KissWood

Tour des Mondes – Chapitre 179

Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (1€)

Guillaume V. (25€)

_________________


Des achats d’un autre niveau.

Je sors d’une boutique où je viens d’acheter quelques vêtements simples pour pouvoir me déguiser plus facilement. Ce ne sont que des fripes, donc pas de problème de ce côté-là. Une cape et une écharpe pour me couvrir le visage sont suffisantes pour le moment.

Je vais devoir bouger discrètement et rapidement au pied de la tour pour acheter de l’équipement. Je ne connais pas toutes les méthodes pour pister quelqu’un, mais je suis sûr qu’il doit y avoir des gens avec des compétences pour cela. Cela veut dire que je dois agir rapidement pour être sûr d’avoir de quoi me battre si nécessaire. Si Charade et ses hommes ont un minimum de jugeote, ils doivent savoir que j’étais dans la classe des dresseurs et qu’il y a de fortes chances que l’apparition de la Gardienne était une bonne occasion pour moi d’en sortir. C’est aussi possible qu’il pense que j’y sois encore, mais je ne veux pas me reposer là-dessus.

La première étape est de me soigner complètement, donc je pars en direction de la tour des druides, qui a la plus grande variété de potion en vente. D’après les petits tests que j’ai eu le temps de faire pendant la semaine, je ne peux pas me servir du boost. Quand j’essaye, mon corps se met aussitôt à trembler et le boost se désactive.

*

« J’ai peut-être quelque chose pour toi qui t’aidera à récupérer, mais l’effet n’est pas immédiat. Cela pourra prendre la journée pour te guérir, mais tu seras comme neuf demain. »

Le vendeur devant moi semble avoir la solution à mes problèmes, et j’achète donc la potion de soin intense qu’il me présente. Je la bois ensuite et j’ai l’impression de sentir mes sens revenir petit à petit. Ils retrouvent juste petit à petit la sensibilité que j’avais avant la fusion, mais à chaque seconde qui passe, j’ai l’impression de voir un peu plus clairement. Jusqu’à quel point étais-je blessé pour en arriver à cette sensation… ?
Je vais attendre un peu avant de tester le boost. Ce ne serait pas raisonnable de m’en servir avant d’avoir complètement récupéré, mais j’espère qu’en cas d’urgence je pourrai m’en servir.

Je décide de stocker d’autres potions de vigueurs tant que j’y suis. Une douzaine de bouteilles devrait suffire pour le moment. Par sécurité, je décide aussi de prendre quelques potions de soin intense, si jamais je dois me servir à nouveau de la fusion. Cette potion est faite pour atteindre les blessures les plus profondes. Elle n’est pas très utile en ce qui concerne les blessures en combat, mais elle stimule la régénération du corps en profondeur en restant active un long moment. D’après le vendeur, ça arrive assez souvent que les grimpeurs détruisent leur corps à petit feu avec des techniques étranges, au point qu’une méthode standard de soin ou les miracles d’un prêtre ne soient pas efficaces.

Et maintenant il faut que je m’occupe de Yuu…
J’hésite à acheter une potion de mana de bonne qualité, mais je ne sais pas si ça conviendra parfaitement. Je ne sais pas si c’est vraiment du mana qu’il a utilisé, et ce n’est pas comme s’il le savait lui-même.

Tu peux me dire exactement ce que tu ressens, ce sera plus facile de trouver ce qu’il te faut.
[Pour le dire de façon compréhensible, la force que j’utilise pour me rendre invisible ou affecter ton esprit en me servant du lien est proche de ce que tu considères comme un pouvoir psychique. D’après ce que je sais, ce n’est pas de la magie, mais une variante qui utilise mon énergie physique et ma force mentale. C’est pour ça que je pense qu’une potion de mana peut fonctionner.]
Tu as mal au crâne, en gros ?
[Oui, j’imagine que pour toi et ton petit cerveau, on peut dire que c’est un mal de crâne.]

Je demande au vendeur s’il a quelque chose d’efficace contre le mal de crâne lié au pouvoir psychique, et après y avoir réfléchi pendant quelques instants, il me conseille de prendre une potion spirituelle. Je l’achète et la place débouchée dans ma sacoche.

Essaye de boire ça.
[… ?!]
C’est efficace ?
[Je… Tu sais, je pourrais en boire tous les jours sans problème.]
Vu le prix, ce ne serait pas un problème, mais je ne suis pas une mule. Est-ce que c’est suffisamment puissant…?
[C’est un bon début, mais tu devrais trouver quelque chose d’une meilleure qualité. À ce rythme, il m’en faudra une dizaine pour retrouver la forme.]

Pendant quelques instants, je m’inquiète vraiment de voir que la fusion puisse l’avoir autant fatigué. Je sais qu’il a aussi fait en sorte de me garder conscient, mais c’est difficile de quantifier l’effort que cela lui demande, puisqu’il ne partage pas ce genre d’information avec moi.

« J’en prendrais six comme celle-ci, mais d’une qualité supérieure et au moins cinq fois plus puissante. Le prix n’a pas d’importance. »

[Tu comptes me forcer à te faire fusionner tant de fois que ça, ou c’est pour me faire plaisir ?]
C’est en dernier recours. Vu l’état dans lequel ça nous a laissé tous les trois, je ne peux pas te demander de le faire à la légère. Et puis tant que tu es raisonnable avec, tu peux en prendre une de plus pour toi. Cinquante pièces d’or par bouteille, c’est une somme relativement importante, mais j’ai besoin que tu sois en forme après une fusion.

C’est aussi possible que Juliette ait besoin de cette potion après une fusion, mais sans doute pas dans les mêmes quantités que Yuu. Il faudra que je fasse des tests pour savoir ce qui fonctionne le mieux…

J’achète également quelques autres potions, comme celle qui génère de la brume, ou encore celle qui génère rapidement des plantes, et je tombe aussi sur un somnifère de meilleure qualité que celui que j’ai utilisé jusqu’à présent. Il aura clairement son utilité dans le temps.

Après avoir fait mes achats, je dois réfléchir à mon prochain arrêt.
Il faut que j’aille me trouver une arme, et quoi de mieux que la tour des voleurs pour ça ? Les stylets me convenaient parfaitement, donc je pense reprendre le même type d’arme. Enfin, tant qu’à acheter quelque chose, je me demande si je ne peux pas trouver quelque chose avec un enchantement, des runes ou un effet spécial qui rendra l’arme plus efficace.

En volant une pièce à un jeune grimpeur qui se promène seul, j’arrive à accéder sans trop de problèmes à l’intérieur de la Tour des Voleurs. Il faudra que je fasse un stock pour ne pas perdre de temps. Le collier de pièces que j’avais dans ma besace a disparu et je suis incapable de me rappeler quand est-ce que je l’ai perdu.

Dans le premier magasin dans lequel je vais à l’intérieur de la tour des voleurs, je trouve un grand nombre de dagues et de stylets, dont ceux que j’avais précédemment. Malheureusement, ce n’est pas comme si dans la multitude d’objets je réussissais à trouver mon bonheur.

De ce que j’ai compris après ma discussion avec le vendeur, les armes enchantées magiquement ne sont pas rares grâce à la production des grimpeurs, mais elles sont plus utiles à des magiciens ou des combattants utilisant du mana. Il me parle ensuite des différents types d’enchantement, et il y en a un grand nombre.

Selon ce que je veux, je peux la bénir, maudire, faire inscrire des runes ou l’enchanter magiquement, entre autres. Chaque type d’enchantement a sa particularité, mais aussi son énergie propre. Bénir demande d’utiliser de la foi et de vénérer un dieu, maudire est dans la même lignée, même si les prêtres n’apprécient pas cette pratique qui se nourrit de son utilisateur pour fonctionner. L’enchantement magique utilise du mana et les runes sont un peu particulières, mais ne demandent pas d’énergie à l’utilisateur.

De ce que je comprends, le mieux reste de trouver un forgerune pour qu’il puisse directement me fabriquer une arme runique. En somme, c’est une arme qui est une rune, et non pas une arme avec des runes. Cela améliore l’effet, puisque l’arme est fabriquée pour avoir un effet spécial, contrairement aux armes traditionnelles.
Les runes ont cependant des limites d’activation. Elles se servent normalement des énergies présentent dans l’environnement pour manifester l’effet choisi à la création. Cependant, quand il n’y en a pas ou pas suffisamment, les runes détériorent l’arme pour s’activer en se nourrissant de ses matériaux. Je ne sais pas à quelle vitesse l’arme se détériore, mais vu que les runes n’utilisent pas d’énergie venant de son utilisateur, c’est probablement mon meilleur choix… bien devant les armes maudites.

Je suis plutôt convaincu que c’est ce qu’il me faut, mais j’ai aussi besoin d’armes maintenant, et si je dois passer une commande, je devrai attendre que ce soit prêt pour pouvoir m’en servir. Les forgerunes sont apparemment installés entre la tour des druides et la tour des pirates, ce qui reste assez proche de moi.

Je remercie le vendeur pour les informations et je décide d’acheter deux stylets du modèle auquel je suis habitué. Maintenant, allons vers une boutique que je connais.

*

J’ai un peu honte de l’état dans lequel se trouve le gantelet, entre mon propre sang, la saleté déposée sur l’arme et la fourrure, mais le vendeur nommé Eruc se contente de soupirer.

« C’est du matériel d’horloger, mais ce n’est pas irremplaçable. Je ferais mieux de t’en revendre un nouveau et récupérer celui-ci pour les pièces encore en état, mais je ne pourrai pas le réparer. »

Pendant la fusillade dans le palais, j’ai plus ou moins réussi à stopper un fragment de grenade avec, sans vraiment m’en rendre compte, mais à cause de ça, impossible de le faire fonctionner. J’ai bien vu que je ne pourrais plus m’en servir puisqu’il était devenu impossible de plier les doigts en le mettant. Les griffes sont élimées, et c’est probablement de ma faute puisque je m’en suis servi pour escalader des murs et en combat sans pour autant faire l’entretien nécessaire.

Je lui donne aussi mon arbalète pour qu’il vérifie, et de ce côté, elle a encore l’air fonctionnelle. Je n’ai plus beaucoup de sphères à aiguilles, donc c’est aussi le moment d’en racheter.

Mais la vraie raison de ma venue ici, c’est surtout pour lui commander un harnais. Avec la technique qu’il utilise pour faire les gantelets, je suis sûr qu’il serait capable de créer quelque chose d’intéressant. Et comme la première fois pour l’arbalète, il me demande ce que je veux.

— Qu’est-ce que tu veux faire avec ce harnais ? Tu as des idées en tête ?
— Quelque chose de léger probablement, j’ai besoin d’acheter une armure que je pourrais mettre par-dessus.
— Je peux probablement te faire une armure directement. Tant que ça reste une armure légère, je connais des gens qui me fourniront les matériaux. Quoi d’autre ?
— C’est qu –
— Soit tu me commandes quelque chose et tu me fais confiance, soit tu te contentes de regarder ce qu’il y a en magasin. Quelles fonctions ?
— Si c’est possible, un moyen de descendre rapidement de bâtiments. J’ai eu plusieurs expériences où en descendant –
— Si je te fais un harnais, c’est possible d’y intégrer une bobine de fil à l’arrière qui te permettra de descendre rapidement et sans problème sur plusieurs dizaines de mètres. Il faut juste faire attention à comment tu t’en sers. Je peux probablement lier ce système à ton gantelet de félin pour contrôler la vitesse de descente. Hm… Quoi d’autre ?
— J’ai besoin de rendre plus faciles les déplacements de mes animaux sur moi. Mais pas besoin que ce soit trop complexe.
— Hm. Quel genre d’animaux ? Montre-les-moi, ce sera plus simple.
— Le serpent est capable de voyager dans mon corps, mais j’aimerais garder des espaces découverts pour qu’elle puisse attaquer. Elle aime bien se mettre sur mon avant-bras aussi.
— Hmmm.
— La souris est généralement placée dans cette poche en cuir, mais elle doit descendre régulièrement par elle-même et elle se place assez souvent sur ma nuque.
— Hmmmm.
— Le dernier est une sorte de petit renard qui est dans ma sacoche à l’arrière.
— Hmmm. Des espaces pour que le serpent puisse attaquer. Faciliter les mouvements de la souris. Et une sacoche plus fonctionnelle. C’est une première pour moi, mais c’est intéressant. Quoi d’autre ?
— J’utilise du poison et des somnifères sur mes stylets. Est-ce que c’est possible d’intégrer des fourreaux qui rendent plus facile de –
— Simple, quoi d’autre ?
— Quelque chose pour amortir les chutes. J’aimerais aussi avoir un moyen plus facile de recharger l’arbalète d’une main, je n’ai jamais le temps en combat pour ça. Il me faut un emplacement dans le gantelet pour une clé si jamais j’ai un problème dans un monde. J’aimerais aussi que les griffes sur le gantelet de félin soient plus résistantes et plus tranchantes, vu qu’elles s’abîment rapidement. Pour ce qui est de l’armure, je voudrais quelque chose de léger et discret, mais résistant et à l’épreuve des balles si c’est possible. Pour les vêtements –
— Écoute, si tu veux que je te fasse un harnais avec des plaques d’armures et avec des vêtements qui conviennent, je peux le faire. Ça te coûtera bien plus cher, puisque je devrai m’arranger avec d’autres artisans de la tour, mais si je mets mon nom sur le résultat, tu peux être sûr que ce sera aussi efficace que le gantelet de félin que j’ai créé. C’est juste que ça ne te coûtera pas la même somme et qu’il faudra que j’aille acheter les matériaux pour commencer à travailler dessus, selon ton budget c’est possible que la qualité baisse.
— Je peux probablement mettre jusqu’à deux mille pièces d’or.
— Hein ?… Hmm. Impossible même pour moi. Je serais incapable de te faire un harnais qui vaut une telle somme, je n’ai pas les compétences pour ça. Je pourrais acheter des matériaux rares pour gonfler le prix, mais il n’y a aucun intérêt.
— Ah…
— Cependant pour un prix correct, et si je demande de l’aide à trois autres artisans, c’est possible de te faire quelque chose de complet et sur mesure. Harnais, armure, vêtements, bottes et l’équipement qui va avec. Mais pour être certain que ça te convient, tu vas devoir me dire tout ce que tu as fait jusque-là pour que je sache exactement ce qui sera le mieux. Tu dois me dire ce qui a fonctionné ou non, ce que tu n’as pas utilisé dans ce que je t’ai vendu ou de ce que tu as sur toi, mais aussi tes forces et tes faiblesses, ce qui t’attend à l’avenir et ce que tu veux apprendre à faire. Si tu le fais, tu auras le meilleur équipement léger que je puisse faire.

Je n’ai pas vraiment à hésiter, je pense. C’est plus facile pour moi de centraliser ma commande ici que de devoir faire les magasins un par un à la recherche de quelque chose qui me plaît. Vu la qualité du gantelet de félin, ce serait stupide de ma part de refuser sa proposition et de ne pas lui faire confiance. C’est bien la première fois que j’achète quelque chose de fait sur mesure et je suis curieux de savoir à quoi ça va ressembler, mais j’espère surtout ne pas regretter l’investissement.
Je dois me faire une raison. J’ai besoin de m’équiper convenablement. J’ai risqué ma vie trop de fois dernièrement, et si je ne fais pas attention, la prochaine fois ce sera moi à la place de Maliel. De toute façon, si je veux affronter la guilde de Charade, je dois me préparer comme si je partais en guerre.

— Est-ce que c’est possible de me faire une arme aussi ? J’aimerais investir dans un stylet comme celui-ci pour faire une arme unique de meilleure qualité. Probablement quelque chose avec des runes, si possible.
— La personne que je connais est spécialisée en armure, mais pas en arme. Si tu en veux une à la mesure de ton portefeuille, je peux te donner l’adresse de quelqu’un de connu, mais une arme de ce genre vaudra sans doute plus que l’armure que je vais te faire. Si tu es sûr de toi, tu devras te rendre à la tour des druides pour voir un Hérétique.


Correction : Hastin



Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail, clique en dessous :

Tipeee

3 thoughts on “Tour des Mondes – Chapitre 179

  1. Merci pour le chapitre

    J’ose à peine imaginer à quoi peuvent ressembler les commandes de vétérans millonaires dans cette boutique. Avec un gros compte en banque et deux récit de combat le gars pourrais presque te sortir une armure de marines avec grapin, jetpack et mini-tourelle intégrée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :