KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 145

Chapitre 145 : La Troupe Caméléon (2)



Le ciel de Séoul était nuageux aujourd’hui. Il était rempli de nuages gris, comme s’il allait pleuvoir à tout moment.

« Hm… »

Yoo Yeonha a regardé le paysage depuis l’intérieur de sa limousine, puis a soupiré.

« Je trouve qu’il faisait plus beau à Hamgyeong et que la qualité de l’air là-bas était meilleure. Vous ne trouvez pas ? »
« … Pardon ? »

Son chauffeur était décontenancé.Durant la semaine que Yoo Yeonha avait passée dans la province de Hamgyeong, son chauffeur était resté lui aussi. C’était parce qu’il ne voulait pas risquer de rentrer seul et de faire face à un accident.

« O-Oui, vous avez raison. »
« Sans la présence du Shudderwock, la province de Hamgyeong se serait beaucoup développée. »

Les montagnes de la province de Hamgyeong étaient hautes et isolées. L’atmosphère y était remplie d’une puissance magique pure, et l’air matinal était particulièrement rafraîchissant grâce à l’énergie vitale des montagnes.
S’il n’y avait pas eu ce dokkaebi*, le “Shudderwock”, qui vivait dans les montagnes de la province de Hamgyeong, Yoo Yeonha aurait aimé y venir plus souvent.
(*Un dokkaebi est un type d’esprit de la mythologie coréenne, qui apparaît notamment dans les légendes. Bien qu’il soit généralement effrayant, il peut également ressembler à un lutin ou un gobelin à l’aspect grotesque et humoristique. Ces esprits aiment tricher ou faire des plaisanteries aux gens mauvais, et bénir ou enrichir les personnes gentilles.)

« V-Vous avez raison. »

Le chauffeur a approuvé à contrecœur.

« … Hum, je vais devoir me renseigner sur le prix des terrains dans ce coin-là. »

Yoo Yeonha avait consolidé son désir d’acheter les terres de la province de Hamgyeong. Effrayé à l’idée que Yoo Yeonha veuille faire demi-tour, le chauffeur a appuyé sur l’accélérateur.
La limousine a rapidement atteint l’aile VIP de l’hôpital Daehyun.

« Nous sommes arrivés. »

Chae Nayun avait été transférée ici depuis l’hôpital de Gangnam Severance il y a quatre jours, et aujourd’hui, elle s’était enfin réveillée.

« Vous pouvez y aller. Je vous appellerai quand je partirai. »
« Compris. »

Yoo Yeonha est descendue de la limousine avec de la nervosité dans le cœur.

« Ah, c’est Yeonha ! »

Kim Suho, Shin Jonghak, et Yi Yeonghan se trouvaient devant l’entrée de l’aile VIP.

« Tu es là, Yeonha. »
« Oui. »

Yoo Yeonha a souri à Shin Jonghak.

« Tu m’attendais ? »
« Non. »
« … Alors pourquoi tu restes planté là ? »
« Sans raison particulière. »
« … Peu importe, entrons. »

Yoo Yeonha est entrée dans l’hôpital avec les autres.
Après être passée devant le magnifique jardin arboré de l’aile VIP, elle a atteint la chambre de Chae Nayun.
Tous les quatre ont pris une grande inspiration.

« Vous pouvez entrer. Elle va bien. »

Encouragé par la voix douce de l’infirmière, Kim Suho a tourné la poignée de la porte.

Kiik.

La porte s’est lentement ouverte.
Ils ont d’abord été accueillis par une douce brise provenant de la fenêtre qui était ouverte. Chae Nayun se tenait devant la fenêtre, elle regardait dehors, l’air impassible.
Kim Suho et les autres ont un peu hésité avant d’entrer, mais Chae Nayun ne leur a absolument pas prêté attention.
Chae Shinhyuk, qui était déjà dans la pièce, a pris la parole.

« Nayun, tes amis sont là. »

Ce n’est seulement qu’à ce moment-là que Chae Nayun s’est retournée.

« … Hé les gars. »

Chae Nayun s’est lentement approchée du groupe. Yoo Yeonha a senti son cœur s’emballer. Elle ne pouvait pas regarder Chae Nayun droit dans les yeux.

« On m’a dit que j’avais dormi pendant une semaine. »

Cependant, elle a ri comme d’habitude, comme si rien ne s’était passé.
Yoo Yeonha a finalement trouvé le courage de parler.

« O-Oui. »
« Tu te sens bien ? » a demandé Kim Suho.
« Ouais, je ne serais pas debout sinon. »

Chae Nayun s’est même étirée pour montrer qu’elle allait bien. Shin Jonghak lui a adressé un sourire chaleureux.

« Je n’en attendais pas moins de toi. »
« Kim Suho, Shin Jonghak, vous avez du temps de libre aujourd’hui ? »
« Hm ? »
« Oui, mais… »
« Aidez-moi à m’entraîner. J’ai dormi pendant une semaine entière, j’ai besoin de réveiller mes sens engourdis. »
« Tu ne devrais pas encore te reposer un peu ? »
« Non, je n’ai pas le temps. »
« Pas le temps ? »
« Ouais. »

Chae Nayun a souri et a marmonné.

« Il y a quelqu’un que je veux tuer, alors je dois travailler dur. »

Elle avait l’air à la fois indifférente, résolue, et pleine de haine.
Quand Yoo Yeonha l’a entendue, son cœur a sombré.

« T-Tuer ? » a demandé Kim Suho avec surprise.
« Alors ? Tu vas m’aider ou pas ? Si tu n’es pas disponible, j’irais m’entraîner avec Shin Jonghak. »
« Hum, et moi, Yi Yeonghan ? Je suis là aussi, tu sais. »
« … Je peux t’aider à t’entraîner, mais je ne pense pas que tu devrais… tuer quelqu’un. »
« Ferme-la et suis-moi. Oh, Yeonha, tu viens aussi ? »

Yoo Yeonha a secoué la tête. Incapable de garder son calme dans cette situation, elle a quitté la pièce en premier. Elle pouvait entendre la voix de Chae Nayun derrière elle. Néanmoins, elle ne pouvait pas distinguer ses mots.


J’ai ouvert les yeux et regardé fixement le plafond. Il était de couleur blanche, c’était celui que j’avais peint.
Je me sentais à l’aise sur le canapé en peau d’alligator que j’avais fabriqué.
La frontière entre la réalité et le rêve était mince, mais la douleur aiguë sur mon avant-bras m’a réveillé.

« Aïïïe. »

Je ne pouvais pas bouger mon bras. L’effet secondaire était encore pire que lorsque j’avais reçu la troisième strie de Stigma.
Est-ce que le Stigma alourdi la pression sur mon corps au fur et à mesure que sa capacité augmente ?
Incapable de bouger, j’ai soupiré.

« Haa… Je dois rentrer chez moi. »

Evandel m’attendait. Bien que ces derniers temps elle semblait trop occupée à jouer avec son amie pour faire attention à moi. Il se pourrait même qu’elle ait été heureuse que je n’aie pas été là pour la forcer à étudier.

« …. »

Me sentant offensé, j’ai serré les dents et me suis forcé à me lever. Mes paupières ont tremblé sous l’effet de la douleur intense causée par ce mouvement.

« Tu es debout ? »

À ce moment-là, une voix a retenti. Ce n’était pas celle de Boss. Cette voix lourde et profonde… était celle de Khalifa.

« …. ? »
« Tu te souviens de mon nom ? »
« Bien sûr, Khalifa-ssi. »

J’ai compris comment m’adresser à chaque membre dès le premier jour.

« Hum, j’ai dormi pendant combien de temps ? »
« Au moins 24 heures. »

Khalifa a tapoté sur le sol avec son talon. Un chemin de puissance magique s’est déployé à partir de ce point.
C’était un Portail.

« Boss m’a demandé de rester, puisque tu ne peux pas repartir d’ici sans moi. »
« Ah… merci. »
« Tu n’as pas besoin de me remercier. Mais… »

Khalifa se tût un instant et regarda autour de lui la grotte qui semblait nettement différente d’il y a cinq jours.

« … J’aimerais être le prochain. »
« Le prochain ? … Oh. »

Il parlait probablement de la chambre du prochain Siège.

« Bien sûr, j’ai l’intention de te dédommager pour ça. »

Khalifa a jeté quelque chose de la taille d’une balle de baseball.

« C’est une pierre bleue. Il semblerait que tu aimes créer des choses. Tu peux t’en servir comme matériau. »

Une pierre bleue, une gemme contenant de la puissance magique. Comme c’était un objet assez cher, je l’ai reçu avec plaisir et je l’ai rangé.

« Alors ta chambre sera la prochaine dont je m’occuperai. »
« Merci. Et sinon, que penses-tu de la mission ? »
« … Oh, ça ? »

Il y a 4 jours, Boss avait fait une annonce devant tous les membres. Elle allait anéantir les anciens traîtres qui avaient méprisé et ridiculisé la Troupe Caméléon quand ils étaient au plus mal.
Elle a appelé cette opération : “Vieille Vengeance”.
Bien que la plupart de nos cibles soient des Djinns de Pandémonium, il y avait également quelques Héros et hommes d’affaires.

« Alors, tu es confiant ? »
« …. »

J’ai regardé le Stigma sur mon avant-bras.
Quatre stries.
Un cercle entourait maintenant une croix.

« Je le suis. »


Grâce au Portail de Khalifa, je suis retourné à Séoul et j’ai rapidement couru jusqu’à chez moi où Evandel m’attendait.

Biibiibiip—

J’ai composé le mot de passe. Aussitôt, de petits pas ont retenti, et le temps que j’entrouvre la porte, Evandel et Hayang étaient déjà arrivées pour m’accueillir.

« Hajin~ »
« Miaou~ »
« Désolé, je suis en retard. »

Je les ai prises toutes les deux dans mes bras. Elles ne m’ont pas reproché le fait que je ne sois pas rentré à la maison depuis un moment, mais j’avais quand même l’impression que je devais m’excuser. Quand je suis allé dans le salon, j’y ai trouvé quelqu’un d’autre.

« Bonjour~  »
« Oh, salut. »

L’amie d’Evandel, Yun Haeyeon, était là.
À en juger par toutes les briques de Lego qui traînaient sur le sol, il semblerait qu’elles étaient en train de jouer.
J’ai reposé Evandel et Hayang, puis j’ai tapoté la tête de Haeyeon.

« Hajin Hajin, où étais-tu ? »
« Hm ? Oh, j’avais juste quelque chose à faire. Au fait, vous avez dîné ? »
« Oui~ On a commandé à manger. »
« Encore du poulet ? Bien joué. Ah, attends une seconde. »

Il y avait quelque chose que je devais vérifier.
Quand ma quatrième strie de Stigma est apparue, je me souviens avoir été alerté d’une mise à jour de l’ordinateur portable.

===
[Mise à jour de l’ordinateur portable]

… (Actuellement en cours) Temps restant : 3 ans, 13 jours, …
===

Quoi ? Ce n’est toujours pas fini ? Et c’est quoi ça 3 ans et 13 jours ? Ne me dites pas qu’il reste vraiment 3 ans et 13 jours !?

Ding—

Tout à coup, on a sonné à la porte.
Je me suis retourné et j’ai crié.

« Qui est-ce ? »
« — Ah, je suis la tante de Haeyeon… On m’a dit qu’elle était ici, alors je suis venue la chercher. »
« Ah, non… Je veux rester et continuer de jouer… »

La réaction de Haeyeon était vraiment mignonne.
Elle s’est cachée derrière Evandel, et celle-ci a déclaré d’une voix sérieuse “Je vais te protéger”.

« Ah, oui, attendez une seconde. »

Clic—

J’ai ouvert la porte sans trop réfléchir.

« … Hein ? »

Je ne pouvais pas m’empêcher de douter de mes yeux.

« … Hm ? »

Derrière la porte se trouvait… Yun Seung-Ah.


21h00

Le ciel était déjà bien sombre quand je suis arrivé dans un parc du voisinage avec Yun Seung-Ah. Comme on pouvait s’y attendre d’un quartier riche, il y avait toutes sortes d’équipements de loisirs. Cependant, Yun Seung-Ah et moi sommes allés directement vers les balançoires, presque comme si nous nous étions promis d’aller nous y asseoir et de discuter là-bas.

« …. »
« …. »

Aucun de nous n’a dit grand-chose.
Comme nous nous connaissions et que Haeyeon voulait encore jouer, nous sommes sortis pour leur donner plus de temps, mais nous n’avions pas grand-chose à nous dire.
Après avoir fait de la balançoire pendant environ cinq minutes, j’ai lancé la conversation.

« … Huhum, je ne savais pas que la vice-leader avait une nièce. »
« Je ne savais pas non plus que le Cadet Hajin avait une… hum, ce n’est pas votre fille, n’est-ce pas ? »
« Bien sûr que non. C’est ma… nièce. D’ailleurs, tu n’as pas besoin de parler si poliment. »
« … Ah, d’accord. »

Yun Seung-Ah n’a pas posé plus de questions. À cause de tout ce qui s’était passé récemment, elle avait l’air épuisée et affaiblie.

« Je ne savais pas que tu vivais ici. »
« Moi ? Non, j’avais un manoir autre part, mais je l’ai vendu. Je vis avec mon grand frère en ce moment. »
« …. »

J’avais fini par la frapper là où ça fait mal. La raison pour laquelle elle avait vendu son manoir devait être pour payer le procès lié à l’action collective, entre autres choses.

« À part ça, je ne savais pas que tu vivais dans un si bel endroit, Hajin. »
« Je fais aussi des transactions boursières. J’ai gagné beaucoup d’argent avec ça. »
« Je vois. Je n’en attendais pas moins de quelqu’un classé n°1 en théorie. »

C’était la fin de notre première conversation.
Yun Seung-Ah a levé les yeux vers le ciel, puis s’est tue. Je n’ai rien dit non plus. C’était juste trop gênant.
Est-ce que j’aurais dû la laisser partir avec Haeyeon plutôt que de venir ici ?
Finalement,Yun Seung-Ah s’est remise à parler.

« … Les cadets de Cube. Est-ce qu’ils sont déçus ? »
« Déçus ? Non, pas vraiment— »
« Je pense que je vais tout laisser tomber et intégrer l’Association. »
« … L’Association des Héros ? »
« Ouais. Apparemment, le Temple de la Justice a un siège de libre. »
« Hein ? »

Le Temple de la Justice.
Parmi les nombreux départements de l’Association des Héros, le Temple de la Justice était le plus fort. Ils étaient similaires à la Force de Maintien de la Paix des Nations Unies. Enfin, non, je suppose qu’ils n’étaient pas si semblables que ça. Après tout, le Temple de la Justice ne comptait que 13 membres.

« Aileen-ssi fait aussi partie de ce groupe, n’est-ce pas ? »
« Oui. »

Yun Seung-Ah a ricané.

« Tu ne te souciais pas beaucoup de moi, mais il semblerait que ce ne soit pas le cas avec Aileen Unni*. » (*Grande sœur.)
« … C’est le dragon humain. Je serais un idiot si je ne la connaissais pas. »

Aileen, l’héroïne qui utilise le Discours Spirituel.
Elle était l’une des héroïnes les plus surpuissantes sur lesquelles j’avais écrit.

« Hé, elle est trop petite pour être un dragon. Sa taille officielle est 1m53, mais en réalité elle est plus petite. »
« Hein ? »
« Je ne plaisante pas, elle est minuscule. On est obligé de baisser la tête pour la regarder, et tout ce qui est visible c’est le haut de son crâne. Ah, mais ne fais pas ça. Elle se met en colère quand on baisse la tête pour la regarder, même si ce n’est pas quelque chose que l’on puisse contrôler… Haha. »

Quand Yun Seung-Ah a eu fini de marmonner, elle soudainement devenue triste et a baissé la tête.
Il semblerait qu’elle fasse une dépression, j’étais dans la même situation il n’y a pas si longtemps. Peut-être que je devrais lui dire de faire comme moi et de se mettre à fumer.

« … Désolée, je n’aurais pas dû dire ça. C’est juste que je n’ai parlé à personne depuis un moment. »
« Non, c’est bon. »

Bien que le public et les médias soient en ce moment focalisés sur l’incident de l’invasion des Djinns à Cube, le niveau d’attention que la Grâce Sacrée du Créateur avait reçue avant cela était astronomique. Yoo Yeonha y était sûrement pour quelque chose, car elle était impitoyable lorsqu’il s’agissait d’exploiter les faiblesses de son adversaire.

« Pourquoi n’essaies-tu pas d’obtenir le poste de cheffe de guilde ? »
« … Cheffe de guilde ? »
« Je veux dire, ce n’est pas de ta faute si la campagne de la Tour a été un échec. C’est de la faute du chef de guilde qui a fait pression pour mener cette campagne. Je pense que ce serait une bonne opportunité pour toi. »

J’ai essayé d’évoquer ce sujet, car d’ici peu Yun Seung-Ah devrait voter le renvoi du chef de la guilde lors du conseil d’administration.

« … Tu réfléchis comme un enfant. »
« Parce que je suis un enfant. »
« Je suppose que oui. Eh bien, je vais y réfléchir. »
« Bien sûr. En toute franchise la Grâce Sacrée du Créateur ne serait pas la même sans Yun Seung-Ah. »

J’ai souri et je me suis levé.

« Pfft, ouais, je le pense aussi. Tu pars ? »
« Ouaip. Ah au fait, Haeyeon a dit qu’elle voulait rester dormir chez moi. Qu’est-ce qu’on fait ? »
« … C’est bon. Je vais en parler à Oppa. »
« Compris. Bonne nuit, vice-leader… Oh, j’allais oublier… »

Me souvenant subitement de quelque chose, je me suis tourné vers Yun Seung-Ah.

« Suho attend ton appel. »

Le visage de Yun Seung-Ah s’est immédiatement illuminé.

« H-Hm ? D-De quoi est-ce que tu parles ? »
« Tu n’as pas besoin de feindre l’ignorance. Tous nos amis proches sont au courant de toute façon. »
« À… À propos de quoi ? Je suis trop âgée par rapport à Suho… »

Bien que Yun Seung-Ah ait 9 à 10 ans de plus que Suho sur le papier, ce n’était pas vraiment le cas. Suho avait en réalité 3 à 4 ans de plus que son âge officiel.

« Ne t’inquiète pas, il aime les femmes plus âgées. »
« Les femmes plus âgées ? »
« Ouaip, seulement les femmes plus âgées. »
« Seulement… ah, non, je te le répète, ce n’est pas ce que tu crois ! »

J’ai souri en voyant ce côté féminin de Yun Seung-Ah.

« Ah, Hajin-ssi ! Ce n’est vraiment pas ce que tu crois ! N-Ne répands pas cette rumeur ! »

J’ai ignoré les cris derrière moi.


… 10 jours ont passé rapidement, et aujourd’hui devait avoir lieu la mission de la Troupe Caméléon.
Je me trouvais actuellement à la périphérie de Pandémonium pour ma première mission en tant que membre de la Troupe Caméléon.

« — Tu vois cette tour au loin, Hyung ? »

La voix de Droon a résonné dans mes oreilles.

« Un instant. »

J’ai jeté un coup d’œil aux alentours et j’ai découvert un grand clocher. Il faisait facilement 200 mètres de haut, mais j’ai filé dans sa direction sans aucune hésitation.
Avec Parkour, 30 secondes m’ont suffi pour atteindre son sommet.

« Pfff. »

Je me suis tenu à la rambarde et j’ai regardé au loin depuis cette hauteur élevée. La brise, constituée d’énergie démoniaque et de sang, faisait flotter mes vêtements.
Pandémonium, une ville dirigée par les Djinns, comptait de nombreux bâtiments et habitants.

« Ouais, je la vois. »

Ma cible était particulièrement tape-à-l’œil, même dans cette ville animée.

« — Oui, c’est celle-là. »

Une tour de 10 étages au design épuré. L’obsidienne géante sur son toit la faisait ressembler à une Tour Magique. Ce bâtiment était “leur” base.

« — La construction de ce bâtiment a apparemment coûté 50 milliards. On va l’écraser ! Écrasons-le, écrasons-le ! »
« … Ouais. »

La cible du jour était l’une des organisations privées de Pandémonium, “Hatred’s End”. Pour être plus précis, il s’agissait de détruire la nouvelle base qu’ils venaient de construire.

« — Au fait, tes vêtements sont cool, Hyung. »
« Merci. »
« — As-tu apporté un soin particulier à ta tenue pour ta première mission ? »
« Non. »

Je portais des vêtements que j’avais fabriqués. À vrai dire je ne les avais pas vraiment conçus avec un soin particulier, c’est juste que tout ce que je créais devenait joli ou cool grâce à Aether.
La cape que j’avais créée pour me dissimuler était devenue la “Cape à capuche de l’Assassin”, et ressemblait à l’équipement d’un personnage principal. Quant au masque que j’avais créé pour couvrir mon visage, il avait reçu une décoration chromée et était devenu le “Masque du Génie”.

« — Ce doit être à cause de toute cette couleur noire. Pourras-tu me faire quelque chose de similaire plus tard ? »

Droon était assez bavard.
Mais comme c’était un gamin, je lui ai pardonné.
… Ce n’était certainement pas parce que j’avais peur de lui.

« — Hyung, Hyung, ça va aller ? Cette tour devrait être vraiment solide. »
« Je n’ai pas vraiment le choix. Je suis le seul à être ici. »
« — Tu n’as pas à faire ça seul. »
« … Vraiment ? »

J’ai réfléchi.
L’Arc Béni d’Horus, l’effet médicinal d’amplification de la magie, mon Don Maître Tireur d’Élite, le Système de Consolidation Aléatoire, et pour finir, quatre stries de Stigma.
Un petit sourire s’est dessiné sur mon visage.
Avec tout ça, faire exploser une tour devrait être du gâteau.

« Non, je pense que je peux le faire. »
« — Oh~ , tu vas utiliser un arc ? »
« Ouaip. »

Je ne pouvais pas utiliser d’armes à feu dans les missions de la Troupe Caméléon. Le monde entier savait que j’étais le seul Héros à utiliser des armes à feu.
C’est pourquoi j’avais apporté un arc.

« — Ok, quand tu auras réussi, je laisserai la marque. »
« La marque ? »
« — Ouaip. La marque du nouveau Noir. »
« … Tu es obligé ? »
« — Bien sûr. Cette attaque est un avertissement, pour leur faire savoir qu’on est de retour. »
« … Ok, ok. »
« — Oui ! »

J’ai pris une grande inspiration.
J’ai doucement murmuré après avoir sorti l’arc accroché sur mon dos.

« Scan. »

Sssss—

Aether a adhéré à l’Arc d’Horus et l’a renforcé.
Son cadre en bois a claqué de façon plaisante.
Je tenais l’arc dans une main et concentrais la puissance magique du Stigma dans l’autre…

« — Prends ça ! Épée Invisible ! »
« … Ne dis pas de choses bizarres. »
« — Ah, j’ai oublié d’éteindre la radio. Désolé, Hyung. »

Je me suis de nouveau concentré afin de transformer le Stigma.
Forme : flèche.
Propriété : explosion.
But : destruction.
Couleur : noir.

Juste au cas où, je n’ai utilisé que 3,6 stries de Stigma.

Shoooong—

La puissance magique du Stigma s’est mise à danser puis s’est compressée en une flèche, formant ce qui ressemblait plus à un javelot qu’autre chose. J’ai ensuite ajouté un effet médicinal “d’amplification externe de la puissance magique” par-dessus la flèche.

« Je suis prêt. »

Rayonnant d’une lumière noire, la flèche brillait de façon destructrice.
J’ai encoché la flèche.

« Je tire. »
« — Compte à rebours. »

Il n’était pas censé éteindre la radio ?
J’ai fait le décompte.
Trois.
Deux.
Un.

Chwiiiik—

La flèche a traversé le ciel en traçant une belle ligne droite.
Sans la moindre erreur ni la moindre secousse, elle s’est précipitée vers sa cible qui se situait à au moins 1,5 km.
Cependant, la flèche a atteint sa cible en un clin d’œil.

BANG— !

Au moment où ma flèche a touché la tour, une énorme explosion s’est produite. Une violente tempête a soufflé, aspirant l’air provenant de toutes les directions. Ensuite, un bruit de tonnerre a éclaté.
Ça n’avait pris qu’une seconde pour que la destruction soit totale.
L’endroit où se dressait fièrement leur tour était maintenant couvert de poussière. Et il a commencé à pleuvoir des morceaux d’obsidienne.

« … C’est suffisant ? »
« — Ouah~ , c’est parfait Hyung. »
« Alors, je m’en vais. »

Je me suis retourné sans hésiter.

« — Trop cool~  »

J’ai mis ma main dans ma poche après avoir entendu les louanges de Droon.
Même si mon bras me lançait suite à ma forte consommation de puissance magique, j’ai enduré la douleur et j’ai sorti une cigarette.
Je l’ai mise dans ma bouche et l’ai allumée avec le Stigma. Elle avait un goût amer.

————————————————————————————————————-
Chapitre traduit par Sigyn sur https://kisswood.eu
————————————————————————————————————-

(Pour rappel : Aileen est la grande sœur de Yun Seung-Ah. Elle n’avait fait qu’une unique et brève apparition au chapitre 12. J’ai également renommé son Don : “Discours Spirituel”, que je trouvais plus approprié que “Parole Spirite”.)




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

2 thoughts on “The Novel’s Extra – Chapitre 145

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :