KissWood

I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 63

Chapitre 63 : Délicatement Au Début



La réalité, c’est vraiment autre chose. Lorsque j’avais regardé sa photo, la seule chose que j’avais vue était une fille heureuse à la peau bronzée. En la voyant en vrai, j’ai senti une aura charismatique émaner d’elle.

Force, chaleur, charme, sainteté.

Je suppose… que ces caractéristiques la rendaient semblable à la Sainte ?

L’Héroïne m’a observé de loin au lieu de tout de suite me planter une lame dans le cœur. Presque comme si elle essayait de tout savoir sur moi en un seul regard. Ses yeux se sont portés sur mon casque, puis ma cape, et ensuite mon corps.

« Un choix judicieux. »

La meilleure chose à faire lorsqu’on rencontrait un ennemi inconnu était d’abord de l’observer. La jeune femme en était arrivée à la conclusion que m’approcher n’était pas la meilleure des idées. Elle devait déjà savoir que la plupart de ses camarades étaient morts. Le fait qu’elle n’ait toujours pas perdu son sang-froid montre à quel point c’était un vétéran.

Combien de batailles avait-t-elle traversées ?

« Quand même, tu es assez stupide. »

Je le savais déjà. Elle ne pouvait être la plus forte que dans un laps de temps limité. Elle avait peut-être été capable de trancher des lunes dans la fleur de l’âge, mais elle était presque morte à ce stade de sa vie. Elle n’avait l’air normale que de l’extérieur. La seule raison pour laquelle elle était encore en vie était purement due à sa volonté.

À ce moment-là, elle ne pouvait exercer qu’environ 0,01 % de la puissance qu’elle avait dans la fleur de l’âge. Les blessures internes qu’elle avait reçues du Roi Démon n’étaient toujours pas guéries et son âme elle-même avait été endommagée au-delà de toute réparation.

« Tu as déjà pensé à ce qui se serait passé si tu n’avais pas déclenché de rébellion ? »

Le champignon atomique en dessous de nous s’était suffisamment élevé pour presque atteindre l’altitude à laquelle je me trouvais. Le sol sur Terre était un véritable enfer.

Des cris, du désespoir, de la tristesse.

Il y avait d’innombrables personnes demandant à être sauvées. Plus de gens avaient survécu par rapport à ce que je pensais, mais ils ne devraient pas tenir longtemps. Ils n’étaient en vie que grâce aux quelques soldats de Classe Brave.

En ce moment même, l’Héroïne devait être en train de se demander si elle devait me combattre ou sauver les gens en bas. Elle semblait avoir finalement pris sa décision, et a saisi la poignée de son épée.

« Ne pas soulever de rébellion ? Non, une telle chose ne serait jamais arrivée. Les rébellions ne sont pas quelque chose qu’une seule personne peut soulever, Meurtrier. »

Naturellement. Je n’ai même pas eu l’impression qu’elle allait m’attaquer jusqu’à ce qu’elle se mette en position de combat. Elle n’a pas essayé d’affecter ma conscience de quelque façon que ce soit. Elle faisait en sorte que tout cela se produise grâce à ses seules prouesses martiales.

L’Héroïne ralentit le temps à l’extrême et bascula son épée à une vitesse inhumaine. C’était l'[Épée Diviseuse de Nation = Glaive du Roi]. Cette technique, d’une portée de 1600 km, ne se contentait pas de diviser le ciel nocturne en deux, mais laissait également une ligne bleue de plasma sur son passage.

Kagagagaga !

Un grondement de tonnerre l’accompagna un instant plus tard et emporta le champignon en-dessous de nous en un instant.

… Quelle surprise.

Si je n’avais pas créé une illusion de moi-même juste en dessous de moi, tout se serait terminé avec ce seul coup. J’ai soupiré intérieurement de soulagement et je me suis éloigné un peu de la trajectoire de l’attaque. L’endroit où je me trouvais juste avant devenait légèrement brumeux. Je pouvais même voir des éclairs bleus essayer de s’en échapper.

« Comme je le pensais… »

L’Héroïne s’est éloignée de moi encore plus. On aurait dit qu’elle ne s’attendait pas vraiment à ce que j’esquive la frappe. Elle semblait vouloir essayer de comprendre « comment » je l’ai esquivée, afin de ne pas me rater la prochaine fois. Cela m’a donné environ une seconde de délai tout au plus… À mon tour.

Le deuxième plan que je devais examiner était celui du Voleur.

À ce moment-là, j’avais juste mis des blocs de marbre sur le toit de l’hôtel, mais…

« Que penses-tu qu’il se passerait si quelque chose comme ça tombait sur le sol ? »

Les tests se sont tous avérés être un succès dans le désert de Zaiman. Dans le ciel autour de nous, des centaines de bâtiments sont apparus de nulle part. Il y avait de multiples types de bâtiments qui avaient été invoqués. Les fenêtres de ces bâtiments se sont brisées en tombant et les bâtiments eux-mêmes se sont écrasés les uns contre les autres pendant la chute, fusionnant lentement en un seul objet.

« Essaie un peu de bloquer celui-ci pour voir. »

J’ai levé les yeux vers les bâtiments au-dessus de nous et je me suis agrippé à l'[Assassin].

L’arme avancée que Mirage Belt était censé avoir utilisée.

Il avait une description étonnante, mais il s’est avéré n’être qu’une simple épée. Toutefois, avoir une description aussi étonnante et être un objet aussi inutile ne pouvait signifier que deux choses. Soit j’ai reçu un produit défectueux, soit j’ai mal regardé l’arme.

Prenons par exemple, un poste de télévision.

J’ai regardé la télécommande en pensant « ce petit morceau de plastique peut diffuser des vidéos » ? Pendant tout ce temps, la véritable arme était cachée ailleurs.

« Activer. »

Il y avait deux raisons pour lesquelles j’étais allé en orbite en utilisant l’Île Céleste. La première raison était d’utiliser cette arme. Parce qu’il y avait besoin d’entrer les coordonnées manuellement à cette hauteur.

<[Xénoglossie] confirmée. La langue a été modifiée. Les signes biologiques retournent à -11.3. Le karma psychique a été enregistré à -10,285.8. Comparaison des modèles d’anima. Différence de 0,3% confirmée.>

Les innombrables étoiles derrière les bâtiments ont disparu, signifiant que le véritable corps de l'[Assassin] était apparu. Cette lune noire était la véritable forme de cette arme. L’arme de taille planétaire qui évoluait en collectant continuellement des informations sur le monde où elle se trouvait.

La lune que l’Héroïne avait tranchée était probablement celle-là. C’est sans doute ce qui a provoqué le décalage des coordonnées, provoquant la désolidarisation de l’épée avec son corps.

<Confirmation de l’entrée manuelle des coordonnées. L’arme a été réparée à 1%. Mode de découpage spatio-temporel à distance activé. Vérification.>

Testons-la, d’accord ?

J’ai tranché légèrement l’air vide devant moi avec l'[Assassin]. Presque comme si j’essayais de peindre une image. La planète au-dessus de moi a reconnu mes mouvements instantanément et est entrée en action. Elle a modifié les lois physiques de mon environnement et a commencé à découper les coordonnées que j’ai entrées à travers l’espace-temps. Presque comme la fois où le Guerrier a coupé le vaisseau de guerre en morceaux.

Non, c’était plusieurs milliers de fois plus puissant que ça. Les bâtiments qui tombaient étaient coupés par les attaques de la planète et continuaient à aller de plus en plus loin.

Cette attaque pourrait même affecter une étoile proche avec le temps.

Je me tenais entre les bâtiments tranchés tout en attaquant continuellement l’Héroïne. Puisque les attaques réelles ne venaient pas de l’épée, j’étais capable de l’attaquer depuis à peu près n’importe quel endroit.

Je devrais probablement être capable de couper n’importe quoi dans le monde avec ça ?

L’Héroïne, qui était déjà occupée à essayer de ralentir les bâtiments, était maintenant coincée avec la tâche de se défendre contre mes attaques également. Les bâtiments ont été découpés en petits morceaux tandis que l’Héroïne se défendait contre mes attaques une par une. C’était assez impressionnant, considérant que chacune de ces attaques avait un temps d’activation infiniment proche de zéro et était également invisible.

Mais tout cela était dans mes calculs.

J’ai activé [Cœur d’or] et j’ai sorti les objets que j’avais préparés à l’avance. Il y en avait environ trois mille. Trois mille barils de liquide explosif. Ces barils ont explosé pour répandre leur contenu dans tous les sens.

C’était du chlore gazeux.

Contrairement à sa méthode de production simple, le gaz obtenu était extrêmement mortel. Même une quantité de 0,003% dans l’air provoquait un début de décomposition des muqueuses du corps. Avec 0,1% de ce gaz, les organismes meurent de problèmes respiratoires, de cyanoses et d’œdèmes pulmonaires.

Une telle chose devrait être assez difficile à manipuler pour l’Héroïne, étant donné que ce n’était pas quelque chose de solide et visible, comme les bâtiments.

Elle devait être concentrée sur la manipulation des bâtiments et des gaz maintenant. Elle pourrait toujours les jeter sur le côté, mais je l’en empêcherai.

Le cœur de ce plan était de tester continuellement les limites de l’Héroïne. Si une méthode venais à échouer, j’ajouterais d’autres éléments qui rendraient les choses plus difficiles pour l’Héroïne. Ce n’était pas comme si [Manipulation de la Réalité] pouvait tout contrôler.

Cinq minutes, maintenant.

La bataille se terminera à ce moment-là.




 Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant 

1 thought on “I’m Sorry For Being Born in This World – Chapitre 63

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :