KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 165

Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (1€)

Guillaume V. (25€)

Arthur L. (8€)

_________________


Retrouvailles

Mauvais timing.
[Quoi ? C’est comme ça que tu me remercies quand je te sauve une fois de plus ?]
Je pensais enfin avoir des réponses sur ce qui se passe. Ça attendra j’imagine.
[Bien sûr que ça va attendre, entre ta vie et d’hypothétiques réponses venant de la reine des idiotes–]
Tu écoutais quand Maliel l’a dit ?
[J’entends tout, d’accord ? Donc tu te reposes sur la reine des idiotes pour t’offrir des réponses ? Et après tu t’étonnes que je parle du fait que vous êtes peut-être fait l’un pour l’autre pour que tu sois stupide au point de croire qu’elle va avoir un éclair de génie.]
Pas encore cette histoire… je ne compte sortir avec personne.
[Il faut qu’on en parle ! Tu sais que tu vas perdre des points avec Maliel si tu continues à zieuter Adelina ? C’est peut-être pas le moment, mais tu as intérêt à faire attention à ne pas l’énerver en flirtant devant elle. Personnellement je pense que Maliel est mieux qu’Adelina. Mais d’un autre côté… Adelina à quand même ce côté fille de noble qui – ]

Je l’ignore. Ça vaut mieux pour moi. Comme si me reposer sur la seule personne de notre côté qui vient de Lishnul pour avoir des réponses était du flirt… ou stupide. Et c’est quoi ce nom de reine des idiotes… ?
Après avoir entendu le bruit sourd, Maliel s’est juste tournée vers moi avec un petit sourire aux lèvres en comprenant ce que cela veut dire. Le bruit vient de la grande porte à la serrure magique menant aux quartiers du roi. Le fait qu’elle sourit implique qu’elle sait et que Yuu lui parle télépathiquement. Il faudra que je lui demande ce qu’ils se racontent tous les deux une autre fois.

Au bout de quelques instants apparaît Cro’, le père d’Adelina, Razeno et je peux voir… Yuu immobile dans une des mains de Cro’ ?

[Avant que tu t’inquiètes, je suis juste fatigué physiquement, ce n’est rien de grave. Maintenir la fusion entre Juliette et toi m’a pris beaucoup d’énergie.]

Je… ne sais pas quoi répondre. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi difficile pour lui et à cause de la partie de Juliette qui adore jouer j’ai pris beaucoup plus de temps pour affronter le mange-mots supérieur. S’il me l’avait dit avant, j’aurais peut-être essayé d’abréger le combat. Enfin, vu que j’étais conscient de ce que je faisais à mon corps pendant la fusion, je ne pense pas que cela aurait changé quelque chose malheureusement.

Les manges-mots décident encore une fois de s’écarter en formant un couloir comme pour qu’ils puissent passer de la même façon que moi et Maliel. Et même si j’essaye de l’oublier, il y a Cro’ dans le groupe qui n’arrête pas de crier mon nom…

« Je t’ai enfin trouvé Nomad ! Nomad c’est moi !! C’est Cro’ ! Tu te souviens Nomad !? Le gars avec les plantes !!! »

C’est très gênant et j’essaye de l’ignorer, mais ça ne marche pas très bien, surtout qu’il fonce vers moi. Un homme qui a bien trente kilos de muscles de plus que moi charge dans ma direction et je n’ai aucun espoir de pouvoir lui échapper dans mon état.

Attention à l’impact….Hgmn…
Je me prends son épaule dans le visage alors qu’il commence à m’étreindre vigoureusement. Je ne peux absolument rien faire alors qu’il me soulève en riant et en criant encore plus mon nom. Une agression physique et olfactive. Il sent tellement fort que je pourrais finir par m’évanouir s’il continue. Un homme qui est plus proche d’un buisson que d’un être humain va me tuer.
Si Mad était là, j’aurais une chance de m’en sortir, mais elle est probablement à son bar et rien n’arrêtera Cro’ maintenant.

– Cro’ tu vas le blesser, il était déjà en mauvais état avant que tu n’arrives.
– Je sais, je sais. Le renard me l’a dit. Une seconde, voilà !

Il me repose gentiment par terre et je manque de m’effondrer. Il me retient au dernier moment et me frotte la tête en riant et en souriant. Vu la façon dont il me tient, j’ai l’impression qu’il ne me lâchera plus. Yuu me fait une remarque comme quoi il devrait peut-être rajouter Cro’ comme candidat amoureux, mais rejette l’idée en disant qu’il ne s’intéresse à moi qu’à cause de ma classe.

Il me tend ensuite Yuu que j’attrape et que j’arrive à mettre dans ma poche arrière. Son corps est complètement immobile mais vu la remarque qu’il vient de faire je sais qu’il va trop bien à mon goût. Maintenant qu’il est installé, l’équipe est au complet et je décide de partager mon soulagement avec Micha qui à travers le lien me fait comprendre que la victoire est proche. J’ai quelques doutes, mais la situation s’améliore après tout.

« Alors regardons tout ça… Un manchot et un spaghetti, rien de bien grave… Par contre toi… Tu as juste l’air d’avoir besoin de repos. J’ai peut être un truc pour toi. »

Le côté docteur de Cro’ semble reprendre le dessus alors qu’il dévisage notre groupe. Il me répète plusieurs fois de ne pas bouger et me tend une sorte de fruit qui loge à peine dans ma main avant d’aller voir les autres. Je regarde le fruit sans trop savoir quoi faire. J’ai aussi un peu peur des effets qu’il peut avoir.

Maliel me dévisage et dévisage le fruit sans trop savoir quoi dire, mais finit par sourire.

– Tu le manges pas ? C’est les ordres du médecin non ?
– Si si… Je voulais juste admirer ce fruit.

Je jette un regard vers Adelina qui est dans les bras de son père. Une autre partie de la mission est accomplie. Même si la situation n’est pas meilleure, l’arrivée de Cro’ a bien détendu l’atmosphère.
Les manges-mots nous observent toujours sans bouger et j’ai l’impression que la situation va rester comme ça pendant encore quelques temps.

J’entends un hurlement venant du ranger derrière moi.. Je ne suis pas sûr de vouloir regarder ce qu’il se passe. Maliel c’est retournée tout de suite de son côté. Vu son expression faciale je ne veux pas savoir comment Cro’ à décidé de recoller le bras.

«  Fais pas la chochotte ! J’ai déjà fais ça des centaines de fois avec des arbres, ils se sont jamais plaints ! »

En essayant d’oublier les commentaires de Cro’ ou même de ne pas penser au sort qui attend l’épéiste. Je me concentre sur le fruit que je tiens et décide finalement de mordre dedans. C’est très mou et la peau du fruit est très caoutchouteuse. Le goût de son côté… est agréable ? Sucré et épicé en même temps, mais ce n’est pas désagréable. C’est probablement le « médicament » le plus agréable à avaler que j’ai pu manger.

Soudainement je peux entendre qu’Adelina et Razeno sont en train de se crier dessus. Je me tourne dans leur direction et je peux voir qu’ils sont tous les deux en colère, mais Adelina a aussi l’air d’être choquée.

– C’est toi… Tout est de ta faute… !
– Je t’ai demandé de venir avec moi !
– Tu… Pourquoi est-ce que tu as fais tout ça !?
– Ne rend pas les choses plus difficile ! Tu me juges, mais tu ne comprends encore rien !
– Explique-moi alors ! Dis-moi pourquoi tu les aides ! Pourquoi tu es avec eux !
– Tu n’étais pas censée être ici et faire partie de tout ça ! Je n’ai jamais voulu te mêler à tout ça !
– Je suis venu te chercher !
– Moi aussi ! Tu devais disparaître et être protégée jusqu’à ce que ça se termine ! Je ne vois même pas pourquoi j’ai cette discussion avec toi, le roi est probablement déjà mort… Viens avec moi et arrête tes enfantillages.

*

Alors que les cris retentissent dans la salle du trône, à l’angle d’un mur se tient un homme qui observe la situation de loin. Il observe, mais la seule personne qui l’intéresse vraiment c’est le dresseur qui donne un morceau de fruit qu’il tient à une souris.

Il regarde les deux hommes derrière lui et l’homme qui est par terre et qui murmure la même chose en boucle comme un psaume.

« J’ai un plan. »



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee

2 thoughts on “Tour des Mondes – Chapitre 165

  1. Merci pour les chapitres !
    On va enfin savoir le pourquoi du comment de cette histoire, qui aura provoqué un sacré bordel !! ^^

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :