KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 160

Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (1€)

Guillaume V. (25€)

Arthur L. (8€)

_________________

 


Travail d’équipe

Le mange-mots supérieur me fixe du regard sans aucune émotion. Le masque qui cache son visage lui donne encore plus l’air d’être un robot dénué de vie. Il lance le bras du ranger par terre et commence à faire un quart de cercle autour de moi comme pour me jauger moi ainsi que Maliel, et ferme les poings avant de les brandir dans ma direction.

Il n’a bien sûr pas d’arme et semble être un combattant à main nue contrairement aux autres présents dans la pièce. Cependant, d’après mes expériences, cela ne le rend pas moins dangereux. Le combat d’il y a trois mois contre deux d’entre eux était plutôt difficile. Je vais devoir garder mon boost activé si je veux pouvoir m’en sortir vivant. Pour ce qui est du combat en lui-même, si j’arrive à l’égratigner ou si Juliette arrive à le mordre nous commencerons à avoir l’avantage.

Cependant s’il est capable d’arracher un bras à main nue c’est qu’il a suffisamment de force pour me faire très mal en un seul coup. En me battant avec Maliel on a plus de chance de s’en sortir, mais vu qu’elle sautille derrière moi pour s’échauffer cela veut dire que c’est à moi de commencer.

S’il arrive à placer un coup net je risque d’avoir du mal à m’en sortir. Il faut jute que je gagne du temps.

Sans plus attendre il commence à marcher dans ma direction pour réduire les quelques mètres qui nous séparent. Je dis à Juliette d’aller se cacher dans mon écharpe et elle se déplace rapidement pour se camoufler. C’est alors que d’un bond il se jette dans ma direction sans pour autant faire de mouvement pour me frapper.

Je décide de simplement esquiver son mouvement rapidement en faisant un saut sur le côté, mais comme s’il l’avait prévu il me suit automatiquement en réduisant encore la distance nous séparant. Son masque reste braqué dans ma direction.

En reposant mes pieds au sol je décide de me baisser pour le charger en gardant mes stylets en avant, il réagit aussitôt en esquivant facilement sur le côté et en préparant un coup de coude visant mes côtes. Je l’avais prévu et plutôt que de continuer tout droit je tourne mon bassin sur le côté en me laissant tomber pour planter mon stylet dans son bras tandis que je rapproche l’autre de sa jambe. Sans même réfléchir il fait un bond en arrière et se remet en position prêt à foncer sur moi alors que je me relève rapidement.

… Cela risque d’être compliqué. D’après notre échange et même s’il n’est pas plus rapide que d’autres manges-mots, il a clairement plus de force et de technique que les autres. Je vais donc devoir changer ma façon de faire. Je range un stylet et garde ma main gantée libre pour pouvoir réagir plus facilement en cas de combat à proximité.

Je regarde Maliel à côté de moi qui s’avance en continuant de sautiller de plus en plus rapidement. Elle semble prête à m’aider ce qui veut dire que je vais devoir me servir du partage de vision grâce à Micha pour améliorer notre travail d’équipe. J’active aussi celui de Juliette pour toujours savoir où elle se trouve et me remets en position.

Il n’est pas aussi rapide que moi j’ai l’impression, mais cela ne l’empêche pas de pouvoir esquiver mes attaques en prédisant ce que je vais faire. Même en multipliant les cabrioles je ne sais pas si je vais réussir à faire quoi que ce soit. Dans ce cas pas besoin d’y réfléchir. Il n’a pas réussi à me toucher même s’il aurait probablement pu s’il ne s’était pas reculé, ce qui veut dire qu’il n’acceptera pas de se faire blesser inutilement. Dans le pire des cas il sait qu’il y a du poison sur ma lame à cause des autres manges-mots que j’ai affrontés jusque-là. Son niveau n’est pas inconcevable en tout cas et c’est un avantage. J’ai déjà affronté plus fort que lui à plusieurs reprises, la première m’aurait déjà assommé sans merci et la deuxième m’aurait fait perdre quelques dents sans me laisser le temps de réfléchir et m’aurait ordonné de continuer à l’affronter pendant plusieurs heures.

Reprenons.

Je me jette à nouveau en avant dans sa direction et il semble se préparer à mon approche. Bien sûr s’il est comme les autres manges-mots, il y a une chose qu’il n’arrive pas à gérer et c’est l’imprévue. Tant qu’ils n’ont pas vu une attaque au moins une fois ils sont incapables de trouver un moyen de le parer ou d’y réagir correctement, comme si l’instinct n’était pas leur point le plus fort. Maintenant que j’ai Maliel avec moi c’est encore plus facile de faire une chose à laquelle il ne s’attend pas.

Je décide de jeter le stylet dans ma main gauche dans sa direction et il le dévie à main nue sans effort. Mais avant même que le stylet tombe à terre je prépare déjà la suite. J’attrape deux objets dans mon inventaire d’une main que je jette à ses pieds. Le premier se brise dans un bruit de verre tandis que le deuxième commence à faire de la fumée en touchant le sol. Presque aussitôt je décide de l’empêcher de se reculer en sautant au-dessus de lui et en préparant un coup de stylet.

Pendant quelques instants il semble décontenancé et incapable de réagir, mais il se reprend assez vite et avec son avant-bras dévie mon poignet d’un coup sec manquant de le briser. Pendant ce temps le fumigène continue d’agir et surtout la plante à croissance rapide lui attrape le pied. Je retombe au sol en étouffant la douleur et je tends mon gantelet de félin en mimant la forme d’un pistolet en le visant avec mon index. De son côté Maliel m’a emboîté le pas et s’est précipitée sur lui en brandissant sa lame. Cependant d’un coup de pied il se libère de la plante et de l’autre commence à jouer la vitesse contre Maliel sans se préoccuper de la fumée.

Malheureusement pour moi il semble qu’il connaisse le concept d’arme à feu et je n’ai aucune opportunité de tirer comme s’il s’arrangeait pour transformer Maliel en bouclier. Même si ma main n’en tient pas le geste semble l’aiguiller sur ce qui se passe. Maliel de son côté semble avoir compris ce que j’essaye de faire et finit par se reculer.

En pliant mon pousse la griffe de l’index du gantelet est projetée en avant, suivie d’un câble fin. Il l’esquive d’un mouvement rapide de la tête en bloquant un coup de pied de Maliel, mais aussitôt je relance le mécanisme qui enroule le câble et d’un mouvement de mon bras je lui égratigne le côté du visage sans masque en me servant de la griffe.

Touché. Mais ce n’est pas encore fini.

Comme s’il avait compris ce qui est en train de se passer, il devient plus agressif avec Maliel qui malgré sa vitesse a de plus en plus de mal à gérer les attaques successives. Son boost n’est clairement pas lancé à fond ce qui ne lui donne pas l’avantage.

Bien entendu à cause du fumigène je ne le vois plus beaucoup, mais au bruit je peux entendre qu’il continue d’échanger des coups avec Maliel. Maintenant il ne me reste plus qu’à reproduire la stratégie que j’avais utilisée sur Léon en faisant de Micha mes yeux. De dessus je peux voir que Maliel continue à se battre et je décide de m’approcher discrètement en profitant de la fumée.

Alors que je pense ne pas avoir était remarqué, un coup de pied me tacle et me jette au sol en me brisant plusieurs côtes. La douleur est presque paralysante, mais je ne peux pas perdre comme ça alors que le somnifère est maintenant dans son sang.

Je décide de me relever tant bien que mal en esquivant un autre coup de poing. En me servant de Micha je me rapproche et commence à frapper avec mon stylet la position du mange-mot dont je ne vois que la silhouette. Il l’esquive, m’attaque et ainsi de suite sans que les attaques en simultané de Maliel ne semblent le déranger plus que ça. Il finit cependant par se reculer après quelques échanges et disparaître dans la fumée.

Maliel se tourne en même temps que moi dans sa direction, mais il semble avoir disparu dans la fumée au point que même Micha ne puisse pas le voir.

– T’étais pas obligé pour la fumée ! Tu sais où il est ?!
– Pas du tout… Va falloir improviser et gagner du temps. Suis-moi.

Je me jette en direction du trône pour essayer de sortir de la fumée en guettant le moindre mouvement, mais avant d’y arriver je me baisse en esquivant de peu le dos du poing du mange-mots supérieur derrière moi. Je me retourne pour le trouver et essaye de le frapper, mais chacun de mes coups et stoppé et il manque de me briser des os de peu à chaque fois qu’il dévie mes attaques.

A cause de mes côtes cassées, j’ai déjà plus de mal à respirer et je suis un peu plus lent, mais je sais que s’il me touche ou qu’il m’attrape je n’aurais aucune chance de m’en sortir.

En voyant quelque chose dans le coin de la vision de Micha je décide de me baisser et essaye de planter mon stylet dans sa cuisse sans réussir. Aussitôt après, Maliel se sert de mon dos comme d’un appui et essaye d’envoyer un coup de pied au mange-mots supérieur qui se contente de l’attraper et de la jeter au loin avant de reporter son attention sur moi. Je peux voir à travers les yeux de Micha qu’elle atterrit sur un pilier sans problème et commence à se servir de son boost pour enchaîner les sauts comme si elle cherchait à gagner en vitesse. A ce rythme elle sera bientôt aussi rapide que dans le couloir, mais il lui faudra encore un peu de temps.

Le mange-mots supérieur me prend pour cible de son côté, et je ne peux rien faire d’autre que me défendre sans avoir l’opportunité de contre-attaquer.

C’est juste une question de temps maintenant.

Juste une question de temps avant que le somnifère ne fasse effet ou que Maliel ne soit assez rapide…

Correction Hastin



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

 
 

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :