KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 203

Merci aux sponsors du mois !

Guillaume V. (25 €)

Arthur H. (10 €)

_________________


Combat au sommet 2

— Tu peux arrêter de parler ? Je n’aime pas le son de ta voix.
— Alors tu aimeras encore moins la suite.

Alors qu’il finit sa phrase, Marshall commence à psalmodier une formule et une grande bourrasque d’air retire toute la fumée de la plateforme. Il sourit en me regardant ce qui n’annonce rien de bon. Je peux voir que les deux blessures que je lui ai infligées ont complètement disparu.

Derrière moi, d’autres hommes se jettent sur la plateforme pour venir en renfort. Un lancier, un homme armé d’un bouclier, un épéiste armé d’un katana et je peux voir un archer qui encoche rapidement une flèche et s’apprête à me tirer dessus.
Marshall claque alors des doigts et aussitôt les hommes se figent.

« Changeons de terrain. »

Il tend aussitôt la main dans ma direction en se mettant à nouveau à psalmodier quelque chose. Je n’ai pas l’impression que c’est un bon signe et je décide de sauter sur la plateforme où se trouve l’archer. Observateur, magicien du vent, épéiste et en plus de cela il se soigne rapidement. Est-ce qu’il a encore d’autres surprises en réserve ?

Alors que je mets le pied sur la plateforme celle-ci se met aussitôt à prendre de la vitesse et fonce en direction du globe. En me servant de mon boost d’agilité, j’attrape aussitôt la rambarde la plus éloignée de celle qui va frapper la surface. Donc maintenant je peux ajouter qu’ils contrôlent librement les plateformes ici. C’est peut-être une compétence ou une autre classe, mais à ce rythme je vais avoir du mal à faire une liste complète s’il continue à multiplier ses capacités.

Alors que la plateforme frappe la surface du globe, je me rends compte que nous avons atterri en Afrique et il semble que le globe simule la gravité puisque je ne me mets pas à tomber en direction du sol de la salle. Le globe est vraiment très grand… j’ai quand même l’impression que je pourrais mettre une raclée à Godzilla si je le voyais. Après tout, je fais au moins dix fois sa taille à l’échelle de cette planète. Il pourrait y avoir une dizaine de personnes de plus sur ce continent africain miniature qu’il y aurait quand même de la place pour une vingtaine de plus.

En me relevant, je fonce en direction de l’archer que j’assomme rapidement avant qu’il ne puisse se relever. Je regarde en direction du mage qui est immobile, mais il a l’air inconscient et à moitié coincé dans la plante à croissance rapide et dans la potion collante. C’est une menace de moins, mais quand je regarde en direction de Marshall, je me rends compte que le nombre de plateformes couvert d’homme semble avoir augmenté. Je peux en voir une dizaine, mais il y en a sans doute d’autres que je ne vois pas. Avant de pouvoir réfléchir plus longtemps, une volée de flèches est tirée de la plateforme où se trouve Marshall et fonce dans ma direction. Bon, c’est ma spécialité d’esquiver ce genre d’attaque donc je ne risque rien à cette distance, mais pendant ce temps deux autres plateformes s’approchent de moi et s’apprêtent à atterrir sur le globe.

En regardant la salle, je me rends compte qu’il y a des gens derrière les grilles des balcons qui semblent m’observer silencieusement. Difficile à cette distance de savoir s’il apprécie le spectacle, mais j’aurais préféré ne pas avoir de public. Enfin, j’aurais probablement préféré passer ma journée sans avoir à me battre… Quelqu’un pourrait appeler les gardes où je dois me débrouiller tout seul ? Vu les regards, je pense que ce sera tout seul. À cause de la rotation du globe, je ne vois pas le balcon où se trouve Blue, mais j’espère qu’elle n’a rien.

Yuu, je peux encore tenir, mais j’aimerais être sûr que Blue est en sécurité avant de partir d’ici.
[Facile à dire, ça se voit que tu n’as pas essayé d’ouvrir des portes avec mon corps. Cet endroit est un sacré labyrinthe.]
Quelque chose d’intéressant ?
[Des tunnels qui partent dans toutes les directions, des humains dans des cages qui pleurent. Ça ressemble beaucoup aux quartiers des esclaves de Lishnul si tu veux mon opinion.]
Essaye d’en libérer au moins un si tu le peux. Il s’occupera peut-être des autres dans la foulée.
[De ton côté, profite bien de ton jour de repos.]
Très amusant.

Je vérifie rapidement, mais Micha et Juliette semblent prêtes à continuer. Juliette semble avoir envie de se battre et elle en aura probablement l’occasion vu la foule qui s’approche.

Ils ont tous l’air d’avoir des classes différentes vu les armes qu’ils utilisent. Certains n’en ont pas, mais vu la posture ils maîtrisent probablement des arts martiaux. Le plus gros souci reste Marshall là-haut qui continue de tirer des flèches dans ma direction. Enfin, avec un peu de chance il n’en aura bientôt plus. Le plus problématique reste quand même la magie du vent qui est invisible. Le vermillon ne me permet pas de voir la magie ou l’énergie donc c’est l’élément qui reste le plus difficile à voir alors que j’affronte d’autres personnes. J’ai la chance d’avoir Micha avec sa compétence « Oeil » qui comble mes angles morts et me permet de voir encore mieux qu’avec mes propres yeux. Sans cela, je me ferais probablement tuer rapidement.

Le premier homme s’approche de moi et cherche à me lancer un coup de pied au niveau du plexus. Inutile de le bloquer vu sa carrure, je risquerais de me blesser. J’esquive rapidement avec une rotation sur le côté au dernier moment avant de planter mon stylet sur le côté de sa cuisse. Il essaye aussitôt de me frapper du poing, mais un simple mouvement de tête en arrière me permet d’éviter son crochet du droit. Je profite d’avoir mon arme plantée dans sa jambe pour la lever le plus haut possible alors que son visage se tord de douleur. Juliette en profite pour le mordre à plusieurs reprises. L’homme est assez souple, mais avec un croche-pied sur son unique jambe touchant le sol je le fais tomber en arrière en retirant mon stylet.
Cela devrait suffire pour lui, au suivant.

J’esquive une sorte de shuriken qui semble téléguidé alors qu’un lancier s’approche et cherche à m’atteindre. Il utilise tout de suite une compétence qui multiplie la vitesse d’attaque de sa lance et il réussit à m’atteindre à l’épaule. Les lanciers ne sont pas vraiment un problème une fois la pointe dépassée et même s’il essaye de m’arrêter, j’arrive facilement à casser la distance et à lui planter les stylets dans l’épaule et dans le ventre. Le troisième m’a l’air plus résistant et vu son équipement, il a l’air d’être un chevalier. Je ne suis pas certain qu’il soit aussi fort que ceux de la guilde d’Alexander, mais c’est le moment de voir si mes armes sont capables de traverser les compétences défensives de cette classe.
Il essaye de me frapper à l’épée, mais il est bien trop lent pour cela. En gardant mes stylets prêts, je lui fais rapidement croire que je vais l’attaquer par devant avant de passer dans son dos en évitant un coup de bouclier. De là, je plante mes lames dans le bas de son dos et en criant il tombe par terre. C’est… décevant. Je m’attendais à mieux de la part d’un chevalier, mais sachant que ceux de la guilde d’Alexander sont tous des vétérans, c’est difficile d’en vouloir à ce qui semble être un novice.
Avant même qu’il ne soit tombé au sol, j’esquive un autre shuriken qui s’apprête à faire demi-tour dans ma direction et cours vers son lanceur qui semble vouloir prendre un objet dans son inventaire en me voyant l’approcher. C’est malheureusement un peu tard pour cela, et je le frappe du revers de mon poing avec le gantelet de félin avant de planter de l’autre main un stylet au niveau de sa hanche. Juliette se précipite pour le mordre avant de retourner se réfugier dans mon corps. Ce genre de blessure sera suffisante pour le rendre incapable de continuer et il ne me reste qu’à passer au suivant.

C’est à ce moment que depuis l’intérieur du sol, des mains surgissent et m’attrapent au niveau des chevilles. En même temps, un homme armé d’une hache s’apprête à m’attaquer alors qu’une nouvelle volée de flèches est tirée de la plateforme de Marshall.

D’un mouvement rapide, je m’accroupis pour éviter le coup de hache tout en plantant mes stylets dans les mains de la « taupe » en dessous de moi.
Il finit par me lâcher alors que je remue chaque stylet dans ses mains. Je fais un bon en arrière pour éviter la volée de flèches et c’est finalement l’homme armé d’une hache qui se fait touché par une dizaine d’entre elles. Malheureusement, vu sa réaction il a l’air d’être un Berserker puisqu’il continue d’avancer dans ma direction avec un regard vide sans se préoccuper de ses blessures.

Les autres commencent à m’encercler pour s’assurer que je ne pourrais pas fuir et c’est le moment ou Marshall décide d’atterrir sur le globe pendant que je m’occupe du Berserker.

« La première fois que je t’ai vu, tu t’es mis à fuir comme un dératé à travers le parc. Cette foi-ci, tu es pris au piège… Tu es à moi !!! »

Ah. C’est pour ça qu’il est aussi énervé. C’était à cause de lui l’attaque dans le parc et il compte bien me faire payer ma résistance. Alors que je finis par planter mes stylets dans le ventre du Berserker, Marshall s’avance vers moi et son corps change petit à petit. La corruption continue d’augmenter de ce que je vois, mais il prend quelques centimètres de hauteur et semble aussi avoir une masse musculaire plus importante au point que sa chemise et sa veste finissent par se déchirer.

Alors qu’il retire ses vêtements déchirés, je me rends compte que le berserker derrière moi est mort alors qu’il tombe en avant… La blessure était grave, bien sûr, mais pas au point de tuer aussi vite quelqu’un dont la classe est basée sur la douleur. Impossible qu’il perde connaissance aussi vite, ce serait bien trop étrange.

Il y a quelque chose de louche. Maintenant que j’y pense… à chaque fois que j’ai battu quelqu’un, il s’est mis à utiliser de nouvelle compétence : le soin, la compétence à l’épée, la magie du vent, l’arc… Et maintenant avec la mort du Berserker on dirait qu’il est devenu plus fort… Est-ce que… ?


Correction : Hastin



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail, clique en dessous :

Tipeee

1 thought on “Tour des Mondes – Chapitre 203

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :