KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 239

Merci aux donateurs du mois pour la Tour des Mondes ! !

Guillaume V.

Pascal W.

Dranwine

Pierre D.

Lart_

_________________

 


Chapitre 239 : Monter plus haut

Je souffle quelques instants en m’asseyant contre un mur. Physiquement, je suis en parfaite condition, mais mentalement, je commence à fatiguer. Ce tournoi est difficile et regarder le nombre de « victimes » sur mon poignet commence à me donner le vertige. J’ai vraiment battu tant de grimpeurs ? Je relativise en me disant que ce n’était probablement que des débutants, mais Yuu se met tout de suite à me contredire.

[Au lieu de te rabaisser, commence à comprendre que tu n’es pas si faible que ça.]
Oui.
[Ne prends pas non plus la grosse tête. Nerys a été assez claire sur le sujet quand elle t’a montré les trois autres Assassins. Tu n’es pas imbattable.]
Je ne suis toujours pas premier, de toute façon. Tu vois d’autres cibles ?
[Plus vraiment. J’ai l’impression que la phase de nettoyage s’est terminée. À part quelques exceptions qui y auront échappé, le tournoi va devenir plus difficile à partir de maintenant. La phase 2 dont tu as parlé il me semble, où il ne reste que les forts et les « moyens ».]
Difficile de me dire que les choses sérieuses commencent maintenant. Surtout après l’embuscade des Druides.
[Un léger contre temps. En tout cas, je ne pense pas que le tournoi se résoudra en une sorte de finale. Il est plus probable que si l’arène ne diminue pas en taille, ce soit le temps qui détermine le gagnant. Tu ferais mieux de continuer la chasse.]

Yuu m’indique ensuite la direction du groupe de Pirates que j’avais déjà remarqué et je commence à me remettre en mouvement. Pour l’instant, je m’en sors, mais pour atteindre la première place… Pas la peine de me dire que c’est impossible. Si je finis par atteindre le podium, j’aurais fait comprendre à tous que je ne suis pas une proie facile. C’est peut-être déjà le cas avec ma position actuelle.

Si je finis premier par contre… Je pense que j’impressionnerai vraiment les gens. C’est aussi ça mon objectif, plus que de faire gagner le premier prix à Naubod. Le connaissant, c’est difficile de croire qu’il n’utilisera pas ma notoriété à ses fins si j’y arrive.

Je regarde en direction du ciel et je peux voir un groupe d’oiseaux qui volent ensemble. Je sais que Micha se trouve sur l’oie au centre et j’ai du mal à vraiment comprendre comment elle fait pour en commander autant. Ce n’est probablement pas un « dressage » puisqu’elle n’a pas l’air de souffrir de la création de lien, mais ça ne l’empêche pas de faire grandir son groupe petit à petit. En se servant de l’oie comme d’un combattant, elle a attaqué d’autres oiseaux qui appartiennent probablement à des Rangers pour se mettre à les commander. Puisqu’il suffit qu’ils abandonnent pour qu’elle prenne le contrôle, Micha agrandit petit à petit ses troupes, mais je n’ai aucune idée de ce qu’elle va en faire.
Ce qui est sûr, c’est qu’elle est clairement heureuse de son bataillon aviaire.

Je n’ai pas grand-chose à dire là-dessus puisqu’elle ne prend pas de risques directement en laissant les autres oiseaux se battre pour elle. De plus, ça ne l’empêche pas de garder un œil sur les alentours pour continuer de m’aider.
Le simple fait de me dire que je suis fier d’elle grâce au lien la rend heureuse et la pousse à continuer. C’est assez rassurant de me dire que Micha a une armée d’oiseaux à disposition pour la protéger.

Je décide de m’arrêter quelques instants pour faire des calculs. J’ai actuellement 121 points. La majorité des points viennent de la place et du groupe de Druide que j’ai affronté dans le piège. Les deux sphères à aiguilles ont clairement fait la différence puisque la mégapoiz’ m’a fait faire un sacré bon dans le classement. Je n’ai pas vraiment la sensation d’avoir battu autant de personnes, mais beaucoup de choses se sont produites en un peu plus d’une heure maintenant.

Je n’ai concrètement fait que me battre depuis le début et je définirais ce tournoi par le mot « chaos ». J’ai probablement juste eu beaucoup de chance pour avoir autant de points, mais je sais que mon entraînement a payé. Entre les fantômes projetés par Yuu pendant l’entraînement au style et la façon dont Nerys m’a « refaçonné » le corps et l’esprit, ma forme physique n’est plus comparable à avant. Je n’aurais probablement pas battu les hommes de Talon ce matin avec autant de facilité sans ce mois passé dans l’aile des Assassins.

Au classement, je suis quatrième. La place devant moi cumule 128 éliminations. La deuxième place est à 136 et le premier à 160. J’ai encore du chemin à faire si je veux atteindre la première place. Bien sûr, les autres devant moi sont des groupes, donc c’est plus facile pour eux. J’espère sincèrement ne pas finir par affronter seul des groupes de trente, mais c’est une possibilité.

Au final nous ne sommes plus que 638 encore dans l’arène, environ la moitié du nombre d’origine. J’ai l’impression que j’ai eu de la chance en étant tombé sur cette place pour utiliser la mégapoiz’, mais le nombre de participants est très vite descendu. Le podium est en grande partie responsable de ça…

Je suis cependant curieux, la cinquième place semble bien être occupée par une seule personne, une certaine « Kim » d’après ce que je peux lire. Elle est à 60. Cela en dit long sur l’écart de force entre les groupes et les individus seuls qui participent.

Alors que j’avance dans les rues, je demande à Micha de faire le tour de l’arène pour voir ce qu’il se passe. Je suis toujours en route vers le groupe que Yuu a trouvé, mais ils sont assez loin de moi, malheureusement.

*

C’est à moi de jouer ! J’ai avec moi plus d’une dizaine d’oiseaux maintenant. Bon, certains sont très petits comparé à l’oie, mais ils sont tous plus grands que moi. Le recrutement est devenu plus facile une fois que j’ai battu le corbeau à vrai dire.
En dehors de la mission de Nomad, mon objectif est de gagner des points et pour ça… j’ai l’idée parfaite.

Il y a cette grande tour au milieu de l’arène et dessus, ils sont une dizaine à faire de l’escalade à divers endroits. Bien sûr, ils sont assez lents, mais quand ils sont soumis à la gravité, c’est la meilleure situation possible pour moi. Fufufu… En avant mes troupes ! Faisons tomber quelques points de plus pour Nomad !

*

— C’est quoi ce nuage là-bas ?
— Hein ? On dirait des piafs.
— Tu peux me dire pourquoi ils foncent vers nous ?
— … Trouve une plateforme, vite.

À cause des combats, le groupe de la guilde Hermès a perdu plusieurs membres depuis le début du tournoi. Ils ont malheureusement manqué de chance et se sont retrouvés à se battre contre des groupes plus nombreux que le leur, et puis il y a le fou qui est apparu de nulle part qui a semé le chaos au point qu’ils se soient séparés par sécurité.

Ils ne sont que trois parmi les quelques membres restants de la guilde qui sont encore en bas. Escalader la tour pour gagner l’avantage du terrain afin de canarder les autres participants est l’idée de base. Ils comptent aussi sur l’occasion pour éliminer ceux qui tenteront de les atteindre ensuite pendant qu’ils seront à découvert durant l’escalade.
Ils ont réussi à faire une vingtaine de points malgré la situation, mais c’est presque ridicule de les comparer au score du podium. Les oiseaux ne sont qu’un problème de plus qui s’ajoute à leur malchance. Vu leur situation, ils doivent rapidement atteindre une plateforme pour se défendre.

C’est alors que le premier d’entre eux atteint le rebord du bout des doigts que les oiseaux commencent à les attaquer. À coup de bec et de serres, ils gênent les grimpeurs qui ont déjà du mal à se tenir à la paroi alors qu’une chute de plus de quarante mètres les attend à la moindre erreur. Être aussi près du sommet pour se faire attaquer par des oiseaux…

L’un d’entre eux hurle en se faisant attaquer par un perroquet et par un corbeau alors qu’il essaye de garder son équilibre d’une main. Un autre se voit attaquer par un toucan qui lui frappe répétitivement la tête avec son bec.

« J’y suis presque ! »

Le bandit qui se tient au rebord de la plateforme commence à se hisser à deux mains vers le haut, mais c’est là qu’il voit un spectacle assez particulier. Une oie chevauchée par une souris le fixe.

« C’est une blague, hein ? »

Alors qu’il prononce cette phrase, l’oie se jette sur lui et, entre les coups de bec et les ailes qui s’agitent dans tous les sens, il finit par perdre l’équilibre et tombe en arrière en criant.

Chevauchant toujours l’oie, Micha donne les ordres aux autres oiseaux de n’avoir aucune pitié. Elle vient d’obtenir son premier point et ce ne sera pas le seul.

Elle est fière.


Pour donner vos impressions n’hésitez pas à mettre des commentaires !
Vos appréciations sont importantes pour montrer votre soutien.

Correction : Hastin


Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

 


Pour soutenir mon travail, clique en dessous :

Tipeee

 

4 thoughts on “Tour des Mondes – Chapitre 239

  1. Merci pour le chapitre.
    L’autre il fait jouer Micha pour la faire grimper dans son classement du meilleur perso ( je ne sais même pas si il est encore ouvert…)

  2. TINTINTIN TIN TINTINTINTIN TIN TINTINTIN La chevauchée des oies ahah merci pour le chap!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :