KissWood

The Novel’s Extra – Chapitre 137

Chapitre 137 : Adieux (4)



Suite à l’apparition soudaine de son père, Chae Nayun a levé les yeux vers moi de façon apathique.

« … Ah, hé, c’est mon père. »
« D’accord, on se voit plus tard. »
« N-Non, tu n’as pas à partir. Ça ne me gêne pas que tu sois là… »
« Je sais. »

Avant que nous puissions avoir une vraie discussion, la porte s’est ouverte et une légère brise a soufflé.
Nos têtes se sont tournées vers la porte.

Un homme en costume est entré dans la chambre d’hôpital.
Je me suis levé de ma chaise et j’ai salué le père de Chae Nayun, Chae Shinhyuk. Bien que je l’aie déjà vu plusieurs fois dans les journaux, c’était la première fois que je le rencontrais en personne.

« … Hum ? »

Il ressemblait à Chae Nayun mais donnait l’impression d’être plus vif d’esprit.
Comme il était bien plus grand que moi, il me regardait de haut, et ceci de façon plutôt froide.

Chae Shinhyuk était un homme dont l’aura et l’apparence ne pouvaient être qualifiées d’ordinaires. Cependant, Chae Shinhyuk n’était pas un héros ou un homme d’affaires particulièrement exceptionnel. En tant que personne moyennement douée, il a en réalité passé la majeure partie de sa jeunesse dans l’ombre de son père.
Malgré cela, il a été capable de devenir le successeur du clan Chae grâce à son caractère vertueux et à son perfectionnisme sans fin.

« Qui est-ce ? » a demandé Chae Shinhyuk.
« Ah, je suis un ami de Chae Nayun. Je m’appelle Kim Hajin. »

Chae Shinhyuk réfléchissait en se frottant la barbe.

« Kim Hajin… »
« C-C’est juste un ami. Il n’y a rien entre nous. »

Chae Nayun se grattait la joue en ayant l’air embarrassé quand Chae Shinhyuk a pris la parole.

« J’ai déjà entendu ton nom. Tu es assez connu à Cube. Ton arme est un pistolet, il me semble ? »« Ah, oui. »
« Je vois. »

Chae Shinhyuk m’a tapé sur l’épaule.
Je me suis forcé à sourire et je me suis dirigé vers la porte.

« Je vais vous laisser discuter tous les deux maintenant… »

Je n’avais jamais parlé à quelqu’un d’aussi important. J’ai donc parlé aussi poliment que possible, et Chae Shinhyuk m’a retourné un grand sourire.

« Merci. »
« Pas de problème. »
« Au-au revoir. Je t’enverrai un message plus tard. »

J’ai quitté la pièce sans répondre à Chae Nayun.
Dès que j’ai refermé la porte, ma smartwatch a sonné.

« Allô ? »
« — Bonjour cher client. Les articles que vous avez commandés sont prêts à être livrés. J’appelle pour demander votre adresse. »

Il y a deux semaines, j’avais commandé des articles à l’Essential Armory en utilisant la carte VIP que Yoo Yeonha m’avait donnée.

« Les deux lots ? »
« — Non, la préparation des drones est toujours en cours. Ils seront livrés la semaine prochaine. »

J’ai commandé deux drones et 3000 balles pour mitrailleuse lourde de 12,7 mm. Rien que pour les balles, il y en avait pour environ 500 millions de wons ( 375 000 €). J’avais urgemment besoin de ces articles pour la semaine prochaine.

« Oui, l’adresse de livraison est… »

Après avoir donné mon adresse, j’ai accédé à mon ordinateur portable via ma smartwatch.
Il y avait un paramètre que je devais créer.
Je devrais avoir environ 1532 SP.
J’avais gagné 2600 SP en tuant Chae Jinyoon, et après avoir créé Dextérité il m’en restait 1532. C’est exact, j’ai gagné 2600 SP juste en détruisant une histoire faussée.
Bien sûr, j’aurais pu gagner plus de SP en révélant que j’étais le meurtrier de Chae Jinyoon, mais évidemment, ce n’était pas ce que je voulais.

[SP actuels – 1572]

« … Hum ? »

Mais quand j’ai vérifié mon total de SP, j’avais environ 40 SP de plus par rapport à ce matin.

« Oh, c’est vrai. »

Ça doit être parce que l’on a dû parler de moi comme étant l’un des cadets blessés par l’explosion de puissance magique.
Sans trop y penser, j’ai traversé le couloir de l’hôpital et me suis assis sur un banc à proximité.

« Desert Eagle, mode mitrailleuse lourde. »

Tac, tac, tac.

J’ai créé un nouveau paramètre en le tapant sur le clavier holographique de ma smartwatch.

===
[Desert Eagle – Mode Mitrailleuse Lourde]

– En utilisant une petite quantité de la puissance magique du Stigma, le Desert Eagle et Aether fusionnent pour créer une mitrailleuse lourde.

[Avec les nombreuses fonctionnalités annexes ajoutées au Desert Eagle, le nombre de SP requis augmente.]
[1500 SP seront utilisés.]
===

« … C’est beaucoup. »

Une mitrailleuse lourde modelée sur le M2.
Elle était plus grande qu’un fusil d’assaut et faisait preuve d’un bien plus grand pouvoir de destruction. C’était une arme de guerre, dans tous les sens du terme.
Mais comme elle ne pouvait être utilisée que dans des circonstances précises, elle ne devrait pas valoir 1500 SP…

« Hm. »

Après avoir réfléchi un peu, j’ai essayé d’augmenter la quantité de puissance magique de Stigma nécessaire pour le changement de mode.

[– Utilise 1,5 stries de Stigma.]
[1100 SP seront utilisés.]

Le coût a été réduit de 400 SP.

« … C’est suffisant. »

La semaine prochaine, je devais conquérir un Donjon avec Kim Suho. Grâce au Livre de la Vérité, j’ai découvert que le niveau final serait basé sur la “défense”. Pour ce Donjon ainsi que pour les prochains épisodes, je devais obtenir cette mitrailleuse lourde.
J’ai appuyé sur “sauvegarder”.


De son côté, Yoo Yeonha a traîné son esprit épuisé jusque chez elle, à Séoul.

« Oh, ma fille Yeonha ! Comment s’est passée ta — »
« Ça a été. Je vais me coucher. »

Laissant derrière elle son père qui la regardait avec inquiétude, Yoo Yeonha s’est enfouie sous sa couverture.
Les pensées qui tourbillonnaient dans sa tête n’avaient pas disparu.
En fait, elles ne sont devenues que plus chaotiques au fil du temps.

Kim Hajin et Chae Jinyoon.
Chae Nayun et Kim Hajin.
Kim Hajin a-t-il vraiment tué Chae Jinyoon ?
Si oui, pourquoi ?
Et a-t-il tué Chae Jinyoon ? Ou était-il obligé de tuer Chae Jinyoon ?

Toc, toc.

Des coup à la porte ont soudainement interrompu le cours de ses pensées.
Son père lui parlait de l’autre côté de la porte.

« — Hum, Yeonha ? Tu es blessée ? »
« … Je vais bien. »
« — Vraiment ? J’ai coupé quelques fruits pour toi… »
« C’est bon. Je n’ai pas faim. »
« — …. »

La présence derrière la porte a disparu.
Mais rapidement, alors que Yoo Yeonha essayait de recentrer ses pensées, une voix indésirable a retenti.

« — Yeonha~ tu veux que je te prépare des ramen ? »
« Ah, bon sang, laisse-moi tranquille ! »
« — Ahh, huuum… »

Une fois que Yoo Yeonha a eu fini de crier en direction de la porte, elle s’est enfoncée dans son lit.
Elle pouvait sentir la déception de Yoo Jinwoong, mais en ce qui la concerne, c’était en partie sa faute si elle s’inquiétait à propos de tout ça. Il devait être puni lui aussi.

« …. »

Après que Yoo Jinwoong ait complètement disparu, Yoo Yeonha s’est remémorée tout ce qu’elle avait vu aujourd’hui.
Si Kim Hajin avait vraiment tué Chae Jinyoon, quelle en serait la raison ?
Se pourrait-il qu’il ait découvert la vérité sur l’incident de Kwang-Oh par lui-même ?

Non, c’était impossible.
Même sa guilde d’information n’avait pas été capable de rassembler des informations sur l’incident de Kwang-Oh. Elle avait découvert la vérité uniquement grâce au journal de son père.
Kim Hajin n’avait assurément pas pu découvrir la vérité tout seul…

« Une minute, et l’Agence Vérité… ? »

Yoo Yeonha a secoué la tête.
Il y avait des vérités que les guildes d’information pouvaient découvrir et d’autres qu’elles ne pouvaient pas découvrir. L’incident de Kwang-Oh appartenait très certainement à la seconde possibilité.

De plus, ça ne collait pas.
Si Kim Hajin connaissait vraiment la vérité, il était impossible qu’il puisse la traiter si gentiment.
De ce doute vaniteux est né un soupçon.
Et s’il lui avait pardonné ? Et si les efforts qu’elle avait faits pour coopérer avec lui apaisaient sa colère ?

« … Non. »

Cela n’avait toujours pas de sens.
S’il lui avait pardonné, Chae Nayun, puis Chae Jinyoon auraient eux aussi dû être pardonnés.

« Et s’il y avait une autre raison… ? »

Si Kim Hajin avait vraiment assassiné Chae Jinyoon, et qu’il avait une bonne raison de le faire… la seule personne qui pourrait le savoir est…

« Yoo Jinhyuk. »

C’était aussi lui qui avait été le premier à découvrir le tatouage de Kim Hajin. Dans ce cas, il y avait une chance qu’il en sache plus. Yoo Yeonha l’a tout de suite appelé.

[Vous ne pouvez pas joindre votre correspondant car votre numéro a été bloqué.]

« … Hah ? »

Yoo Yeonha était sidérée. Le visage rouge, elle murmurait dans un état second.

« Tu m’as bloqué ? … Je vais le dire à papa ! »

Alors qu’elle serrait les dents de colère, elle a subitement pensé à quelque chose.

« Bloquée… »

Le fait que Yoo Jinhyuk l’ait bloquée lui a donné un sentiment d’assurance.

“Pourquoi est-ce qu’il me bloquerait ? Il ne sait même pas que j’ai vu le tatouage de Kim Hajin…”

D’après elle, Yoo Jinhyuk avait dû la bloquer parce qu’il essayait de lui cacher quelque chose.

« …. »

Installée sous sa couverture, Yoo Yeonha se creusait la tête afin de trouver une explication.
Quand tout à coup, la porte s’est ouverte.
Une voix froide a résonné.

« Yoo Yeonha, lève-toi. »

Sentant un frisson lui parcourir le dos, Yoo Yeonha a sorti la tête de sa couverture.
Sa mère, Jin Yeojung, la regardait fixement avec sévérité.

« M-Maman ? »
« Qu’est-ce que tu as fait ? Ton père est en train de boire du soju en criant ton nom. »
« Hein ? Non, je n’ai rien fa— »
« Ouais, c’est ça. Sors et va t’excuser. »
« Ah, mais je suis au milieu de quelque chose d’imp— »
« Dépêche-toi ! »
« … Ah, une minute, aahh. »

Jin Yeojung a traîné Yoo Yeonha hors de sa chambre.


Pendant le week-end.

Je suis arrivé à un Donjon sans nom avec Kim Suho. C’était un Donjon de plusieurs niveaux, caché dans un marais rempli d’alligators géants.
Comme je ne savais pas grand-chose de ce Donjon, j’étais inquiet au début. Mais maintenant que j’avais Kim Suho avec moi et que j’avais cartographié la majeure partie du Donjon avec le Livre de la Vérité, j’étais sûr que je m’en sortirai indemne.

Kim Suho et moi étions un combo de tricheurs.
Je suppose que l’on pouvait dire que nous comblions les faiblesses l’un de l’autre.
Chaque niveau du Donjon comportait des dizaines de monstres mobs et un monstre de type boss. Je pouvais facilement m’occuper du menu fretin, et laisser Kim Suho conserver son endurance pour le boss.

Avec la puissance magique du Saint de l’Épée de Kim Suho, tous les monstres de type boss ont été coupés en deux aussi facilement que du tofu.

« Ça ressemble au niveau final. »

En avançant prudemment nous sommes arrivés au niveau final, qui avait une atmosphère légèrement différente des niveaux précédents. Devant nos yeux se trouvait un champ ouvert, silencieux et rempli de gros nuages menaçants.
Kim Suho a sorti Misteltein. Puis, un message est apparu devant nos yeux.

[ Niveau Final – Survivez pendant 30 minutes contre une armée de monstres de rang haut-intermédiaire de grade 8.]

« … De rang haut-intermédiaire ? »
« Ouaah ! »

Kim Suho a froncé les sourcils, mais je me suis réjoui. Comme le Livre de la Vérité l’avait dit, le niveau final était axé sur la défense, ce qui était avantageux pour moi.
Nous nous sommes ensuite retournés.

« Survivre pendant 30 minutes. Est-ce que ça les inclut… »
« Elles ? »

Derrière nous, il y avait trois lycéennes tremblant de peur.
J’ai demandé son avis à Kim Suho.

« Tu penses que ce sont des PNJ ou de vraies personnes ? »
« … Je ne suis pas sûr. »
« Bon sang, nous ne sommes pas des PNJ ! »

Elles semblaient nous avoir entendus car l’une d’entre elles venait de crier courageusement.

« Nous sommes des cadettes de l’Académie d’Agents Militaires ! »
« … Ok, ok. »

Les PNJ existent dans certains Donjons et certaines Tours, ils sont produits par l’Autre Monde. Bien entendu, les PNJ n’étaient généralement pas des lycéennes venant de la Terre mais des personnes issues de ce monde-là.

« Je vais installer un bunker juste au cas où. »
« Un bunker ? »

J’ai utilisé une strie de Stigma et l’ai façonnée en forme de bunker.
J’ai appris à utiliser le Stigma de manière très précise après avoir obtenu Dextérité. Même si la puissance magique du Stigma se manifestait selon ma volonté, Dextérité m’était indispensable afin de pouvoir matérialiser ce que j’imaginais dans ma tête.

« Ouah, qu’est-ce que c’est !? »

Le bunker que j’avais créé ressemblait au bunker du célèbre jeu Starcraft.

« Restez à l’intérieur. »
« Oui ! »
« Merci ! »

Les lycéennes se sont précipitées à l’intérieur.

« Ouah, c’est incroyable. Combien de temps ça peut tenir ? »
« Ce n’est pas si solide que ça. Je n’ai utilisé qu’une… euh, un petit peu de puissance magique. Mais ça devrait être suffisant pour les protéger des tirs croisés. »

Avec la mise en place du bunker protégeant les filles, Kim Suho semblait plus détendu.

« Très bien, tiens-toi prêt. On dirait qu’ils arrivent. »

Clac, clac.

Depuis le champ silencieux, d’innombrables monstres ont commencé à apparaître. Des goules, des zombies, des banshees, des golems de chair… C’étaient tous des monstres morts-vivants.

« 30 minutes. »

J’ai sorti le Desert Eagle et mis une alarme sur ma smartwatch.

« … Kim Suho, as-tu déjà joué à un jeu comme celui-ci ? »
« Hm ? »
« Dans les jeux de défense de tour, au plus le temps passe au plus les vagues de monstres deviennent fortes. »

J’ai transformé le Desert Eagle en mode fusil d’assaut.

« Je m’occupe de ceux à l’avant, donc tu géreras les monstres situés à l’arrière. Tu peux esquiver mes balles, n’est-ce pas ? »
« Tant que tu ne tires pas dans toutes les directions. »
« Ne t’inquiète pas. »

J’ai fixé le fusil d’assaut sur le sol et j’y ai infusé plus de puissance magique du Stigma.
Le fusil d’assaut s’est agrandi et s’est transformé en une mitrailleuse lourde sur trépied.

« Oh ? C’est nouveau, non ? »
« C’est un peu plus puissant qu’un fusil d’assaut. Je tire en premier ? Ou tu veux prendre les devants ? »
« Tu peux y aller. J’esquiverai tes balles tout seul. »
« D’accord, cours ! »

Baam !

Kim Suho a foncé plus vite que mes balles.
J’ai murmuré doucement et j’ai tenu la mitrailleuse lourde.

« … Scan. »

Cette arme de destruction massive entravait les mouvements de son utilisateur et l’empêchait de viser avec précision. Mais…

Tadadadadada — !

Sa puissance de destruction était plus que suffisante pour compenser ses défauts.
Le canon de l’arme étincelait à chaque tir de projectile. Les balles fonçaient comme des obus, transperçant chacune trois à quatre monstres.

Baaaang — !

Un chargeur contenait 300 balles, et le canon avait une cadence de tir de 1300 balles par minute.
En d’autres termes, il était parfaitement possible d’utiliser toutes les balles que j’avais apportées en seulement 3 minutes.
Toutefois, j’ai intentionnellement maintenu une vitesse réduite. L’une des raisons était d’éviter de toucher Kim Suho, et l’autre était de toucher plusieurs ennemis avec chaque balle.

Clang, clang, clang —

Les douilles pleuvaient sur le sol.

Chwiing — !

Puis, tout à coup, une griffe a foncé sur moi. Le renforcement de puissance magique scellé dans mon bracelet d’obsidienne bloquait facilement les attaques aussi faibles.

Kueeek — ! 

Ensuite, j’ai aperçu une goule qui courait rapidement vers moi. À cause de sa vitesse inattendue, j’ai dû activer le Bullet Time.
Le monde a ralenti et ma conscience s’est accélérée.
Une Goule Chasseuse. C’était un monstre de rang-intermédiaire, plus rapide que de nombreux monstres de son niveau.

Elle semblait avoir compris que mes attaques étaient principalement des attaques à basse altitude, car elle sautait assez habilement pour les éviter.
Mais aussi intelligent et rapide qu’il puisse être, un monstre mob reste un monstre mob.
En un instant, j’ai baissé la poignée de la mitraillette et j’ai tiré. Deux balles incurvées ont été projetées et ont transpercé la tête de la Goule Chasseuse.

Heuk — !

Une fois sa tête explosée, elle est tombée sur le sol.
Mais pendant que j’étais concentré sur la Goule Chasseuse, la progression de la bataille est devenue plus chaotique.
Heureusement, Kim Suho retenait les monstres les plus forts à l’arrière.
Le Bullet Time étant toujours actif, j’ai réajusté le viseur de la mitrailleuse une fois de plus puis j’ai tiré dans toutes les directions.

Dudududu —

Les lignes ennemies étaient sens dessus dessous grâce à mon déluge de balles bien maîtrisé.
Une balle a transpercé la poitrine d’une goule et a explosé la tête d’un zombie. Des morceaux de chair et de liquide cérébral ont giclé. Le zombie et la goule sont tombés à genoux sans avoir pu avancer d’un seul pas.
C’était un spectacle affreux à voir, même pour les monstres morts-vivants.


J’ai utilisé environ mille balles. Comme prévu, je me suis occupé du menu fretin, et Kim Suho a rejoint la bataille pour abattre les élites. Puis, après 30 minutes de combat, le niveau final a pris fin.
Nous nous sommes approchés du bunker derrière nous.

« Hé, les filles, vous êtes là… ? »

Cependant, les lycéennes qui auraient dû être à l’intérieur étaient parties.
Kim Suho a murmuré en soupirant.

« … C’étaient des PNJ. »
« Ouais. »

Des personnes modernes qui apparaissent dans les donjons en tant que PNJ. Sachant parfaitement ce que cela voulait dire, nous ne pouvions pas exprimer notre joie d’avoir vaincu le Donjon.

« … Hajin, regarde par là. »

Sur le sol, à l’endroit où Kim Suho pointait du doigt, il y avait trois perles blotties les unes contre les autres comme l’étaient les lycéennes.

« Ah. »

Ceux qui mourraient dans les Donjons devenaient parfois des PNJ. Ces perles étaient tout ce qui restait d’elles.

===
[Perle d’Âme Rose de rang bas-intermédiaire]

– Créée en condensant l’âme d’une vie ayant été tuée à l’intérieur d’un Donjon.
===

Les Perles d’Âme étaient utilisées comme matériaux pour les sceaux magiques et les enchantements. Même les perles de rang bas-intermédiaire se vendraient facilement pour des centaines de millions de wons au Banquet Violet.

J’ai regardé Kim Suho. Il me regardait aussi.
Aucun de nous ne semblait avoir l’intention d’utiliser ces perles.

« … Que devrions-nous en faire ? » a demandé Kim Suho.
« Nous devons les rendre. Aux membres de leurs familles. »

C’était la meilleure solution.

« D’accord. »

Bien que nous soyons facilement parvenus à une décision, nous ne pouvions pas être heureux. Nous savions parfaitement ce que ces perles représentaient pour les parents qui avaient perdu leurs enfants.

« Ouvrons d’abord ce coffre. »

J’ai marché vers le coffre posé en plein milieu du champ. Kim Suho m’a rapidement suivi.

« Oh, il y en a plus d’un cette fois ! »

Il y avait trois objets à l’intérieur.
Un arc, un protège-poignet, et une ceinture en cuir.
Ils étaient tous de couleur sable, comme s’ils formaient un ensemble.

« Ah, c’est ça. »
« Hum ? Tu sais ce que c’est ? »
« … Non, ce n’est rien. »

[Arc Béni d’Horus]
[Protège-poignet de l’Archer Égyptien]
[Ceinture de cuir pour les Forts]

L’arc et le protège-poignet étaient censés devenir l’équipement principal de Valerion, un des dirigeants d’un groupe de Djinns nommé “Sin”.
J’ai jeté un coup d’œil à Kim Suho qui regardait le contenu du coffre.

J’ai ensuite demandé d’une voix joyeuse :
« Comment devrions-nous partager ça ? »
« Hm ? »

Kim Suho m’a regardé et a souri.

« Je te laisse le soin de le faire. Tu es celui qui as trouvé cet endroit, et c’est grâce à toi que nous avons réussi le niveau final. »
« Ok. »

Pour être honnête, Kim Suho n’avait pas besoin de l’arc ou du protège-poignet. Après tout, il était spécialisé en combat rapproché. Le seul objet qui lui convenait était la ceinture en cuir, mais il y avait juste un problème…

« … Tu prends cette ceinture en cuir. »
« Tu prends les deux autres ? »

Bien que je sache que Kim Suho n’avait pas d’arrière-pensée en disant cela, je ne pouvais pas m’empêcher de me sentir un peu coupable.
Cette ceinture en cuir était un artefact destiné à l’entraînement.

===
[Ceinture en Cuir pour les Forts] [Artefact Ancien]

– Lorsqu’elle est utilisée, un maximum de 500 kg peut être ajouté au corps de celui qui la porte.
– Augmente la croissance physique de l’utilisateur.
===

« Tu ne peux pas lire la description de l’objet ? »

Même si pour voir la description des articles j’utilisais mon Don, Observation et Lecture ; d’autres personnes pouvaient voir ces descriptions sans s’appuyer sur les Dons. La seule condition était d’être “Éveillé” et d’avoir la statistique spéciale “perspicacité”.

« Oh, l’Éveil ? Je ne suis pas doué pour ces choses-là, alors je dois faire évaluer les objets. »
« Je vois. »
« Alors, comment on utilise cette ceinture en cuir ? »

Kim Suho a attrapé la ceinture en cuir en souriant joyeusement.
Je me suis soudainement senti désolé.

« C’est… pour l’entraînement. »
« L’entraînement ? »

Mais contrairement à ce que j’attendais, les yeux de Kim Suho brillaient comme s’il avait trouvé un trésor.

« O-Ouais, si tu la portes, ton corps sera plus lourd. Regarde ici, tu peux aussi changer le poids. »
« Oooh. »

Kim Suho s’exclamait d’admiration. Toutefois, mon expression s’est assombrie. Il ne faisait que me faire sentir plus mal.

« Ça ressemble à une chambre de gravitation portable… mais c’est en fait un peu mieux. C’est un ancien artefact qui accélère ta croissance physique. »
« V-Vraiment ? C’est incroyable ! Tu me la donnes ? »
« … Ce que je prends est meilleur. »

Pour être honnête, ils n’étaient pas seulement meilleurs, mais infiniment meilleurs.

===
[Arc Béni d’Horus] [Anciennement Sacré] [Attribut : Fantôme]

Un arc béni par Horus, fils de l’ancien dieu égyptien, Osiris.

– Pouvoir d’Horus
*Les flèches tirées avec cet arc sont dotées de flammes sacrées.
*Les flammes sacrées sont particulièrement puissantes contre les esprits maléfiques.
*En imprégnant l’arc de puissance magique, vous pouvez créer une “flèche de guérison”.

– Soleil d’Horus
*De 6 h00 à 18h00, l’utilisateur de cet arc bénéficie d’une amélioration de sa vue.

– Lune d’Horus
*De 18 h00 à 6 h00, l’utilisateur de cet arc peut se déplacer avec des pas plus silencieux.
===

Un arc artefact avec trois options.

J’ai soigneusement ramassé l’arc. Je me sentais déjà assez mal en le prenant, et je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait un avantage supplémentaire.

[Votre Don, “Maître tireur d’élite”, se lie au “Soleil d’Horus” et au “Stigma”.]
[Quand vous activez Soleil d’Horus alors que vous tenez l’Arc Béni d’Horus, il fusionne avec votre Don de bas-rang “Yeux des Mille Lieux”et vous permet d’utiliser “Œil d’Horus” pendant 5 secondes.]

[Œil d’Horus]
– Votre vue s’étend bien au-delà de l’horizon, transperçant les sentiments des gens et les lois de l’univers.

« …. »

Alors que toutes sortes de messages époustouflants apparaissaient, Kim Suho m’a demandé innocemment :
« Oh c’est vrai, Hajin, tu es également doué avec les arcs, non ? »
« Hein ? Oh, ouais, je le suis… »
« C’est génial ! Tu t’es trouvé un arc, et aussi… un protège-poignet, je crois ? »

Il était trop pur…
Je l’ai regardé fixement tout en me sentant extrêmement désolé pour lui.




Chapitre Précédent | Chapitre Suivant 

1 thought on “The Novel’s Extra – Chapitre 137

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :