lettre, mais il n’y avait rien.
La lettre ne contenait que quatre phrases.
Chae Nayun était troublée. Elle avait du mal à le croire.

« … Est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ? »

Chae Nayun a subitement eu une forte envie de quitter la montagne.




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

2 thoughts on “The Novel’s Extra – Chapitre 130

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :