KissWood

NORDEN – Chapitre 56

Chapitre 56 – Épilogue

La journée touchait à sa fin. L’air était doux et le ciel plongé dans un sublime camaïeu d’orange et de bleu. Il n’y avait presque pas de bruit dans la cour du Baron ; seuls quelques oiseaux, perchés en haut des arbres du domaine, chantonnaient leur hymne du soir et les domestiques s’activaient à terminer leurs tâches quotidiennes.

Ambre était posée en haut des escaliers, juste devant l’entrée de la demeure et contemplait sereinement le paysage verdoyant. De vastes parcs boisés, foisonnants de fleurs, bardaient l’enceinte du manoir et la mer se dessinait au loin, s’étendant jusqu’à l’horizon. Le reflet des vagues provoquaient de légers scintillements dorés. Elle observait d’un regard attendri, la petite Adèle, s’amusant sur le dos d’Ernest, qui, tout joyeux, effectuait quelques cabrioles en compagnie de la chienne Désirée.

Alexander était posé juste au-dessous des marches, sur une chaise de jardin, les jambes croisées et lisait tranquillement le journal tout en dégustant une tasse de thé encore fumante.

Ambre soupira, encore peu habituée à cette nouvelle vie. Elle ferma les yeux et prit une grande bouffée d’air frais.

Le bruit d’un subtil battement d’aile vint la tirer de sa rêverie. Elle ouvrit un œil et remarqua la silhouette d’un majestueux corbeau se tenir sur la rambarde juste à côté d’elle. L’animal l’observait de ses yeux noirs. Il avait un regard profond et doux. Elle l’examina avec attention et remarqua qu’il avait la patte gauche tordue. Alors, elle sourit.

Finalement il était là, tout près d’elle… son Anselme…

Chapitre Précédent |

Sommaire | Chapitre Suivant

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :